Quels tests doivent être passés pour vérifier le fond hormonal ?

De nombreux organes et systèmes du corps humain sont responsables de la production d'hormones. Les hormones, à leur tour, jouent le rôle le plus important dans le fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps humain..

Ainsi, des perturbations dans le fonctionnement des organes qui produisent des hormones entraînent des perturbations dans le fonctionnement d'autres organes et systèmes, ce qui a les conséquences les plus graves, qui se manifestent par la survenue de diverses maladies, l'aggravation de l'inflammation chronique, l'aggravation du bien-être général et une diminution de la qualité de vie.

Souvent, les systèmes hormonaux défectueux négligés et non traités entraînent une invalidité et, dans le pire des cas, la mort.

C'est pourquoi il est si important de garder sous surveillance constante la question de votre santé, de ne pas la négliger, et même si rien ne vous dérange, consultez périodiquement un médecin et subissez un diagnostic complet, y compris la vérification de l'état du système hormonal.

Hormones dans le corps.

Pourquoi les hormones sont-elles nécessaires, quels organes sont produits et de quoi sont-ils responsables? ?

Les hormones produites par le système endocrinien et représentant un groupe spécial de substances biologiquement actives sont les principaux régulateurs de l'organisme.

Les principaux organismes responsables de la production d'hormones sont:

En outre, les cellules endocrines individuelles dispersées dans tout le corps sont responsables de la production d'hormones.

- responsable de la croissance et du développement du corps;

- assurer le bon fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps humain;

- contribuer à une réponse adéquate aux changements de l'environnement;

- prendre une part active et directe à l'activité mentale humaine;

- aider à la formation de réactions émotionnelles à certaines situations.

Le niveau de certaines hormones dans le sang d'une personne a certaines normes, dont les indicateurs dépendent de l'âge, du sexe, du lieu de résidence de la personne et d'autres facteurs.

Une violation du contexte hormonal est dite si le niveau d'hormones n'est pas dans les limites normales, mais au-dessus ou en dessous des limites autorisées.

Le fond hormonal d'une personne peut être perturbé pour diverses raisons et entraîner une grande variété de symptômes.

Les causes d'une défaillance du système hormonal

Les causes de l'insuffisance hormonale peuvent être:

- stress fréquent, sévère et prolongé;

- mauvaise utilisation des médicaments hormonaux;

- l'utilisation d'aliments ou de boissons riches en phytohormones;

- grande surcharge physique;

- conditions environnementales défavorables;

- la présence de parasites dans le corps.

Symptômes des troubles hormonaux.

Les symptômes qui indiquent un état hormonal comprennent:

- une forte augmentation de poids;

- excès de poils corporels chez une femme;

- insuffisance menstruelle;

- évolution sévère du syndrome prémenstruel;

- baisse des performances scolaires;

- sautes d'humeur incontrôlées;

- perte de poids avec un bon appétit;

- sommeil diminué ou même insomnie;

- démangeaisons, rougeurs et éruptions cutanées d'une étiologie incompréhensible, etc..

De tels symptômes peuvent indiquer un déséquilibre dans le fonctionnement du système hormonal, ce qui, à terme, entraînera divers processus pathologiques, une exacerbation des maladies chroniques, etc..

La défaillance du système hormonal de la manière la plus grave affecte le travail de tous les organes et systèmes du corps humain, affecte l'état physique, mental et émotionnel d'une personne.

Par conséquent, aux premiers signes indiquant un déséquilibre dans le fonctionnement du système hormonal, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un endocrinologue, qui, à son tour, après une conversation avec le patient, vous enverra les tests nécessaires pour vérifier le fonctionnement de certains organes du système hormonal, déterminer l'état du fond hormonal et son conformité réglementaire.

Quels tests doivent être réussis ?

Quels tests devez-vous passer pour vérifier le fond hormonal: une liste

Les tests pour les hormones sexuelles féminines comprennent des tests pour les hormones suivantes:

- l'hormone lutéinisante (LH);

- l'hormone folliculo-stimulante (FSH);

Analyse des hormones sexuelles mâles:

Test d'hormone hypophysaire

- STG. Hormone de croissance

- ACTH. Hormone adénocorticotrope

- TTG. hormone stimulant la thyroïde

Test d'hormone surrénale

Les tests hormonaux thyroïdiens comprennent:

Comment et quand passer des tests hormonaux ?

Tout d'abord, les tests hormonaux sont effectués à jeun. Le matériau à analyser est du sang prélevé dans une veine..

Deuxièmement, la veille du test hormonal, il faut exclure le sexe, l'alcool et le tabac.

Troisièmement, la veille des tests hormonaux, il est nécessaire de limiter l'activité physique.

Quatrièmement, les situations stressantes doivent être évitées la veille du test hormonal.

Si vous prenez des médicaments hormonaux - informez-en votre médecin, car cela affecte le décodage des résultats des tests.

Emplacement pratique des centres.

Les centres sont situés à proximité des stations de métro Place Marx, Zaeltsovskaya et Stanislavsky Square, sans file d'attente, sans rendez-vous, de haute qualité et à bas prix!

La recherche est effectuée selon les normes internationales de qualité..

Comment se rendre au centre de la place Kalinin? - de 8h à 12h en semaine, le samedi de 8h à 12h

Comment se rendre au centre de la place Marx? - de 8h à 12h en semaine, le samedi de 8h à 12h

Comment se rendre au centre de la place Stanislavski? - de 8 h à 12 h en semaine.

Samedi, nous acceptons tous les tests, à l'exception des indicateurs: HÉMOSTASE, ANALYSE QUOTIDIENNE D'URINE, ANALYSE DE SENTIMENT PAR LA MÉTHODE D'ENRICHISSEMENT, SEMIS BACTÉRIOLOGIQUE.

Les tests du dimanche ne sont pas pris.

Pour passer des tests dans notre centre, il vous suffit de venir chez nous de 8h00 à 12h00 (à jeun), un rendez-vous préalable et un appel ne sont pas nécessaires.

Test sanguin hormonal

Le niveau d'hormones dans le sang est un indicateur de la vitalité et de la fonctionnalité du corps. Toutes les substances biologiquement actives sont présentes à une certaine concentration, ont un effet spécifique sur les organes internes et les processus vitaux, interagissent les unes avec les autres.

Indications pour les tests hormonaux

Un endocrinologue, un gynécologue ou un autre spécialiste spécialisé prescrit des tests hormonaux dans les conditions suivantes:

Rendez-vousBut de l'analyseTest des hormones
Planification de la grossesseL'étude montrera l'état des organes du système reproducteur féminin, en particulier le cycle menstruel, la possibilité de conception et le déroulement normal de la grossesseEstradiol;
Progestérone
Prolactine;
· FSH;
· LH;
Testostérone
· DHEA;
· AMG;
Les hormones thyroïdiennes
ClimaxDétermination de l'apparition physiologique de la ménopauseEstradiol;
· FSH;
LH
Dysfonctionnements du système reproducteurAnalyse de l'équilibre des hormones dans le corps pour identifier les causes de l'infertilité· FSH;
· LH;
Prolactine;
Estradiol;
Progestérone
· TTG;
· DHEA;
Cortisol
Dépression, sautes d'humeurLe développement d'une condition pathologique est affecté par le niveau d'hormones sexuelles, d'endorphines et d'hormones thyroïdiennes· TTG;
· T3;
· T4;
Cortisol
Chute de cheveuxUn excès d'hormones sexuelles mâles provoque la calvitie et la détérioration de la structure des cheveuxAndrogènes
DysplasieIdentification des raisons de l'inadéquation du développement physique et de l'âge de l'enfant, diagnostic de la faiblesse musculaire et de l'ostéoporose chez l'adulteSomatotropin
AcnéAnalyse des causes de détérioration de la peau en 25-30 ans (sauf pour la norme physiologique - puberté, PMS)· TTG;
Panneau de reproduction
DiabèteAnalyse de l'état du pancréas, évaluation des processus métaboliquesLes hormones thyroïdiennes
Insuline
Dysfonctionnement gastro-intestinalÉvaluation de l'activité de l'activité sécrétoire des glandes gastriquesGastrin
Embonpoint ou insuffisance pondéraleLe poids corporel dépend directement de la vitesse des processus métaboliquesLeptine;
Cortisol et adrénaline (dans certains cas)

Pour cette raison, pour diagnostiquer certaines maladies, il est important d'identifier le rapport des substances actives, par exemple, FSH et LH, estradiol et progestérone, estradiol et testostérone. Pour identifier la majorité des conditions pathologiques, les hormones thyroïdiennes et reproductives sont étudiées - le panneau thyroïdien et reproducteur. La déviation de la norme de certaines hormones provoque un déséquilibre général (ou une insuffisance hormonale).

Préparation pour la livraison de matériel de laboratoire pour les hormones

Pour la délivrance des tests hormonaux, une formation spéciale est nécessaire. Une mise en œuvre stricte des recommandations garantira une fiabilité maximale des résultats. Avant le don de sang:

  • arrêtez de manger pendant 8 à 14 heures;
  • 2-3 jours pour exclure l'activité physique;
  • pendant 2-3 jours pour stabiliser l'état émotionnel, éliminer le stress;
  • 2 jours pour s'abstenir de rapports sexuels;
  • pendant 24 heures pour exclure la consommation d'alcool;
  • ne fumez pas en 1-2 heures.

Les hormones donnent du sang à jeun. Avant la procédure, vous pouvez boire de l'eau. Le moment optimal pour prendre du matériel de laboratoire est de 8 à 11 heures. Recommandations supplémentaires pour un test sanguin pour les hormones:

  • en cas de prise de médicaments avant de donner du sang, il faut en informer le médecin (ou l'assistant de laboratoire);
  • lors de la prescription de plusieurs manipulations médicales pendant une journée, l'analyse des hormones doit d'abord être effectuée;
  • pour contrôler la dynamique de l'état du sang pour les hormones, il est préférable de faire un don en même temps.

Affectation d'une analyse pour les hormones féminines

Un prélèvement sanguin pour déterminer la concentration d'hormones féminines est effectué un certain jour du cycle. Délais recommandés pour l'analyse de la teneur en FSH, LH, estradiol, progestérone, DHEA, 17-OH-progestérone et androstènedione, prolactine:

  • Cycle de 28 jours - 2-5 jours;
  • plus de 28 jours - 5-7 jours;
  • cycle 21-23 jours - 2-3 jours.

Le moment de l'analyse des hormones féminines peut être ajusté en fonction de la condition physique, de l'âge de la femme et de la maladie diagnostiquée. Il est recommandé de faire des tests du panel reproducteur dans les conditions pathologiques suivantes:

  • tumeurs hypophysaires;
  • insuffisance ovarienne polykystique;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • aménorrhée;
  • échec du cycle utérin;
  • infertilité;
  • fausse couche;
  • obésité;
  • maladies auto-immunes.

Des tests pour déterminer la concentration de ces substances peuvent être assignés aux hommes. La division des substances actives en femmes et en hommes est conditionnelle. La différence entre le panel reproductif des représentants des deux sexes réside uniquement dans la concentration des substances.

Avec une insuffisance hormonale chez l'homme, il y a une diminution de la libido, une dysfonction érectile, une détérioration générale de la fonctionnalité du corps, une instabilité émotionnelle.

Attribution d'analyse pour les hormones mâles

La testostérone et la DHEA sont les principaux androgènes. Une analyse de leur contenu est prescrite tous les jours pour les femmes et les hommes avec les pathologies suivantes:

  • problèmes d'ovulation;
  • fausses couches en début de grossesse;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • impuissance;
  • l'infertilité féminine et masculine;
  • dysfonction rénale;
  • obésité.

Dosages sur panneau thyroïdien

Troubles nerveux, troubles métaboliques associés à l'activité de la glande thyroïde. L'analyse pour la détermination des hormones TSH, T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine) nous permet d'évaluer sa fonctionnalité, ainsi que d'identifier les maladies suivantes:

  • hyperthyroïdie (excès d'hormones thyroïdiennes) ou hypothyroïdie (carence);
  • infertilité;
  • carence en iode;
  • violation des glandes surrénales;
  • les troubles mentaux;
  • diverses tumeurs;
  • diminution de la fonction hypophysaire.

FAQ

Ce que vous ne pouvez pas faire avant de donner du sang aux hormones?

Les dysfonctionnements du fond hormonal provoquent stress, activité physique, mauvaises habitudes. La sécrétion d'hormones sexuelles est affectée par l'activité sexuelle. Pour cette raison, lors de la préparation du prélèvement sanguin, ces facteurs doivent être exclus..

Est-il possible de donner du sang pour des hormones avec un rhume?

Il n'est pas recommandé de faire un test hormonal (en particulier lors de la détermination de la fonctionnalité de la glande thyroïde) pour le rhume. Cela affecte la fiabilité des résultats..

Combien de tests sanguins sont effectués pour les hormones?

Chaque laboratoire fixe ses propres dates pour la livraison des résultats des tests. Le traitement des résultats de la détermination du spectre des hormones féminines prend un jour si la méthode d'immunochimiluminescence est utilisée.

Le sang veineux prélevé pour analyse est divisé en plasma et en cellules. Le fibrinogène est retiré du plasma et le sérum est obtenu. Des anticorps traités avec une enzyme qui provoque la luminescence sont ajoutés au tube..

Après la formation de complexes immuns, un appareil spécial enregistre et analyse les quanta lumineux. Cela détermine la concentration d'une hormone particulière. L'étude dure environ 3 heures, donc, si nécessaire, une analyse urgente est possible.

Une étude sur les hormones vous permet de déterminer avec précision la fonctionnalité du corps. La déviation de la norme n'est pas toujours un indicateur de pathologie. Un spécialiste qualifié fera une ventilation des résultats, donnera des recommandations sur la stabilisation de l'équilibre hormonal, déterminera les tactiques de traitement lors de l'identification d'une maladie.

Tests hormonaux chez les femmes

Le fonctionnement normal de tous les systèmes corporels dépend en grande partie du travail des glandes endocrines, de sorte que la nécessité de tests hormonaux chez les femmes peut survenir non seulement avec des problèmes de cycle menstruel, de gestation et de conception. La liste des indications pour l'examen hormonal est longue et ne se limite pas à déterminer le niveau d'hormones sexuelles féminines.

Quand il devient nécessaire de vérifier les hormones chez les femmes

Les médecins recommandent une étude de la concentration d'hormones chez les femmes souffrant de nombreuses maladies et pathologies et conditions:

  • Irrégularités menstruelles;
  • infertilité;
  • fausse couche;
  • grossesse compliquée;
  • troubles sexuels;
  • troubles de la puberté;
  • ménopause pathologique;
  • syndrome prémenstruel;
  • néoplasmes bénins et malins de l'utérus et des appendices;
  • les maladies et syndromes endocriniens;
  • pathologie mammaire;
  • problèmes dermatologiques.

Non seulement la présence de plaintes nécessite l'étude des niveaux hormonaux. Avec une grossesse physiologiquement en cours, il est recommandé de déterminer des marqueurs hormonaux permettant de calculer le risque d'avoir des enfants atteints de malformations congénitales. Le dépistage aide à prévoir et à prévenir une série de maladies..

Quelles hormones passer pour déterminer l'insuffisance hormonale chez une femme

À tout âge, le fonctionnement du corps féminin dépend du travail coordonné de toutes les glandes endocrines.

Où les hormones sont synthétisées

Pour diagnostiquer les troubles endocriniens, une étude des hormones est réalisée:

  • ovaires;
  • glande pituitaire;
  • hypothalamus;
  • glande thyroïde;
  • glandes parathyroïdes;
  • glandes surrénales;
  • pancréas.

La portée de l'examen dépend des manifestations cliniques et est déterminée par un spécialiste.

Liste d'hormones essentielles

Liste des hormones étudiées:

Glande pituitaire antérieure

Accélère le développement des follicules dans les ovaires et la formation d'oestrogènes

Glande pituitaire antérieure

Stimule la sécrétion d'oestrogène par les ovaires, déclenche l'ovulation et la formation du corps jaune

Glande pituitaire antérieure

Provoque et soutient la formation de lait dans les glandes mammaires, inhibe le cycle d'ovulation

Appareil folliculaire ovarien, cortex surrénalien

Régule la formation et le fonctionnement des organes génitaux, est responsable du développement des caractéristiques sexuelles secondaires, participe au métabolisme eau-sel, protéines et lipides, affecte la coagulation sanguine, le métabolisme des tissus osseux et musculaires

Le corps jaune des ovaires, le placenta pendant la grossesse, le cortex surrénalien

Régule le cycle menstruel, prépare la muqueuse utérine à l'implantation de l'embryon, assure la croissance et la gestation

Testostérone (hormone sexuelle masculine)

Ovaires, cortex surrénalien

Participe au développement inverse des follicules dans les ovaires, affecte l'activité hormonale de l'hypophyse

Glande pituitaire antérieure

Contrôle le développement de la glande thyroïde, stimule la production d'hormones thyroïdiennes

Elle affecte la croissance et le développement du corps, le métabolisme, la fréquence cardiaque, participe à la thermorégulation

Active les processus métaboliques

Abaisse le calcium sanguin

Glande pituitaire antérieure

Contrôle la synthèse et la sécrétion des hormones du cortex surrénalien

Régule le métabolisme des glucides, participe au développement des réactions de stress

Il a un effet sur les récepteurs aux androgènes, est converti en œstrogènes

Glande pituitaire antérieure

Il est responsable de la croissance du corps, est impliqué dans le métabolisme des lipides, des protéines, des glucides et des minéraux

Pour diagnostiquer et traiter la pathologie du système reproducteur féminin, il est nécessaire d'étudier la concentration de nombreuses hormones. Un grand nombre d'ordonnances est souvent source de confusion chez les patients. L'idée d'une régulation neurohumorale du cycle menstruel permettra de ne pas douter de leur validité.

Le cycle menstruel et sa régulation

Pour un examen correct, vous devez avoir une idée des changements cycliques dans la fonction du système reproducteur.

Cycle menstruel

L'intervalle entre les saignements menstruels est appelé cycle menstruel. Le compte à rebours va du premier jour de la précédente au premier jour de la prochaine menstruation. Normalement, il varie de 21 à 35 jours, chez environ la moitié des femmes, le cycle de 28 jours.

Dans la première moitié du cycle (phase folliculaire), le follicule qui synthétise l'estradiol mûrit. Avec le travail coordonné de tous les systèmes de régulation, l'ovulation se produit au milieu du cycle. Un corps jaune (phase lutéale) se forme au site du follicule, qui synthétise la progestérone. Si l'ovule ne fusionne pas avec le sperme, le corps jaune subit un développement inverse, ce qui entraîne le début de la menstruation.

Régulation du cycle

La fonction menstruelle normale est possible grâce au travail coordonné de toutes les parties d'un système de réglementation complexe, qui comprend:

  • cortex;
  • région sous-corticale - l'hypothalamus;
  • appendice cérébral - l'hypophyse;
  • glande sexuelle - ovaire;
  • organes cibles - utérus, vagin, glandes mammaires.

Chaque niveau est régi par des structures sus-jacentes. Les organes cibles sont un champ d'application des hormones produites dans les ovaires. Le travail de ce dernier dépend des hormones synthétisées par l'hypophyse antérieure. Son fonctionnement, à son tour, est déterminé par les hormones de l'hypothalamus. Et toutes ces structures sont sous le contrôle du cortex cérébral. Il est déjà assez difficile d'identifier à quel stade la défaillance s'est produite. Les études hormonales aident à résoudre le problème..

Règles de base pour passer des tests

Pour le diagnostic de laboratoire, un échantillon de sang du patient de la veine cubitale est requis. La clôture doit être réalisée dans le respect des règles..

Préparation à l'examen

Une formation préalable spéciale n'est pas requise. Il existe des exigences standard pour tous les types de diagnostics de laboratoire:

  1. Le prélèvement sanguin est effectué dans un laboratoire agréé..
  2. Le sang est donné à jeun (une pause dans l'alimentation pendant au moins 8 heures).
  3. Boissons alcoolisées exclues (au moins 12 heures à l'avance).
  4. Il est recommandé de s'abstenir de fumer (au moins 1-2 heures).

La soumission des échantillons ne doit pas être précédée de rayons X, UHF, électrophorèse, massage. Si une femme prend des médicaments pendant l'examen, il est conseillé de les refuser avant de prendre le sang. S'il est impossible d'arrêter de les utiliser, vous devez informer votre médecin de la prise des médicaments.

Dates d'inspection

Le résultat correct ne peut être attendu que si l'analyse est effectuée en tenant compte de la phase du cycle menstruel. Dans la période de 3 à 5 jours, le niveau de la plupart des hormones sexuelles est déterminé:

  • lutéinisante;
  • stimulant les follicules;
  • prolactine;
  • œstradiol;
  • testostérone.

La concentration de progestérone, étant donné que sa production est réalisée dans la deuxième phase du cycle, est déterminée aux jours 20-22. Souvent, l'étude est réalisée deux fois: la valeur initiale est déterminée du 4e au 5e jour, le pic - du 20e au 22e jour. La fonction hormonale de la glande thyroïde et des glandes surrénales peut être étudiée à tout moment, mais généralement un prélèvement sanguin est effectué dans les premiers jours du cycle menstruel. Si les menstruations sont absentes pendant longtemps (aménorrhée), une étude pour déterminer le fond hormonal existant est réalisée sans attendre leur apparition.

Dans le diagnostic et le traitement de l'infertilité, des tests peuvent être prescrits à plusieurs reprises: au début du cycle, pendant la période d'ovulation présumée et dans la deuxième phase. En dynamique, un examen de laboratoire est également en cours lors du portage du fœtus. Les dates sont fixées pour le patient par un spécialiste. Une approche individuelle vous permet de découvrir la cause du déséquilibre même dans les cas les plus difficiles..

Examen des femmes enceintes

Quels tests doivent être effectués pour les hormones chez les femmes enceintes, et est-ce vraiment nécessaire? La détermination de la concentration d'hormones est effectuée à plusieurs reprises si la grossesse est compliquée par la menace d'interruption ou s'est produite à la suite des technologies de reproduction assistée. Les principales hormones étudiées: la sous-unité libre de la gonadotrophine chorionique humaine (β-hCG), la progestérone, la testostérone totale et libre, la DHEA-S.

Pour contrôler le cours de la grossesse et l'état du fœtus, toutes les femmes enceintes doivent subir un examen hormonal appelé dépistage biochimique. Il s'agit d'une technique de détection active de pathologie intra-utérine ou d'une prédisposition à son développement.

Les femmes enceintes subissent des études de dépistage approfondies, combinées à l'échographie, deux fois (11-14 et 16-20 semaines). La première fois que le niveau de β-hCG et de la protéine RAPP-A spécifique est déterminé, la deuxième fois que le niveau de β-hCG, d'estriol libre et de protéine alpha-foetoprotéine est étudié.

Les niveaux de marqueurs hormonaux sont pris en compte comme valeurs indépendantes et comme facteurs affectant le calcul du risque individuel de donner naissance à des enfants atteints de troubles chromosomiques. La concentration de β-hCG diminue avec le syndrome d'Edwards, menaçant l'avortement, la grossesse non évolutive et extra-utérine. Elle augmente avec le syndrome de Down, les grossesses multiples et la dérive kystique. Mais ce sont des conclusions générales. Le médecin déchiffre les tests, bien que le patient doive toujours avoir une idée de la norme.

Interprétation des résultats d'analyse

Pour interpréter les résultats de l'analyse, vous devez connaître les valeurs normales des indicateurs.

Plage normale

Dans différents laboratoires, les limites données des valeurs des hormones individuelles peuvent varier légèrement. Cela dépend de la méthodologie utilisée pour obtenir les résultats et les unités de mesure..

Norme hormonale

Temps de lecture: min.

Une des études les plus populaires à ce jour pour détecter l'absence ou la présence d'une maladie spécifique est un test sanguin pour les hormones.

Nom du servicePrix
Consultation initiale avec un gynécologue2 300 rub.
Expert gynécologique en échographie3 080 rub.
Prise d'empreinte (grattage) pour examen cytologique500 rub.
Complexe «potentiel reproducteur» Évaluation hormonale de la réserve folliculaire des ovaires (AMG.FSH, LH, estradiol)1 900 roubles.
Détermination de la réserve testiculaire, test avec stimulation FSH avec le coût du médicament5 000 roubles.
FSH650 rub.
FSH (CITO)950 rub.
FSH (express)650 rub.

Les médecins l'utilisent particulièrement souvent, car c'est parfois le moyen le plus rapide de poser un diagnostic précis même aux premiers stades, ce qui est particulièrement important pour un traitement efficace..

description générale

Un test sanguin pour les hormones, dont la norme indique un état stable du corps, est une étude à part entière de la concentration et de la présence dans la composition de certaines substances produites par les glandes du corps.

Selon les glandes qui sécrètent des substances actives dans le sang, les hormones nécessaires au diagnostic d'une maladie particulière sont indiquées dans les résultats des tests. Pour cette raison, le taux d'hormones dans le corps humain chaque indicateur a son propre.

Préparation de l'analyse

Il est préférable de donner du sang pour l'analyse hormonale le matin à jeun. Les femmes devraient également considérer le stade du cycle menstruel. Les plus préférés sont de 4 à 7 jours à compter du début du cycle.

Le soir avant la procédure, vous ne pouvez pas boire d'alcool, de nourriture lourde, il vaut mieux éviter les situations stressantes et les activités actives. Ne pas fumer juste avant l'analyse.

Tests hormonaux: indicateurs normaux, décodage

  1. Le test d'hormone sexuelle est un test sanguin pour des substances telles que la testostérone, l'estradiol et la progestérone. La testostérone est responsable de la croissance des muscles, des os et du développement des organes génitaux. Sa norme dans le sang devrait être de l'ordre de 4,95 à 32,02 nm / l chez l'homme et de 0,39 à 1,98 nm / l chez la femme. La valeur normale des œstrogènes majeurs dépend de la phase du cycle féminin. Ainsi, dans la première phase, l'estradiol devrait être dans la quantité de 199-285 pM / l, et la progestérone 1,1-2,3 nM / l.
  2. Les analyses des hormones thyroïdiennes dépendent de la substance active sélectionnée, dont la norme est différente pour chacune: thyroxine (0,6-1,49 ng / dl), T3 - (2,5 - 5,8 pm / l), AT-TG - (0-4,12 U / ml).
  3. Pendant la grossesse, des tests sont prescrits pour l'hormone hCG, qui est produite par la membrane de l'embryon déjà 6 à 10 jours après la fécondation, ce qui vous permet d'identifier rapidement le développement pathologique du fœtus, le cas échéant. L'indicateur de cette hormone augmente à 7 mois de grossesse, puis diminue brusquement, pour cette raison, un test sanguin hormonal est effectué très souvent.
  4. Un test sanguin pour les hormones surrénales est basé sur les trois hormones cortisol, DEA et aldostérone. Dans le premier, la norme est de 3 à 22 μg / dl pour les enfants et de 3,8 à 19,5 mg / dl pour les adultes, dans le second - 3592 - 11908 nm / l, dans le troisième - 36 - 351 pg / ml.

L'analyse pour AMG est incluse dans la liste des obligatoires au stade du diagnostic d'une femme et de la préparation à la fécondation in vitro.

Un fait intéressant: AMG lui-même n'affecte pas la fertilité d'une femme et la capacité de porter un enfant. Cependant, c'est le niveau d'AMG qui vous permet d'évaluer les chances d'une conception naturelle ou les chances de succès de la FIV Analyse de l'AMG - le prix est acceptable même dans les cliniques privées.

Une fois nommé?

Habituellement, un test sanguin pour les hormones est utilisé pour soupçonner un fonctionnement instable des organes internes et une augmentation des glandes endocrines. Parmi les raisons de prescrire un don de sang pour les hormones mâles figurent des problèmes de peau, un excès de poids, une altération de la fonction des voies urinaires, un risque de cancer, une infertilité.

Dans le même temps, des tests pour les hormones féminines sont prescrits pour les maladies du sein, les troubles du cycle, le surpoids, l'infertilité, les problèmes de peau.

Ainsi, un test sanguin pour les hormones, dont la norme est indiquée ci-dessus, sert du meilleur outil de diagnostic dans des conditions où chaque minute a un impact énorme sur la récupération future.

Pour les femmes, les indicateurs les plus importants des quatre principales hormones sexuelles:

  • œstrogène;
  • stimulant les follicules;
  • lutéinisante;
  • progestérone.

Les sauts hormonaux sont inévitables même si la femme est en parfaite santé. Ils peuvent être dus à un certain nombre de facteurs différents. Un changement dans le niveau d'hormones dépend de la phase du cycle menstruel, de l'influence des situations stressantes, des maladies internes. Pour établir la véritable cause, le patient doit passer un certain nombre de tests spécifiques, seuls leurs résultats sont diagnostiquement précieux pour tout spécialiste. Avec leur aide, il recevra pleinement des informations sur l'état de santé d'une femme.

Si le médecin considère que les écarts par rapport à la norme sont importants, il peut alors établir un diagnostic associé à des troubles des systèmes endocrinien ou reproducteur.

La norme des hormones chez les femmes

Niveaux adéquats d'estradiol et d'oestrogène

L'œstrogène et ses dérivés sont les principales hormones féminines, l'état de santé général, la capacité de concevoir et l'apparence d'une femme dépendent de la conformité de leur niveau à la norme. Avec un manque d'oestrogène, les pathologies suivantes sont détectées:

  • Irrégularités menstruelles.
  • Instabilité psycho-émotionnelle.
  • Inhibition fonctionnelle de la libido.
  • Problèmes dermatologiques, drainage et desquamation de la peau.

Cependant, la production excessive d'œstrogènes n'est pas moins dangereuse et a un effet négatif sur le corps féminin. Ceci est lourd, par exemple, avec l'apparition d'un excès de poids, un dysfonctionnement des organes reproducteurs, le développement de tumeurs kystiques et autres tumeurs bénignes. Un niveau élevé informe le médecin des problèmes avec les ovaires, provoquant une instabilité du cycle menstruel.

Valeurs réglementaires de la progestérone

Lorsqu'ils subissent un examen gynécologique prévu, les patients sont souvent prescrits un test sanguin pour les hormones progestérone. La norme de cette hormone chez la femme est un critère diagnostique important dans la planification de la conception, et est également importante pour la pleine portance de l'enfant. Si les niveaux de progestérone restent inchangés tout au long du cycle menstruel, le médecin suggérera l'absence d'ovulation. Un faible niveau de progestérone chez les femmes enceintes est une raison pour prendre des médicaments qui facilitent et protègent le processus de gestation.

Hormones: les normes des hormones sexuelles chez la femme, un tableau des valeurs de progestérone

PatientesPhase menstruelleNiveau de progestérone nmol / L
Filles de 0 à 9 ansMoins de 1,1
De 9 à 18 ans, situé à la puberté. Stade Tanner:
Je met en scèneMoins de 1,1
Étape IIMoins de 1,8
Stade III0,3-14,4
Stade IV0,3-41,6
Stade V0,3-30,4
Femmes de 18 à 90 ans
Après la puberté et avant la période postménopausique
Dans la phase folliculaire0,3-2,2
En phase ovulatoire0,5-9,4
Phase lutéale7.0-56.6
Post-ménopauseMoins de 0,6
Grossesse
Je trimestre8,9-468,4
II trimestre71.5-303.1
III trimestre88,7-771,5

Hormones féminines typiques, le tableau des normes: lutéinisante (LH) et folliculo-stimulante (FSH)

La FSH est responsable de la croissance folliculaire et de la maturation des œufs, et la LH est nécessaire pour stimuler les processus ovulatoires. Je compare les niveaux de ces hormones avec le tableau des normes et, sur la base des écarts révélés, je fais une hypothèse sur la capacité de la femme à concevoir. Des indicateurs quantitatifs élevés de FSH et de LH indiquent une infertilité acquise.

Hormones: norme - un tableau d'indicateurs de LH, FSH, etc..

HormoneIndicateur de taux
Adrénocorticotrope (ACTH)0-50 ng / ml
Somatotrope (STH)0-10 ng / ml
Prolactine130-540 mcg / l chez les femmes en âge de procréer. 107
107-290 mcg / l chez les femmes pendant la ménopause
Thyrotrope (TSH)0,6-3,8 μIU / ml selon la méthode RIA
0,24-2,9 μU UI / ml par méthode IF
Follitropine (FSH)2,7 à 6,7 mU / ml pendant l'ovulation
2,1-4,1 ppm en phase lutéale
29,6-54,9 UI / ml en phase de ménopause
Lutéinisation (LH)18,2-52,9 ppm / ml pendant l'ovulation
3,3-4,66 ppm dans la phase folliculaire
1,54-2,57 ppm en phase lutéale
29,7-43,9 ppm en phase de ménopause

Il faut comprendre que tout écart par rapport aux normes données dans les tableaux ne peut être corrigé que sous la supervision d'un spécialiste restreint, et donc l'automédication est strictement inacceptable.

La norme des hormones chez l'homme

Étant donné que dans le corps masculin, les hormones sexuelles sont sécrétées par les testicules et les glandes surrénales, leur nombre dépend du bon fonctionnement de ces glandes..

Lors de l'interprétation des tests hormonaux, des critères d'âge, de la présence de maladies somatiques concomitantes, l'utilisation de certains médicaments doit être prise en compte.

S'il est nécessaire d'étudier le profil hormonal d'un homme, des tests sont généralement prescrits pour déterminer le niveau d'hormones telles que: la dihydrotestostérone, la testostérone, la globuline liant le sexe, la FSH, la lutropine, l'estradiol, la prolactine et la progestérone. Malgré le fait que non seulement les hormones «masculines» soient répertoriées, la détermination du niveau des hormones sexuelles féminines aide souvent à diagnostiquer les troubles endocriniens chez les hommes, ainsi qu'à déterminer les causes de l'infertilité masculine.

La norme des hormones chez les hommes; Tableau 1.

Dihydrotestostérone250 à 990 pg / ml
Testostérone345 - 950 ng / dl
Globuline de liaison sexuelle13-70 nmol / l
FSH1,37 - 13,58 moyenne
Lh2 à 9 mU / l
Estradiol16 à 73 pg / ml
Prolactine2,5 - 15 ng / ml
Progestérone0,35 à 0,63 nmol / L

Le taux d'analyse des hormones chez l'homme peut varier dans différents laboratoires, de sorte que les données présentées dans le tableau peuvent ne pas toujours coïncider avec la norme dans différents laboratoires. Il est conseillé que l'hormogramme soit évalué par un spécialiste expérimenté qui prendra en compte toutes les nuances de chaque patient et déterminera à quel niveau la pathologie est identifiée et comment la traiter. En règle générale, les médicaments hormonaux sont prescrits pour corriger les niveaux d'hormones..

LISTE DES CENTRES MÉDICAUX,
RÉCEPTION DE BIOMATÉRIAU POUR LA RECHERCHE SUR COVID-19 (SRAS-CoV-2)

9 hormones féminines majeures pour la santé et la beauté

La bonne humeur, la beauté et la santé, la capacité de concevoir et de porter un enfant dépendent directement du contexte hormonal de la femme.

Un déséquilibre hormonal peut se produire pour diverses raisons. En raison du stress, des troubles de l'immunité, des maladies chroniques et des infections virales, de l'utilisation prolongée de préparations hormonales et même du manque de sommeil.

Dans quels cas est-il nécessaire de donner du sang pour des tests de laboratoire? Tout d'abord, avec un cycle menstruel irrégulier, des menstruations abondantes ou des douleurs pendant le cycle; ainsi que des problèmes de conception. Détérioration de l'état de la peau - acné, acné, baisse de la libido - des raisons non moins importantes de contacter le CITILAB pour les tests.

Types d'hormones chez les femmes

FSH (hormone folliculo-stimulante). Il est produit dans l'hypophyse, favorise la formation et la maturation des œufs, affecte la formation du follicule. Atteindre des niveaux maximaux de FSH conduit à l'ovulation. Le test du niveau de FSH est l'un des principaux moyens d'identifier les pathologies du système reproducteur chez les femmes.

LH (hormone lutéinisante). Elle est produite dans l'hypophyse, stimule la production de progestérone, assure l'ovulation et la formation du corps jaune. Un niveau élevé de LH indique une ménopause prématurée, une hypofonction ovarienne.

Progestérone. L'hormone unique des femmes. La synthèse de progestérone est effectuée dans les ovaires, le cortex surrénalien; corpus luteum, placenta pendant la grossesse. Sa tâche principale est la régulation du cycle menstruel. Il prépare l'endomètre à la fixation de l'ovule, préservant la grossesse.

Estradiol. L'une des principales hormones féminines est l'hormone de beauté. Sous son influence, des caractères sexuels secondaires, des formes arrondies de la figure, un timbre doux et velouté de la voix, une peau douce et son mérite se forment. Participe à la régulation du cycle menstruel, contrôle les processus métaboliques dans le tissu osseux, maintient la bonne humeur et la libido.

Testostérone. La testostérone joue un rôle important dans la santé génésique des femmes et participe à la formation du follicule ovarien. Une augmentation des niveaux de testostérone peut entraîner des irrégularités menstruelles, des poils sur le visage, de l'acné et une dermatite séborrhéique.

Inhibine V. Marqueur de la fonction cellulaire de Sertoli et de la fonction testiculaire exocrine chez l'homme (état de spermatogenèse). Chez la femme, l'inhibine B est le principal indicateur du test EFORT (Exogenous FSH Ovarian Reserve Test) - un test pour la réserve fonctionnelle des ovaires.

Détermine la production d'œufs viables. C'est un marqueur des tumeurs ovariennes pendant la ménopause et la postménopause..

Hormone anti-Muller. Marqueur de la réserve ovarienne ovarienne, du vieillissement ovarien, du dysfonctionnement et de la réponse ovarienne. Le niveau de cette hormone est en corrélation avec le nombre de follicules antraux, dont la quantité détermine les chances de succès de la conception. Le plus souvent, l'hormone est élevée avec le syndrome des ovaires polykystiques, l'infertilité, les tumeurs ovariennes.

Prolactine. L'hormone produite par les lactotrophes - cellules de l'hypophyse antérieure. La prolactine joue un rôle extrêmement important dans de nombreux processus de l'organisme. Et, en particulier, pour assurer le fonctionnement normal du système reproducteur. Une augmentation des taux de prolactine est l'une des causes courantes d'infertilité et la plus fréquente chez les femmes présentant des formes hormonales d'infertilité..

Hormone stimulant la thyroïde. Il a un effet stimulant sur toutes les étapes de la biosynthèse des hormones thyroïdiennes, ce qui affecte l'augmentation de l'utilisation des glucides, augmente l'absorption du glucose par les muscles, stimule la synthèse des protéines, augmente la décomposition des graisses et oxyde les acides gras. Aide à maintenir un poids normal et à maintenir l'harmonie. Une altération de la fonction thyroïdienne entraîne le développement de symptômes qui provoquent des troubles métaboliques, ainsi qu'une fonction de reproduction.

Analyse hormonale chez la femme: diagnostic des dysfonctionnements hormonaux

Un test hormonal chez la femme est nécessaire pour détecter les dysfonctionnements hormonaux. Une forte diminution du poids, une prise de poids, une humeur changeante, des états dépressifs et d'autres changements dans le corps d'une femme sont le résultat d'une exposition aux hormones.

La violation du rapport normal des hormones provoque des troubles des systèmes organiques et nécessite des soins médicaux.

Par conséquent, il est recommandé de consulter un spécialiste des symptômes de troubles hormonaux - le médecin orientera vers des tests sur la base desquels de nombreuses pathologies sont diagnostiquées et un traitement efficace est prescrit.

Quelles sont les hormones

Les hormones sont des composés organiques produits dans les cellules sécrétoires et pénètrent dans la circulation sanguine et la lymphe..

Les hormones sont nécessaires au bon fonctionnement des organes et des systèmes. Si une femme ne contrôle pas le niveau d'hormones, des problèmes de conception, une fausse couche suivront, ce qui menace une infertilité complète.

C'est important de savoir! Dans le corps d'une femme, la production de diverses hormones se produit, ce qui peut modifier les indicateurs en fonction de facteurs internes ou externes. Par conséquent, pour faire une analyse des hormones, contactez un spécialiste qui sait exactement quel jour du cycle menstruel et à quelle heure de la journée il est préférable de faire une analyse. Pour effectuer une analyse hormonale, le sang est prélevé dans une veine.

La nécessité d'un test sanguin pour les hormones

Par rapport aux hommes qui ont un équilibre stable des hormones dans le corps, les normes hormonales chez les femmes fluctuent - cela est facilité par divers facteurs internes et externes: la période allant de la fin d'une période au début des autres, les situations stressantes, la dépression, les maladies infectieuses et virales.

Mais avec des niveaux d'hormones sous-estimés ou surestimés, une femme a des troubles: un état émotionnel déprimé, des changements d'apparence, des problèmes avec le système reproducteur, à partir desquels une représentante peut devenir stérile.

Si une femme présente les symptômes suivants, vous devez consulter un médecin pour diagnostiquer la maladie et passer des tests:

  • manque de résistance au stress;
  • insomnie;
  • surmenage chronique, perte de force;
  • immunité affaiblie;
  • infections virales fréquentes;
  • changements liés à l'âge;
  • sautes d'humeur sans cause;
  • transpiration accrue;
  • trouble du cycle menstruel, absence de menstruations pendant plus de 3 mois;
  • l'apparition d'un œdème;
  • une forte diminution ou augmentation de poids;
  • puberté retardée;
  • plus de deux fausses couches;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • tumeurs bénignes et malignes dans les ovaires;
  • peau à problèmes;
  • calvitie masculine ou croissance excessive des cheveux (hirsutisme).

Remarque! Après avoir recueilli une anamnèse à partir des paroles du patient, le médecin vous demandera de passer des tests hormonaux, mais il vous donnera d'abord des recommandations sur la façon de se préparer au test hormonal..

Préparation à la recherche hormonale

Attention! La préparation de l'analyse est obligatoire, sinon le résultat sera incorrect, ce qui est lourd de nomination du mauvais traitement, d'aggravation de l'état du patient.

Règles pour tester les hormones:

  1. Le prélèvement sanguin d'une veine est effectué à jeun - le résultat de l'analyse peut déformer même une petite quantité d'eau potable;
  2. 24 heures avant le test, exclure l'intimité, l'activité physique active;
  3. Ne buvez pas d'alcool la veille de l'étude, ne fumez pas - 1 heure;
  4. Si vous prenez des médicaments hormonaux synthétiques, vous devez en avertir le médecin - le médecin proposera d'annuler les hormones pendant un certain temps ou prendra des médicaments;
  5. L'analyse hormonale est effectuée en tenant compte du jour du cycle menstruel, alors discutez avec le spécialiste de la durée de la période, et si vos règles sont irrégulières, prévenez votre médecin.

L'objectif de l'analyse est d'identifier le rapport des stéroïdes (hormones sexuelles) et des tropines (hormones hypophysaires) dans le sérum sanguin. Une étude sur toutes les hormones sauf la progestérone est réalisée dans la phase I du cycle menstruel sur 3-7 jours à compter du début des menstruations.

Si une femme souffre d'un trouble du cycle menstruel sous forme d'oligoménorrhée, lorsque la période est de plus de 36 jours à six mois, dans ce cas, le jour de l'analyse est compté à partir des saignements menstruels provoqués par la progestérone synthétique. Pendant ce temps, le niveau des hormones suivantes dans le sang est évalué:

  • lutéinisante;
  • stimulant les follicules;
  • prolactine;
  • œstradiol;
  • cortisol;
  • DGAE-s;
  • testostérone;
  • thyrotrope;
  • concentration de thyroxine libre et de triiodothyronine;
  • détermination du niveau d'anticorps anti-TG, thyroperoxydase.
au contenu ↑

Normes hormonales chez la femme

Important! La concentration d'hormones dans le corps féminin varie en fonction de nombreuses raisons - tout d'abord, c'est la phase du cycle menstruel. Par conséquent, un test sanguin pour les hormones est effectué par étapes.

Selon la méthodologie utilisée par les experts modernes, l'analyse est effectuée trois fois au cours du cycle. Ce principe ne s'applique qu'aux femmes en âge de procréer. Les filles qui n'ont pas encore commencé la puberté et les femmes ménopausées ne sont pas couvertes par ce principe..

Nous nous tournons vers le tableau, qui affiche les normes des hormones chez les femmes:

HormoneLes fillesFemmes en âge de procréerFemmes ménopausées
FSH0,3 - 6,71 - 11,831 - 130
Lh0,03 - 3,91 - 8,818,6 - 72
Prolactine91 - 52667 - 72667 - 726
Testostérone0,1 - 1,120,45 - 3,750,1 - 1,42
DHEA-s0,025 - 1,4535 - 4300,1 - 0,6
Estradiol5 - 2143,8 - 2115 - 46
Progestéroneimpossible à déterminer5.3 - 86impossible à déterminer
au contenu ↑

Hormones féminines: normales et déviations

Aujourd'hui, une abondance de pathologies chez la femme est diagnostiquée, lorsqu'il est nécessaire de passer des tests hormonaux. Les hormones féminines sont responsables de nombreux processus dans le corps, parmi lesquels:

  • stimulation du développement du système reproducteur et des glandes mammaires;
  • participation au processus d'obscurcissement des organes génitaux externes et du halo;
  • la formation de caractères sexuels secondaires selon le type féminin;
  • régulation de la croissance linéaire des os tubulaires;
  • arrêt de la croissance des os tubulaires;
  • rejet de la couche fonctionnelle de l'endomètre et début des menstruations;
  • absence de thrombose;
  • régulation de l'augmentation de la coagulation sanguine, empêchant la transition des menstruations aux saignements utérins;
  • un obstacle à la formation de plaques athérosclérotiques;
  • sensibilité accrue aux récepteurs de la progestérone.

Si une femme présente les symptômes suivants, il est nécessaire de consulter un médecin qui dirigera pour l'analyse hormonale:

  • éruptions d'acné qui ne passent pas après l'utilisation de produits cosmétiques spéciaux pour la régénération de la peau;
  • gain de poids rapide;
  • tumeurs mammaires bénignes, par exemple, prolifération kystique des tissus;
  • irrégularités menstruelles prolongées;
  • problèmes de conception, fausse couche.

C'est important de savoir! Un examen hormonal n'est effectué que par un médecin, car une femme ne connaît pas beaucoup des nuances à souligner lors du passage d'une analyse.

Afin de diagnostiquer la pathologie le plus tôt possible, le médecin décide d'envoyer la femme à l'analyse de la recherche hormonale.

Progestérone, estradiol

Les hormones progestérone et estradiol sont produites par les glandes surrénales et le corps jaune, et les normes sont déterminées par la phase du cycle menstruel. La progestérone prépare l'utérus à la fixation de l'embryon et favorise la gestation.

L'œstradiol accompagne une femme tout au long de sa vie, de l'adolescence à la période de ménopause et favorise le système reproducteur, est responsable des processus métaboliques et affecte l'état psycho-émotionnel.

Des tests pour le rapport des hormones de progestérone et d'oestradiol dans le sang sont effectués dans la deuxième phase du cycle menstruel, après le début de l'ovulation, ou dans la première phase du 5e au 9e jour du cycle. Une analyse du rapport des antagonistes hormonaux est le plus souvent prescrite pour le diagnostic du cancer et de la mastopathie..

Sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-s), testostérone

Les hormones mâles (androgènes) sont produites dans les testicules masculins et chez les femmes par les ovaires et les glandes surrénales. L'hormone DHEA-s sert de réserve de testostérone. Si une femme présente des symptômes de maladies des organes génitaux (fibromyome, syndrome des ovaires polykystiques), les DHEA sont réduits et la testostérone est augmentée. Avec une concentration élevée des deux hormones, des pathologies des glandes surrénales sont observées.

Si les hormones s'écartent de la norme, la femme se plaint de:

  • pilosité accrue;
  • peau grasse avec acné;
  • trouble du cycle menstruel;
  • incapacité de tomber enceinte.

L'analyse du rapport des hormones dans le sang est donnée le 8-10ème jour du cycle.

Prolactine, hormones folliculo-stimulantes (FSH), lutéinisantes (LH)

Pendant la puberté, la prolactine favorise la croissance mammaire. Chez les femmes en âge de procréer, l'hormone augmente dans les cas suivants:

  • grossesse;
  • aménorrhée;
  • néoplasmes de l'hypophyse antérieure;
  • SOPK;
  • contraceptifs oraux.

Si l'analyse montre une femme à faible concentration de prolactine, cela indique un dysfonctionnement hypophysaire.

L'hormone folliculo-stimulante est responsable de la formation et de la maturation des follicules. Avec le début de l'ovulation, le follicule dominant se rompt avec la libération ultérieure de l'ovule. Le tissu folliculaire est transformé en corps jaune, qui est détruit en cas de grossesse, après quoi les menstruations surviennent.

Si un niveau accru d'hormone folliculo-stimulante est perceptible dans l'analyse, alors la femme abusera probablement de l'alcool ou recevra un diagnostic de:

  • dysfonction ovarienne;
  • formations kystiques dans l'appendice du cerveau.

Une analyse montrant une concentration plus faible de FSH indique un syndrome des ovaires polykystiques. Si la femme est en surpoids, l'analyse de la concentration d'hormone folliculo-stimulante dans le sang sera également déviée de la norme vers le bas.

La fonction principale de l'hormone lutéinisante est d'influencer le processus de maturation des follicules. La LH est activement impliquée dans le processus d'ovulation et affecte la production d'oestrogène.

Remarque! Toutes les hormones ci-dessus participent activement au processus de conception: elles favorisent la maturation des follicules, le début de l'ovulation et la libération d'un ovule. Tout est pensé dans les moindres détails par nature, mais il arrive qu'une femme ne puisse pas tomber enceinte, par conséquent, pour le diagnostic de la pathologie, des tests de prolactine, FSH, LH sont prescrits. De plus, la patiente a besoin d'un apport répété d'hormones, car le niveau de prolactine, FSH et LH varie en fonction de la phase du cycle, de l'âge de la représentante et de la position de la patiente (en cas de grossesse).

L'analyse d'une veine à un groupe d'hormones est principalement effectuée du 5e au 9e jour du cycle. En cas de doute, l'endocrinologue ou le gynécologue enverra à nouveau l'analyse, mais clarifiera d'abord à la femme quand l'étude sera pertinente..

Norme des hormones hypophysaires et thyroïdiennes

En cas de dysfonctionnements visuels de la glande thyroïde ou de plaintes de patients concernant le manque de cohérence du système reproducteur (impossibilité de conception, irrégularités menstruelles, etc.), l'endocrinologue dirige pour des tests hormonaux:

  • hormone stimulant la thyroïde (TSH) - contrôle la glande thyroïde;
  • hormones libres T3, T4.

Une femme a deux types de dysfonctionnement thyroïdien:

  1. Hypothyroïdie - un niveau réduit de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4);
  2. Hyperthyroïdie - une augmentation des hormones thyroïdiennes et une intoxication possible avec des acides aminés tyrosine.

C'est important de savoir! Une femme est capable de prévenir indépendamment une diminution de l'hormone thyroxine - il est nécessaire de surveiller un régime nutritif et de manger des aliments riches en iode.

Si des tests pour les hormones mâles ont déjà été effectués, le rapport des hormones hypophysaires à la glande thyroïde est vérifié et il est constaté que la femme souffre de niveaux élevés d'adrogènes, une méthode de recherche du métabolisme des glucides est effectuée grâce à une analyse en deux étapes. Au premier stade, il est prévu de faire un test de glycémie pour le sucre, qui est évalué dans les 24 heures.

La première fois, une analyse sera effectuée à jeun, tandis que le sang compte la teneur en glucose et en insuline, l'hormone polypeptidique. Des tests ultérieurs sont effectués toutes les 3 heures, et il est permis de manger la même nourriture qu'une femme mange pendant une journée normale.

Si l'analyse quotidienne de la glycémie est normale, passez à la deuxième étape, où la tolérance au glucose altérée est vérifiée. La préparation au test implique une femme consommant jusqu'à 200 milligrammes de glucides pendant 3 jours, alors qu'il n'y a aucun contrôle sur l'apport hydrique. L'analyse est réalisée à jeun. Une femme reçoit du glucose avec de l'eau dans une proportion de 75 mg: 300 ml. L'échantillon est prélevé 4 fois avec une différence d'une demi-heure.

Selon les critères diagnostiques du diabète sucré par des scientifiques américains (1998), les normes d'absorption du glucose par l'organisme sont présentées dans le tableau:

Par conséquent, dès les premiers symptômes de troubles hormonaux, une femme doit consulter un spécialiste - le médecin vous demandera de passer des tests pour les hormones. Sur la base des résultats de l'étude, un traitement est prescrit, qui n'est effectué que sous la supervision d'un spécialiste.

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

A Propos De Nous

Dans le monde moderne, les gens s'efforcent de planifier toute leur vie, y compris la naissance des enfants, en abordant cette étape importante pour la famille avec une attention particulière.

étatLa concentration de glucose dans le plasma sanguin, mmol / l
Avec l'estomac vide30, 60, 90 minutes après la prise de glucose120 minutes après la prise de glucose
Norme