Causes de la douleur thoracique au milieu, comment faire la distinction entre l'inconfort cardiaque d'un autre et quoi faire

La douleur au sternum au milieu n'indique pas toujours des pathologies cardiaques. Selon les statistiques, l'inconfort d'origine cardiaque ne représente pas plus de 60% de tous les cas cliniquement enregistrés. Peut-être que moins d'informations diffèrent selon les régions de la planète.

Les difficultés à déterminer la cause ne permettent pas au patient de réagir à temps. Par exemple, une crise cardiaque peut être faussement confondue avec une exacerbation de la gastrite. Ce à quoi ces erreurs fatales conduisent est clair sans mots..

Par conséquent, l'action principale pour la douleur au milieu de la poitrine est d'appeler une ambulance. Le transport vers un hôpital de cardiologie est la prochaine étape. De plus, les médecins spécialistes comprennent grâce à l'ECG, ECHO, l'évaluation du son cardiaque.

La seule méthode fiable pour déterminer la source consiste à effectuer un diagnostic approfondi à l'aide de méthodes instrumentales. L'œil ne peut estimer que les facteurs approximatifs de la formation du problème.

Les causes de la douleur

Les facteurs de développement sont multiples. Dans plus de la moitié des cas, les pathologies cardiaques sont à blâmer. Un diagnostic approximatif peut être déterminé par la nature de la douleur..

Sensation de pression thoracique

Une douleur sourde dans le sternum au milieu, de nature urgente, se produit dans 95% des cas et plus. C'est son principal type de problèmes cardiaques..

La raison principale est le processus ischémique en cours. Il existe deux variétés: crise cardiaque et angine de poitrine. En substance, les deux sont des variétés d'insuffisance coronarienne. Le second est plus doux sur une longue période de temps..

La durée de l'épisode douloureux ne dépasse pas 30 minutes. Tout ce qui précède peut indiquer une crise cardiaque.

L'hospitalisation est nécessaire pour les soins d'urgence et pour clarifier les causes de l'inconfort. La douleur donne à la main gauche, entre les omoplates, au cou.

L'essence du processus réside dans la destruction progressive, la mort du myocarde. Contrairement à une destruction semblable à une avalanche due à une crise cardiaque.

La récupération est requise sur une base continue. La maladie est divisée en 4 classes fonctionnelles (en abrégé FC), en fait c'est une distinction selon la sévérité.

Le premier FC donne une cure complète. La durée du traitement est d'environ six mois. À partir de la seconde, la probabilité de récupération totale est nulle. Mais la survie est bonne.

Chaque cas est considéré individuellement, il n'y a pas de recettes et de prévisions universelles. Une douleur aiguë dans le sternum, d'une intensité insupportable, peut également indiquer une crise cardiaque.

Dans tous les cas, il est recommandé d'appeler une ambulance pour évaluer l'état de santé du patient. Il est impossible de le faire soi-même.

Mal au dos

Des picotements périodiques à court terme accompagnent extrêmement rarement les maladies cardiovasculaires. La fréquence approximative est de 20-25%. S'il y a un lien avec les pathologies cardiaques, alors ils parlent de telles conditions:

  • Prolapsus, sténose ou fusion de la valve mitrale. Cette structure anatomique ferme la lumière entre l'oreillette gauche et le ventricule, empêchant le sang de se déplacer dans la direction opposée. Avec des malformations, une régurgitation MK se produit - un courant inverse du tissu conjonctif fluide.

En conséquence, la contractilité myocardique diminue, la dilatation (étirement) des chambres se forme, la quantité de sang éjecté dans un grand cercle est considérablement réduite. Progressivement, le processus conduit à des violations du développement anatomique des structures cardiaques.

Le rétablissement implique une intervention chirurgicale précoce. Plus tôt il est fait, plus les chances de guérison sont élevées.

Les épisodes de douleur sont courts. Souvent, les patients ne font pas attention à une telle manifestation.

  • Sténose valvulaire aortique. Cette structure est située au niveau de la transition du ventricule gauche vers l'artère principale du corps. Le rôle est identique: le mouvement du tissu conjonctif fluide est strictement dans une direction. Dans un grand cercle.

Le traitement est également chirurgical. Les douleurs de couture intenses dans le sternum ne sont pas caractéristiques, car la base du complexe symptomatique est d'autres manifestations: essoufflement, faiblesse, chute ou augmentation de la pression artérielle, etc..

  • Un anévrisme aortique est en cours de développement. C'est une formation spéciale, une saillie de la paroi de l'artère. Au stade de la formation, le processus pathologique se fait sentir avec un minimum d'inconfort.

Souvent, il n'y a aucune sensation désagréable du tout, le diagnostic est fait sur la base des données d'une évaluation objective de l'état des vaisseaux. La récupération chirurgicale consiste à exciser une zone altérée, mais avec beaucoup de soin.

  • Névrose cardiaque avec cardialgie. Pourquoi exactement un chagrin se produit n'est pas complètement clair. On suppose que nous parlons du système nerveux central, d'une vitesse de freinage insuffisante.

Le développement de l'inconfort est directement causé par le stress, la surcharge mentale. Typiquement, un complexe symptomatique apparaît chez les patients ayant un profil de personnalité spécial: vulnérabilité, sensibilité, labilité émotionnelle en tant que composants.

Une caractéristique typique de la douleur d'origine névrotique est le manque de données pour la pathologie organique. Le diagnostic objectif ne montre pas d'écarts.

Aucun traitement spécial n'est requis. Malgré cela, l'intensité du lumbago est importante. Les patients atteints d'hypochondrie peuvent prendre à tort un épisode de névralgie pour une crise cardiaque.

  • Dystonie végétative-vasculaire. Il s'agit d'un syndrome non spécifique. Il se développe à la suite de maladies du cerveau, de l'hypothalamus, du système endocrinien.

Contrairement aux croyances d'une partie importante de la population et même de la communauté médicale, ce n'est pas un diagnostic, mais la manifestation d'une certaine condition. Vous devez traiter la maladie sous-jacente, mais pas un signe.

La récupération est effectuée sous la supervision d'une équipe de spécialistes. Les douleurs cardiaques sont d'une durée relativement courte, ne représentent pas un réel danger pour la vie.

  • Myocardite. Ou une inflammation de la couche musculaire du cœur. Il s'agit d'un processus infectieux (viral, bactérien, fongique), moins souvent auto-immun. Nécessite un traitement urgent en milieu hospitalier. Le phénomène conduit rapidement à la destruction des tissus. Il s'agit d'une indication directe pour les prothèses..

Dans de rares cas, la manifestation pathologique est causée par un changement dans l'innervation du cœur.

Les douleurs aux piqûres n'indiquent presque jamais des problèmes cardiaques. La probabilité est de 20% environ.

Il n'est pas nécessaire d'exclure complètement la nature cardiaque de la manifestation. S'il y a des plaintes, il est recommandé de diagnostiquer d'urgence l'ECHO, l'ECG et au moins de mesurer la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Sensation de chaleur dans le sternum

La nature brûlante de l'inconfort, au contraire, indique souvent un processus aigu, une urgence.

Les causes typiques du développement de la manifestation sont:

  • Crise cardiaque Il s'agit d'une malnutrition prononcée de la couche musculaire de l'organe. La mort survient (nécrose), l'intensité de la circulation sanguine et l'apport d'oxygène aux tissus, les nutriments diminuent.

La récupération s'effectue d'urgence, dans les conditions de réanimation. Un ECG avec des caractéristiques typiques du processus est indicatif..

Après stabilisation, une insuffisance cardiaque de gravité variable se développe. Cette condition est corrigée pour le reste de sa vie à l'aide de médicaments. Ils sont pris en permanence, certains cours.

Le résultat est une cardiosclérose post-infarctus, c'est-à-dire le remplacement des tissus morts par une cicatrice.

Pendant la période de rééducation et quelque temps après, une douleur douloureuse au milieu de la poitrine est possible. C'est un mauvais signe pronostique. Indique une ischémie tissulaire (circulation sanguine insuffisante).

  • Blocage de l'artère pulmonaire. Elle survient à la suite de la séparation d'un thrombus du lieu principal de développement. Un caillot de sang peut être localisé n'importe où, généralement les membres inférieurs.

Loin de toujours, l'éducation ferme complètement la lumière du vaisseau (sinon la mort survient, la dernière chose que le patient parvient à ressentir est une douleur aiguë et intense dans la poitrine, puis vient l'inconscience).

Dans une telle situation, la brûlure est possible, cela ressemble à une augmentation de la température au niveau local. Sans assistance d'urgence compétente, tout se termine par la mort. Une crise cardiaque et d'autres conditions d'urgence sont probables.

  • Une douleur brûlante survient lorsque l'anévrisme de l'aorte se rompt. Il se développe avec la pathologie formée. Avec la destruction de la formation, un saignement intense est observé. La mort survient en quelques minutes, sauf si une aide d'urgence est fournie. Cela dépasse généralement le pouvoir des médecins, même professionnels, sans parler des personnes sans formation.

Un traumatisme, un coup au sternum, une augmentation de la pression artérielle, une maladie infectieuse et d'autres facteurs peuvent entraîner une rupture. La seule façon de l'empêcher est de détecter et d'éliminer chirurgicalement l'anévrisme en temps opportun.

La douleur thoracique brûlante se produit non seulement dans ces conditions. Elle peut également indiquer une ischémie aiguë (insuffisance coronaire).

Ondulation

On le trouve dans le développement d'un infarctus du myocarde ou d'une crise d'hypertension..

La première condition a déjà été décrite. En ce qui concerne GB, nous parlons généralement d'une augmentation significative du tonomètre. C'est ce qu'on appelle l'état de crise. Elle se caractérise par une intensification, une surcharge de l'activité cardiaque.

Le patient ne peut être retiré de cette position que dans un hôpital. Plus l'expérience de l'hypertension est longue, plus le risque d'urgence est élevé.

Une douleur lancinante accompagne chaque battement de cœur. Indique un apport insuffisant d'oxygène et de nutriments à l'organe musculaire lui-même..

Malaise douloureux

Elle survient dans le contexte de pathologies cardiaques de type lent et souvent en raison de conditions non cardiaques.

Cela peut être une cardiomyopathie hypertrophique ou autre, une prolifération tissulaire d'organe, des malformations acquises et congénitales des structures sans altération critique de l'activité fonctionnelle, etc..

Pour les plaintes de douleur douloureuse dans la poitrine au milieu, la mesure de la pression artérielle, la fréquence cardiaque, l'écoute d'un son cardiaque, l'évaluation des données ECHO et ECG sont affichées.

Si nécessaire, des diagnostics IRM sont prescrits. Les tumeurs des structures cardiaques sont possibles, bien que ces formations soient rares et ne représentent pas plus de 1,5 à 2% de toutes les néoplasies primaires.

Autres facteurs de développement

L'inconfort pas toujours, en particulier en tirant la douleur dans le sternum, est le résultat de pathologies cardiaques. Dans 40 à 50% des situations, la cause n'est pas du tout liée à l'organe musculaire..

  • Gastrite et ulcère d'estomac. Dans le premier cas, nous parlons d'inflammation, dans le second - de la formation d'érosion sur la muqueuse. Les deux conditions peuvent provoquer une gêne réfléchie. La poitrine est la cible principale.
  • Oesophagite par reflux. Reflux acide dans l'œsophage. Avec un long processus pathologique, des douleurs douloureuses persistantes se produisent dans la région épigastrique, la nature aiguë de l'inconfort est atypique.
  • Blessures au sternum. Les fractures donnent les sensations les plus nettes et les plus prononcées.
  • Pneumonie ou pneumonie. Origine infectieuse. Du côté gauche. Il se caractérise par de fortes douleurs pressantes. La nitroglycérine ne donne pas d'effet.
  • Ostéochondrose. Maladie dégénérative et destructrice de la colonne vertébrale.
  • Hernie discale (extrusion).
  • Myosite ou inflammation des muscles squelettiques.
  • Névralgie intercostale. Une cause fréquente d'inconfort.

Comment différencier

L'inconfort d'origine cardiaque présente un certain nombre de caractéristiques distinctives:

  • Il est localisé strictement au centre. Peut-être un léger décalage vers la gauche, plus près de l'épaule.
  • Donne à l'omoplate, bras jusqu'à la main, colonne vertébrale cervicale.
  • La nature de la sensation désagréable, comme déjà mentionné, pression, brûlure, picotements (extrêmement rare).
  • Avec un changement de position corporelle, de respiration, la force de la douleur ne varie pas. Cela indique un manque de connexion avec le système musculo-squelettique et les poumons. Le cœur est très probablement à blâmer pour tout. Dans le même temps, la marche et une activité physique encore plus intense entraîneront une augmentation de la sensation désagréable..
  • Il est possible d'arrêter avec de la nitroglycérine (1 comprimé). C'est une caractéristique typique de la douleur cardiaque. Mais avec une crise cardiaque, l'action peut être incomplète.
  • La pression sur le dos ou la poitrine ne modifie pas la force de l'inconfort.
  • Au repos, la douleur est affaiblie.
Attention:

Critères diagnostiques fiables, ces points ne sont pas pris en compte. Il y a beaucoup de subjectivité, en même temps, il y a des exceptions à chaque règle..

Avec le développement d'une gêne dans la poitrine, si elle dure plus de 10-20 minutes, il est recommandé d'appeler une ambulance pour résoudre le problème du transport à l'hôpital.

Symptômes de la base pour appeler une ambulance

Parmi les panneaux nécessitant un appel d'urgence:

  • Gêne qui dure plus de 30 minutes. Quel que soit le degré d'intensité. Probablement le développement d'une crise cardiaque. Mieux vaut prévenir que guérir.
  • Douleur intense et insupportable, non arrêtée par la nitroglycérine.
  • Dyspnée. Élimine même l'activité physique minimale. Elle survient non seulement avec des phénomènes dangereux, mais également lors d'une crise d'angine de poitrine. La transformation en nécrose aiguë (crise cardiaque) est possible. N'attendez pas la transition.
  • Céphalée (maux de tête), vertiges. De plus, s’ils sont accompagnés de l’impossibilité de naviguer dans l’espace.
  • Paralysie, parésie.
  • Sensation de chair de poule sur tout le corps ou dans des zones distinctes.
  • Distorsions du visage. Incapacité à contrôler les muscles faciaux.
  • Évanouissement, syncope. Particulièrement répété. En plus des symptômes neurologiques antérieurs, une ischémie des structures cérébrales et un éventuel accident vasculaire cérébral sont indiqués..
  • Discours flou. Brouillard en vue, perte auditive.
  • Confusion.
  • Pâleur de la peau.
  • Cyanose du triangle nasolabial.

Ces signes n'indiquent pas complètement une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou d'autres conditions d'urgence, mais ils sont très courants avec eux. Cela mène à la suspicion. Par conséquent, un diagnostic approfondi est requis en peu de temps.

Liste des examens requis

Si cela fait mal au sternum au milieu, le patient est évalué en ambulatoire ou en hospitalisation. Selon le phénomène recherché. Un programme minimum est requis dans un processus d'urgence probable.

Il comprend:

  • Mesurer la pression artérielle et la fréquence cardiaque.
  • Électrocardiographie Utilisé pour évaluer la position fonctionnelle des structures cardiaques. Montre les arythmies et les caractéristiques typiques d'une crise cardiaque..
  • Échocardiographie. L'étude de l'état anatomique du cœur et des tissus environnants. La méthode implique la visualisation des parcelles. Il est possible d'identifier le degré de violation.

Dans des situations particulièrement difficiles, aucun résultat n'est attendu, ils sont stabilisés, alors seulement ils pensent à une thérapie à long terme. Dans d'autres cas, il est temps de procéder à un examen approfondi.

Mesures supplémentaires: surveillance quotidienne, IRM cardiaque, tests de résistance (avec prudence), coronographie et tests sanguins.

Également radiographie pulmonaire, FGDS (technique endoscopique pour évaluer l'état de la muqueuse gastrique et de l'œsophage), visualisation des structures vertébrales.

Au besoin, des tiers spécialistes sont impliqués, le plus souvent un neurologue. Le manque de données sur les défauts organiques suggère une cardialgie idiopathique.

finalement

La douleur au centre du sternum indique des facteurs cardiaques (60% des cas) et non cardiaques (autres situations). Le diagnostic est montré en peu de temps..

Il peut y avoir plusieurs raisons. Y compris par les poumons, la colonne vertébrale du tractus gastro-intestinal.

Un examen approfondi vous permet d'élaborer la bonne stratégie de traitement. Soulager la douleur elle-même ne suffit pas. Il est nécessaire pour éliminer la cause profonde. Les tâches sont résolues en parallèle avec la prévention des situations d'urgence.

Mal au milieu de la poitrine

Chez les femmes, les douleurs thoraciques surviennent assez souvent, selon les experts - un ordre de grandeur plus souvent que chez les hommes. Certains d'entre eux sont des signes de maladies chroniques, d'autres signalent le développement de pathologies aiguës. Il est important de connaître les causes de la douleur de cette nature - il est nécessaire de rechercher des méthodes de traitement.

Les pathologies cardiaques sont une cause dangereuse de douleurs thoraciques

Chez les femmes après la ménopause, les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins surviennent à la même fréquence que chez les hommes. Avant la ménopause, le corps féminin est protégé par les hormones œstrogènes qui en sont issues. Les maladies cardiaques provoquent généralement des douleurs sur le côté gauche du corps, mais au milieu de la poitrine, elles sont également très caractéristiques.

La douleur avec angine de poitrine est la plus courante. Ils se manifestent lors des mouvements, après la marche, l'activité physique: plus les vaisseaux coronaires sont touchés, moins la charge peut provoquer d'inconfort. Si la douleur apparaît au repos, cela reflète le stade avancé de la maladie. Avec une crise d'angine de poitrine, une douleur peut être causée au dos et aux omoplates, au bras, à l'épaule, au cou et même à la mâchoire. Les symptômes de l'angine de poitrine sont complétés par:

  • sensation de constriction, pression sur la poitrine;
  • sensation de difficulté à respirer, essoufflement à l'effort;

Un état beaucoup plus dangereux est l'infarctus du myocarde. La douleur du cidre lors d'une crise cardiaque est très prononcée, il est impossible d'arrêter de prendre des pilules. La douleur peut se propager à n'importe quelle zone de la poitrine, de l'estomac et du dos, accompagnée de brûlures, pression sur la poitrine, peur de la mort, évanouissement. Avec une telle attaque, une tâche importante consiste à appeler rapidement une ambulance et à commencer le traitement. En outre, chez les femmes, la douleur thoracique se produit avec des malformations cardiaques, une thrombose, une péricardite, mais ces causes sont moins fréquentes.

Maladies gastro-intestinales et douleur thoracique

Si la poitrine au milieu fait mal, les causes chez les femmes peuvent également concerner des pathologies du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, la douleur au centre de la poitrine provoque une gastrite chronique et une œsophagite par reflux au stade aigu. Les causes sont l'inflammation des parois de l'estomac et le reflux du contenu gastrique dans l'œsophage. De telles conditions peuvent être provoquées par le stress, la consommation d'alcool, le tabagisme, la consommation d'aliments épicés et chauds, le traitement avec certains médicaments. Les symptômes sont les suivants:

  • douleur thoracique douloureuse au milieu et à gauche;
  • douleur sous la poitrine - au-dessus de l'abdomen;
  • brûlures d'estomac, maux de gorge;

La douleur thoracique aiguë est souvent perçue comme cardiaque, mais en fait c'est un signe d'ulcère gastrique, d'ulcère duodénal. Mais il apparaît dans le contexte des pathologies du tractus gastro-intestinal en relation directe avec la prise de nourriture - à jeun avec un ulcère, immédiatement après avoir mangé - avec une gastrite, une heure après avoir mangé - des problèmes du duodénum.

Pendant la grossesse, la douleur liée à des problèmes gastro-intestinaux s'accompagne d'une lourdeur gastrique et est presque toujours associée à de graves brûlures d'estomac.

Douleur thoracique - coupable de pathologie pulmonaire

Puisque la majeure partie de la poitrine est occupée par les poumons, leurs maladies peuvent bien donner des sensations désagréables. Chez les femmes, les pathologies pulmonaires chroniques sont plus susceptibles de se produire avec une expérience tabagique prolongée, avec des maladies auto-immunes et allergiques, ainsi qu'avec un processus inflammatoire non traité. Les pathologies des poumons, dont chacune peut provoquer des douleurs au milieu de la poitrine, sont les suivantes:

  1. pleurésie;

Presque toutes les maladies pulmonaires ont une foule d'autres symptômes, plus caractéristiques, et la douleur ne les accompagne que. La composante principale du tableau clinique est une toux - sèche, humide, avec ou sans crachats. Il y a souvent une augmentation de la température corporelle, un essoufflement, une respiration sifflante dans les poumons, des symptômes d'intoxication générale - si nous parlons d'une maladie infectieuse aiguë. La douleur dans ce cas est associée à des spasmes qui sollicitent les muscles intercostaux, le diaphragme.

Les tumeurs des poumons ne provoquent des douleurs dans la poitrine qu'aux stades ultérieurs et sont souvent accompagnées d'hémoptysie..

Des douleurs cardiaques aiguës peuvent être caractéristiques de la pleurésie, des douleurs - pour la pneumonie, des douleurs pendant l'effort et à l'inspiration - pour la trachéite.

Maladies de la colonne vertébrale et du système nerveux comme cause de douleur

L'ostéochondrose cervicale et thoracique est une cause de douleur très «populaire» chez la femme, localisée dans la poitrine. Pourquoi une gêne apparaît-elle dans la poitrine lorsque la colonne vertébrale est affectée??

Le fait est que les nerfs pincés entraînent le développement d'une névralgie intercostale, qui peut provoquer des douleurs dans n'importe quelle partie de la poitrine. Souvent, ces sensations ressemblent même à une crise cardiaque ou à une douleur avec inflammation de l'estomac.

Des signes désagréables peuvent apparaître après le sommeil si une personne atteinte d'ostéochondrose dort dans la mauvaise position et n'utilise pas de produits orthopédiques. Une douleur accrue est possible en se penchant en avant, tout en inspirant. L'ostéochondrose s'accompagne d'autres symptômes:

  • douleur en appuyant sur les muscles des épaules;
  • brûlure dans le dos;

La scoliose de la colonne vertébrale conduit souvent à une névralgie intercostale - sa courbure dans la région thoracique.

Pour les femmes, les pathologies telles que la névrose cardiaque et la dystonie végétovasculaire sont très caractéristiques, et elles provoquent également des douleurs thoraciques au milieu.

Autres causes de douleurs thoraciques chez les femmes

Ayant découvert une douleur dans la poitrine, de nombreuses femmes soupçonnent qu'elles ont des problèmes avec les glandes mammaires, en particulier le cancer du sein. Cette maladie, en effet, est courante, mais elle ne fait souffrir que dans les stades ultérieurs, quand il existe un certain nombre d'autres signes (perceptibles en appuyant sur et en sentant la formation, écoulement des mamelons, etc.). La douleur est plus caractéristique de la mastopathie, bien qu'elle ne soit pas localisée au centre de la poitrine, mais directement dans la glande mammaire..

Les maladies thyroïdiennes sont un ordre de grandeur plus susceptible de se produire chez les femmes. Hyperthyroïdie, goitre nodulaire, goitre diffus - toutes ces maladies peuvent provoquer des douleurs dans la poitrine, ainsi que les symptômes suivants:

  • fièvre dans la gorge;
  • boule dans la gorge;
  • coups de bélier;

Avec un entraînement abusif, une tension physique, une douleur dans les muscles de la poitrine est également possible. Ce symptôme est également caractéristique chez les femmes souffrant de stress, de dépression, d'épuisement nerveux, ainsi que d'ecchymose, de choc et de toute blessure dans cette zone..

Diagnostic et traitement des douleurs thoraciques

L'algorithme des mesures diagnostiques dépendra de la nature de l'inconfort, de sa gravité et d'autres symptômes. Ainsi, en cas de douleurs cardiaques aiguës ou de blessures graves, le diagnostic et le traitement sont effectués après l'hospitalisation. Dans les pathologies chroniques avec des symptômes subaigus, les méthodes de diagnostic peuvent être les suivantes:

  1. radiographie des poumons;
  2. fibrogastroduodénoscopie;

Le traitement dépendra du problème détecté. Donc, avec la névralgie, vous devez faire du massage, de la physiothérapie, prendre des analgésiques. Avec l'angine de poitrine - buvez un certain nombre de médicaments pour le cœur, suivez un régime. Les antibiotiques, les antitussifs aident à lutter contre les maladies pulmonaires. Avec les pathologies gastro-intestinales, des médicaments spéciaux et une nutrition spéciale sont prescrits. Il n'est pas recommandé de retarder le traitement - le seul moyen d'éviter les complications.

Que faire si une douleur est ressentie au milieu de la poitrine lorsque vous inspirez

Beaucoup de gens ont ressenti une gêne ou une douleur au milieu de la poitrine au milieu. Une telle douleur apparaît rarement par hasard, et le plus souvent, son apparition est favorisée par un surmenage physique ou une maladie grave existant chez une personne. Tout d'abord, la douleur lors de l'inhalation dans le sternum au milieu est associée à des pathologies cardiaques. Cependant, il peut y avoir de nombreuses autres raisons à cela, notamment des maladies de la colonne vertébrale, des maladies pulmonaires et neurologiques et des blessures des côtes..

Quelle que soit la cause d'un tel symptôme, sa manifestation ne peut être ignorée. Dans tous les cas, vous devez consulter d'urgence un médecin pour identifier la source de la douleur et exclure les causes dangereuses pour la vie humaine.

Causes de la douleur thoracique au milieu

    La douleur dans la partie médiane de la poitrine survient le plus souvent avec:
  • blessures à la poitrine;
  • maladies cardiaques: infarctus du myocarde, angine de poitrine;
  • maladies pulmonaires: pneumonie, embolie pulmonaire, cancer;
  • maladies du système digestif: pancréatite aiguë, pathologie de l'œsophage, du foie, de la vésicule biliaire, ulcère gastro-duodénal et duodénum.

L'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine s'accompagnent de douleurs intenses aux coutures thoraciques. Lors de la première manifestation d'inconfort dans la poitrine au milieu ou sur le côté gauche, vous devriez consulter un médecin.

Une sensation de brûlure et une douleur thoracique pressante au milieu sont l'un des signes d'infarctus du myocarde, nécessitant un appel immédiat en ambulance. Une telle douleur est un symptôme très dangereux, souvent mortel..

Les maladies de nature psychogène sont l'une des causes courantes des douleurs thoraciques paroxystiques. La nature de la douleur dans ce cas est des coutures ou des pressions, aiguës ou ternes, et sa localisation est le centre ou la partie supérieure de la poitrine.

Une douleur thoracique douloureuse constante d'intensité variable est moins dangereuse qu'une attaque de douleur soudaine. Il peut indiquer des maladies neurologiques, des lésions de la colonne vertébrale ou un dysfonctionnement du tube digestif.

Blessures, maladies et leurs symptômes

Une douleur thoracique sévère et soudaine chez les femmes et les hommes est une grave source de préoccupation!

La tâche des médecins est de découvrir sa cause et d'éliminer les maladies graves.

Après avoir déterminé la localisation et l'intensité de la douleur, leur fréquence et leur durée, le médecin établit un diagnostic préliminaire, qui est ensuite confirmé par des études instrumentales et de laboratoire.

    La douleur au milieu de la poitrine est divisée par nature en:
  • stupide,
  • douloureux,
  • tranchant,
  • compressif,
  • brûlant.

Douleur avec blessures à la poitrine

Des blessures d'origines diverses dans un accident de la circulation, un combat amical ou une bagarre ivre peuvent provoquer des douleurs thoraciques.

En règle générale, les victimes se plaignent que la poitrine et le dos sont douloureux..

  1. À la suite d'un traumatisme, une rupture des muscles et des vaisseaux sanguins se produit, qui est toujours accompagnée de douleurs, aggravées par l'inspiration, les virages et les inclinaisons du corps.
  2. Une blessure au périoste lors d'un coup à la poitrine entraîne l'apparition d'une douleur prolongée, qui passe très lentement.
  3. Avec des fissures et des fractures du sternum, la douleur s'accompagne d'un malaise général et s'intensifie lorsqu'elle se sent avec ses mains.

Les blessures à la poitrine entraînent toujours une douleur qui ne diffère que par les symptômes qui l'accompagnent. Habituellement, la douleur diminue au repos et s'intensifie avec le mouvement et la respiration profonde.

Maladies cardiovasculaires

Maladie cardiovasculaire - la cause de la douleur au milieu de la poitrine.

    Une douleur thoracique continue est un signe d'anévrisme aortique. Les sensations de douleur avec cette pathologie ne passent pas longtemps et s'intensifient lors de la marche, de l'activité physique.

L'anévrisme aortique nécessite une hospitalisation urgente et un traitement chirurgical.

L'angine se caractérise par l'apparition de douleurs lors d'efforts physiques et la disparition au repos.

Maladies pulmonaires

Si la poitrine fait mal lors de l'inhalation, cela peut être un symptôme de pleurésie, de bronchite, de trachéite, de pneumonie.

Avec les maladies du système respiratoire, l'apparition de la douleur provoque une toux forte et prolongée, ainsi que des dommages au diaphragme et aux muscles intercostaux.

Les maladies pulmonaires sont généralement traitées assez difficilement et pendant longtemps, par conséquent, l'apparition des premiers symptômes de la pathologie nécessite une attention médicale immédiate.

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Avec certaines maladies du système digestif, ça fait mal sous la poitrine au milieu ou à droite.

    Les plus courants d'entre eux sont:
  • ulcère de l'estomac ou duodénal,
  • abcès phrénique,
  • pancréatite aiguë,
  • cholécystite aiguë,
  • oesophagite par reflux.

La douleur dans ces maladies irradie souvent vers l'hypochondre droit et s'accompagne généralement de brûlures d'estomac, de nausées, d'éructations et d'une formation accrue de gaz..

La cause de la douleur dans la pathologie du tractus gastro-intestinal est les spasmes des parois musculaires de l'estomac ou de l'œsophage. La douleur survient à jeun ou après avoir mangé et disparaît après la prise d'antispasmodiques.

Maladies de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose est la principale maladie de la colonne vertébrale, montrant une douleur constante ou paroxystique dans la partie médiane de la poitrine, donnant au côté gauche ou droit. La nature de la douleur dépend de la position du corps du patient: la poitrine fait plus mal en se déplaçant et au repos la douleur diminue.

Des manifestations similaires sont causées par une radiculopathie de la colonne thoracique, qui se produit dans le contexte d'une ostéochondrose progressive. La courbure latérale de la colonne vertébrale (scoliose) peut également provoquer une compression des tissus mous et des nerfs situés dans la zone thoracique. Une situation similaire est observée avec la spondylarthrose, la spondylarthrite ankylosante, les protubérances et les hernies discales.

Souvent, une complication de l'ostéochondrose est la compression des racines nerveuses, qui se manifeste par un syndrome de douleur neurologique - névralgie intercostale. Dans le même temps, la douleur d'intensité vient juste derrière les coliques rénales. Il est localisé dans la région du cœur et irradie sous l'omoplate gauche, ressemblant à une douleur lors d'une crise d'angine de poitrine..

Une caractéristique distinctive est le manque d'effet de la prise de nitroglycérine, qui aide toujours à soulager les douleurs cardiaques.

Premiers soins pour les douleurs thoraciques

Une douleur aiguë dans la poitrine au milieu peut entraîner un choc douloureux et une perte de conscience. Le rythme cardiaque du patient s'accélère, la peau du visage et des lèvres pâlit, une confusion ou une peur dans les yeux apparaît.

    Que faut-il faire si ça fait mal entre la poitrine et la colonne vertébrale:
  1. Appeler d'urgence une ambulance.
  2. Mettez le patient au lit et levez légèrement les jambes.
  3. Desserrez les vêtements qui resserrent le cou et donnez un comprimé de nitroglycérine. Ce médicament a un effet vasodilatateur et normalise l'état du patient..
  4. Toutes les personnes inutiles doivent être retirées de la pièce, car leur présence ne fera qu'irriter le patient.
  5. Si le patient perd connaissance, il est nécessaire de lui donner de l'ammoniaque.
  6. Vous pouvez utiliser la technique réflexe: pressez l'auriculaire de la main gauche dans la zone de l'ongle jusqu'à l'apparition de sensations douloureuses, puis relâchez-le. Répétez cette opération 5-6 fois.
    Que ne peut-on jamais faire si la poitrine fait mal quand on la presse:
  1. laisser le patient tranquille;
  2. reporter l'appel de l'ambulance si la douleur persiste après avoir pris les médicaments appropriés;
  3. mettre des fragments d'os en cas de blessure;
  4. faites des compresses chaudes jusqu'à ce que la cause de la douleur soit clarifiée. Avec la névralgie, une compresse aide, et avec un ulcère d'estomac, elle peut nuire.

Méthodes de traitement de la douleur derrière le sternum au milieu

La stratégie de traitement d'un patient se plaignant de difficultés respiratoires et d'une douleur thoracique au milieu dépend de la cause de la douleur et consiste à éliminer la maladie sous-jacente.

  • Le traitement des pathologies pulmonaires consiste en la nomination d'antibiotiques, d'analgésiques et d'anti-inflammatoires, d'immunomodulateurs. On montre au patient le repos au lit, l'inhalation, l'utilisation d'un grand nombre de boissons chaudes, l'arrêt du tabac et l'alcool.
  • Le traitement des maladies cardiovasculaires comprend le maintien d'un mode de vie sain, la consommation des bons aliments, la pratique d'exercices de respiration, la marche en plein air et la prise de médicaments qui dilatent les vaisseaux coronaires et fluidifient le sang.
  • Le traitement des maladies de la colonne vertébrale nécessite une approche intégrée. Antidouleurs et anti-inflammatoires, relaxants musculaires, chondroprotecteurs, vitamines B. Diverses méthodes de physiothérapie, ostéopathie, massage, gymnastique médicale sont utilisées..
  • Le traitement de la douleur dans les blessures à la poitrine, entre les omoplates de la colonne vertébrale, accompagné d'une fracture des côtes, d'un étirement des muscles et des ligaments, consiste à immobiliser le patient et à protéger la partie endommagée du corps. De la glace est appliquée sur la plaie pour soulager la douleur et prévenir l'enflure. Des crèmes spéciales sont utilisées pour traiter les muscles endommagés. Le massage et les vergetures douces quotidiennes aideront à accélérer la récupération après les blessures..

Ainsi, si la poitrine fait mal, la respiration est difficile - cela peut être un signe clinique de plus d'une douzaine de maladies différentes..

Si vous ressentez une telle douleur, vous devez consulter d'urgence un médecin, car les conséquences peuvent être imprévisibles.

Après un examen complet, le médecin établira un diagnostic final et prescrira le traitement approprié.

L'auteur de l'article: Sergey Vladimirovich, un adepte du biohacking rationnel et un adversaire des régimes modernes et de la perte de poids rapide. Je vais vous dire comment un homme de 50 ans et plus pour rester à la mode, beau et en bonne santé, comment se sentir 30 à 50 ans. En savoir plus sur l'auteur.

Causes et traitement de la douleur au sternum

Un symptôme tel que la douleur dans le sternum, en règle générale, prend une personne par surprise, et la première chose qui vient à l'esprit est la pensée de problèmes cardiaques et d'une peur fondée. C'est parfois un signe vraiment alarmant qui nécessite un appel d'urgence. Les cas non urgents impliquent une visite indépendante chez le médecin. De plus, il existe un certain nombre de maladies qui ne sont pas liées au muscle cardiaque, mais qui provoquent des douleurs thoraciques. Connaître ces nuances, c'est pouvoir prendre soin de sa santé à temps.

Les principales causes de douleur au centre du sternum

La douleur compressive (pressante, brûlante) au milieu de la poitrine est un symptôme courant de maladie coronarienne (angine de poitrine). Parfois, il se propage à la moitié gauche de la poitrine, au bras gauche (omoplate, hypocondre, dos). Elle survient généralement avec un effort physique, du stress, moins souvent - au repos. L'attaque dure jusqu'à 10-15 minutes, est éliminée par la nitroglycérine.

Douleur aiguë, aiguë et intense au centre de la poitrine ou à gauche, accompagnée de sueurs froides, d'étouffement, de nausées, d'une forte peur de la mort - c'est un signe clinique d'infarctus du myocarde. Il se produit spontanément, sans référence à la charge, même la nuit dans un rêve, dure plus de 15 minutes, n'est pas éliminé au moyen d'une angine de poitrine. Avec une crise cardiaque, une hospitalisation urgente est nécessaire..

La douleur dans le sternum est localisée au milieu avec des maladies pulmonaires (pneumonie, bronchite, trachéite), du tractus gastro-intestinal (estomac et ulcère duodénal, gastrite, maladies de l'œsophage), de la colonne vertébrale thoracique (ostéochondrose), du système nerveux périphérique (dystonie végétovasculaire, névralgie intercostale), abcès ou cancer de la poitrine.

Le reflux gastro-œsophagien provoque une sensation de brûlure constante au milieu de la poitrine et de la gorge (brûlures d'estomac). Si la douleur s'intensifie lorsqu'une personne se couche, cela indique une hernie possible du diaphragme. La douleur dans la partie supérieure de la poitrine est une maladie possible des voies respiratoires supérieures.

Symptôme de la maladie qui peut être une douleur sternale?

Dans les maladies ci-dessus, la douleur, généralement localisée au milieu de la poitrine, s'étend parfois au côté gauche du corps (moins souvent à droite ou au dos). Seul un médecin peut poser un diagnostic, par conséquent, à l'exception des cas d'hospitalisation d'urgence, il est déraisonnable de reporter une visite à un spécialiste. Il est important de suivre et d'informer le thérapeute des symptômes qui l'accompagnent: essoufflement, transpiration, enflure, fièvre élevée, toux, nature de la douleur pendant l'effort / le repos, l'alimentation et diverses positions corporelles.

Douleur douloureuse derrière le sternum à droite

La péricardite (inflammation de la muqueuse du cœur), en règle générale, s'accompagne de douleurs douloureuses constantes modérées (parfois intensifiées) qui gênent dans la région du cœur et au-dessus, s'étendant parfois à la moitié droite de la poitrine, ainsi qu'à la région épigastrique et à l'omoplate gauche. Si une personne est allongée sur le dos, la douleur s'intensifie.

D'autres maladies avec un symptôme de douleur caractéristique dans le côté droit et gauche du sternum peuvent être des problèmes neurologiques. L'inflammation, l'abcès, le gonflement du poumon droit s'accompagnent d'un schéma diversifié de douleur constante (douleur, pression, sourde, brûlante), parfois accompagnée d'une irradiation du côté sain, de l'estomac, du cou, de l'épaule et s'intensifiant avec la toux.

Presser la douleur à gauche

En plus des maladies myocardiques typiques comme la crise cardiaque et l'angine de poitrine, les problèmes avec d'autres organes peuvent se déguiser en maladies cardiaques. Ainsi, des problèmes avec le pancréas situé sur le côté gauche de la cavité abdominale peuvent provoquer une douleur sourde et sourde dans le sternum à gauche. Une autre cause possible est une hernie hiatale. Une douleur douloureuse et pressante du côté gauche est un symptôme de dystonie végétovasculaire, d'inflammation du poumon gauche ou de la plèvre.

Que signifie la douleur pendant l'inspiration et l'expiration??

La douleur dans le sternum pendant l'expiration ou l'inhalation n'est pas directement liée au myocarde, mais est un signe des maladies suivantes:

  • névralgie intercostale (la douleur est localisée plus souvent à gauche, l'inconfort s'intensifie en essayant de respirer profondément ou en toussant);
  • pneumothorax (lorsque l'air s'accumule entre la paroi thoracique et le poumon, il se caractérise par une douleur à gauche, qui s'intensifie lorsqu'une personne respire profondément);
  • syndrome précordial (une douleur intense survient de façon inattendue pendant l'inspiration, se répète plusieurs fois par jour, n'est pas associée au stress, ne nécessite pas de traitement spécifique).

Douleur de toux dans le sternum

Si un symptôme de douleur dans la poitrine se produit ou s'intensifie lors de la toux, cela peut être un signe:

  • maladies pleurales (membranes des surfaces internes de la cavité thoracique);
  • troubles de la mobilité de la colonne vertébrale thoracique et des côtes;
  • névralgie intercostale;
  • rhumes des voies respiratoires (trachéite, bronchite);
  • colique rénale;
  • pneumothorax;
  • oncologie pulmonaire;
  • blessures à la poitrine.

Avec ostéochondrose

L'exacerbation de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique est parfois confondue avec une pathologie du système cardiovasculaire, car la douleur qui l'accompagne dans le sternum est localisée, en règle générale, dans la région du cœur, parfois avec un rayonnement vers la moitié droite, vers l'arrière ou sur le côté. Un symptôme de douleur survient soudainement, paroxystiquement, ou se caractérise par une évolution prolongée non intense. L'intensification des sensations désagréables se produit lors de l'inspiration, l'expiration (il est difficile de respirer lors d'une attaque), la toux, les mouvements des bras et du cou.

La similitude des symptômes avec la crise cardiaque et l'angine de poitrine conduit au fait que les patients tentent sans succès de soulager leur état avec des médicaments pour ces maladies. Avec un traitement inadéquat ou son absence, les organes internes sont affectés (pancréas, foie, intestins), des dysfonctionnements du système cardiovasculaire sont possibles, par conséquent, une visite chez le médecin ne doit pas être différée.

En mouvement

Dans de nombreuses maladies (angine de poitrine, crise cardiaque, myocardite, pleurésie, ostéochondrose, lésions du sternum, fracture des côtes), la douleur dans le sternum augmente avec le mouvement. Parfois, les sensations désagréables ne dérangent qu'avec certains mouvements, par exemple en se pliant, en effectuant des virages serrés, en soulevant des poids, en appuyant sur le sternum. Ne négligez pas l'examen si la douleur est passée ou ne comptez pas sur des méthodes de traitement alternatives, ces symptômes peuvent être le signe principal d'un problème grave.

Douleur dans le sternum nécessitant un traitement urgent

Si une douleur intense survient soudainement et s'accompagne d'un manque d'air, d'un essoufflement, d'une conscience trouble, de nausées, vous devez immédiatement consulter un médecin.

L'hospitalisation d'urgence est indiquée pour les maladies avec un pourcentage élevé de décès sans soins en temps opportun, telles que:

  • infarctus du myocarde;
  • embolie pulmonaire;
  • rupture spontanée de l'œsophage;
  • anévrisme aortique stratifié;
  • maladie coronarienne (angine de poitrine);
  • pneumothorax spontané.

Myocardite

Cette inflammation du muscle cardiaque se caractérise par diverses douleurs thoraciques (surpiqûres, douleurs, pressions) à gauche et au milieu, essoufflement, faiblesse, arythmie. Les personnes présentant de tels symptômes cliniques doivent immédiatement consulter un médecin, car certains types de myocardite peuvent provoquer une maladie plus grave - une cardiomyopathie dilatée et même entraîner la mort..

Cardiopathie rhumatismale

Si vous ne traitez pas les lésions rhumatismales du myocarde (cardiopathie rhumatismale), 20 à 25% des cas entraînent la formation d'une maladie cardiaque. Les symptômes dépendent du type de maladie, de leur gravité et ne sont pas toujours exprimés. Les symptômes suivants peuvent indiquer le développement possible d'une cardiopathie rhumatismale (surtout s'ils sont apparus 2 à 3 semaines après une infection nasopharyngée aiguë): douleur dans le sternum (sévère ou sévère) dans le cœur, essoufflement, tachycardie, gonflement des jambes, toux avec exercice.

Vidéo: Causes de la douleur au milieu

Si vous pensez que vous ou un proche souffrez d'un infarctus du myocarde ou d'une autre maladie cardiovasculaire dangereuse, vous devez appeler une ambulance le plus rapidement possible. Quoi d'autre est important de se rappeler sur la douleur thoracique, comment prévenir de tels problèmes et comment aider si la maladie s'est déjà produite, vous apprendrez en regardant la vidéo présentée avec les recommandations de spécialistes.

Douleur thoracique

Lorsque des douleurs thoraciques surviennent, beaucoup n'y attachent pas initialement d'importance. Ce n'est qu'après un temps où les sensations désagréables reviennent, et la nature de leur manifestation s'intensifie, que nous commençons à sonner l'alarme.

Pour quelles raisons la douleur peut-elle survenir au milieu ou sous la poitrine, et que peuvent dire ces sentiments inconfortables? Vous serez surpris, mais diverses raisons peuvent en être la cause, dont beaucoup doivent être traitées immédiatement. Nous vous proposons de vous familiariser avec tous les «coupables» de la formation de changements désagréables dans le corps, ce qui vous permettra d'arrêter en temps opportun le développement d'une pathologie dangereuse.

Causes de la douleur sternale sourde

La douleur dans la zone thoracique peut se former non seulement en raison de problèmes de fonctionnement du cœur, mais également de troubles observés dans les poumons, le développement de maladies affectant la colonne vertébrale ou la région abdominale.

Dans certaines situations, les gens ressentent des douleurs thoraciques avec ostéochondrose, ainsi qu'avec:

  • en présence de blessures;
  • l'angine de poitrine ou un ulcère en développement qui apparaît dans l'estomac;
  • avec infarctus du myocarde;
  • avec une variété de blessures, et pour d'autres raisons.

C'est pourquoi, afin de déterminer quel problème particulier est survenu et quelles mesures doivent être prises, enquête d'abord pour comprendre quelle zone de la poitrine souffre le plus. Autrement dit, il est nécessaire d'identifier la localisation des sensations désagréables, ainsi que la nature de leur manifestation.

Les "coupables" existants de l'apparition de sensations inconfortables sont conditionnellement divisés en plusieurs catégories:

  • les maladies affectant le système vasculaire ainsi que le système cardiaque;
  • pathologies qui provoquent des violations dans le service bronchopulmonaire;
  • maladies du tractus LCD;
  • maladies neurologiques;
  • blessures.

À cet égard, s'il y a des douleurs dans la poitrine au milieu ou si elles sont basées plus près d'un bord, cela peut indiquer la présence d'une grande variété de troubles, que nous considérerons dans notre matériel.

Problèmes vertébraux

Si des sensations désagréables sont observées dans la partie médiane du sternum, cela peut indiquer des problèmes de colonne vertébrale, à savoir:

  • développer une ostéochondrose. Dans ce cas, la douleur sternale dans l'ostéochondrose se produira en fonction de la localisation du corps, apparaissant avec une certaine périodicité ou différant de manière constante. Dans ces situations, vous ne devez pas prendre vous-même des analgésiques pour l'ostéochondrose de la région thoracique, car de telles mesures doivent être prises après avoir consulté un médecin;
  • névralgie intercostale de la poitrine. Les terminaisons nerveuses de la zone vertébrale peuvent être serrées, ce qui entraîne une colique coupante et douloureuse. Si des maladies thoraciques sont apparues pour cette raison, une personne ressentira une douleur lancinante assez forte dans la région médiane du torse supérieur. La prise de médicaments destinés au cœur n'améliorera pas l'état douloureux.

Maladies neurologiques et pathologies du système musculo-squelettique

En essayant de trouver la réponse à la question de savoir pourquoi cela fait mal entre la poitrine, de nombreux patients apprennent la présence de pathologies de la colonne vertébrale.

Ils peuvent être congénitaux, mais dans la plupart des situations, il s'agit de maladies acquises qui apparaissent à l'adolescence ou chez l'enfant. C'est pourquoi, dans l'enfance, vous ne devez pas attendre une douleur dans le muscle pectoral ou une autre zone.

Les parents devraient fournir à leurs enfants des examens de routine, se présentant régulièrement au médecin.

Des pathologies détectées en temps opportun du système musculo-squelettique, à tout âge, aideront à soulager rapidement l'état du patient, grâce à des mesures correctement prises. En plus de l'ostéochondrose, la scoliose se rencontre souvent chez des patients d'âges différents..

En présence de ces troubles, des picotements inconfortables et douloureux peuvent se concentrer dans la partie centrale du sternum. Ces manifestations sont observées non seulement en raison de la courbure de la colonne vertébrale, mais également en raison de la présence d'ostéochondrose cervicale.

Douleur aiguë

Les douleurs qui apparaissent dans le contexte de problèmes avec le système musculo-squelettique sont notables pour leur intensité suffisante et leurs chocs pressants. Ils s'intensifient dès que le patient prend une position allongée.

Pour traiter les pathologies mentionnées, ainsi que pour éliminer les symptômes qui sont apparus, les experts prescrivent une thérapie par l'exercice, une alimentation diététique, ainsi que la restauration du fond psycho-émotionnel. Le fait est qu'un pourcentage élevé de crises sont observées en raison de surmenage, ainsi que de dépressions nerveuses.

Si vous devez arrêter d'urgence les manifestations intolérables de la maladie, vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires (Capsicam ou Diclofenac), mais cela ne signifie pas que vous devez faire entièrement confiance aux médicaments et exclure d'aller chez le médecin..

Maladies cardiaques et vasculaires

Les affections cardiaques (angine de poitrine ou crise cardiaque) peuvent également agir comme des «provocateurs» de la douleur dans la poitrine. Ces deux maladies s'accompagnent des manifestations suivantes:

  • l'apparition d'une douleur aiguë;
  • inconfort donner dans la zone gauche.

Si la douleur se produit dans le côté gauche de la poitrine, vous ne devez pas attendre le sauvetage des pilules, il est préférable d'appeler immédiatement une ambulance.

Angine de poitrine

Notez que l'apparition de sensations constrictives appartient également aux manifestations de l'angine de poitrine..

Les douleurs constrictives contraignent littéralement, ne permettant pas le moindre mouvement. Cette attaque est communément appelée "angine de poitrine".

Des manifestations inconfortables peuvent se refléter à la fois dans la zone gauche et dans le sternum lui-même. Le patient peut ressentir la présence d'un corps étranger en lui-même. Des tremblements de piqûres et de douleurs se produisent périodiquement dans la région de l'omoplate, de la main ou dans la région de l'épaule gauche, alors qu'ils s'accompagneront d'une légère sensation de brûlure.

Afin d'alléger la condition, il suffit d'utiliser un comprimé de nitroglycérine. Elle est placée sous la langue..

Myocardite

Le développement de cette pathologie entraîne non seulement des douleurs lors des processus inflammatoires "attaquant" le muscle cardiaque, mais aussi:

  • fièvre;
  • faiblesses;
  • difficulté à respirer.

Malgré le fait que les artères ne sont pas bloquées par cette maladie, les manifestations de la myocardite peuvent être très similaires aux symptômes d'une crise cardiaque.

Maladies du système cardiovasculaire

Les maladies susmentionnées des vaisseaux sanguins et du cœur, ainsi qu'une maladie telle que la thromboembolie, sont les «coupables» les plus courants de l'apparition d'inconfort dans le haut du corps. Le patient peut observer les manifestations suivantes:

  • des picotements dans la zone centrale de la poitrine, l'apparition d'une peur panique, une compression dans la zone gauche et la douleur peuvent se propager dans toute la zone de la poitrine. Tous ces symptômes indiquent le développement d'un infarctus du myocarde;
  • une sensation d'augmentation de la poitrine, des tremblements de couture apparaissent dans le bras gauche ou sous l'omoplate, lorsque la position horizontale est prise, les douleurs ne disparaissent pas et ne peuvent disparaître qu'après 5-15 minutes. Ce comportement du corps indique que le patient souffre d'angine de poitrine;
  • inconfort pendant l'inspiration. Cela est possible en présence d'un thrombus formé dans la zone de l'artère pulmonaire. La thromboembolie se développe.

Comment distinguer la névralgie de l'angine de poitrine

En présence d'angine de poitrine, la douleur dans la poitrine se présente comme un état de «renversement». En présence de névralgie, une gêne est ressentie dans une zone particulière. De plus, dans le second cas, les sensations désagréables commencent à se calmer progressivement dès que le patient prend une position allongée.

Le niveau d'intensité des manifestations inconfortables ne dépendra pas de l'activité physique. Si vous prenez le médicament (nitroglycérine), la douleur commencera à diminuer.

En cas de pathologie névralgique ou de crise cardiaque, l'état du patient ne s'améliorera pas après la prise du médicament.

Ignorer la douleur sur le côté gauche de la poitrine est fortement déconseillé. Dans de telles situations, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Blessures

Si auparavant une personne a reçu des ecchymoses ou a subi un traumatisme thoracique, a eu une côte cassée ou a eu un déplacement des vertèbres, alors dans ce cas, des conséquences graves peuvent apparaître.

Même si les blessures n'ont pas causé de fracture, la compression de certains vaisseaux n'est pas exclue, ce qui provoque des douleurs dans la colonne vertébrale ou la région thoracique. Avec les vaisseaux rétrécis, une perturbation métabolique se produit. Le sang ne pénètre pas dans le tissu musculaire, c'est pourquoi un œdème se forme, une douleur douloureuse dans la poitrine est observée. Par conséquent, si les côtes de la poitrine sont régulièrement endolories, vous devez commencer immédiatement le traitement, en consultation avec votre médecin..

Problèmes d'estomac ou d'œsophage

Observant des douleurs dans la zone centrale de la partie supérieure du corps ou une sensation de brûlure caractéristique dans la poitrine, les experts soupçonnent la présence de maladies affectant le tractus gastro-intestinal. En règle générale, les coupables sont:

  • œsophagite par reflux aigu;
  • gastrite qui a atteint une forme chronique de développement.

Douleur thoracique au-dessus du plexus solaire

Les causes sont des processus inflammatoires qui affectent les parois de l'estomac. Cela conduit à la libération du contenu de l'organe directement dans l'œsophage. Ces conditions peuvent conduire à:

  • Des situations stressantes.
  • L'abus d'alcool.
  • Le tabagisme, ainsi que la dépendance aux aliments épicés.

C'est une douleur sourde

Si la pathologie du tractus LC est devenue la cause de la douleur, les symptômes suivants peuvent être observés:

  • serrements douloureux dans la région gauche et centrale;
  • sensations douloureuses inconfortables dans le haut de l'abdomen;
  • l'apparition de brûlures d'estomac et d'une chaleur constante dans le larynx;
  • nausées avec douleur au milieu de la poitrine, dans certains cas, vomissements.

Maux de gorge et grosseur

Ces symptômes apparaissent également avec le développement de maladies affectant le tractus gastro-intestinal. Les problèmes de déglutition (sensation de coma dans la gorge), s'il y a un trouble grave à l'intérieur, ne peuvent être éliminés que par un traitement complexe, révélant le type de maladie en développement.

Pour réduire les manifestations de la maladie, il est recommandé d'abandonner les mauvaises habitudes.

Œsophage

Les défaillances dans le fonctionnement du tractus LCD s'accompagnent de douleurs dans la partie centrale de la poitrine. Des sensations désagréables surviennent en raison des crampes de l'œsophage, ainsi que de l'estomac et même de la vésicule biliaire. Dans ce cas, il n'y aura pas de sensation de brûlure derrière le sternum, comme avec l'ostéochondrose.

Le patient ressentira une douleur sourde et douloureuse, qui intensifiera sa manifestation avec une pression sur la zone épigastrique. Souvent, des sensations inconfortables sont ressenties dans le dos.

Si l'œsophage et les autres organes mentionnés sont douloureux, vous ne devez pas commencer un traitement indépendant, il est préférable de consulter immédiatement un médecin et de subir les examens nécessaires.

Abcès sous-phrénique

Lorsqu'un os au milieu de la poitrine fait mal, nous pouvons presque toujours déterminer les causes probables de telles sensations. Mais lorsque la maladie affecte la partie inférieure du diaphragme (un tube musculaire situé entre l'abdomen et la cavité thoracique), il est difficile de trouver des réponses intelligibles.

Cette pathologie est appelée "abcès sous-phrénique", au cours de laquelle des formations purulentes apparaissent dans la cavité. La lutte contre une telle maladie se fait souvent par chirurgie..

S'il est nécessaire d'éliminer immédiatement la douleur, vous devez privilégier un médicament de la catégorie des AINS (Ketanov, Ibufen, etc.). Pour prévenir l'infection des tissus sains à proximité, Ciprolet est le plus souvent utilisé..

Pathologies affectant le système broncho-pulmonaire

Des "cloches" douloureuses et ternes apparaissant dans la région thoracique peuvent indiquer la présence de maladies affectant le système respiratoire. Ce symptôme apparaît souvent au cours du développement:

  • trachéite;
  • pneumonie;
  • pleurésie ainsi que bronchite.

Si une douleur est observée sur le côté gauche en haut de la poitrine ou sur le côté droit, vous devez également vous méfier.

Les maladies les plus fréquemment mentionnées s'accompagnent de la difficulté à respirer profondément..

Il est très facile d'expliquer la survenue de ces pathologies. Les processus inflammatoires dans les poumons peuvent affecter les muscles intercostaux, ainsi que la zone du diaphragme. C'est pourquoi le patient remarque que la poitrine peut faire mal au côté gauche. De plus, la douleur peut apparaître dans d'autres domaines et se produire avec toute contraction musculaire..

Les symptômes supplémentaires incluent la fièvre. De plus, une toux prolongée apparaît souvent..

Causes de la douleur au centre du sternum chez la femme

Pourquoi la poitrine fait-elle mal à la femme? La réponse à cette question est très simple pour beaucoup, et absolument chaque femme se précipitera immédiatement pour examiner les glandes mammaires pour la présence d'une tumeur maligne. Cette pathologie n'est pas rare, mais il convient de rappeler que l'apparition de douleurs dans le côté droit de la poitrine ou à gauche indique que la formation est à un stade tardif de développement. Dans ce cas, d'autres symptômes désagréables apparaissent, sous forme d'écoulement des mamelons, de tumeurs palpables.

Le plus souvent, la douleur survient avec le développement d'une mastopathie. La maladie prend directement naissance dans les glandes mammaires et non au milieu de la poitrine, comme beaucoup le pensent.

De plus, si cela fait mal du côté droit de la poitrine ou dans d'autres régions, une femme peut développer une maladie qui affecte la glande thyroïde. De nombreuses pathologies se reflètent dans les douleurs thoraciques, à savoir:

Ces maladies surviennent dans le contexte de l'apparition d'un coma dans la gorge, de l'observation d'une chaleur constante dans la tête, ainsi que de chutes de pression. De plus, une femme peut souffrir de faiblesse et faire face à des changements de poids.

Il convient de noter que la douleur dans le dos et la poitrine peut survenir avec un effort physique excessif, donc si vous avez effectué un travail complexe ou si vous étiez activement engagé dans la salle de gym, vous ne devriez pas sonner l'alarme.

En revanche, l'apparition de sensations inconfortables caractéristiques après un travail physique peut être observée après la dépression, en présence d'épuisement nerveux, de blessures, d'ecchymoses, etc..

Maladies psychologiques au milieu du stress

Que faire des maux de dos entre les omoplates? Ou comment calmer les muscles des côtes si votre dos et votre poitrine vous font mal? Trouver des réponses à ces questions par vous-même est très problématique, surtout si elles apparaissent dans le contexte de situations stressantes..

Vous serez surpris, mais les problèmes de poitrine, d'estomac et de douleurs abdominales sont étroitement liés à des pathologies psychologiques et s'accompagnent de douleurs dites psychogènes.

Des maladies similaires peuvent survenir si les gens sont très inquiets. Au cours du processus, une compression musculaire est observée, car des crampes se produisent dans la poitrine.

Si, en présence de tels troubles, les gens limitent l'activité physique, pour diverses raisons, il est très difficile d'éliminer la douleur dans la partie inférieure de la poitrine ou dans la partie supérieure de celle-ci. Le fait est qu'il est impossible de se débarrasser des blocs musculaires en position assise constante.

Quels organes sont situés dans la poitrine

La poitrine fait partie intégrante du corps. Il comprend la cavité thoracique, où se trouvent:

  • organes respiratoires;
  • les organes du cœur, ainsi que le système vasculaire;
  • tissu osseux (colonne vertébrale, sternum, côtes).

C'est pourquoi, lorsque la douleur se produit dans la poitrine, la colonne vertébrale, ainsi que d'autres parties du corps, peuvent être affectées par des maladies graves qui provoquent des sensations désagréables.

La cavité thoracique contient le système bronchopulmonaire, comprend les vertèbres thoraciques, ainsi que le cœur et de nombreuses artères qui fournissent du sang au muscle cardiaque. Également dans la poitrine, le tube diaphragmatique (partie supérieure) et l'œsophage.

Quand cela fait mal sous les omoplates, une variété de processus peuvent se produire dans la poitrine, il est donc très important de subir un examen en temps opportun, si des sensations désagréables sont détectées.

Comment déterminer de quoi parle la douleur derrière le sternum

Lorsque la zone thoracique brûle et que d'autres manifestations désagréables sont observées, cela indique une violation du fonctionnement de l'un des systèmes. Si vous étudiez attentivement les signes, vous pouvez facilement identifier la raison pour laquelle la maladie est survenue:

  • si elle fait beaucoup mal sur le côté de la poitrine en toussant, il peut s'agir d'une pneumonie ou d'une laryngotrachéite;
  • lorsque vous essayez de respirer profondément, un ulcère à l'estomac ou une bronchite se développe. Il peut également y avoir une blessure aux côtes ou une péricardite;
  • sensation d'inconfort après avoir mangé - un ulcère, une œsophagite ou un reflux;
  • pendant le mouvement - le développement d'une névralgie intercostale ou d'une maladie aussi dangereuse que l'infarctus du myocarde;
  • l'émergence d'une douleur intense insupportable - stratification de l'aorte cardiaque. Cela peut également indiquer la présence d'une névrose cardiaque..

Douleur thoracique lorsqu'elle est pressée

Si la partie supérieure gauche de la poitrine fait mal ou qu'il y a un inconfort dans d'autres zones lors de la pression, ou même une légère pression, alors dans ce cas, une forte tension musculaire.

Avec l'apparition de douleurs douloureuses, l'apparition d'une lésion maligne qui affecte les organes respiratoires est possible.

Péricardite

Lorsque la douleur se produit dans le côté gauche de la poitrine ou ne donne pas de repos vers la droite, le développement d'une péricardite est possible.

La pathologie s'accompagne de processus infectieux ou inflammatoires qui «ont attaqué» un sac mince qui enveloppe le cœur - le péricarde. Au cours de la maladie, des manifestations similaires à l'angine de poitrine sont observées. Autrement dit, le patient éprouve des sensations aiguës dans le sternum et rencontre également une sensation de forte compression. Lorsque les deux côtés de la poitrine sont douloureux, ou juste à droite, des sensations inconfortables peuvent se produire dans l'épaule ou dans l'une des mains.

Dans le processus de développement d'une péricardite aiguë sèche, les spécialistes prescrivent un traitement symptomatique, qui utilise des produits de pharmacologie non stéroïdiens (ibuprofène, indométacine, etc.), ainsi que des analgésiques, qui offrent la possibilité d'éliminer les syndromes douloureux.

Dans ce cas, lorsque les muscles de la poitrine sont douloureux, il est très important de consommer du potassium, ainsi que des médicaments qui fonctionnent pour restaurer les processus métaboliques.

Pneumothorax

Très souvent, les blessures subies dans la poitrine provoquent l'apparition de cette pathologie. Au cours du développement de la maladie, le tissu pulmonaire est détruit et tout l'air est envoyé dans la cavité thoracique. Ainsi, si cela fait mal dans le côté gauche de la poitrine ou dans la droite, ce n'est pas du tout surprenant. Les manifestations peuvent s'intensifier, entraînant des difficultés respiratoires, des étourdissements et un certain nombre d'autres troubles.

Douleur coupante

Ce symptôme, comme la brûlure, peut être observé avec une gastrite, des brûlures d'estomac, des ulcères d'estomac, ainsi qu'une pleurésie. Les muscles de la poitrine sont douloureux chez les femmes ainsi que chez les hommes souffrant de maladies cardiaques.

Le plus souvent, ils ne sont pas communs et sont localisés en un seul endroit. Éliminer les maladies associées à un dysfonctionnement du fonctionnement du tractus LCD ne doit pas être fait avec la nitroglycérine.

Reflux

Souvent, sur une longue période, cette maladie n'est pas prise en compte. Mais au fil du temps, lorsque les sensations de brûlure dans la zone centrale de la poitrine deviennent plus persistantes et que les crises de nausée se produisent plus souvent, les patients se rendent compte qu'ils ont une grave perturbation du corps.

Par conséquent, si vous observez même une légère douleur brûlante, ne vous attendez pas à ce qu'elle disparaisse d'elle-même.

Cette maladie provoque également souvent une gêne de traction. L'embolie pulmonaire affecte le ventricule droit du principal organe humain - le cœur. Les manifestations de la maladie sont très fortes, mais elles ne se propagent pas à d'autres zones du corps, mais sont concentrées en un seul endroit..

Le principal symptôme du développement de la pathologie est la difficulté à respirer. Les anesthésiques aident à éliminer les manifestations désagréables, comme avec l'ostéochondrose. Mais il faut se rappeler que les pilules ne peuvent soulager la condition que pendant quelques heures, et les soins médicaux graves ne doivent pas être refusés.

Pneumonie

Presque toutes les pathologies pulmonaires, y compris la pneumonie, sont accompagnées d'essoufflement, de toux et de respiration sifflante dans les poumons. De plus, en plus de la douleur dans la poitrine, le patient peut observer une augmentation de la température.

Dans ce cas, des médicaments expectorants, ainsi que des médicaments antiviraux, doivent être utilisés..

Anévrisme aortique

Dans cette situation, le patient remarque une douleur continue dans la poitrine. Le plus souvent, ils sont basés dans sa zone supérieure.

L'aorte est un vaisseau assez gros, qui est dirigé depuis le ventricule cardiaque situé sur le côté gauche. Dès que le vaisseau se dilate, un anévrisme est diagnostiqué.

La raison à cela peut être une variété de facteurs. Les douleurs apparaîtront d'elles-mêmes, et pendant l'exercice d'activité physique, leur force de manifestation augmentera.

La lutte contre cette maladie est réalisée chirurgicalement..

Ulcère de l'estomac

Un ulcère gastro-duodénal qui affecte l'estomac provoque des douleurs au centre de la poitrine, ainsi que dans le larynx. La cause principale est des ulcères formés sur les muqueuses dudit organe.

Le plus souvent, de telles pathologies se retrouvent chez les fumeurs, ainsi que chez les personnes qui boivent de l'alcool. Une diminution de la douleur peut être observée après la prise d'antiacides. Le bicarbonate de soude ordinaire peut aider dans certains cas..

Pleurésie

Ce sont des processus inflammatoires qui se transforment en irritables qui affectent la membrane muqueuse de la poitrine, ainsi que les poumons. Avec le développement de la pleurésie, le patient peut attaquer une douleur aiguë qui se produit lors de l'expiration et de l'inhalation.

La toux et les éternuements fréquents ne font pas exception dans ce cas. Que faire dans une situation si des parties de la poitrine sont douloureuses, en particulier vers la gauche ?

Tout d'abord, ne tardez pas avec une visite chez un spécialiste, afin que les symptômes ne s'aggravent pas de manière significative.

Prolapsus valvulaire mitral

Cette maladie peut se développer en raison d'une prédisposition génétique ou de pathologies congénitales. Si nous considérons les acquis, ces causes sont la myocardite, la cardiomyopathie, les maladies coronariennes, etc. Vous pouvez éliminer les manifestations désagréables avec la nitroglycérine, ainsi que le potassium et le magnésium (médicament Asparkam).

Maladie coronarienne crise cardiaque

Cette violation s'accompagne d'une douleur sourde. Il fait référence aux conditions les plus dangereuses et nécessite une hospitalisation immédiate. Si vous souffrez d'ostéochondrose et de douleurs dans la poitrine, vous pouvez utiliser des analgésiques, dans ce cas, il est préférable d'appeler un médecin immédiatement.

La manifestation d'une crise cardiaque ressemble aux symptômes de l'angine de poitrine, mais la douleur en présence d'une crise cardiaque est plus prononcée et leur durée est plus longue. Ils peuvent apparaître non seulement pendant l'exercice, mais aussi pendant le reste.

Donner à la main

Des spasmes des muscles pectoraux et des crampes, avec l'apparition de sensations inconfortables dans la zone des membres supérieurs, peuvent être observés avec des dommages au corps avec une angine de poitrine. Une personne peut ressentir des sensations de compression et de constriction..

Les situations stressantes, les explosions émotionnelles et les sentiments peuvent provoquer une douleur similaire..

Douleur aiguë aux coutures

En règle générale, un tel phénomène est spontané. Le patient peut observer de puissants «tremblements» de douleur derrière le sternum. Cela se produit pour diverses raisons. Par exemple, une douleur aiguë peut apparaître lors de l'inspiration. De plus, les «coupables» sont l'œsophagite, l'infarctus pulmonaire ou la douleur thoracique résultant de l'ostéochondrose. Ce n'est pas toute la liste des pathologies qui peuvent endommager la poitrine féminine, ainsi que le mâle.

Symptômes pour appeler une ambulance

Si un ou plusieurs des symptômes ci-dessus sont présents, le patient ne pourra pas identifier la cause de l'inconfort sans l'aide d'un médecin. Un spécialiste expérimenté aidera à soulager la douleur de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale qui a surmonté la région thoracique ou à éliminer d'autres pathologies.

Il existe un certain nombre de cas où vous devriez consulter un médecin immédiatement. Assurez-vous d'appeler une ambulance si:

  • une douleur perçante est observée, provoquant une sensation de perte de conscience;
  • l'inconfort de la poitrine est donné à l'épaule ou à la zone de la mâchoire;
  • il y avait une sensation de constriction de la poitrine, avec une instabilité du pouls, des vomissements et également des étourdissements;
  • la douleur ne disparaît pas et dure plus de 15 minutes;
  • les sensations désagréables dans le tissu cartilagineux sont complétées par une température élevée et une respiration instable;
  • toux sanglante et gêne thoracique.

Dans ce cas, vous devriez aller chez le médecin

Il existe également des cas où le patient pourra consulter de manière indépendante un spécialiste, mais sans retard inutile. Prendre rendez-vous avec un médecin est nécessaire si:

  • après le repas, il y a une sensation de brûlure;
  • lors de l'inhalation et de la toux, une douleur apparaît;
  • lorsque vous changez la position du corps, l'inconfort s'aggrave;
  • en train de prendre le médicament, les manifestations de la maladie augmentent.

Méthodes de diagnostic

Afin d'identifier les causes exactes de la douleur, de la chondrose mammaire ou d'autres pathologies, une série d'examens doit être effectuée, ce qui permettra au spécialiste de comprendre quel médicament prescrire, ainsi que la durée du traitement..

Les principales méthodes de diagnostic comprennent:

  • échographie;
  • fluorographie, ainsi que le passage d'un électrocardiogramme;
  • gastroscopie et fluoroscopie.

Le médecin traitant peut recommander de prendre rendez-vous avec d'autres spécialistes hautement spécialisés, ainsi que de fixer le passage d'autres procédures.

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

A Propos De Nous

Spasme des muscles du cou: symptômesLes spasmes musculaires du cou sont un problème assez répandu en raison du grand nombre de fibres musculaires dans la colonne cervicale et de leur mobilité relativement élevée.