Décodage des résultats avec CTG

Qu'est-ce que la cardiotocographie? CTG est une procédure simple et absolument sûre qui est réalisée en fin de grossesse. Mais toutes les mères ne peuvent pas déchiffrer les résultats de l'étude, comprendre quelle devrait être la norme de CTG du fœtus et ce que cette étude donne.

Le cardiotocographe est un appareil qui se trouve dans toutes les maternités et les cliniques prénatales. Avec lui, vous pouvez évaluer l'état de santé de l'enfant après 32 semaines de grossesse, lorsque le bébé établit un lien entre les mouvements et la fréquence cardiaque, c'est-à-dire que son cœur bat différemment pendant le repos et pendant les mouvements actifs. Le principal paramètre surveillé par CTG est le rythme cardiaque de l'enfant. Mais avec l'aide du CTG, vous pouvez évaluer d'autres caractéristiques de l'évolution de la grossesse: hypoxie fœtale, malformations placentaires, oligohydramnios et autres anomalies. Plus les maladies et les problèmes sont identifiés tôt, plus les médecins auront de temps pour agir et sauver la vie de l'enfant. En fait, CTG est un cardiogramme étendu qui suit non seulement les battements cardiaques du bébé, mais aussi ses mouvements et contractions utérines.

Le premier CTG prévu est prescrit à une femme à 32 semaines. Mais s'il y a lieu de soupçonner des malformations, cette étude peut être réalisée déjà à la semaine 20. L'étude en ce moment n'est pas si informative, mais la maladie et le rythme cardiaque anormal seront reconnus exactement.

Le CTG est un test non stressant, absolument sans danger pour la mère et le bébé, et n'a aucune conséquence néfaste. Cette étude montre le rythme basal du cœur de l'enfant, son état de santé et l'état de préparation de l'utérus à l'accouchement. Ce n'est que sur CTG que vous pouvez distinguer les combats d'entraînement des vrais.

Comment est la procédure CTG du fœtus

Malgré le fait que la CTG du fœtus soit un test de non-stress et une procédure ordinaire que toutes les femmes enceintes font, de nombreuses filles ont peur d'y aller pour la première fois, car elles ne savent pas ce qui se passera dans le cabinet du médecin. La procédure est absolument indolore et ne nuit pas au bébé. Il est basé sur l'effet Doppler et fonctionne sur le principe du diagnostic par ultrasons. L'appareil envoie un faisceau d'ultrasons dans le corps et capte sa réflexion. En fonction de la vitesse à laquelle les ondes réfléchies reviennent, le médecin conclut sur la santé de l'enfant, la vitesse de son rythme cardiaque, la position et le tonus de l'utérus, et bien d'autres choses qui peuvent être utilisées pour diagnostiquer.

L'étude dure au moins trente minutes, il est donc conseillé aux femmes enceintes de prendre de la nourriture à l'avance et d'aller aux toilettes. Manger immédiatement avant la procédure n'est pas recommandé, il est préférable de manger de la nourriture pendant 1,5 à 2 heures avant le rendez-vous chez le médecin. Il est interdit de prendre des sédatifs et de boire des analgésiques un jour avant le CTG.

Pendant la procédure, la femme est allongée sur le canapé dans une position confortable et détendue. Un gel est appliqué sur son estomac et des capteurs sont installés, un à l'endroit où le rythme cardiaque du bébé est le mieux entendu, le deuxième ci-dessous, dans le fond utérin. Ces capteurs enregistreront la fréquence des battements cardiaques du bébé et l'état de l'utérus, et selon les résultats, le médecin évaluera l'état du fœtus et la santé de la mère. Dans les mains de la femme, une télécommande avec un bouton doit être enfoncée chaque fois que le bébé bouge. Si le bébé dort, le médecin permet à la mère de manger quelque chose de sucré pour augmenter la glycémie et «réveiller» le petit patient.

L'appareil enregistre tous les mouvements pendant au moins 30 minutes d'affilée, et, en règle générale, cela suffit pour capturer tous les états du fœtus, le sommeil et l'éveil. Chez les enfants dans l'utérus, les conditions changent très rapidement et le médecin peut évaluer sa santé et son activité.

Déchiffrer CTG du fœtus pendant la grossesse

Le médecin évalue l'état du fœtus une fois l'enregistrement terminé. Les principaux paramètres auxquels le médecin fait attention:

  • La fréquence du rythme basal, c'est-à-dire la valeur moyenne de la fréquence cardiaque pendant le sommeil d'un bébé et pendant les mouvements actifs. Si la mère et l'enfant sont calmes, la fréquence des contractions doit être de l'ordre de 110 à 160 battements par minute, pendant l'éveil, le pouls fœtal peut atteindre 190 battements;
  • L’amplitude (variabilité) de la fréquence cardiaque est la différence entre le nombre de battements cardiaques à différentes périodes du sommeil de l’enfant et l’éveil. Les mêmes périodes sont comparées dans ce paramètre, et la différence entre le nombre de battements cardiaques peut atteindre 20 battements par minute;
  • L'accélération est affichée sur le graphique CTG sous forme de denticules. Cela signifie une augmentation du nombre de battements du cœur du bébé par minute et devrait apparaître environ 1 fois en 5-7 minutes ou un peu plus souvent. Le manque d'accélération pendant 15 à 20 minutes indique une pathologie de développement fœtal;
  • La décélération est un autre aspect de l'état du fœtus, un ralentissement de la fréquence cardiaque. Sur le graphique de décélération, les lignes du graphique sont indiquées par des «creux», et normalement cela ne devrait pas se produire, mais souvent l'appareil n'enregistre pas un ralentissement de la fréquence cardiaque, mais le mouvement du bébé et la contraction utérine. C'est pourquoi une femme reçoit une télécommande avec un bouton, sur lequel elle appuie chaque fois que l'enfant entre à l'intérieur: ce n'est que de cette façon que le médecin pourra séparer l'activité normale de l'enfant de la décélération et des signes de la maladie;
  • L'activité utérine est un autre paramètre qui est affiché sur l'enregistrement. La contraction utérine se produit en réponse aux mouvements du bébé, et si cela se produit trop souvent, il existe une menace d'accouchement précoce.

Les valeurs normales peuvent varier, mais elles sont généralement:

  • Rythme basal - 120-160 battements par minute;
  • Variabilité - 5-25 battements / min;
  • 1-4 accélération en 15 minutes;
  • Pas une seule décélération;
  • Activité utérine - moins de 15%.

Mais ce n'est pas toujours que passer d'une norme à un indicateur signifie une pathologie obligatoire du fœtus et de la grossesse. Le facteur humain et les erreurs technologiques ne peuvent être exclus. Maman ne pouvait pas remarquer ou ne pas remarquer que le bébé bougeait dans l'utérus, et «l'échec» de la décélération est apparu sur le graphique. Le médecin de la clinique prénatale n'a pas pu établir correctement l'âge gestationnel et les normes ont changé. Même un appareil CTG peut être défectueux ou non calibré..

Si les données du graphique dépassent la plage normale, il n'y a pas lieu de paniquer. Seul un médecin qui lit correctement les résultats du CTG du fœtus pendant la grossesse, et non la mère elle-même, peut diagnostiquer avec précision. Mais l'excitation d'une femme est nocive pour le système nerveux fœtal.

Si les résultats de l'étude suscitent des doutes chez le médecin, il prescrira une autre étude 2 heures après la première pour comparer les indicateurs, ou recommandera l'utilisation d'autres méthodes de diagnostic.

Pour faciliter l'évaluation des résultats de l'étude, l'échelle de Fisher est utilisée, dont les scores indiquent l'état du fœtus pendant la grossesse. Un enfant est considéré comme en bonne santé si le score total selon les résultats de l'étude est de 8 ou 10. Si le score est de 6 ou 7, cela signifie que le bébé connaît une légère famine d'oxygène, et le médecin surveillera très probablement son état afin de corriger l'état avec des médicaments. ou envoyer maman à l'hôpital. Et si le score est inférieur à 5, alors la grossesse est à risque et le bébé peut mourir. Dans cette condition, l'enfant est immédiatement hospitalisé et, éventuellement, une césarienne d'urgence est réalisée.

Si un enfant reçoit peu d'oxygène du sang maternel, il développera lentement une hypoxie. Cela peut se produire si maman a fumé avant la grossesse et fume pendant elle, si le bébé est empêtré dans le cordon ombilical et dans plusieurs autres conditions pathologiques. Avec l'hypoxie sur CTG, le rythme basal sera réduit et le bébé dans l'estomac bougera peu et rarement.

  • CTG silencieux, c'est-à-dire une courbe statique du rythme cardiaque, sans accélérations ni décélérations;
  • Sinus CTG indique l'hypoxie ressentie par l'enfant;
  • L'alternance d'accélération et de décélération est le plus souvent un signe d'enlacement du cordon ombilical ou de pincement du cordon ombilical. Dans les deux cas, c'est dangereux pour le fœtus..

La différence de CTG se traduit par différentes semaines de grossesse

Les études et analyses conventionnelles montrent des résultats différents à différentes périodes de grossesse. Mais les résultats du CTG pendant la période de portage du bébé ne changent pas beaucoup: il existe des différences radicales entre la fréquence cardiaque du fœtus à 20 semaines et 36 semaines de grossesse, mais la différence entre les résultats de l'étude à 34 et 35 semaines n'est presque pas perceptible.

Sur des périodes plus longues, le cœur de l'enfant bat un peu plus lentement que sur les précédentes. Cela est dû à la maturation du système nerveux de l'enfant et à la mise en place d'un régime intra-utérin, au changement de mouvement et aux cycles de repos. De plus, dans les derniers stades, l'amplitude de la fréquence cardiaque est plus élevée.

CTG est également retiré au début du travail, lorsque la maman commence le travail. Cette étude montre la contraction de l'utérus et son état et vous permet de surveiller le rythme cardiaque du bébé pendant l'accouchement afin que les médecins puissent répondre à temps à un ralentissement du rythme et sauver la vie du bébé.

L'achèvement en temps opportun de tous les examens est la clé de la naissance d'un enfant en bonne santé. Un test de stress aussi simple qu'un CTG aidera à garder le bébé et les nerfs en bonne santé pour la mère, et si la grossesse ne se déroule pas sans heurts, cela aidera les médecins à le remarquer à temps et à prendre des mesures. Vous pouvez faire le CTG comme dans une clinique prénatale gratuite, s'il y a des raisons de croire que l'enfant dans l'utérus ne se développe pas correctement, ou dans des cliniques privées. Il s'agit d'une procédure simple, même si elle prend beaucoup de temps, mais donne de bons résultats précis. CTG est inclus dans le troisième dépistage et est effectué non seulement au milieu du terme, mais aussi avant la naissance et même pendant eux.

Malgré la grande précision de l'étude, il est impossible de tirer une conclusion sur les malformations et les anomalies de développement, en ne regardant que le dossier CTG. Seul un médecin peut prendre une décision et poser un diagnostic, et uniquement sur la base de plusieurs études, comme un test sanguin, une échographie, une dopplerométrie et un CTG pendant plusieurs périodes. Par conséquent, si les résultats d'une étude ne sont pas trop bons, cela ne veut toujours rien dire et vous ne pouvez diagnostiquer votre mère et votre enfant qu'après plusieurs jours d'observation.

Comment déchiffrer CTG du fœtus

Le décryptage du CTG du fœtus s'effectue en 2 étapes: d'abord le programme lui-même traite les données obtenues, puis le médecin qui a effectué l'examen donne son avis à ce sujet.

Néanmoins, l'évaluation finale des données est réalisée de manière globale lorsque le médecin tire des conclusions sur la base des données CTG et sur la base d'un examen et d'autres analyses de la femme enceinte.

Pourquoi est-il nécessaire de réaliser un cardiotocogramme?

Les indicateurs CTG pendant la grossesse sont nécessaires pour une évaluation complète de l'état du fœtus. L'échographie seule ou même la dopplerographie ne suffisent pas pour savoir si le bébé a suffisamment d'oxygène (même si les vaisseaux et le placenta sont absolument normaux).

Le CTG du fœtus pendant la grossesse montre comment il tolère l'activité physique (en particulier, ses mouvements et contractions de l'utérus), s'il peut passer par le canal naturel de la naissance et rester en bonne santé.

La seule mise en garde: l'évaluation CTG devrait être effectuée après 28 semaines, lorsqu'il existe déjà une relation étroite entre les systèmes nerveux autonome et central et le muscle cardiaque, et qu'un cycle de sommeil et d'éveil a été établi.

Cela aidera à éliminer les faux positifs..

Comment l'analyse CTG est-elle effectuée? Que signifient tous ces chiffres?

1. Le rythme basal de la fréquence des contractions du cœur du bébé (généralement abrégé "BSSS"). Cet indicateur est calculé comme suit: chaque seconde, des lectures de la fréquence cardiaque sont prises, puis une fréquence cardiaque et une diminution évidentes sont prises, et la moyenne arithmétique pendant 10 minutes est considérée.

Le taux de CTG fœtal par rapport à la BSEC à tout moment: 119-160 battements par minute, si l'on sait que le bébé dort, 130-190 coups si le bébé bouge activement.

La diffusion de la fréquence cardiaque est généralement inscrite sur le cardiotocogramme, c'est-à-dire non pas un chiffre est indiqué, mais deux.

2. Variabilité (amplitude et fréquence) du rythme basal. L'amplitude est définie comme l'écart par rapport à la ligne principale du rythme basal le long de la verticale du graphique, la fréquence est la propagation du nombre d'oscillations par minute. En fonction de la variabilité, le décodage du CTG fœtal comprend les caractéristiques suivantes du rythme basal:

  • monotone (ou muet): a une amplitude de 0-5 par minute
  • légèrement ondulé: amplitude 5-10 par minute
  • ondulant: propagation de 10-15 par minute
  • saltatory: 24-30 battements par minute d'amplitude.

Le taux de CTG fœtal est lorsque le mot «rythme ondulant» ou «saltatoire» est indiqué, ou que les nombres 9-25 battements par minute sont écrits. S'il y a des caractéristiques «monotone», «légèrement ondulé» ou «variabilité du rythme: moins de 9 ou plus de 25 battements / min» est écrit - c'est un signe d'hypoxie fœtale.

3. Accélérations - les soi-disant "stalactites", c'est-à-dire les dents sur le graphique dont le sommet est orienté vers le haut. Cela signifie le rythme cardiaque du bébé. Ils doivent apparaître en réponse à un combat, à un mouvement non dans le rêve d’un enfant, à des tests de stress et de non stress. Il devrait y avoir de nombreuses accélérations: 2 ou plus en 10 minutes.

4. Délétions au CTG - ce sont les dents du graphique dirigées vers le bas, «stalagmites». Il s'agit d'une diminution de la fréquence cardiaque de plus de 30 battements / min, qui dure 30 secondes ou plus. Ils se présentent sous différents types:

  • Tôt (type I): ils surviennent en même temps que la mêlée ou sont retardés de quelques secondes; avoir un début et une fin en douceur; Plus court ou égal à la durée du combat. Normalement, le CTG pendant la grossesse devrait être peu nombreux, ils ne devraient pas être rencontrés en groupe, mais être célibataires, très courts et peu profonds. On pense que c'est un signe de compression du cordon ombilical..
  • Décélérations tardives (elles sont également appelées type II). Ce sont des ralentissements du rythme cardiaque, qui sont une réaction au combat, mais qui sont retardés d'une demi-minute ou plus, leur pic est enregistré après la tension maximale de l'utérus. Ces dents durent plus longtemps que la mêlée. Si les résultats de CTG sont dans les limites normales, il ne devrait pas y avoir de telles suppressions du tout, c'est un indicateur de troubles circulatoires dans le placenta.
  • Décélération variable (type III). Ils sont dirigés vers le bas, mais ont une forme différente, il n'y a pas de lien visible avec la contraction de l'utérus. Il s'agit d'un signe de compression du cordon ombilical, d'oligohydramnios ou de mouvement fœtal.

5. L'interprétation des résultats du CTG prend également en compte le nombre de contractions utérines. Ils sont présents normalement, puisque l'utérus est un gros muscle, il devrait «se réchauffer» un peu. La physiologie (normale) est considérée si ces contractions ne dépassent pas 15% de la fréquence cardiaque basale et ne durent pas plus de 30 secondes..

Critères d'évaluation pour la cardiotocographie fœtale

Le décodage CTG du fœtus comprend une analyse de tous les indicateurs ci-dessus. Sur cette base, il a été proposé de distinguer trois types de cardiotocogrammes.

  1. Les valeurs normales du CTG fœtal sont les suivantes:
  • BChSS 119-160 par minute au repos
  • le rythme est caractérisé comme ondulant ou saltatoire
  • l'amplitude de la variabilité est indiquée entre 10 et 25 par minute
  • en 10 minutes il y a 2 accélérations ou plus
  • pas de décélérations.

Dans ce cas, la procédure est effectuée pendant 40 minutes, un deuxième examen est prescrit par le médecin, en fonction de la situation obstétricale.

  1. Témoignage douteux de CTG
  • BChSS 100-119 ou plus 160 au repos
  • l'amplitude de la variabilité est inférieure à 10 ou supérieure à 25
  • pas ou très peu d'accélérations
  • il y a des décélérations peu profondes et courtes.

Dans ce cas, vous devez effectuer des tests de non-stress ou de stress, répétez la procédure après quelques heures.

3. Cardiotocogramme pathologique

  • BChSS 100 et moins ou 180 et plus
  • amplitude inférieure à 5 battements par minute
  • peu ou pas d'accélération
  • il y a des décélérations tardives et variables
  • le rythme peut être décrit comme sinusoïdal.

À la réception d'un tel décodage du CTG pendant la grossesse, le médecin qui procède doit appeler une ambulance, qui emmènera la femme enceinte à l'hôpital.

Que signifient les points sur CTG

Les critères de Fisher aident à déchiffrer les résultats du CTG. À cette fin, chaque indicateur - BSES, fréquence, amplitude des oscillations, accélérations et décélérations - est attribué de 0 à 2 points. Plus le résultat est mauvais, plus le score Fischer CTG est bas:

  1. BSES: 180-0 points, 100-120 et 160-180 - c'est 1 point, 119-160-2 points.
  2. Fréquence d'oscillation: moins de 3 par minute - 0 point, 3-6 - 1 point, plus de 6 - 2 points.
  3. Amplitude d'oscillation: moins de 5 par minute ou rythme sinusoïdal - 0; 5-9 ou plus 25 par minute - 1 point; 10-25-2 points.
  4. Accélération: non - 0 point; périodique - 1 point; fréquent - 2 points.
  5. Suppressions: type II long ou type III - 0 point; Type II, court ou type III - 1 point; pas ou tôt - 2 points.

Le résultat de CTG du fœtus est évalué sur une échelle:

  • 8-10 points - activité cardiaque normale
  • 5-7 points - l'état limite du fœtus; une consultation et un traitement d'urgence urgents sont requis
  • Selon Fisher, 4 points et moins lors du décodage du CTG - changements d'état potentiellement mortels, une hospitalisation urgente d'une femme enceinte est nécessaire.

L'indicateur de l'état du fœtus (PSP) avec cardiotocographie

Il s'agit d'un chiffre calculé automatiquement, qui est inclus dans la liste des indicateurs obligatoires pour le décodage CTG de la PSP fœtale. Il n'y a que 4 chiffres reflétant le SRP:

  • la norme de CPT CTG pendant la grossesse est inférieure à 1,0 (dans certains cas, ils écrivent - jusqu'à 1,05), alors que l'on pense que si la PSP est de 0,8-1,0, l'étude doit être répétée
  • 1.05-2.0: il y a des violations initiales de l'état du bébé, un traitement et un contrôle du CTG sont nécessaires - après 5 jours par semaine
  • 2.01-3.0 - le fœtus est dans un état grave, l'hospitalisation est requise
  • PSP 3.0 et plus - une hospitalisation urgente est requise et, éventuellement, une livraison d'urgence.

Qu'est-ce que cela signifie si le médecin dit que «un mauvais résultat» sur CTG


Si vous voyez que dans le décodage du CTG, ce qui suit est écrit:

  • BSF moins de 120 ou plus de 160 par minute
  • variabilité inférieure à 5 ou supérieure à 25 coups
  • il y a un mot rythme "monotone" ou "sinusoïdal"
  • de nombreuses suppressions différentes (plus de 5 - type I ou plus de 0 - type II ou III)
  • peu ou pas d'accélérations
  • PSP supérieur à 0,7
  • Le score total de Fischer est inférieur à 8,

c'est un mauvais CTG pendant la grossesse. Besoin d'une consultation urgente obstétricien-gynécologue. Si votre obstétricien traitant n'est pas en place, vous devez consulter soit le chef de la clinique prénatale, soit le médecin de la maternité.

Pourquoi les CTG pendant la grossesse sont-ils normaux et que montrent-ils

La CTG ou cardiotocographie est l'une des méthodes de diagnostic prénatal et est répandue en obstétrique moderne en raison de la simplicité de l'étude, de l'absence d'effets négatifs sur la mère et le fœtus, de l'accessibilité et de l'obtention de résultats fiables et informatifs. La base de l'étude est l'enregistrement des contractions cardiaques fœtales (fréquence cardiaque) et de son activité motrice, ainsi que des contractions utérines. Après l'enregistrement de ces indicateurs sur une bande d'étalonnage, une version papier des résultats du CTG est obtenue, qui est évaluée par l'obstétricien-gynécologue et fait une conclusion. Sur la base de la conclusion reçue, le fœtus est jugé, et selon les indications, la question de l'accouchement urgent ou d'urgence, ou du traitement.

L'essence de la cardiotocographie

La fréquence cardiaque fœtale est évaluée au repos, en mouvement et contre les contractions utérines. De plus, la fréquence cardiaque et l'activité motrice d'un enfant sont évaluées lorsqu'il est exposé à des facteurs externes. Ainsi, le CTG sans stress et le CTG sont distingués à l'aide de stimuli externes ou de tests fonctionnels - cardiotocographie de stress. Des tests fonctionnels s'appliquent:

  • test à l'ocytocine - administration intraveineuse d'une dose minimale d'ocytocine;
  • Test mammaire - irritation mécanique des mamelons;
  • test d'atropine - administration intraveineuse d'une petite dose d'atropine;
  • test acoustique - exposition à un stimulus sonore;
  • test de palpation - une tentative de déplacer l'extrémité pelvienne ou la tête à travers la paroi avant de l'abdomen.

Lors de l'enregistrement des indicateurs, trois graphiques sont affichés sur une bande de papier - sur l'un, les contractions utérines sont enregistrées, sur le second - les contractions cardiaques fœtales et sur le troisième - ses mouvements. La recherche cardiotocographique est basée sur l'effet Doppler - la réflexion des ondes ultrasonores des parties contractantes du fœtus et des parois de l'utérus. Le capteur qui détecte les contractions cardiaques du bébé est ultrasonique, et le capteur qui enregistre les contractions utérines est tensométrique.

Dates et heure du CTG

Une étude cardiotocographique est prescrite de 30 à 32 semaines de gestation. Cela est dû à la formation d'un lien clair entre les mouvements du fœtus et son activité cardiaque et l'apparition de périodes de sommeil et d'éveil du bébé. Par conséquent, l'heure entre 9 h et 2 jours et de 19 h à minuit est considérée comme une période propice à la recherche..

Selon le témoignage (évolution pathologique de la gestation), la CTG est réalisée plus tôt, à partir d'une période de 28 semaines. Jusqu'à la 28e semaine, l'étude n'est pas menée, car il est impossible d'obtenir des résultats clairs et fiables..

Avec une grossesse normale, la cardiotocographie est effectuée tous les 10 jours. La présence de complications de la gestation et l'obtention de résultats satisfaisants des études précédentes nécessitent une répétition du CTG après 5 à 7 jours. Si la privation d'oxygène du fœtus est détectée, la CTG est effectuée quotidiennement ou tous les deux jours jusqu'à ce que le fœtus soit normalisé pendant le traitement ou pour décider d'une césarienne urgente / d'urgence. La cardiotocographie est également réalisée pendant le travail, environ toutes les 3 heures, bien qu'il soit conseillé d'effectuer toute la première période sous la supervision du CTG.

Comment se préparer à l'étude

Une préparation spéciale avant la cardiotocographie n'est pas effectuée. Mais la femme enceinte est initiée aux règles qu'elle doit respecter à la veille de l'étude:

  • prendre le petit déjeuner ou le dîner 1,5 à 2 heures avant le retrait du CTG (l'étude n'est pas réalisée à jeun ou immédiatement après avoir mangé);
  • vider la vessie avant l'intervention (la durée de l'étude est de 20 à 40 à 90 minutes);
  • arrêtez de fumer 2 heures avant CTG (si vous avez une mauvaise habitude);
  • dormir suffisamment la veille de l'étude;
  • ne pas faire de mouvements pendant la procédure;
  • signer un consentement écrit pour mener des recherches.

Quel est le but de la cardiotocographie?

Sur ordre du Ministère de la santé de la Fédération de Russie (n ° 572, 1er novembre 2012), une cardiotocographie fœtale est réalisée pour chaque femme enceinte au moins trois fois sur une période de 32 à 40 semaines (en l'absence de complications de la grossesse) et sans échec lors des contractions. Les objectifs de CTG au cours du dernier trimestre et à l'accouchement:

  • calcul de la fréquence cardiaque fœtale;
  • compter les contractions utérines;
  • diagnostic de détresse fœtale et décision de fin de grossesse ou d'accouchement.

Indications pour des recherches plus fréquentes pendant la gestation et / ou l'accouchement:

  • antécédents obstétricaux accablés (avortement, fausse couche, naissance prématurée, mortinaissance, etc.);
  • gestose;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • un manque de globules rouges et d'hémoglobine chez les femmes;
  • incompatibilité immunologique du sang maternel et fœtal par le facteur Rh ou le groupe sanguin;
  • grossesse après terme (42 semaines et plus);
  • manque ou excès de liquide amniotique;
  • menace d'accouchement prématuré;
  • contrôle du traitement de la FPF et de l'hypoxie fœtale;
  • retard de croissance intra-utérin, faible poids fœtal estimé;
  • grossesse multiple;
  • une étude de contrôle après avoir reçu des résultats insatisfaisants du CTG précédent;
  • maladies extragénitales d'une femme (diabète sucré, pathologie des reins, glande thyroïde, etc.);
  • réduction / disparition des mouvements fœtaux ou de sa violente activité motrice;
  • anomalies fœtales diagnostiquées du fœtus;
  • grand poids du fœtus;
  • traumatisme à l'abdomen;
  • enchevêtrement du cou fœtal avec un cordon ombilical, détecté par échographie;
  • cicatrice sur l'utérus;
  • placentation faible ou placenta praevia;
  • mauvaises habitudes d'une femme enceinte (abus d'alcool, tabagisme, consommation de drogues).

Comment est l'étude

Le patient est assis sur le canapé en position couchée sur le côté gauche ou à moitié assis. Une telle posture empêche la compression de la veine cave inférieure, ce qui affecte négativement l'état du fœtus (augmentation du rythme cardiaque, augmentation de l'activité motrice). Le médecin met sur le ventre d'une femme une ceinture spéciale sur laquelle se trouve la jauge de contrainte de sorte qu'elle se trouve du côté du coin droit de l'utérus. Après avoir trouvé le lieu de la meilleure écoute du rythme cardiaque fœtal, la peau du ventre de femme enceinte est lubrifiée avec du gel et un capteur à ultrasons est attaché à cette zone. La future maman a mis une télécommande dans sa main avec un bouton, en cliquant sur laquelle elle notera les mouvements du fœtus pendant l'étude. La durée du CTG est de 20 à 40 minutes, qui est déterminée par les cycles de sommeil et d'éveil de l'enfant (généralement l'état de repos et d'activité du fœtus change toutes les 30 minutes). L'enregistrement du rythme basal des contractions cardiaques fœtales est effectué pendant au moins 20 minutes jusqu'à ce que 2 mouvements du bébé soient notés pendant une durée de 15 secondes ou plus et provoquent une augmentation de la fréquence cardiaque de 15 contractions en 60 secondes. L'étude décrite est appelée cardiotocographie externe..

La cardiotocographie interne est réalisée uniquement pendant le travail dans les conditions suivantes:

  • départ du liquide amniotique;
  • ouverture du pharynx utérin de 2 cm ou plus.

Lors de la réalisation d'un CTG interne, une électrode en spirale spéciale est attachée à la peau du précurseur de l'enfant, et les contractions de l'utérus sont fixées par une jauge de contrainte fixée à l'abdomen ou par un cathéter inséré dans la cavité amniotique. La CTG interne est réalisée selon des indications obstétricales strictes et est rarement utilisée..

Décodage d'un cardiotocogramme

L'analyse du cardiotocogramme obtenu comprend l'étude des indicateurs suivants:

  • Rythme basal. Reflète la fréquence cardiaque du fœtus. Pour le déterminer, la fréquence cardiaque moyenne sur 10 minutes est calculée. Normalement, la fréquence cardiaque fœtale au repos est de 110 à 160 battements par minute, avec une agitation de 130 à 190. Le rythme basal normal ne dépasse pas les limites de ces indicateurs.
  • Variabilité d'un rythme. L'indicateur reflétant la valeur moyenne des écarts par rapport au rythme basal. Normalement, il se situe entre 5 et 25 battements cardiaques par minute. Les écarts par rapport au rythme basal sont appelés oscillations. Distinguez les oscillations rapides et lentes. Rapides sont les fluctuations qui sont notées à chaque battement du cœur du fœtus, par exemple: 138, 145, 157, 139 et au-delà. Des oscillations lentes sont notées en une minute de battements cardiaques. Lorsque le rythme change de moins de 3 battements par minute (exemple: de 138 à 140), une faible variabilité du rythme basal est indiquée. Un changement de fréquence cardiaque en 1 minute de 3 à 6 battements (exemple: de 138 à 142) indique une variabilité moyenne. Si la fréquence cardiaque fœtale en 1 minute change de 7 battements ou plus (exemple: de 138 à 146), cela indique une forte variabilité du rythme. La variabilité du rythme normal est élevée avec des oscillations instantanées.
  • Accélération, décélération. Les accélérations sont appelées pics ou clous de girofle, dirigées vers le haut sur le graphique. Autrement dit, l'accélération est une augmentation de la fréquence cardiaque fœtale de 15 à 25 battements par minute, résultant de ses propres mouvements, contractions utérines ou tests fonctionnels. Ils indiquent un état satisfaisant du bébé (2 accélérations ou plus en 10 minutes). Les délétions, au contraire, sont des pics dirigés vers le bas sur le graphique et se caractérisent par une diminution de la fréquence cardiaque fœtale de 30 battements par minute et d'une durée de 30 secondes ou plus. En CTG normal, aucune décélération n'est observée ou il y en a peu, et la profondeur ne dépasse pas 15 battements en 15 secondes.
  • Changements périodiques. Fluctuations du rythme cardiaque fœtal résultant de contractions utérines.
  • Amplitude. L'indicateur note la différence entre le rythme basal de la fréquence cardiaque fœtale et les changements périodiques.
  • En remuant. Leur nombre est déterminé par l'état de repos et l'activité du fœtus. Normalement, le bébé doit bouger de 6 à 8 fois par heure. Mais le nombre de mouvements diminue pendant son sommeil ou pendant la famine d'oxygène, donc l'indicateur est évalué en conjonction avec d'autres.

Résultats du décryptage CTG:

  • Cardiotocogramme normal. Le rythme basal est de l'ordre de 120 à 160 battements cardiaques par minute, l'amplitude de la variabilité du rythme est de 10 à 25 en 60 secondes, il n'y a pas de décélérations, 2 accélérations ou plus sont enregistrées en 10 minutes.
  • Cardiotocogramme douteux. Le rythme basal se situe entre 100 et 120 fréquences cardiaques par minute, ou entre 160 et 180 battements cardiaques en 60 secondes. L'amplitude de la variabilité du rythme est inférieure à 10 ou supérieure à 25. Les accélérations ne sont pas fixes, les décélérations peu profondes et courtes sont enregistrées.
  • Cardiotocogramme pathologique. Le rythme basal est de 100 battements par minute ou moins ou dépasse 180. Un rythme monotone avec une amplitude de variabilité inférieure à 5 battements par 60 secondes est noté. Une décélération exprimée et variable (sous une forme différente) a été enregistrée. Des décélérations tardives apparaissent (30 secondes après le début des contractions utérines). Rythme sinusoïdal.

Évaluation fœtale de Fisher

La conclusion finale sur le cardiotocogramme est publiée après avoir calculé les points que Fisher a décrits dans son échelle. Le nombre de points est déterminé par la fréquence cardiaque fœtale, la variabilité du rythme, l'absence ou la présence de décélérations et d'accélérations.

Échelle de Fisher modifiée de Krebs:

Indice1 point2 points3 points
Fréquence cardiaque fœtaleMoins de 100 ou plus de 180100-120 ou 160-180121-160
Oscillations lentesMoins de 3 battements par minute3-5 battements par minute6–25 battements par minute
Nombre d'oscillations lentes> 3 par étude3–6Plus de 6 pendant l'étude
AccélérationNon enregistré1 à 4 en 30 minutesPlus de 5 en 30 minutes
EffacementTard ou variableVariable ou en retardTôt ou absent
Mouvements fœtauxNon marqué1-2 en 30 minutesPlus de 3 en 30 minutes

La notation permet au médecin de tirer la conclusion suivante:

  • CTG indique un état satisfaisant du fœtus avec un score total de 8 à 10;
  • Le CTG indique les premiers signes de privation d'oxygène fœtal avec un score de 5 à 7 points (un examen supplémentaire est nécessaire: échographie au Doppler, évaluation du profil biophysique du fœtus);
  • CTG indique une condition menaçante du fœtus, qui nécessite une hospitalisation immédiate de la femme enceinte et la résolution du problème d'accouchement (en règle générale, il s'agit d'une césarienne d'urgence).

Facteurs de distorsion

L'obtention de résultats de cardiotocogramme inexacts peut être due à:

  • manger avec excès ou effectuer une étude de l'estomac vide;
  • prendre des sédatifs;
  • le stress pendant la grossesse;
  • l'activité physique d'une femme avant l'étude (monter les escaliers, marcher rapidement);
  • poids excessif de la femme enceinte (il est difficile pour le capteur de reconnaître le rythme cardiaque fœtal);
  • boire de l'alcool et fumer à la veille du CTG;
  • mauvaise installation d'un capteur à ultrasons ou séchage d'un gel conducteur;
  • grossesse multiple;
  • dormance fœtale (il est nécessaire de prolonger le temps de retrait du CTG).

Vidéo: Pourquoi le CTG est-il nécessaire pendant la grossesse?

Attention! Cet article est à titre informatif uniquement et ne constitue en aucun cas du matériel scientifique ou des conseils médicaux et ne peut pas remplacer une consultation en personne avec un médecin professionnel. Pour le diagnostic, le diagnostic et le traitement, contactez un médecin qualifié!

Cardiotocographie (CTG) - revue

Que signifie CTG? Oops CTG pendant la transcription de la grossesse. De nombreuses questions se posent, je vais essayer de vous dire ce que je sais et de vous conseiller.

Les CTG commencent généralement à devenir enceintes après la 30e semaine de grossesse. Quelqu'un ne sait rien du tout, quelqu'un l'a fait quelques fois et certains se familiarisent avec la procédure pendant l'accouchement.

À la fin de la grossesse, je n'ai presque pas rampé hors de l'appareil CTG, donc je connais très bien ce processus.

  • ◀ Qu'est-ce que le CTG pendant la grossesse? ▶

Cardiotocographie (CTG) - enregistrement synchrone continu de la fréquence cardiaque (FC) du fœtus et de la tonalité utérine avec une représentation graphique des signaux sur une bande d'étalonnage.

En termes simples, le CTG est une procédure d'enregistrement du rythme cardiaque d'un enfant et de suivi (rythme cardiaque) dans diverses situations, sur la base de laquelle un avis est émis sur l'état de l'enfant.

De plus, avec l'aide de CTG, vous pouvez savoir si les contractions ont commencé.

Lorsque j'étais couchée pour la deuxième fois dans notre chambre, il y avait une fille à la 32e semaine de grossesse et elle a commencé à se prendre le ventre parfois. On lui a donné l'appareil CTG et, au choc de tout le monde, il s'est avéré que c'était des douleurs de travail et elle était en travail. Tout s'est bien terminé, sans l'appareil, ils auraient pu être retardés et qui sait ce qui se serait passé à ce moment-là.

  • ◀ Pourquoi CTG? ▶

Pour dire très brièvement, pour savoir comment l'enfant se sent à l'intérieur, s'il a suffisamment d'oxygène et comment il réagit au stress.

Et s'il y a des preuves, alors c'est une procédure obligatoire.

Non, c'est une procédure totalement sûre pour la mère et le bébé. Vous pouvez faire une cardiotocographie en toute sécurité au moins tous les jours et ne pas avoir peur de vous faire du mal à vous-même et à votre enfant.

Quand je faisais des économies, je demandais moi-même toujours une procédure afin de savoir que tout allait bien pour moi, car les lectures Doppler n'étaient pas toujours très bonnes pour moi. Et pendant que j'essayais d'ajuster les résultats Doppler, je devais suivre les indicateurs CTG.

  • ◀ Qui doit faire CTG? ▶

Personnellement, mon conseil s'adresse à tout le monde.

Les gynécologues envoient généralement au CTG une ou deux fois.

Si, pour une raison quelconque, vous n'avez pas été envoyée à la procédure pendant la grossesse, allez voir par vous-même, même si c'est payé. Pour votre tranquillité d'esprit, savoir que tout va bien avec l'enfant.

Si vous avez de mauvais scores Doppler, vous devez vous rendre très souvent au CTG. Étant donné que les deux sont étroitement liés et que vous souffrez d'un trouble de la circulation sanguine, vous devez absolument vérifier comment l'enfant se sent à l'intérieur. Étant donné que si le flux sanguin est perturbé, l'enfant peut recevoir moins d'oxygène et de nutriments. Et dans ce cas, CTG vous montrera comment l'enfant se sent à l'intérieur.

Avec une grossesse difficile, comme ce fut le cas le plus souvent, le KGT est tout simplement nécessaire. Et pendant que j'étais allongé à l'hôpital avant l'accouchement, j'ai vérifié l'état du bébé tous les jours.

Et cette procédure est obligatoire lors de l'accouchement. Étant donné que pendant cette période, vous devez savoir comment l'enfant se sent et en cas d'hypoxie, les médecins devront accélérer le travail.

Il existe également un certain nombre d'indications pour la cardiotocographie:

  • Maladie thyroïdienne (en particulier, thyréotoxicose, goitre thyroïdien);
  • Maladie hypertonique;
  • Gros fruit chez une femme;
  • Un bassin étroit d'une femme en couches;
  • Conflit chez une femme avec le père de l'enfant en raison du facteur Rh ou d'une incompatibilité par le sang;
  • Polyhydramnios;
  • Insuffisance placentaire;
  • Rubéole;
  • Placenta previa;
  • Saignement;
  • Cardiopathie;
  • Grossesse différée;
  • Grossesse multiple.
  • ◀ Comment le CTG est-il réalisé? ▶

Comme je l'ai déjà écrit au tout début de la revue, CTG m'a été fait très souvent. Et le plus proche de l'accouchement, le plus souvent, je vais donc partager ce que j'ai appris pendant cette période.

Différents médecins ont toujours conseillé de différentes manières la façon de procéder. Dans le premier hôpital et l'écran LCD, que j'ai observé, était la pratique de mesurer en position couchée. Et où je suis allé pour un prix, je me suis assis.

Cela se passe comme ceci: vous venez, tirez votre pull jusqu'à votre poitrine et baissez votre pantalon ci-dessous ne se livrent pas au maximum. Dans votre intérêt, autant que possible pour libérer la surface des vêtements, sinon salissez avec du gel, qui se répandra sur le ventre.

Pour moi, je suis venu avec un tel lifehack que sur doppler, ce qui est dans le cas de CTG: j'ai accroché une serviette sur mon pantalon, comme si je l'enveloppais et j'étais calme que pendant qu'ils installaient les capteurs, les vêtements ne tacheraient pas.

Ça ne fait pas mal! Tu ne sentiras rien!

Ensuite, ils vous ont mis détroit ceintures. Un capteur CTG est fixé avec une ceinture, qui enregistrera la fréquence cardiaque du bébé, et une autre ceinture fixe un capteur qui répondra aux contractions utérines.

Si CTG vous est fait à l'aide de l'ancien appareil, ils peuvent alors donner un autre bouton séparé, sur lequel vous appuyez lorsque vous déplacez l'enfant. Dans de tels cas, je me suis toujours demandé comment appuyer si l'enfant tournait constamment. Mais l'information sur les mouvements est ici très importante..

Cette procédure est très longue. Le médecin décide lui-même de la quantité à effectuer, mais gardez à l'esprit que cela devrait être au moins une demi-heure pour des données plus fiables, car pendant ce temps, vous devez fixer le rythme cardiaque du bébé dans un état calme, avec des mouvements et avec une réduction de l'utérus.

Et si vous avez fait un CTG en 15 minutes et libéré, alors le médecin est pressé quelque part et les résultats peuvent ne pas être précis.

N'oubliez pas d'aller aux toilettes, car chez les femmes enceintes, c'est l'un des désirs les plus courants, et si vous vous allongez pendant longtemps, ce sort peut vous attraper au moment le plus inopportun..

L'une des conditions importantes est de prendre une pose confortable, car vous devrez vous allonger ou vous asseoir longtemps. Et vous ne pouvez pas bouger en même temps, car les capteurs sortiront et vous devrez tout réécrire ou vous serez honteusement expulsé de votre bureau jusqu'à la prochaine fois.

D'après mon expérience, s'allonger sur le dos n'est pas la meilleure option. Dans cette position, les femmes enceintes ne devraient pas mentir en général, car la veine cave peut être transmise et l'enfant n'aura pas assez d'oxygène. Par conséquent, dans cette position, l'enfant peut bouger beaucoup, et vous le décoderez comme hypoxie, mais en fait c'est juste une position inconfortable.

Si l'enfant ne déplace pas toute la procédure, cela ne fonctionnera pas pour déchiffrer les résultats!

Il est très important de comprendre comment le cœur réagit à l'activité physique..

Le moyen le plus efficace de réveiller un enfant est de manger des bonbons. Apportez donc une barre de chocolat avec vous à votre bureau CTG pour des raisons purement médicales.

  • ◀ Si vous avez un mauvais résultat CTG? ▶

Pas de panique.

Un mauvais résultat CTG peut être dû à plusieurs raisons:

  • Posture peu pratique. Ci-dessus, j'ai écrit que peut-être ils ont serré une veine et que l'enfant commence à bouger beaucoup. Et l'appareil ne déchiffre pas correctement
  • L'enfant dormait ou était inactif. Et ici, il est très important que l'enfant soit actif.
  • Le médecin ne l'a pas déchiffré. Tout se passe.

En aucun cas je ne veux vous rassurer, il vous suffit de considérer un tel paramètre. Simplement, dans ce cas, le CTG vaut mieux refaire.

Mais si vous avez eu un mauvais résultat, alors pour la fiabilité, il est préférable de répéter plusieurs fois. Puisque s'il y a eu des violations, elles sont enregistrées précisément pour le moment. Maintenant, tout va mal, mais en une heure, tout va bien. Et si vous souffrez vraiment d'hypoxie, les tentatives suivantes vous donneront à nouveau un mauvais résultat.

Dans tous les cas, vous devrez également faire de la dopplerométrie. Et si tout va bien ici, ce n'est plus effrayant. Mais dans tous les cas, contactez votre gynécologue avec les résultats.

  • ◀ Décodage du résultat CTG ▶

L'appareil peut émettre automatiquement des résultats CTG ou le médecin les déchiffre lui-même, cette procédure est très compliquée, mais plus à ce sujet plus tard.

Pour évaluer, vous avez besoin du calendrier lui-même et des indicateurs.

Ici, je veux vous avertir tout de suite: n'essayez pas de le décrypter et de vous y plonger vous-même. J'ai relu un tas de mes graphiques et ils me semblaient tous différents, mais le décodage était bon partout c'est du moins ce que les médecins ont dit.

Pour comprendre que vous ne déchiffrerez jamais le résultat vous-même, je vais vous montrer mes graphiques et écrire une théorie générale.

Si vous lisez ce qui suit et ne comprenez rien, alors vous ne pouvez pas lire la critique plus loin, et si vous voulez vous plonger dans ces mots étranges, je vais continuer.

Lors de l'analyse des cardiotocogrammes, la fréquence cardiaque basale, l'amplitude des oscillations instantanées, l'amplitude des accélérations lentes, la présence et la gravité des décélérations, et l'activité motrice du fœtus sont analysées séquentiellement.

Comme vous l'avez déjà compris, plusieurs indicateurs sont évalués. Vous ne pouvez pas simplement regarder le tableau et comprendre que tout est bon ou mauvais. Vous devez comprendre le graphique, évaluer chaque résultat et comparer toutes les données..

Lors du décodage, chaque critère sera pris en compte, qui sera évalué en points.

À la suite de la somme de l'évaluation de tous les indicateurs, vous obtiendrez le résultat en points. En règle générale, l'évaluation est conforme à Fisher (système à 10 points):

  • de 1 à 5 - l'état du bébé dans l'utérus est mauvais, il souffre d'hypoxie (manque d'air).
  • de 6 à 7 ans - l'enfant montre les premiers signes de la privation d'oxygène.
  • de 8 à 10 - cela indique la norme et le bon état du bébé.

Il existe un autre système de notation à 12 points, mais je ne l'ai pas respecté dans ma pratique. Quoi qu'il en soit, les médecins vous rendront un verdict, bon ou mauvais. Je suis juste allongé à l'hôpital rien à faire a secrètement pris des photos des résultats et a essayé de décrypter.

Ensuite, je vais énumérer les indicateurs qui sont évalués avec CTG.

Rythme basal (Cci ou fréquence cardiaque) - la fréquence cardiaque principale.

Norme: 110–160 dans un état calme, 130–190 pendant les mouvements fœtaux. Il doit être normal et lisse.

La variabilité du rythme (plage de FC) est l'écart moyen du rythme par rapport à la base. Norme: de 5 à 25 battements / min.

L'accélération est le pic d'accélération du rythme cardiaque (dents hautes sur le graphique). La quantité et l'amplitude sont prises en compte..

Norme: 2 pics en 10 minutes pendant la période d'activité du fœtus.

Le nombre d'accélérations est supérieur à deux en 30 minutes, leur amplitude est d'environ 15 battements / min.

La décélération est le pic opposé à l'accélération, c'est-à-dire vers le bas. Indique un ralentissement du rythme. Peut être rapide et lent (deuxième pire).

Norme: absente ou rapide et peu profonde.

Le nombre de décélérations doit être aussi petit que possible et leur profondeur ne doit pas dépasser 15 battements / min. Les ralentissements lents devraient être absents.

Oscillations - l'amplitude des changements de la fréquence cardiaque fœtale.

Un indicateur de l'état du fœtus (PSP) - moins de 1 indique généralement l'état normal du fœtus. De 1 à 2 - petites violations, plus de 2 - violations graves.

Mais gardez à l'esprit qu'une grande partie de cette liste peut être normale malgré les indicateurs, car cela peut être dû à diverses conditions dont j'ai parlé ci-dessus (par exemple, un enfant dormait ou hoquetait).

Et il est très important de regarder le graphique, car il déchiffre également beaucoup. Il peut être utilisé pour déterminer pourquoi la fréquence cardiaque est surestimée, par exemple, il s'agissait d'un mouvement ou d'une contraction de l'utérus.

De plus, les lignes du graphique ne doivent pas être proches d'une ligne droite, il doit y avoir des pics nets de haut en bas. Mais ne va pas au-delà des normes.

Le type de décélérations est très important et ce qui les provoque.

Je pourrais écrire beaucoup plus que j'ai appris, par exemple, sur les types de graphiques et les divers écarts par rapport à la norme, mais c'est un processus si difficile que lorsque j'ai étudié tant d'informations, je n'ai pas entièrement compris le déchiffrement, je n'ai appris que les bases.

Par conséquent, le décryptage exact ne peut être effectué que par le médecin ou l'appareil qui a émis le résultat.

Je peux seulement montrer mes graphiques avec un bon résultat.

  • ◀ Exemples de bons graphiques CTG ▶

Comprendre clairement ce qui est quoi:

Un exemple de graphique CTG avec un score maximum de 10 points:

Dans ce cas, le médecin lui-même a déchiffré le résultat.

Voici comment les résultats sont calculés:

Je l'ai fait CTG moyennant des frais.

Mais ces résultats sont obtenus par l'appareil CTG dans notre clinique prénatale:

Dans le premier horaire, ils m'ont écrit pendant très longtemps, car si vous regardez attentivement les lignes calmes, l'enfant dormait et ne bougeait pas.

Faire attention aux tirets ci-dessous est un mouvement. Et sur le graphique ci-dessus, vous pouvez voir que le mouvement de la fréquence cardiaque augmente. Ceci est un indicateur de la norme..

Et la PSP est la 0,57 finale, et comme je l'ai écrit ci-dessus jusqu'à ce que l'unité soit la norme.

Ce calendrier CTG a été écrit en seulement 19 minutes, bien qu'il devrait y en avoir plus pour la fiabilité. MAIS LCD gratuit, c'est gratuit et personne ne passera beaucoup de temps avec vous ici.

La bande passante dans ce graphique est de 0,01. Bien que la première grande résonance de la fréquence cardiaque avec une propagation de près de 180 à 100 m'a confondu.

Mais encore une fois, je ne suis pas un expert et on m'a dit que tout allait bien.

Pour ceux qui ne maîtrisent pas mon gros texte, je résumerai ce qui précède.

✔ CTG doit être fait par tout le monde, au moins une fois pendant la grossesse et pendant l'accouchement.

Cette procédure ne fait absolument aucun mal.!

Les résultats du CTG sont corrects, vous ne pouvez interpréter qu'un médecin ou un appareil, n'essayez pas de vous plonger, vous ne comprendrez rien.

Grossesse, préparation, accouchement:

Trousse de premiers soins pour femme enceinte:

Comment mettre votre corps en ordre après l'accouchement, s'il n'y a pas de temps:

CTG pendant la grossesse: caractéristiques de l'étude et interprétation des résultats

Pendant la grossesse, la future mère doit subir divers tests, subir de nombreuses procédures de diagnostic afin de surveiller l'état du bébé, identifier les écarts possibles par rapport aux valeurs normales dans le temps et prendre les mesures nécessaires en temps opportun. L'une des méthodes de recherche nécessaires est CTG - cardiotocographie.

Qu'est-ce que CTG?

La cardiotocographie, ou CTG, est une méthode de diagnostic qui fournit une évaluation fonctionnelle de l'état actuel du fœtus. L'état du bébé est estimé sur la base d'indicateurs d'activité cardiaque, en fonction de son activité.

Sur un papier d'étalonnage spécial, deux graphiques sont appliqués simultanément - contractions de l'utérus et contractions cardiaques de l'enfant.

La cardiotocographie sans stress la plus couramment utilisée lorsque l'étude est réalisée in vivo.

Dans certains cas (en complément), la méthode de cardiotocographie de stress est utilisée lorsque l'activité cardiaque de l'enfant est examinée en réponse à des stimuli externes - sonores (test acoustique) ou mécaniques (palpation fœtale). Cela inclut également le CTG en situation de modélisation du travail (test mammaire, ainsi que test à l'ocytocine).

Objectifs du CTG

La cardiotocographie est réalisée afin d'évaluer:

- caractéristiques de l'activité cardiaque de l'enfant (fréquence cardiaque, changement de fréquence cardiaque en réaction aux irritants);

- la fréquence des contractions utérines;

- activité motrice du fœtus;

- l'adéquation de la réponse des systèmes des organes fœtaux (principalement cardiovasculaires) à la contraction utérine.

Les résultats de la cardiotocographie ainsi que les résultats de l'échographie et de la dopplerométrie nous permettent de constater des violations graves dans le temps comme:

- hypoxie intra-utérine du fœtus;

- diverses anomalies dans le développement du cœur et du système vasculaire du fœtus;

Toutes les conditions ci-dessus peuvent sérieusement affecter la santé de l'enfant, par conséquent, leur détection en temps opportun aidera à prendre les mesures nécessaires à temps..

Quand les CTG?

La cardiotocographie la plus informative est envisagée au cours du dernier trimestre de la grossesse, c'est-à-dire pas avant les 32 semaines complètes.

Ceci est associé à la mise en place des biorythmes du bébé (cycles «activité - paix») et à la formation d'une réaction spécifique de l'activité cardiaque de l'enfant à l'activité motrice - le rythme cardiaque augmente. A partir de ce moment, selon les résultats du CTG, certaines conclusions peuvent être tirées sur l'état des systèmes d'organes (vasculaires, nerveux, musculaires) de l'enfant.

La première cardiotocographie est obligatoire pour toutes les femmes enceintes enregistrées pendant la grossesse.

Dans certains cas, la CTG peut être réalisée avant 32 semaines (à partir de 28 semaines), mais uniquement comme méthode de recherche supplémentaire. Il est inacceptable de se fier uniquement aux données de cardiotocographie pour établir un diagnostic à ce stade.

Fréquence de CTG

  • Au cours de la grossesse, le CTG est effectué tous les 12 à 15 jours, de 32 semaines jusqu'à l'accouchement.
  • Dans le cours compliqué de la grossesse, la fréquence de recherche requise est évaluée par le médecin traitant et la cardiotocographie peut être effectuée avec une fréquence de 1 fois en 5-7 jours à deux fois par jour (le plus souvent, ce schéma est prescrit pour le traitement hospitalier).

Les indications les plus courantes pour une cardiotocographie supplémentaire pour les femmes enceintes comprennent:

- grossesse compliquée (gestose, placenta praevia, polyhydramnios, gestose, oligohydramnios, grossesse multiple, conflit rhésus, etc.);

- histoire compliquée de la femme enceinte (diabète sucré, maladies du système nerveux, pathologie cardiaque, maladies vasculaires, maladies systémiques, cicatrice utérine, naissance prématurée ou mort fœtale prénatale dans l'anamnèse, etc.)

- pathologies de la grossesse et anomalies du développement fœtal détectées par échographie (développement intra-utérin retardé ou avancé, qui s'exprime par l'inadéquation de la taille du bébé avec la période de gestation, tout changement du liquide amniotique quantitatif et qualitatif, anomalies du placenta et du cordon ombilical, maturation prématurée du placenta, altération du flux sanguin);

- plaintes de la femme enceinte concernant un changement de l'activité motrice de l'enfant (mouvements trop actifs ou, au contraire, trop lents et rares), ce qui peut indiquer la présence d'une privation d'oxygène chez l'enfant.

CTG dans la période de travail

À la naissance, la cardiotocographie est la méthode la plus accessible et la plus informative pour diagnostiquer l'état du bébé.

Normalement, CTG est effectué:

- dès la réception de la femme enceinte à la maternité;

- après le retrait du liquide amniotique (seul ou à la suite d'une amniotomie);

- avec stimulation du travail;

- toutes les trois heures pendant la période de travail.

En cas de complications, la fréquence de l'étude est déterminée par le médecin ou l'équipe de médecins.

Technique CTG

CTG pour les femmes enceintes est possible dans les positions suivantes:

- en position couchée sur le côté gauche;

- allongé sur le dos (puis sous le côté droit de la femme enceinte mettez un petit rouleau);

- assis sur un fauteuil avec dossier.

La position est sélectionnée en fonction de la meilleure façon dont le rythme cardiaque fœtal est entendu..

L'appareil dispose de deux capteurs - ultrasons et jauge de contrainte. Le médecin écoute avec un stéthoscope le rythme cardiaque fœtal et détermine le point où il est le mieux entendu. Un capteur à ultrasons est installé à cet endroit et fixé avec une sangle souple spéciale. Une jauge de contrainte est installée dans le bas de l'abdomen, au bas de l'utérus, le plus souvent à droite et est également fixée.

La future mère reçoit un petit appareil de forme oblongue avec un bouton sur la main droite, sur lequel elle appuie chaque fois qu'elle sent que le bébé bouge..

La procédure de recherche dure en moyenne 30 à 40 minutes, elle peut être réduite ou augmentée en fonction des résultats.

Facteurs affectant le résultat du CTG

La cardiotocographie est une méthode qui ne peut être la seule pour une évaluation fiable de l'état du fœtus, car ses résultats dépendent de nombreux facteurs, tels que:

- moment de la journée choisi pour l'étude. Les heures les plus favorables sont de 9 à 14 heures et après 19 heures;

- repas enceinte. Il n'est pas recommandé de mener une étude à jeun et moins de 60 à 90 minutes après avoir mangé, car le taux de glucose dans le sang affecte l'activité motrice du bébé et son rythme cardiaque;

- prendre des médicaments pour une femme enceinte. Certains médicaments peuvent affecter l'état de l'activité locomotrice et en particulier l'activité cardiaque du fœtus, ce qui peut affecter les résultats de l'étude;

- position de la femme enceinte pendant l'étude. La position où la femme enceinte est allongée sur le dos est la plus défavorable pour la cardiotocographie, car dans cette position, une compression de la veine cave inférieure peut se produire, ce qui affectera l'activité cardiaque du fœtus. Ainsi, les résultats du CTG montreront l'état insatisfaisant du bébé, alors que cet état dans ce cas est de courte durée;

- position fœtale pendant CTG. Le bébé peut s'installer de telle manière que, par exemple, la tête puisse serrer légèrement le cordon ombilical, ce qui affectera également les résultats de la cardiotocographie;

- état psychophysiologique d'une femme enceinte. La dépendance de l'état du bébé à la coloration émotionnelle de l'humeur de la mère étant prouvée, l'état de stress ainsi que l'état de fatigue physique peuvent affecter les résultats de l'étude.

Décodage du résultat CTG

Avec le décodage automatique des enregistrements cardiotocormes, un certain nombre d'indicateurs sont évalués sur une échelle à deux points - en fonction de la valeur, chaque indicateur est attribué de 2 à 0 points. Ensuite, le nombre de points est résumé et l'état général du bébé est estimé sur la base du total de points résultant. Maintenant, plus en détail sur chaque indicateur:

Rythme basal (BSS ou HR)

Il s'agit d'une mesure moyenne de la fréquence cardiaque d'un enfant..

Normalement, cet indicateur est de 110 à 160 battements par minute au repos. Si le résultat se situe dans la plage des valeurs normales, alors 2 points sont estimés.

S'il dévie dans un sens ou dans l'autre de 10 unités (1 00–110 ou 1 60–170 battements par minute), 1 point est attribué.

Écarts significatifs par rapport à la norme (moins de 100 ou plus de 170 battements par minute) - 0 point.

Variabilité du rythme

Cette variation de l'amplitude et de la fréquence du rythme cardiaque est estimée en nombre d'écarts par rapport au rythme basal par minute.

Normalement, cet indicateur est de 6 à 25 fois. Ces valeurs sont notées 2 points..

Si la variabilité du rythme est de 3 à 6 battements par minute - 1 point est attribué.

Avec une variabilité inférieure à 3, 0 point est attribué..

Amplitude d'oscillation

Ce sont des écarts par rapport à BSES (rythme basal)

Avec une valeur de 10 à 25, 2 points sont attribués.

Si l'écart par rapport à la norme est d'environ 5 unités (5–9) ou plus de 25, 1 point est attribué

Avec un rythme sinusoïdal ou une valeur d'amplitude d'oscillation inférieure à 5 unités, 0 point est attribué à cet indicateur.

Accélération (Accélération)

Accélération de la fréquence cardiaque. L'accélération est l'accélération de la fréquence cardiaque à partir de la fréquence basale si elle augmente de 15 battements ou plus, et dure au moins 10-15 secondes.

La norme est la présence d'au moins 2 accélérations régulières au cours de l'étude - 2 points sont donnés pour cela.

Si l'accélération est périodique ou absente - 1 point est attribué.

Le manque d'accélération est estimé à 0 point.

Suppressions

Réduire la fréquence cardiaque de 15 battements ou moins, durant plus de 10 secondes.

Normalement, il n'y a pas de décélérations et apparaissent en réponse aux contractions utérines - 2 points sont attribués pour ces valeurs.

Si des décélérations sont parfois présentes, mais sont de nature à court terme, 1 point est attribué.

Dans le cas de suppressions prononcées et prolongées, 0 point est attribué sur cette base..

Pour tous les signes ci-dessus, les points reçus sont résumés et l'état du bébé est estimé par le montant:

8-10 points - manque d'hypoxie, état satisfaisant du bébé;

6 à 7 points - les premiers signes d'hypoxie intra-utérine chez le bébé;

5 points ou moins - signes prononcés d'hypoxie intra-utérine, le fœtus souffre de la privation d'oxygène.

L'activité motrice du fœtus est évaluée séparément, sans attribuer de points. Un signe d'hypoxie intra-utérine peut être à la fois une activité excessive du bébé et une réduction.

Il existe également un indicateur de cardiotocographie comme l'indicateur de l'état du fœtus (PSP). Il est calculé automatiquement en fonction de toutes les données reçues. Déchiffrer le résultat du SRP:

1,0 ou moins - l'état normal du fœtus;

1.05 - 2.0 - les premiers signes d'une violation de l'état fœtal, une étude répétée est nécessaire après 5-7 jours;

2,01 - 3,0 - état grave du fœtus, un traitement hospitalier est nécessaire;

3.0 et plus - l'hospitalisation d'urgence de la femme enceinte est nécessaire, ainsi que la solution du problème de l'accouchement urgent.

Rythmes pathologiques sur CTG

Les rythmes pathologiques sont une activité cardiaque avec des écarts prononcés par rapport à la norme. Il existe de nombreuses variétés de rythmes pathologiques, les plus courantes sont:

- rythme sinusoïdal

Il ressemble à un graphique composé d'augmentations et de diminutions. Cette image est une variante de la norme avec une activité motrice constante du fœtus. Au repos, le rythme sinusoïdal indique un état grave du bébé;

- rythme monotone

Un rythme monotone, sans accélération ni réduction, peut indiquer que le fœtus est au repos (en d'autres termes, le bébé dort). Si, pendant une cardiotocographie répétée après une courte période, l'image ne change pas, cela peut être une conséquence de l'état grave du fœtus..

Si les résultats du CTG ne sont pas satisfaisants, le médecin traitant décide du rendez-vous du traitement (ou modifie le schéma thérapeutique) ou de la nécessité d'un accouchement urgent, en fonction de la gravité du fœtus et de l'âge gestationnel (avec une évaluation combinée des différentes méthodes de diagnostic).

CTG Safety

En tant que méthode de diagnostic, la cardiotocographie n'a aucune contre-indication. Il existe des preuves scientifiques que la cardiotocographie ne cause aucun danger ou danger pour la santé de la femme enceinte et du fœtus.

Le CTG est aujourd'hui une méthode de diagnostic assez informative, cependant, pour obtenir les informations les plus fiables, il est nécessaire d'évaluer ensemble les données du CTG, de l'échographie, de la dopplerométrie, des études cliniques et des antécédents de grossesse.

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

A Propos De Nous

En raison des mesures restrictives introduites pour lutter contre la propagation du coronavirus, les services de transfusion sanguine sont presque vides.