Traitement de l'hypertension avec des médicaments modernes selon les schémas et les remèdes populaires

L'hypertension artérielle pendant longtemps est appelée hypertension (ou hypertension). Dans 90% des cas, une hypertension artérielle essentielle est diagnostiquée. Dans d'autres cas, une hypertension artérielle secondaire se produit. Le traitement de l'hypertension implique un régime spécial et une combinaison spécifique de médicaments, ce qui garantit l'efficacité du traitement à différents stades de la maladie.

Qu'est-ce que l'hypertension?

La pression artérielle normale est de 120/70 (± 10 millimètres de mercure). Le nombre 120 correspond à la pression systolique (pression artérielle sur les parois des artères lors de la contraction cardiaque). Figure 70 - pression diastolique (pression artérielle sur les parois des artères lors de la relaxation du cœur). Avec un écart prolongé de la norme, certains stades de l'hypertension sont diagnostiqués:

Stade (ou diplôme)

L'hypertension est une pathologie très courante. Jusqu'à présent, les raisons de son apparition restent floues. L'hypertension essentielle est une maladie dont l'étiologie est inconnue. L'hypertension secondaire qui survient chez 10% des patients comprend:

  • rénal;
  • endocrine;
  • hémodynamique;
  • neurologique;
  • stressant;
  • hypertension des femmes enceintes;
  • l'utilisation de compléments alimentaires;
  • contrôle des naissances.

Dans le corps humain, il existe un système qui régule la pression artérielle. Avec l'augmentation de la pression artérielle sur les parois des gros vaisseaux sanguins, les récepteurs qui s'y trouvent sont déclenchés. Ils transmettent une impulsion nerveuse au cerveau. Le centre de contrôle de l'activité vasculaire est situé dans la moelle oblongue. La réaction est une vasodilatation et une réduction de la pression. Lorsque la pression baisse, le système effectue les actions opposées..

Une augmentation de la pression artérielle peut être associée à de nombreuses raisons:

  • obésité, surpoids;
  • altération de la fonction rénale;
  • dysfonction thyroïdienne;
  • le diabète sucré et d'autres maladies chroniques;
  • manque de magnésium;
  • les maladies oncologiques de la glande surrénale, l'hypophyse;
  • stress psychologique;
  • hérédité;
  • empoisonnement au mercure, au plomb et à d'autres causes.

Les théories existantes sur les causes de la maladie n'ont pas de fondement scientifique. Les patients qui ont rencontré ce problème sont obligés de recourir constamment à des médicaments pour soulager leur condition physique. Le traitement de l'hypertension vise à réduire et à stabiliser les indicateurs de pression artérielle, mais n'élimine pas la cause profonde.

Les symptômes à différents stades de la maladie sont différents. Une personne peut ne pas ressentir longtemps les principales manifestations de la pathologie. Crises de nausée, vertiges, faiblesse associés au surmenage. Observés en outre: bruit dans la tête, engourdissement des membres, diminution des performances, troubles de la mémoire. Avec une augmentation prolongée de la pression, un mal de tête devient un compagnon constant. Au dernier stade de l'hypertension, des complications dangereuses peuvent survenir: infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ischémique, lésions des vaisseaux sanguins, des reins, des caillots sanguins.

Traitement de l'hypertension

Toutes les méthodes de traitement visant à traiter l'hypertension artérielle peuvent être divisées en groupes: médicamenteux, non médicamenteux, folklorique, complexe. L'une des méthodes de traitement sélectionnées vise non seulement à normaliser les indicateurs de pression dans les artères. Ce sont des mesures thérapeutiques qui empêchent les changements irréversibles dans le tissu musculaire du cœur et des artères, sont conçues pour protéger les organes cibles, permettre l'élimination des facteurs de risque qui contribuent au développement d'une condition pathologique.

Principes de traitement de l'hypertension

Aux premières manifestations de la maladie et aux fins de sa prévention, il est nécessaire de respecter les principes généraux du traitement qui aideront à corriger la maladie et à éviter l'exacerbation:

  • consommation réduite de sel, elle ne doit pas dépasser 5 g par jour (en conditions sévères, dessalement complet);
  • correction du poids corporel en présence de kilos superflus, obésité;
  • activité motrice réalisable;
  • arrêter de fumer, boire de l'alcool et des boissons toniques;
  • l'utilisation de préparations à base de plantes sédatives, de préparations à base de plantes avec excitabilité émotionnelle excessive;
  • limiter l'influence des facteurs de stress;
  • sommeil nocturne 7, et de préférence 8 heures;
  • manger des aliments riches en potassium.

Norme de traitement

Avec l'hypertension artérielle diagnostiquée, la clé d'une stabilisation réussie de l'état du patient est une surveillance médicale constante. L'auto-administration de comprimés pour réduire la pression est inacceptable. Vous devez connaître la force et le mécanisme d'action du médicament. Avec une hypertension légère ou un traitement limite, la norme de traitement est limitée à une diminution de la quantité de sel dans l'alimentation.

Dans les formes sévères d'hypertension, un traitement médicamenteux est prescrit. Les médicaments puissants sont l'aténolol et le furosémide. L'aténolol est un médicament du groupe des bloqueurs adrénergiques sélectifs b, dont l'efficacité a été testée au fil du temps. Cet outil est relativement sûr pour les patients souffrant d'asthme bronchique, de bronchite chronique et d'autres maladies pulmonaires. Le médicament est efficace à condition que le sel soit complètement exclu de l'alimentation. Le furosémide est un diurétique éprouvé. La dose de médicament est déterminée par le médecin.

Médicament pour l'hypertension

Des mesures thérapeutiques pour le traitement de l'hypertension sont prescrites en tenant compte des données des tests de laboratoire, des caractéristiques individuelles de l'état du patient, du stade de développement de la maladie. L'utilisation de médicaments antihypertenseurs est justifiée en cas de violation prolongée des indicateurs de pression artérielle et les méthodes de traitement non médicamenteux n'ont pas donné de résultats.

Schémas thérapeutiques

Afin d'éviter les complications du travail du cœur et d'autres organes, des médicaments sont prescrits pour réduire la pression, en tenant compte des indicateurs du pouls:

Avec pouls fréquent

Pulse - 80 battements par minute, transpiration, extrasystole, dermographisme blanc

b-bloquants (ou réserpine), hypothiazide (ou triampur)

Avec un pouls rare

Gonflement du visage, des mains, manifestations de bradycardie

Diurétiques thiazidiques dans trois applications: jetable, intermittent, continu.

Aucun changement dans la fréquence cardiaque

Sans œdème prononcé, tachycardie, cardialgie

Bloqueurs d'enzyme de conversion de l'angiotensine, diurétiques thiazidiques, b-bloquants

Pression diastolique supérieure à 115 mmHg

La combinaison optimale de 3-4 médicaments

Médicaments modernes pour le traitement de l'hypertension

De nombreux patients se voient prescrire des médicaments pour le traitement de l'hypertension, qui doivent être utilisés en continu. Le choix et la réception des médicaments doivent être pris très au sérieux. Avec un traitement incorrect, des complications se développent: il existe un risque élevé de crise cardiaque, d'insuffisance cardiaque. Tous les médicaments utilisés dans les schémas thérapeutiques peuvent être divisés en groupes:

Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA)

Blocage d'une enzyme qui convertit l'angiotensine I en angiotensine II

Enap, Prestarium, Lisinopril

Inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine II (Sartans)

Réduction indirecte des spasmes vasculaires en raison d'effets sur le système rénine-angiotensine-aldostérone

Losartan, Telmisartan, Eprosartan

Avoir un effet vasodilatateur

Atenolol, Concor, Obzidan

Bloqueurs de canaux calciques

Bloquer le transfert de calcium dans la cellule, réduire les réserves d'énergie de la cellule

Nifédipine, amlodipine, cinnarizine

Diurétiques thiazidiques (diurétiques)

Enlever l'excès de liquide et de sel, éviter l'enflure

Agonistes des récepteurs d'imidazoline (AIR)

En raison de la connexion de ces substances avec les récepteurs du cerveau et des vaisseaux sanguins des reins, l'absorption inverse de l'eau et du sel, l'activité du système anti-rénine est réduite

Combinaisons de médicaments antihypertenseurs

Le mécanisme d'action des médicaments antihypertenseurs pour abaisser la tension artérielle est différent, de sorte que le traitement médicamenteux de l'hypertension implique l'utilisation de combinaisons de médicaments. Il est efficace pour les complications de l'hypertension, les dommages à d'autres organes et l'insuffisance rénale. Environ 80% des patients ont besoin d'une thérapie complexe. Les combinaisons efficaces sont:

  • Inhibiteur de l'ECA et bloqueur des canaux calciques;
  • Inhibiteur de l'ECA et diurétique;
  • antagoniste du calcium et diurétique;
  • alpha-bloquant et bêta-bloquant;
  • antagoniste du calcium dihydropyridine et bêtabloquant.

Combinaisons irrationnelles de médicaments antihypertenseurs

Les combinaisons de médicaments doivent être faites correctement. Les médicaments hypertendus dans la combinaison suivante n'ont pas l'effet thérapeutique souhaité:

  • antagoniste de la dihydropyridine et bloqueur de calcium non dihydropyridine;
  • bêtabloquant et inhibiteur de l'ECA;
  • alpha-bloquant en association avec d'autres antihypertenseurs (sauf bêta-bloquant).

Traitement non médicamenteux

Toute maladie vaut mieux prévenir que traiter. Lors de la première apparition d'une augmentation de la pression artérielle, vous devez reconsidérer votre mode de vie pour éviter le développement d'une hypertension maligne. Le traitement non médicamenteux, avec toute sa simplicité, vise à prévenir le développement de maladies cardiovasculaires. Cet ensemble de mesures est essentiel pour stabiliser le statut des patients qui suivent un traitement à long terme avec des médicaments.

Changement de style de vie

La moitié des patients qui ont été diagnostiqués avec les premiers stades de l'hypertension parviennent à stabiliser l'état à ses premières manifestations après avoir ajusté le mode de vie. L'adhésion stricte au régime de la journée, suffisamment de temps pour se reposer et dormir la nuit, une bonne nutrition, l'activité physique, se débarrasser des mauvaises habitudes contribuent à la réduction de la pression..

Nutrition médicale

Le contenu calorique du menu hypertonique ne doit pas dépasser 2500 kcal. Le régime quotidien comprend 5 repas. Le dernier rendez-vous 2 heures avant le coucher. Les aliments sont cuits à la vapeur, bouillis, cuits au four et cuits sans ajouter de sel. La quantité quotidienne de liquide est d'environ 1,5 litre. Le rapport des protéines, des glucides et des graisses 1: 4: 1. Le régime devrait inclure des aliments riches en potassium, magnésium, vitamines B, C, P.

Les produits autorisés incluent:

  • pain de seigle et de son, craquelins;
  • soupes maigres;
  • soupes de viande pas plus de 3 fois par semaine;
  • viande maigre, poisson;
  • ragoûts de légumes;
  • céréales;
  • les produits laitiers;
  • casseroles de fruits;
  • Fruit de mer;
  • jus naturels, thé faible au lait.

Exercice physique

Une activité physique réalisable est obligatoire pour l'hypertension. Il vaut la peine de privilégier les exercices isotoniques. Ils affectent l'accélération de la circulation sanguine, activent les poumons, réduisent la pression artérielle. Il s'agit de gymnastique destinée aux gros muscles des membres. Randonnées utiles, vélo, natation, jogging léger. L'option idéale est une leçon sur un simulateur domestique. Le programme d'entraînement optimal 3-5 fois par semaine.

ethnoscience

Parmi les recettes de la médecine traditionnelle, il existe des remèdes les plus simples visant à stabiliser la pression artérielle. Les plus efficaces d'entre eux sont:

  • Graines de lin. Trois cuillères à soupe de graines par jour (peuvent être écrasées dans une moissonneuse-batteuse) comme additif aux salades, les plats principaux normalisent le métabolisme des graisses, préviennent l'athérosclérose vasculaire, stabilisent la pression artérielle.
  • Pommes de pin rouge. La teinture d'alcool est fabriquée à partir de cette matière végétale. Les pommes de pin (collectées en juin-juillet) sont versées dans un pot d'un litre, versées avec de la vodka ou de l'alcool et insistées pendant 2-3 semaines. Prendre 3 fois par jour avant les repas, 1 cuillère à café.
  • Ail. Deux gousses d'ail finement hachées, versez un verre d'eau bouillie, laissez infuser 12 heures. Une infusion est bue et une nouvelle est en préparation. La durée du traitement est de 1 mois, la perfusion est utilisée le matin et le soir.

Indications d'hospitalisation

L'hypertension dans les formes sévères est une complication dangereuse, donc dans certains cas l'hospitalisation est nécessaire:

  1. Diagnostiqué d'une crise hypertensive. Cela conduit à une forte détérioration de l'état général du patient, constitue une menace pour sa vie, le risque de développer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral est élevé. Hospitalisation urgente recommandée.
  2. Des sauts fréquents de la pression artérielle se produisent, dont la cause n'est pas claire et nécessite un examen complet du patient et du diagnostic. Le protocole d'hospitalisation ne prévoit pas de tels cas, mais il existe un risque élevé d'exacerbation des maladies concomitantes.
  3. Le patient, en plus de l'hypertension artérielle, a des soupçons de maladie cardiaque, par exemple, l'angine de poitrine.

L'hypertension artérielle est l'occasion d'appeler une ambulance. Les médecins d'urgence prennent des mesures thérapeutiques efficaces, à la suite desquelles la pression et la fréquence cardiaque reviennent à la normale. Dans ce cas, il n'y a aucune indication d'hospitalisation du patient, alors il peut être traité en ambulatoire pour stabiliser l'état. Dans d'autres cas, si aucune amélioration n'a été obtenue, il sera hospitalisé..

Mesures de prévention de l'hypertension

Le secret de la longévité des vaisseaux sanguins

S'ils sont propres et sains, vous pouvez facilement vivre 120 ans ou plus.

L'hypertension est une maladie dans laquelle la pression artérielle (TA) augmente constamment ou avec une certaine fréquence. La prévention de l'hypertension aidera à éviter l'apparition d'hypertension et de crises, les exacerbations de la maladie et améliorera également l'état général.

Le système circulatoire est très important pour une personne, et si de petits changements dans sa fonctionnalité se produisent, un effet fatal est inévitable. Par conséquent, plus vous ignorez le traitement de la maladie, plus les conséquences sont grandes et pires..

Afin d'éviter une maladie grave, en particulier pour les personnes âgées, vous devez surveiller votre santé et demander une aide médicale qualifiée en temps opportun, prendre les médicaments recommandés par votre médecin pour prévenir la maladie, et aussi faire des exercices pour prévenir l'hypertension.

Qu'est-ce que l'hypertension et les variétés de sa prévention

Pour un adulte, la norme est lorsque la pression artérielle est de - 120/80 mm Hg. Mais il y a des gens qui se sentent bien avec une pression artérielle basse - 100/70 mm Hg. ou augmenté - 140/110 mm Hg et pour eux, il est considéré comme la norme. Seulement, c'est une exception rare, et pour beaucoup de gens, c'est une pathologie importante. Le premier indicateur montre le nombre de contractions des parois cardiaques et est appelé - pression systolique. Le deuxième indicateur - la pression diastolique, montre le nombre de relaxation des parois cardiaques. Les médecins conseillent de faire régulièrement des tests de pression artérielle pour diagnostiquer la maladie tôt..

Les éléments suivants peuvent inciter à soupçonner une hypertension:

  • Maux de tête permanents, notamment dans les parties temporales et occipitales.
  • Teint rouge.
  • Engourdissement des doigts, froid dans les membres.
  • Mémoire réduite, performances, mauvaise attention.
  • Déficience visuelle, des "mouches" apparaissent dans les yeux.
  • Essoufflement apparaissant à cause d'un peu de travail physique.
  • Étourdissements et acouphènes.
  • Sentiment accru de peur, d'anxiété.
  • Transpiration abondante, frissons;
  • Gonflement du visage.

Cette maladie est très courante maintenant. Surtout, il survient chez les femmes après la ménopause, ainsi que chez les hommes de plus de 60 ans. Auparavant, l'hypertension était le plus souvent trouvée chez les personnes âgées, mais aujourd'hui, elle est observée chez les enfants et les adolescents. L'hypertension juvénile survient chez 18% de la population jeune de la terre. La raison de son apparition à cet âge est l'hérédité..

Cette maladie est très dangereuse car une pression artérielle élevée entraîne parfois la mort. S'ils ne sont pas traités à temps, des complications sont possibles, telles que des perturbations du fonctionnement du cerveau, des reins et du cœur..

La prévention des maladies est divisée en primaire et secondaire. La prévention primaire est la prévention des maladies. Prévention secondaire - un ensemble de mesures pour les personnes avec un diagnostic confirmé. La prévention primaire et secondaire de l'hypertension est très importante.

Prévention primaire

Il vise à éliminer les risques possibles et à éliminer les causes du développement de l'hypertension. Fondamentalement, la véritable cause de la maladie est inconnue, des changements de style de vie seront donc nécessaires..

  1. Exercice physique. Ils doivent correspondre à l'âge et aux caractéristiques du corps. D'autres maladies existantes doivent également être prises en compte. Randonner de longues promenades en plein air, ainsi que nager, courir, faire du vélo, sera bénéfique.
  2. Réduisez votre consommation de sel. Il est recommandé de ne pas consommer plus de 6 grammes de sel par jour, et de prendre également en compte son contenu dans certains produits, tels que les saucisses, le fromage, les aliments en conserve. Il est nécessaire d'ajouter des herbes, de l'ail aux aliments et d'utiliser également du sel à faible teneur en sodium. Assurez-vous d'ajouter des aliments à haute teneur en calcium, potassium et magnésium (fromage cottage, pruneaux, raisins secs, pommes de terre, abricots secs, betteraves) au menu.
  3. Augmentez la quantité de graisses végétales, et la quantité de graisses animales, au contraire, réduisez. Le moins possible pour consommer des aliments tels que la crème sure, le saindoux, le lait gras, le beurre, les saucisses. Le régime devrait être davantage composé de poisson faible en gras, d'huile de tournesol, de fruits et de légumes. Chaque jour, vous devez consommer des produits laitiers, assurez-vous de fromage cottage faible en gras et de kéfir.
  4. Afin de prévenir et de traiter l'hypertension, il est nécessaire de réduire le stress psychologique. Il est impératif d'éviter les situations stressantes, d'essayer de résoudre les problèmes calmement, afin de ne pas nuire au système nerveux, et donc d'éviter les complications sous forme de maladies cardiovasculaires. Les stimuli sonores dans la vie quotidienne entraînent une augmentation de la pression artérielle, par exemple en regardant des émissions de télévision à fort volume, ainsi que le bruit environnant dans les grandes villes (bruit émis par les équipements d'usine, proximité de la voie ferrée, des autoroutes, des aéroports).
  5. Rejet complet des mauvaises habitudes (alcool, tabac).

Prévention secondaire

Il comprend l'utilisation de drogues et de traitements non médicamenteux, et ralentit également l'apparition de crises. Le traitement non médicamenteux est un changement dans le mode de vie habituel, mais il est beaucoup plus strict qu'avec la prévention précédente. Avec la prévention secondaire de l'hypertension, les changements de style de vie ne sont pas de nature consultative, mais une exigence obligatoire pour une récupération complète. C'est également une condition préalable à la prise de médicaments qui abaissent la tension artérielle..

Il est nécessaire de respecter un régime, un sommeil, des sports. Les médicaments sont basés sur de longs médicaments systématiques, mais en les prenant, vous devez garder à l'esprit qu'il est conseillé de soulager progressivement la pression, en particulier pour les personnes âgées et celles qui ont une maladie cardiaque..

Le repos dans les centres de santé contribuera à maintenir une bonne santé, en particulier dans les premiers stades de la maladie. Des exercices de physiothérapie et un ensemble de procédures auront un effet bénéfique sur le corps.

La mesure quotidienne de la pression est une condition préalable aux mesures de prévention secondaire..

Récemment, la science ne s'arrête pas, les scientifiques ont développé un nouveau remède contre l'hypertension, qui peut être attribué à la prévention tertiaire de l'hypertension. Ce médicament est une boisson Normalife, il abaisse la glycémie, renforce les parois des vaisseaux sanguins, apaise, brise les caillots sanguins et normalise le métabolisme. Cet outil est fabriqué à partir de plantes médicinales et produit un effet sur toutes les cellules du corps. Après avoir appliqué le cours de ce médicament, le processus de régénération, de renouvellement et de protection contre la maladie se produit. Lorsqu'elle est utilisée correctement, l'hypertension sera vaincue dans les deux mois..

Médicaments pour la prévention des maladies

Que prendre pour la prévention des maladies? Fondamentalement, les médecins prescrivent des médicaments pour prévenir la maladie, lorsque la pression artérielle augmente systématiquement au-dessus de 140/90. Il existe un grand nombre de médicaments, des groupes pharmacologiques. Les médecins recommandent de tels médicaments pour la prévention et le contrôle de la pression (brève description):

  1. Diurétiques - Furosémide, Spironolactone, Hydrochlorothiazide. Ils affectent les reins et éliminent la forte teneur en sel de l'urine..
  2. Médicaments vasodilatateurs, ils ont un effet relaxant sur les artères. Ceux-ci incluent - Minoxidil, Hydralazine.
  3. Bêtabloquants - maintenez la pression normale, réduisez le nombre de rythmes cardiaques. Ce sont le carvédilol, le propranolol, le métoprolol.
  4. Médicaments antihypertenseurs - Amlodipine, Verapamil, N ifedipine. Ils dilatent les vaisseaux sanguins.
  5. Inhibiteurs de l'ECA - Captopril, Ramipril, Enalapril. L'utilisation de ces médicaments arrête la production de l'hormone, à cause de laquelle la pression augmente.

Instruction pour un patient souffrant d'hypertension

Liste courte de règles pour maintenir la santé:

  • mesure quotidienne de la pression artérielle;
  • mange correctement;
  • effectuer une activité physique;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • apprendre à se comporter calmement dans des situations stressantes;
  • suivre les recommandations du médecin.

Exercices de prévention des maladies

La physiothérapie occupe une place particulière dans la prévention de l'hypertension. Il renforce le corps, stabilise le système nerveux et cardiovasculaire, améliore le métabolisme. Des exercices correctement effectués maintiennent les vaisseaux en bon état.

Les cours doivent avoir lieu régulièrement, ils doivent être adaptés à l'âge. Fondamentalement, les personnes souffrant d'hypertension artérielle sont interdites de tels exercices:

  • exercices rythmés et pointus;
  • musculation;
  • des exercices dans lesquels une baisse de la tête est impliquée;
  • soulever des objets très lourds;
  • thérapie physique à une température très élevée ou vice versa, ainsi que dans une pièce non ventilée.

La gymnastique respiratoire est d'un grand avantage, elle a un bon effet sur le cœur. Une telle gymnastique selon la méthode Strelnikova est très populaire. Elle peut être réalisée à domicile, augmentant la charge au fil du temps. Il se compose de respirations rapides et d'exhalations lentes. Effet positif sur le corps d'un yoga malade, technique de méditation. Toutes ces mesures ont un effet bénéfique sur le corps et sont un excellent complément à la prévention de l'hypertension artérielle..

Sous la forme d'une conclusion sur la prévention de l'hypertension, nous pouvons dire brièvement que vous devez respecter toutes les recommandations ci-dessus, ainsi que suivre tous les conseils de votre médecin. Vous ne pouvez pas interrompre vous-même le traitement prescrit, ne terminez pas les traitements recommandés, si vous vous sentez un peu mieux. Après tout, en respectant les mesures préventives, vous pouvez vous sauver la vie et réduire le risque d'AVC.

MedGlav.com

Répertoire médical des maladies

Maladie hypertonique. Types, degrés et traitement de l'hypertension artérielle.


MALADIE HYPERTONIQUE (Go).

Hypertension, GB (Hypertension artérielle ) --- Une maladie dont le principal signe est une hypertension artérielle persistante, à partir de 140/90 mm Hg et plus, la soi-disant hypertension.
L'hypertension est l'une des maladies les plus courantes. Il se développe généralement après 40 ans. Souvent, cependant, l'apparition de la maladie est observée à un jeune âge, à partir de 20-25 ans. L'hypertension est plus susceptible de survenir chez les femmes, et plusieurs années avant l'arrêt des menstruations. Mais chez les hommes, la maladie a une évolution plus sévère; en particulier, ils sont plus sujets à l'athérosclérose des vaisseaux coronaires du cœur - angine de poitrine et infarctus du myocarde.

Avec un stress physique et mental important, la pression artérielle peut augmenter pendant une assez courte période (minutes) chez des personnes en parfaite santé. Une augmentation plus ou moins prolongée de la pression artérielle se produit également avec un certain nombre de maladies, avec des processus inflammatoires des reins (néphrite), avec des maladies des glandes endocrines (glandes surrénales, annexes du cerveau, bouche de la maladie de base, etc.). Mais dans ces cas, ce n'est qu'un des nombreux symptômes et est une conséquence des changements anatomiques dans les organes correspondants..
En revanche, dans l'hypertension, l'hypertension artérielle n'est pas une conséquence des changements anatomiques dans aucun organe, mais est la principale manifestation principale du processus de la maladie.

La maladie hypertonique est basée sur une tension accrue (tonus accru) des parois de toutes les petites artères (artérioles) du corps. Une tonicité accrue des parois des artérioles entraîne leur rétrécissement et, par conséquent, une diminution de leur clairance, ce qui rend difficile le déplacement du sang d'une section du système vasculaire (artère) à une autre (veines). Dans ce cas, la pression artérielle sur les parois des artères augmente et, ainsi, l'hypertension se produit.


Étiologie.
On pense que la cause de l'hypertension primaire est qu'à partir du centre vasomoteur situé dans la médulla oblongata, le long des voies nerveuses (vague et nerfs sympathiques), les impulsions vont aux parois des artérioles, provoquant soit une augmentation de leur tonus et, par conséquent, leur rétrécissement, ou au contraire, une diminution du tonus et une expansion des artérioles. Si le centre vasomoteur est dans un état d'irritation, alors principalement les impulsions vont aux artères, augmentant leur tonus et conduisant à un rétrécissement de la lumière des artères. L'influence du système nerveux central sur la régulation de la pression artérielle explique la relation de cette régulation avec la sphère mentale, qui est d'une grande importance dans le développement de l'hypertension.

L'hypertension artérielle (hypertension) se caractérise par une augmentation de la pression systolique et diastolique.
Elle est divisée en hypertension essentielle et symptomatique..

  • Hypertension essentielle - hypertension primaire
  • Symptomatique - Hypertension secondaire

Exogène facteurs de risque:

  • Surmenage nerveux et traumatisme mental (situations de vie associées à une anxiété, une peur, une insécurité prolongée ou souvent récurrente);
  • Irrationnel, excès de nutrition, en particulier viande, aliments gras;
  • Abus de sel, d'alcool, de tabac;
  • Mode de vie sédentaire;

Facteurs de risque endogènes:

  • Tous ces facteurs sont cruciaux en cas de besoin. prédisposition héréditaire (gène pour le dépôt de norépinéphrine);
    Facteurs auxiliaires:
  • Athérosclérose;
  • Obésité;
  • Maladie rénale (pyélonéphrite chronique, glomérulonéphrite, néphrite, insuffisance rénale chronique, etc.);
  • Maladies endocriniennes et troubles métaboliques (thyrotoxicose, hypothyroïdie-myxœdème, maladie d'Itsenko-Cushing, ménopause, etc.);
  • Facteur hémodynamique - la quantité de sang qui est libérée en 1 min, l'écoulement sanguin, la viscosité du sang.
  • Affections hépatorénales,
  • Troubles du système sympathique-adrénaline,


Le lien de départ de l'hypertension est une augmentation de l'activité du système sympathique-adrénaline sous l'influence d'une augmentation des facteurs presseurs et abaisseurs.

Facteurs de pression: adrénaline, norépinéphrine, rénine, aldostérone, endoténine.
Facteurs dépresseurs: prostaglandines, vasokinine, facteur vasopresseur.

Une augmentation de l'activité du système sympathique-adrénaline et une violation du système hépatorénal entraînent un spasme veineux, une augmentation des contractions cardiaques, une augmentation du volume sanguin minute, des vaisseaux sanguins étroits, une ischémie rénale se développe, la mort des glandes surrénales, une augmentation de la pression artérielle.


Classification OMS.
Pression normale --- 120/80
Haute pression normale --- 130-139 / 85-90
Pression limite --- 140/90

Hypertension de 1 degré --- 140-145 / 90-95
Hypertension 2 degrés, modérée --- 169-179 / 100-109
Hypertension de 3 degrés, sévère --- 180 et plus / 110 et plus.

Organes cibles.
Étape 1 - aucun signe de dommages aux organes cibles.
Stade 2 - détection de l'un des organes cibles (hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement rétinien, plaques athérosclérotiques).
Stade 3 - encéphalopathie, accidents vasculaires cérébraux, hémorragie du fond d'œil, œdème du nerf optique, changement du fond d'œil selon la méthode de Kes.

Types d'hémodynamique.
1. Type hyperkinétique - chez les jeunes, augmentation du système sympathique-adrénaline. Augmentation de la pression systolique, tachycardie, irritabilité, insomnie, anxiété
2. Type eucinétique - dommages à l'un des organes cibles. Hypertrophie ventriculaire gauche. Il y a des crises hypertensives, des crises d'angine de poitrine.
3. Type hypocinétique - signes d'athérosclérose, déplacement des bords du cœur, fond de teint flou, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, œdème pulmonaire. Avec hypertension secondaire (forme sodium-dépendante) - œdème, augmentation de la pression systolique et diastolique, dynamisme, léthargie, faiblesse musculaire, douleur musculaire.

Il existe 2 types d'hypertension:
1re forme - bénigne, à écoulement lent.
2e forme - maligne.
Avec la première forme, les symptômes augmentent sur 20-30 ans. Phases de rémission, exacerbation. Adapté à la thérapie.
Avec la 2e forme, la pression systolique et diastolique augmente fortement et ne répond pas au traitement médical. Plus fréquent chez les jeunes, souffrant d'hypertension rénale, d'hypertension symptomatique. L'hypertension maligne est associée à une maladie rénale. Forte déficience visuelle, augmentation de la créatinine, azotémie.

Types de crises hypertensives (selon Kutakovsky).
1. Neurovégétatif - le patient est agité, anxieux, tremblements des mains, peau humide, tachycardie, à la fin de la crise - miction excessive. Le mécanisme du système hyperadrénergique.
2. Option œdémateuse - le patient est inhibé, somnolent, la diurèse est réduite, gonflement du visage, des mains, faiblesse musculaire, augmentation de la pression systolique et diastolique. Plus fréquent chez les femmes après un abus de sel, de liquide.
3. Option convulsive - est moins courante, caractérisée par une perte de conscience, des convulsions toniques et cloniques. Le mécanisme est une encéphalopathie hypertensive, un œdème cérébral. Complication - hémorragie dans le cerveau ou l'espace sous-arachnoïdien.


Symptômes cliniques.
Les symptômes douloureux se développent progressivement, seulement dans de rares cas, ils commencent de manière aiguë, progressant rapidement.
L'hypertension dans son développement passe par un certain nombre d'étapes.

1er étage. Stade fonctionnel neurogène.
À ce stade, la maladie peut disparaître sans plaintes particulières et peut se manifester par de la fatigue, de l'irritabilité, des maux de tête périodiques, des palpitations, parfois des douleurs cardiaques et une sensation de lourdeur à l'arrière de la tête. La pression artérielle atteint 150/90, 160/95, 170 / 100mm Hg, ce qui est facilement réduit à la normale. À ce stade, une augmentation de la pression artérielle est facilement provoquée par le stress psycho-émotionnel et physique..

2ème étape. Stade sclérotique.
À l'avenir, la maladie progresse. Les plaintes s'intensifient, les maux de tête deviennent plus intenses, surviennent la nuit, tôt le matin, peu intenses, dans la région occipitale. Des étourdissements, une sensation d'engourdissement dans les doigts et les orteils, un rinçage du sang vers la tête, un scintillement des "mouches" devant les yeux, un mauvais sommeil, une fatigue rapide sont notés. Une augmentation de la pression artérielle devient persistante pendant longtemps. Dans toutes les petites artères, dans une plus ou moins grande mesure, des phénomènes de sclérose et de perte d'élasticité, principalement de la couche musculaire, sont détectés. Cette étape dure généralement plusieurs années..
Les patients sont actifs, mobiles. Cependant, la malnutrition des organes et des tissus due à la sclérose des petites artères conduit finalement à des troubles profonds de leurs fonctions.

3e étape. Étape finale.
A ce stade, insuffisance cardiaque ou rénale, un accident vasculaire cérébral est détecté. À ce stade de la maladie, ses manifestations cliniques et ses résultats sont largement déterminés par la forme d'hypertension. Les crises hypertensives persistantes sont caractéristiques.
Avec forme cardiaque, une insuffisance cardiaque se développe (essoufflement, asthme cardiaque, œdème, hypertrophie du foie).
Sous forme cérébrale, la maladie se manifeste principalement par des maux de tête, des étourdissements, du bruit dans la tête et une déficience visuelle.
Avec les crises hypertensives, des maux de tête du type de douleur à l'alcool apparaissent, qui s'intensifient au moindre mouvement, des nausées, des vomissements et une déficience auditive apparaissent. À ce stade, une élévation de la pression artérielle peut entraîner une altération de la circulation cérébrale. Il existe un risque d'hémorragie cérébrale (AVC).
La forme rénale d'hypertension entraîne une insuffisance rénale, qui se manifeste par des symptômes d'urémie.


TRAITEMENT DES MALADIES HYPERTENSIVES.

Traitement immédiat et cours de drogue.
Traitement immédiat - perte de poids avec surpoids, restriction sévère de la consommation de sel, abandon des mauvaises habitudes, médicaments qui aident à augmenter la tension artérielle.


Traitement médical.

DROGUES HYPOTENSIVES MODERNES.
Alpha-bloquants, B-bloquants, antagonistes du Ca, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques.

  • Bloqueurs alpha.
    1. Prazosine (pratsilol, minipresse, adversuten) - élargit le lit veineux, réduit la résistance périphérique, abaisse la pression artérielle, réduit l'insuffisance cardiaque. Affecte favorablement la fonction rénale, le débit sanguin rénal et l'augmentation de la filtration glomérulaire, a peu d'effet sur l'équilibre électrolytique, ce qui permet de prescrire une insuffisance rénale chronique (CRF). Il a un léger effet anticholestérolémique. Effets secondaires - étourdissements hypotensifs posturaux, somnolence, bouche sèche, impuissance.
    2. Doxazosine (cardura) - a une action plus longue que la prazosine, sinon son effet est similaire à la prazosine; améliore le métabolisme des lipides, des glucides. Il est prescrit pour le diabète. 1-8 mg est prescrit une fois par jour.
  • B-bloquants.
    Les B-bloquants lipophiles sont absorbés par le tube digestif. B-bloquants hydrophiles sécrétés par les reins.
    Les B-bloquants sont indiqués pour l'hypertension hyperkinétique. La combinaison de l'hypertension avec les maladies coronariennes, la combinaison de l'hypertension avec la tachyarythmie, chez les patients souffrant d'hyperthyroïdie, de migraine, de glaucome. Non utilisé pour le blocage AV, la bradycardie, l'angine de poitrine progressive.
    1. Propranolol (anapriline, inderal, obzidan)
    2. Nadolol (korgard)
    3. Oxprénalol (transicor)
    4. Pindolol (Wisken)
    5. Atenalol (aténol, prinorm)
    6. Métaprolol (betalok, snesiker)
    7. Betaxolol (lokren)
    8. Talinokol (cordanum)
    9. Carvedilol (dilatrend)
  • Bloqueurs de canaux calciques. Antagonistes Sa.
    Ils ont un effet inotrope négatif, réduisent la contraction myocardique, réduisent la postcharge, entraînant ainsi une diminution de la résistance périphérique totale, réduisent la réabsorption du Na dans les tubules rénaux, augmentent les tubules rénaux, augmentent le débit sanguin rénal, réduisent l'agrégation plaquettaire, ont un effet antisclérotique, un effet antiplaquettaire.
    Effets secondaires --- tachycardie, rougeur du visage, syndrome de "vol qualifié" avec exacerbation de l'angine de poitrine, constipation. Ils sont à action prolongée, agissent sur le myocarde 24 heures.
    1. Nifédipine (Corinfar, Kordafen)
    2. Riodipine (Adalat)
    3. Retard de nifédipine (Foridon)
    4. Felodipine (Plendil)
    5. Amlodipine (Norax, Normodipine)
    6. Verapamil (Isoptin)
    7. Diltiazem (Altiazem)
    8. Mifebradil (Pozinor).
  • Diurétiques.
    Ils réduisent la teneur en Na et en eau dans le canal, réduisant ainsi le débit cardiaque, réduisant le gonflement des parois vasculaires et réduisant la sensibilité à l'aldostérone.

1. Thiazides - - agir au niveau des tubules distaux, inhibe la réabsorption du sodium. L'élimination de l'hypernatrémie entraîne une diminution du débit cardiaque, une résistance périphérique. Les diurétiques thiazidiques sont utilisés chez les patients ayant une fonction rénale intacte, ils sont utilisés chez les patients atteints d'insuffisance rénale. Hypothiazide, Indanamide (Arifon), Diazoxide.

2. DIURÉTIQUE DE BOUCLE -- agir au niveau de la boucle ascendante de Henle, avoir un puissant effet natriurétique; En parallèle, le retrait de K, Mg, Ca de l'organisme est indiqué pour l'insuffisance rénale et chez les patients atteints de néphropathie diabétique. Furosémide - avec crises hypertensives, insuffisance cardiaque, avec insuffisance rénale sévère. Provoque une hypokaliémie, une hyponatrémie. Uregitis (acide éthacrylique).

3. DIURÉTIQUE POTASSIENT. Amyloride - augmente la libération d'ions Na, Cl, réduit l'excrétion de K. Contre-indiqué dans l'insuffisance rénale chronique en raison de la menace d'hyperkaliémie. Modurétique - / Amiloride avec hydrochlorothiazide /.
Triamteren - Augmente l'excrétion de Na, Mg, bicarbonates, K détient. Les effets diurétiques et hypotenseurs sont légers.

4. Spironolactone (Veroshpiron) - bloque les récepteurs de l'aldostérone, augmente l'excrétion de Na, mais réduit l'excrétion de K. Contre-indiqué dans l'insuffisance rénale chronique avec hyperkaliémie. Il est indiqué pour l'hypokaliémie, qui s'est développée avec l'utilisation prolongée d'autres diurétiques..

CARACTÉRISTIQUES DU TRAITEMENT DE L'HYPERTENSION ARTÉRIELLE

À ÉCHEC DU REIN CHRONIQUE (CRF).

Thérapie complexe -- restriction en chlorure de sodium, diurétiques, antihypertenseurs (généralement 2-3).
1. Parmi les diurétiques, les diurétiques de l'anse (Furosemide, Uregit), qui augmentent le débit de filtration glomérulaire (DFG), améliorant l'excrétion de K, sont les plus efficaces..

Les diurétiques thiazidiques sont contre-indiqués! L'épargne potassique est également contre-indiquée!

2. Il est recommandé de nommer Ca Antagonists.
Ils peuvent être combinés avec des B-bloquants, des Sympatholytics, des inhibiteurs de l'ECA..

3. Vasodilatateurs puissants

  • Diazoxide (hyperétate) - 300 mg iv en jet, peut être administré si nécessaire 2-4 jours.
  • Nitroprussiate de sodium - 50 mg p / goutte dans 250 ml d'une solution de glucose à 5%. Vous pouvez entrer 2-3 jours.


THÉRAPIE D'URGENCE DE CRISE HYPERTENSIVE

Patients souffrant d'une pression rénale incontrôlée.

1. Introduction des gangliobloquants - Pentamine 5% - 1,0 ml i / m, Benzohexonium 2,5% - 1,0 ml s / c
2. Sympatholytiques - Clonidine 0,01% - 1,0 ml i / m ou iv avec 10-20 ml nat. solution lentement.
3. Antagonistes du calcium - Vérapamil 5-10 mg iv en jet.

Maladie hypertonique

L'hypertension est une pathologie de l'appareil cardiovasculaire qui se développe à la suite d'un dysfonctionnement des centres supérieurs de régulation vasculaire, des mécanismes neurohumoraux et rénaux et entraîne une hypertension, des modifications fonctionnelles et organiques du cœur, du système nerveux central et des reins. Les manifestations subjectives de l'hypertension artérielle sont les maux de tête, les acouphènes, les palpitations, l'essoufflement, les douleurs cardiaques, le voile devant les yeux, etc. du sang. Lors de la confirmation du diagnostic, la pharmacothérapie est sélectionnée en tenant compte de tous les facteurs de risque.

informations générales

La principale manifestation de l'hypertension est l'hypertension artérielle persistante, c'est-à-dire la pression artérielle qui ne revient pas à la normale après une augmentation situationnelle à la suite d'un effort psycho-émotionnel ou physique, mais ne diminue qu'après la prise de médicaments antihypertenseurs. Selon les recommandations de l'OMS, la pression artérielle normale ne dépasse pas 140/90 mm Hg. Art. L'excès de taux systolique sur 140-160 mm RT. Art. et diastolique - plus de 90-95 mm RT. Art., Enregistré au repos lors de deux mesures lors de deux examens médicaux, est considéré comme de l'hypertension.

La prévalence de l'hypertension chez les femmes et les hommes est approximativement la même 10-20%, plus souvent la maladie se développe après l'âge de 40 ans, bien que l'hypertension soit souvent trouvée même chez les adolescents. L'hypertension contribue au développement plus rapide et au cours sévère de l'athérosclérose et à l'apparition de complications potentiellement mortelles. Avec l'athérosclérose, l'hypertension est l'une des causes les plus courantes de mortalité prématurée des jeunes actifs..

Les causes

Il existe une hypertension artérielle (ou hypertension) primaire (essentielle) et une hypertension artérielle secondaire (symptomatique). L'hypertension artérielle primaire se développe comme une maladie chronique indépendante et représente jusqu'à 90% des cas d'hypertension artérielle. Dans l'hypertension, l'hypertension artérielle est le résultat d'un déséquilibre dans le système de régulation du corps.

L'hypertension symptomatique représente 5 à 10% des cas d'hypertension. L'hypertension secondaire est une manifestation de la maladie sous-jacente:

Facteurs de risque

Le rôle principal dans le développement de l'hypertension est joué par une violation de l'activité régulatrice des départements supérieurs du système nerveux central qui contrôlent le travail des organes internes, y compris le système cardiovasculaire. Les principaux facteurs contribuant au développement de l'hypertension:

  1. Stress nerveux souvent répété, excitation prolongée et intense, chocs nerveux fréquents. Le stress excessif associé à l'activité intellectuelle, au travail de nuit, à l'influence des vibrations et du bruit contribue à l'apparition de l'hypertension..
  2. Augmentation de l'apport en sel, provoquant des spasmes artériels et une rétention hydrique. Il a été prouvé qu'une consommation quotidienne> 5 g de sel augmente significativement le risque d'hypertension, surtout en cas de prédisposition héréditaire.
  3. L'hérédité, aggravée par l'hypertension, joue un rôle important dans son développement dans la famille immédiate (parents, sœurs, frères). La probabilité de développer une hypertension augmente significativement en présence d'hypertension chez 2 parents proches ou plus.
  4. Favoriser le développement de l'hypertension et se soutenir mutuellement l'hypertension artérielle en combinaison avec des maladies des glandes surrénales, de la glande thyroïde, des reins, du diabète sucré, de l'athérosclérose, de l'obésité, des infections chroniques (amygdalite).
  5. Chez la femme, le risque de développer une hypertension augmente à la ménopause en raison d'un déséquilibre hormonal et d'une exacerbation des réactions émotionnelles et nerveuses. 60% des femmes souffrent d'hypertension précisément pendant la ménopause.
  6. Extrêmement propice au développement de l'hypertension, de l'alcoolisme et du tabagisme, d'une mauvaise alimentation, d'une surcharge pondérale, d'un manque d'exercice, d'une écologie dysfonctionnelle.
  7. Le facteur âge et le sexe déterminent le risque accru de développer une hypertension chez les hommes. À l'âge de 20-30 ans, l'hypertension se développe chez 9,4% des hommes, après 40 ans - dans 35%, et après 60-65 ans - déjà chez 50%. Dans le groupe d'âge jusqu'à 40 ans, l'hypertension est plus fréquente chez les hommes, dans le domaine plus âgé, le rapport change en faveur des femmes. Cela est dû à un taux plus élevé de mortalité prématurée masculine à l'âge moyen due à des complications de l'hypertension, ainsi qu'à des changements ménopausiques dans le corps féminin. Actuellement, l'hypertension est de plus en plus détectée chez les personnes à un âge jeune et mature..

Pathogénèse

La base de la pathogenèse de l'hypertension est une augmentation du volume du débit cardiaque et de la résistance du lit vasculaire périphérique. En réponse au facteur de stress, des perturbations dans la régulation du tonus vasculaire périphérique se produisent par les centres supérieurs du cerveau (hypothalamus et medulla oblongata). Il y a un spasme des artérioles à la périphérie, y compris rénale, qui provoque la formation de syndromes dyskinétiques et discirculatoires. La sécrétion de neurohormones du système rénine-angiotensine-aldostérone augmente. L'aldostérone, participant au métabolisme minéral, provoque un retard de l'eau et du sodium dans le lit vasculaire, ce qui augmente encore le volume de sang circulant dans les vaisseaux sanguins et augmente la pression artérielle.

Avec l'hypertension artérielle, la viscosité du sang augmente, ce qui entraîne une diminution de la vitesse du flux sanguin et des processus métaboliques dans les tissus. Les parois inertes des vaisseaux s'épaississent, leur lumière se rétrécit, ce qui capture un niveau élevé de résistance vasculaire périphérique totale et rend l'hypertension artérielle irréversible. De plus, en raison de l'augmentation de la perméabilité et de la saturation plasmatique des parois vasculaires, une ellastofibrose et une artériolosclérose se développent, ce qui conduit finalement à des changements secondaires dans les tissus des organes: sclérose myocardique, encéphalopathie hypertensive, néphroangiosclérose primaire.

Le degré de lésion de divers organes souffrant d'hypertension peut être inégal, par conséquent, plusieurs variantes cliniques et anatomiques de l'hypertension se distinguent par une lésion prédominante des vaisseaux des reins, du cœur et du cerveau.

Classification

L'hypertension est classée selon un certain nombre de signes: les raisons de l'augmentation de la pression artérielle, des dommages aux organes cibles, le niveau de pression artérielle, bien sûr, etc. Par le principe étiologique, ils distinguent l'hypertension artérielle essentielle (primaire) et secondaire (symptomatique). De par la nature du cours, l'hypertension peut avoir un cours bénin (progressant lentement) ou malin (progressant rapidement).

La plus grande importance pratique est le niveau et la stabilité de la pression artérielle. Selon le niveau, ils distinguent:

  • La pression artérielle optimale est de 115 mm Hg. st.

L'hypertension bénigne, progressant lentement, en fonction de la défaite des organes cibles et du développement de conditions associées (concomitantes), passe par trois étapes:

  1. Stade I (hypertension légère à modérée) - la pression artérielle est instable, fluctue au cours de la journée de 140/90 à 160-179 / 95-114 mm Hg. Art., Les crises hypertensives sont rares, sont bénignes. Il n'y a aucun signe de dommages organiques au système nerveux central et aux organes internes.
  2. Stade II (hypertension sévère) - pression artérielle de l'ordre de 180-209 / 115-124 mm RT. Art., Crises hypertensives typiques. Objectivement (pendant les recherches physiques, en laboratoire, échocardiographie, électrocardiographie, radiographie), le rétrécissement des artères rétiniennes, la microalbuminurie, l'augmentation de la créatinine dans le plasma sanguin, l'hypertrophie ventriculaire gauche, l'ischémie cérébrale transitoire sont enregistrées.
  3. Stade III (hypertension très sévère) - pression artérielle de 200-300 / 125-129 mm RT. Art. et surtout, de graves crises hypertensives se développent souvent. L'effet néfaste de l'hypertension provoque les phénomènes d'encéphalopathie hypertonique, d'insuffisance ventriculaire gauche, de développement de thrombose vasculaire cérébrale, d'hémorragies et d'œdème du nerf optique, d'anévrismes vasculaires exfoliants, de néphroangiosclérose, d'insuffisance rénale, etc..

Les symptômes de l'hypertension

Les options pour l'évolution de l'hypertension sont diverses et dépendent du niveau d'augmentation de la pression artérielle et de l'implication des organes cibles. Aux premiers stades, l'hypertension se caractérise par des troubles névrotiques: étourdissements, maux de tête transitoires (généralement à l'arrière de la tête) et lourdeur dans la tête, acouphènes, lancinements dans la tête, troubles du sommeil, fatigue, léthargie, sensation de dépassement, palpitations, nausées.

À l'avenir, l'essoufflement pendant la marche rapide, la course, le chargement et la montée des escaliers s'ajoute. La pression artérielle est constamment supérieure à 140-160 / 90-95 mm RT. (ou 19-21 / 12 hPa). La transpiration, une rougeur du visage, des tremblements de type frissons, un engourdissement des orteils et des mains sont notés, des douleurs sourdes et prolongées dans la zone cardiaque sont typiques. Avec la rétention d'eau, on observe un gonflement des mains («symptôme de l'anneau» - il est difficile de retirer l'anneau du doigt), des visages, des poches des paupières, une raideur.

Chez les patients hypertendus, il y a un voile, des mouches et des éclairs devant les yeux, associés à un spasme des vaisseaux sanguins de la rétine; il y a une diminution progressive de la vision, les hémorragies rétiniennes peuvent entraîner une perte complète de la vision.

Complications

En cas d'hypertension prolongée ou maligne, des lésions chroniques des vaisseaux des organes cibles se développent: cerveau, reins, cœur, yeux. L'instabilité de la circulation sanguine dans ces organes dans le contexte d'une hypertension artérielle persistante peut provoquer une angine de poitrine, un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral hémorragique ou ischémique, l'asthme cardiaque, un œdème pulmonaire, des anévrismes aortiques exfoliants, un décollement de la rétine, une urémie. Le développement de conditions d'urgence aiguës dans le contexte de l'hypertension nécessite une diminution de la pression artérielle dans les premières minutes et heures, car elle peut entraîner la mort du patient.

Le cours de l'hypertension est souvent compliqué par des crises hypertensives - élévations périodiques à court terme de la pression artérielle. Le développement de crises peut être précédé de stress émotionnel ou physique, de stress, d'un changement des conditions météorologiques, etc. En cas de crise hypertensive, une élévation soudaine de la pression artérielle est observée, qui peut durer plusieurs heures ou jours et s'accompagner de vertiges, de maux de tête aigus, de fièvre, de palpitations, de vomissements, de cardialgie trouble de la vision.

Les patients lors d'une crise hypertensive sont effrayés, excités ou inhibés, somnolents; en cas de crise grave, ils peuvent perdre conscience. Dans le contexte d'une crise hypertensive et de changements organiques existants dans les vaisseaux sanguins, l'infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral aigu, une insuffisance ventriculaire gauche aiguë peut souvent se produire.

Diagnostique

L'examen des patients soupçonnés d'hypertension vise à: confirmer une augmentation stable de la pression artérielle, à l'exclusion de l'hypertension artérielle secondaire, détecter la présence et le degré de lésions des organes cibles, évaluer le stade de l'hypertension artérielle et le degré de risque de complications. Lors de la collecte d'une anamnèse, une attention particulière est accordée à l'exposition du patient aux facteurs de risque d'hypertension, de plaintes, d'augmentation de la tension artérielle, de présence de crises hypertensives et de maladies concomitantes.

L'information pour déterminer la présence et l'étendue de l'hypertension est une mesure dynamique de la pression artérielle. Pour obtenir des indicateurs fiables du niveau de pression artérielle, les conditions suivantes doivent être respectées:

  • La mesure de la pression artérielle est effectuée dans une atmosphère confortable et détendue, après 5 à 10 minutes d'adaptation du patient. Il est recommandé d'exclure le tabagisme, le chargement, l'alimentation, le thé et le café, l'utilisation de gouttes nasales et oculaires (sympathomimétiques) 1 heure avant la mesure.
  • La position du patient - assis, debout ou couché, la main est au même niveau que le cœur. Le brassard est placé sur l'épaule, à 2,5 cm au-dessus de la fosse du coude.
  • Lors de la première visite du patient, la pression artérielle est mesurée sur les deux mains, avec des mesures répétées après un intervalle de 1 à 2 minutes. Lorsque l'asymétrie de la pression artérielle> 5 mm Hg, des mesures ultérieures doivent être effectuées sur le bras avec des taux plus élevés. Dans d'autres cas, la pression artérielle est généralement mesurée sur une main «non active».

Si les indicateurs de pression artérielle au cours de mesures répétées diffèrent les uns des autres, la moyenne arithmétique (à l'exclusion des indicateurs de pression artérielle minimale et maximale) est considérée comme vraie. Avec l'hypertension, l'autosurveillance de la pression artérielle à domicile est extrêmement importante..

Les études de laboratoire comprennent des tests sanguins et urinaires cliniques, la détermination biochimique du potassium, du glucose, de la créatinine, du cholestérol sanguin total, des triglycérides, une analyse d'urine selon Zimnitsky et Nechiporenko, test Reberg.

À l'électrocardiographie dans 12 dérivations avec hypertension, l'hypertrophie du ventricule gauche est déterminée. Les données ECG sont vérifiées par échocardiographie. L'ophtalmoscopie avec examen du fond d'œil révèle le degré d'angiorétinopathie hypertensive. L'échographie cardiaque détermine l'augmentation du cœur gauche. Pour déterminer les dommages aux organes cibles, une échographie abdominale, un EEG, une urographie, une aortographie, une TDM des reins et des glandes surrénales sont effectués.

Traitement de l'hypertension

Dans le traitement de l'hypertension, il est important non seulement d'abaisser la pression artérielle, mais également de corriger et de minimiser le plus possible le risque de complications. Il est impossible de guérir complètement l'hypertension, mais il est tout à fait possible d'arrêter son développement et de réduire l'incidence des crises.

L'hypertension nécessite les efforts combinés du patient et du médecin pour atteindre un objectif commun. À tout stade de l'hypertension, il est nécessaire:

  • Suivez un régime avec une consommation accrue de potassium et de magnésium, limitant la consommation de sel;
  • Arrêtez ou limitez sévèrement l'alcool et le tabagisme;
  • Débarrassez-vous de l'excès de poids;
  • Augmenter l'activité physique: il est utile de pratiquer la natation, la physiothérapie, de faire des promenades pédestres;
  • Prendre systématiquement et pendant longtemps les médicaments prescrits sous le contrôle de la pression artérielle et le suivi dynamique par un cardiologue.

En cas d'hypertension, des antihypertenseurs sont prescrits qui inhibent l'activité vasomotrice et inhibent la synthèse de la noradrénaline, des diurétiques, des β-bloquants, des antiplaquettaires, hypolipidémiques et hypoglycémiques, des sédatifs. La sélection de la pharmacothérapie est effectuée strictement individuellement, en tenant compte de l'ensemble du spectre des facteurs de risque, de la pression artérielle, de la présence de maladies concomitantes et des dommages aux organes cibles.

Les critères d'efficacité du traitement de l'hypertension sont l'atteinte:

  • objectifs à court terme: réduction maximale de la pression artérielle au niveau de bonne tolérance;
  • objectifs à moyen terme: empêcher le développement ou la progression des changements de la part des organes cibles;
  • objectifs à long terme: prévention des complications cardiovasculaires et autres et prolonger la vie du patient.

Prévoir

Les conséquences à long terme de l'hypertension sont déterminées par le stade et la nature (bénigne ou maligne) de l'évolution de la maladie. Évolution sévère, progression rapide de l'hypertension, hypertension de stade III avec des lésions vasculaires graves augmente considérablement la fréquence des complications vasculaires et aggrave le pronostic.

Avec l'hypertension, le risque d'infarctus du myocarde, d'accident vasculaire cérébral, d'insuffisance cardiaque et de décès prématuré est extrêmement élevé. L'hypertension est défavorable chez les personnes qui sont tombées malades à un jeune âge. Un traitement et un contrôle précoce et systématique de la pression artérielle peuvent ralentir la progression de l'hypertension.

La prévention

Pour la prévention primaire de l'hypertension, l'exclusion des facteurs de risque existants est nécessaire. Une activité physique modérée, un régime pauvre en sel et en hypocholestérol, une relaxation psychologique et le rejet des mauvaises habitudes sont utiles. Il est important pour la détection précoce de l'hypertension par la surveillance et l'autosurveillance de la pression artérielle, l'enregistrement du dispensaire des patients, le respect du traitement antihypertenseur individuel et le maintien d'une pression artérielle optimale.

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

  • Impulsion
    Taux ESR chez les hommes
    Niveau ESRLe niveau de ROE (réaction de sédimentation érythrocytaire) est une autre désignation de cette analyse, il dépend du sexe et de l'âge du patient. Donc, chez les hommes, cet indicateur peut varier de 2 à 12 mm / heure, et chez les femmes, il varie en fonction de l'âge du patient.
  • Hypertension
    Allergie aux métaux: causes et symptômes
    L'allergie aux métaux est un type rare d'hypersensibilité au cobalt, au chrome, au cuivre, au molybdène, au mercure, y compris le nickel et le fer, ainsi qu'aux alliages de métaux précieux contenant, par exemple, du nickel.

A Propos De Nous

En terminologie médicale, le mot «angiopathie» est très populaire. Quel genre de diagnostic se cache derrière lui? Dans une traduction littérale du grec, cela signifie - «maladie vasculaire».