Thrombophilie - qu'est-ce que c'est? Thrombophilie: causes, symptômes, diagnostic et traitement

Les médecins notent que la thrombophilie est une maladie qui n'est diagnostiquée qu'après l'apparition de complications. Cela peut être à la fois une thrombose veineuse chronique et des crises cardiaques de divers organes. Chez les femmes, la thrombophilie génétique entraîne une infertilité secondaire, tandis que chez les hommes, elle est une cause fréquente d'AVC. Plus de 20% des patients atteints de cette pathologie ne reçoivent pas de traitement efficace, car la véritable cause des caillots sanguins reste incertaine.

Selon les statistiques, la thrombophilie génétique apparaît dans 40% de la population adulte, et seulement dans 3% des cas, elle est détectée chez les enfants.

Comment se produit la thrombophilie

Alors, la thrombophilie - qu'est-ce que c'est? Autrement dit, il s'agit d'une violation de la coagulation sanguine normale. Le plus souvent, une personne peut ne pas suspecter de thrombophilie. Une maladie est détectée lorsqu'un caillot sanguin dense se forme dans le corps. Pendant le fonctionnement normal du corps, il crée de tels caillots sanguins pour arrêter les saignements dans une zone particulière. Lorsque le système de coagulation échoue, des caillots denses peuvent se former inutilement, obstruant les veines. Cela peut entraîner des complications soudaines telles que la phlébothrombose et la thromboembolie..

La tâche principale du système de coagulation est de maintenir le sang à l'état liquide. En cas de lésion vasculaire, un bouchon spécial est créé (hémostase), qui aide à coaguler le sang (le resserrer).

Système hémostatique

Pour comprendre les raisons du développement des manifestations cliniques de la thrombophilie, vous devez vous attarder sur une chose telle que l'hémostase. Cette définition comprend plusieurs points. Tout d'abord, il maintient les propriétés rhéologiques du sang lors de son écoulement dans les veines et les artères. D'un autre côté, lorsque des vaisseaux sont endommagés, un caillot de sang commence à se former, en d'autres termes, un caillot qui empêche le développement de saignements supplémentaires. De plus, l'état normal d'hémostase empêche une augmentation des saignements..

Les propriétés rhéologiques optimales du sang, fournissant les paramètres physiologiques de l'hémodynamique, sont obtenues en utilisant un équilibre stable entre la coagulation, l'anticoagulation et les systèmes fibrinolytiques. Le système de coagulation est activé lorsque la surface interne de la paroi vasculaire, appelée endothélium, est endommagée. Les membranes des cellules qui la tapissent ont une structure spécifique qui empêche l'adhésion ou, en gros, le «collage» des plaquettes. Cependant, lorsqu'ils sont endommagés, l'effet du soi-disant facteur Willerbrandt, qui adhère à des récepteurs spécifiques à la surface des plaquettes, se manifeste. En même temps, les facteurs de coagulation du plasma sont activés et la vitesse de ces processus dépend du diamètre du vaisseau endommagé - plus il est grand, plus la réaction du système de coagulation sanguine apparaît rapidement.

Le système anti-coagulation "fonctionne" en sens inverse. Avec son aide, le processus de thrombose n'est limité qu'à une certaine zone blessée du vaisseau. Le système fibrinolytique est activé en dernier. Sa fonction principale est la division de la fibrine (cela se produit sous l'influence de la plasmine), qui s'accumule sur la paroi interne des vaisseaux sanguins pendant la thrombose.

Classification de la thrombophilie

La thrombophilie est de trois types:

  1. Pathologie vasculaire. Se développe le plus souvent dans un contexte de maladies qui affectent les capillaires et les veines. Par exemple: vascularite, athérosclérose, etc..
  2. Thrombophilie hématogène. Elle commence en raison de maladies qui affectent le système responsable de la coagulation sanguine. Cette forme de pathologie est la plus dangereuse, car la fluidité et la viscosité du sang varient considérablement pour le pire. Une augmentation de l'épaississement du sang provoque l'apparition de caillots sanguins, une crise cardiaque, une embolie vasculaire, etc..
  3. Thrombophilie hypodynamique. Il se développe en raison d'une contractilité altérée des vaisseaux sanguins.

Nos médecins

Konstantinova Galina Dmitrievna

Médecin Chirurgien Cardiovasculaire, Phlébologue, Docteur en Sciences Médicales, Professeur

Prendre rendez-vous

Malakhov Yuri Stanislavovich

Médecin - chirurgien cardiovasculaire, phlébologue, docteur honorifique de la Fédération de Russie, docteur en sciences médicales, docteur de la plus haute catégorie

Prendre rendez-vous

Drozdov Sergey Alexandrovich

Médecin chirurgien cardiovasculaire, Phlébologue, MD

Prendre rendez-vous

Les causes de la thrombophilie

Les causes de thrombophilie peuvent être primaires ou secondaires. Dans le premier cas, la cause de la maladie est une prédisposition héréditaire à la thrombophilie. Au cours de la forme secondaire, des facteurs apparaissent qui donnent une forte impulsion à la manifestation de la pathologie tout au long de la vie.

  • les maladies qui ralentissent la coagulation sanguine, ce qui entraîne l'apparition de caillots sanguins;
  • l'anémie falciforme;
  • manque de prothrombine C et S dans le corps, qui sont des anticoagulants naturels;
  • dysphibrogénémie;
  • anomalies des vaisseaux sanguins;
  • thalassémie;
  • déficit génétique en antithrombine (il peut s'agir d'un déficit congénital ou acquis);
  • Mutation génétique;
  • thrombophilie combinée héréditaire, lorsqu'une personne hérite de plus d'un gène responsable du développement de la pathologie.
  • thrombocytose;
  • érythrémie;
  • malformations cardiaques;
  • déshydratation, qui s'accompagne d'une polycythémie;
  • syndrome des antiphospholipides;
  • maladies oncologiques nécessitant une chimiothérapie;
  • cathétérisme prolongé des veines;
  • maladies auto-immunes.

Ces dernières années, le nombre de patients atteints de thrombophilie est en constante augmentation. Les raisons deviennent de plus en plus la détérioration de la situation environnementale, le vieillissement rapide du corps, la détection intempestive de la maladie. La thrombophilie peut également survenir dans le contexte de maladies chroniques qui n'ont pas été traitées à temps au début..

La thrombophilie génétique se caractérise par un déséquilibre du nombre de facteurs anticoagulants et inversement. Cela provoque la formation de caillots sanguins denses qui perturbent l'approvisionnement en sang de tout le corps..

La cause de la thrombophilie peut être l'âge du patient. Chez les jeunes enfants, l'activité fibrinolytique est encore imparfaite en raison d'un manque d'anticoagulants naturels. Chez les adolescents, la thrombophilie apparaît dans le contexte du cathétérisme du système supérieur de la veine cave. Chez l'adulte, l'un des facteurs énumérés ci-dessus est suffisant pour les caillots sanguins..

Processus de mutation ↑

Pour comprendre le processus de survenue d'une thrombophilie congénitale, vous devez étudier attentivement le concept de «mutation génétique».

Les gènes dans le corps du patient changent avec des fréquences différentes, ce qui contribue à l'émergence de nouveaux signes, mais pas toujours nécessaires et utiles. Ce phénomène est appelé une mutation qui provoque des patients atteints de thrombophilie, ne fait que nuire.

Le mécanisme de déclenchement d'un processus appelé mutation génique et augmentation du nombre de patients atteints de thrombophilie héréditaire est l'activité créatrice de la personne elle-même, ce qui affecte négativement sa santé physique..

La mutation des gènes n'est pas un processus prévu, car vous ne devinerez pas quel gène deviendra - utile ou nuisible. La mutation est un phénomène indépendant, elle modifie les propriétés héréditaires, pas toujours pour le mieux.

Symptômes

La thrombophilie est l'une des maladies dont la personne ne peut pas déterminer immédiatement le stade initial. Les signes de pathologie apparaissent progressivement. Le premier symptôme est une douleur au site de la formation d'un caillot sanguin. Ensuite, les poches apparaissent dans cette zone et augmentent progressivement. La gravité des symptômes dépend de la localisation de la maladie. Si cela affecte les poumons, il y a une sensation de satiété et de douleur dans la poitrine. Il est difficile pour le patient de respirer de l'air. Même avec un petit effort physique, un essoufflement apparaît.

Les signes de thrombose artérielle sont des attaques d'insuffisance coronaire et d'accident vasculaire cérébral ischémique. Il y a une diminution de la température, des douleurs aiguës et un bleuissement de la peau. Les femmes enceintes peuvent subir des fausses couches ou la mort fœtale dans l'utérus si un caillot sanguin dense se forme entre les vaisseaux placentaires.

Avec la thrombose veineuse, les symptômes sont étendus:

  • sensation de lourdeur dans les jambes;
  • l'apparition d'une douleur éclatante dans les jambes;
  • gonflement sévère des jambes;
  • changements trophiques de la peau.

Si le thrombus se trouve dans les vaisseaux mésentériques, une douleur aiguë apparaît dans l'intestin, sans localisation claire. Les symptômes supplémentaires sont la diarrhée, les nausées et les vomissements. Lorsque des caillots denses apparaissent dans les veines hépatiques, une douleur intense commence dans la région épigastrique. Ensuite, il y a des vomissements, un gonflement des jambes et de la paroi abdominale, une ascite et un hydratax.

Avec la thrombophilie avancée, la nécrose des tissus, la gangrène des jambes et le purpura hémorragique peuvent commencer.

Thrombophilie: diagnostic et analyse

Le diagnostic de thrombophilie par des signes externes est presque impossible. Par conséquent, des recherches échographiques, radiographiques, vénographiques et radioisotopiques sont effectuées. Pour le diagnostic de base, le sang est d'abord prélevé pour la thrombophilie. La recherche se déroule par étapes. Lors de la première étape du diagnostic, la méthode de dépistage est utilisée, dont le but est de détecter la maladie.

Le nombre de plaquettes et de globules rouges dans le sang est déterminé. Si leur augmentation est établie au-dessus de la norme, des examens supplémentaires sont prescrits. Au deuxième stade du diagnostic, le problème est différencié et concrétisé. L'analyse de la thrombophilie comprend:

  • vérifier le niveau du produit de désintégration d'un caillot sanguin (D-dimère);
  • simulation en laboratoire du procédé de coagulation (APTT);
  • vérifier le niveau de fibrinogène, dont la quantité augmente lorsque la norme de coagulation sanguine dépasse.

Les marqueurs de la thrombophilie aident à déterminer la présence de l'hérédité, qui est vérifiée sur la carte génétique. Pour cela, les éléments suivants sont étudiés:

  • mutation de l'inhibiteur de l'activateur du plasminogène;
  • pathologie du métabolisme de la méthionine;
  • modification de l'agrégation plaquettaire;
  • une augmentation de la quantité de fibrinogène dans le sang;
  • modification du niveau de facteur II.

Quand des tests sont nécessaires?

Le dépistage et l'analyse de la thrombophilie génétique doivent être effectués dans des circonstances telles que:

Si la grossesse se poursuit avec des complications, la femme a besoin d'un examen supplémentaire.

  • thrombose répétée;
  • thrombose simple ou multiple à un âge relativement jeune;
  • planification de la grossesse;
  • complications liées au fait d'avoir un enfant;
  • affections oncologiques et systémiques;
  • les conséquences d'opérations complexes, de blessures graves, d'infections.

Retour à la table des matières

Thrombophilie chez les femmes enceintes

La thrombophilie pendant la grossesse n'entraîne pas toujours de complications: perte d'un enfant, naissance d'un bébé malade, etc. Mais les femmes sujettes aux caillots sanguins sont à risque. Pendant la grossesse, des changements compensatoires importants se produisent, y compris dans le système de coagulation.

Pendant la période de gestation, le corps est reconstruit pour bloquer la perte de sang excessive pendant l'accouchement. Des symptômes évidents commencent à apparaître à la dixième semaine de grossesse et au troisième trimestre. La thrombophilie pendant la grossesse peut entraîner des complications sous la forme de:

  • fausses couches aux stades ultérieurs;
  • au troisième trimestre - mortinaissance du fœtus;
  • décollement placentaire avec saignement prolongé et sévère;
  • naissance prématurée;
  • prééclampsie;
  • retard de développement fœtal.

Si une femme enceinte a une thrombophilie génétique, des examens médicaux réguliers sont nécessaires. Avec cette pathologie, une grande importance est accordée aux résultats de l'échographie et à l'étude du flux sanguin dans le placenta. Dans les premiers stades, la façon la plus informative d'identifier les complications est une échographie tridimensionnelle, qui peut prendre jusqu'à huit semaines. Aux 2e et 3e trimestres, l'état de l'enfant est surveillé en permanence par cardiotocographie, fœtométrie et dopplerométrie.

La 35-36e semaine de grossesse est considérée comme le terme normal pour la naissance d’un enfant chez une femme diagnostiquée avec une thrombophilie. Dans ce cas, une naissance prématurée n'est plus dangereuse pour la mère et le bébé.

Nos services en phlébologie

L'administration de CELT JSC met régulièrement à jour la liste des prix sur le site Web de la clinique. Cependant, afin d'éviter d'éventuels malentendus, nous vous demandons de clarifier le coût des services par téléphone: +7

Nom du servicePrix ​​en roubles
Rendez-vous chez le chirurgien (primaire, pour les programmes complets)2 700
Accueil d'un chirurgien cardiovasculaire (phlébologue), MD Malakhova Yu.S. avec échographie (primaire)4 500
Scanner veineux duplex des deux membres inférieurs6 000
Scanner veineux duplex d'un membre inférieur3 500

Prenez rendez-vous via l'application ou par téléphone +7 +7 Nous travaillons tous les jours:

  • Lundi - vendredi: 8h00-20h00
  • Samedi: 9h00-18h00
  • Dimanche: 9h00-17h00

Stations de métro les plus proches et MCC:

  • Amateurs d'autoroute ou Perovo
  • Partisan
  • Amateurs de route

Maladie héréditaire

La thrombophilie héréditaire (autrement génétique) est la tendance de la personne à augmenter la formation de caillots sanguins. La pathologie est transmise par les parents et les premiers signes se manifestent dans l'enfance. La maladie congénitale est caractérisée par la présence de gènes défectueux. La thrombophilie héréditaire peut se présenter sous plusieurs formes:

  • carence en antithrombine III génétiquement déterminée;
  • carence en protéines S et C;
  • Défaut du facteur de Leiden;
  • mutation de la prothrombine;
  • hyperhomocystéinémie congénitale.

Marqueurs

La seule façon d'établir de manière fiable qu'un patient a un statut thrombophile est de déterminer des marqueurs génétiques spécifiques. Pour ce faire, effectuez une analyse génétique: RFLP (polymorphisme des longueurs des fragments de restriction), PCR (amplification en chaîne par polymérase) ou analyse génétique complexe.

Dans une étude de laboratoire complexe, des spécialistes cherchent à établir la présence des marqueurs génétiques suivants de la thrombophilie:

  • mutations des protéines C et S responsables de l'anticoagulation;
  • défauts dans les gènes responsables de la synthèse de la prothrombine II et de l'antithrombine III;
  • un défaut dans les gènes responsables de la synthèse de la MTHF réductase;
  • mutation des gènes responsables de la synthèse du facteur V de coagulabilité sanguine (mutation de Leiden);
  • anomalie du fibrinogène;
  • gène de la glycoprotéine IIIa du récepteur plaquettaire anormal.

La découverte de marqueurs génétiques spécifiques qui indiquent une tendance innée à la thrombose aide les médecins à trouver des schémas thérapeutiques personnalisés. Avant d'identifier les marqueurs de la thrombophilie, les spécialistes doivent éliminer les conséquences d'une condition pathologique.

Traitement médical

L'analyse de la thrombophilie vous permet de déterminer avec précision le tableau clinique de la maladie. Toutes les études ne sont pas immédiatement attribuées, seules les études nécessaires sont sélectionnées. Le traitement de la thrombophilie est effectué sous la supervision de plusieurs médecins à la fois: un phlébologue, un chirurgien vasculaire et un hématologue.

La thérapie est sélectionnée individuellement pour chaque patient. Les caractéristiques du corps, l'hérédité, la présence d'autres maladies et d'autres facteurs sont pris en compte. Le traitement médicamenteux général est effectué à l'aide d'agents antiplaquettaires, d'un traitement anticoagulant et d'une hémodélution. La guérison de la saignée est effectuée. Rarement, une transfusion de plasma fraîchement congelé est effectuée. Ce processus est combiné à l'héparinisation..

Le traitement de substitution n'est effectué qu'en présence d'une forme génétique, avec un manque d'antithrombone III. Récemment, de nouveaux médicaments ont été administrés avec succès..

Avant le traitement direct, la cause profonde de la maladie est diagnostiquée et éliminée. Avec un degré modéré de la maladie, des anticoagulants sont prescrits. Les médicaments utilisés sont: «Acenocumarol» et «Warfarin». Un régime spécial est prescrit.

Si la formation active de caillots sanguins continue, le patient est hospitalisé. Le patient se voit prescrire un traitement basé sur l'introduction d'héparine non fractionnée dans les veines. Cela se fait avec un appareil spécial - un infusomat. Les médicaments sont administrés strictement dosés.

Si le corps réagit négativement ou ne perçoit pas du tout les structures d'héparine, un traitement alternatif est prescrit avec Fondaparinux et Enoxaparin sodium. Les préparations contenant de l'acide acétylsalicylique, du dipyridamole, du clopidogrel et de la pentoxifylline sont très utiles..

Comme de nombreuses maladies, une thérapie complexe nécessite une thrombophilie. Le traitement est effectué avec des prescriptions supplémentaires du complexe de vitamines E et B. En même temps, l'alprostadil, l'acide nicotinique et l'acide folique sont utilisés. Dans les formes sévères de la maladie, les médicaments fibrinolytiques sont inclus au cours du traitement. Ils sont injectés directement à l'endroit où le caillot sanguin se bouche..

Pendant le traitement complexe, des exercices de phytothérapie, de natation et thérapeutiques sont prescrits pour normaliser la circulation sanguine. Le massage est effectué et des promenades en plein air sont recommandées..

S'il y a un besoin urgent, une opération chirurgicale est prescrite. Au cours de sa réalisation, les vaisseaux de caillots sanguins sont nettoyés "manuellement". Après la chirurgie, des médicaments anticoagulants sont prescrits qui sont pris par les patients pendant 2-3 semaines.

Mécanisme de développement

Au cœur de la formation du processus pathologique, deux facteurs peuvent être trouvés. En règle générale, ils ne se rencontrent pas toujours. Plutôt le contraire.

Mais avec l'existence parallèle chez le même patient, le cours du processus pathologique est considérablement aggravé, l'amenant non pas à une chronique, mais à une aiguë ou à une progression rapide.

Plus précisement:

Prédisposition héréditaire

Le manque de synthèse de certaines protéines et des facteurs dits de coagulation est affecté. Ce problème survient, principalement chez l'homme, en raison des particularités de la transmission génétique de la prédisposition ou de la maladie elle-même.

Le trouble est congénital et peut rester pendant un certain temps dans un état latent. La manifestation tombe sur l'adolescence ou la jeunesse, de 20 à 30 ans. Il n'y a presque aucun cas de début tardif.

Les formes génétiques de thrombophilie sont très dangereuses et extrêmement difficiles à corriger, car la cause profonde ne peut pas être modifiée. Elle sera toujours avec le patient.

Un traitement permanent est prescrit, pendant la majeure partie de sa vie, une personne prend des médicaments et est observée par des spécialistes.

Le résultat d'une maladie récente

Nous parlons de conditions telles que la vascularite et d'autres troubles inflammatoires-dégénératifs et d'autres troubles du système circulatoire.

Contrairement au premier mécanisme, celui-ci se prête beaucoup mieux à une correction et une guérison complète est possible avec un accès rapide à un hématologue. Cependant, le degré de danger, les risques restent au même niveau. La récupération est nécessaire, la maladie elle-même n'ira nulle part.

De plus, le processus se développe selon la logique de sa propre pathogenèse. Les propriétés sanguines sont altérées. Il devient épais, passe mal à travers les vaisseaux.

La pression artérielle et veineuse augmente, des caillots sanguins de différentes tailles et formes de localisation. Peut-être le développement rapide de la nécrose des membres.

Et pendant le transport des caillots, également l'embolie pulmonaire (embolie pulmonaire), d'autres conditions critiques. Tout cela montre clairement à quel point la maladie est dangereuse..

Traitement avec des remèdes populaires

Donc, résumant: la thrombophilie - qu'est-ce que c'est? Ce sont des violations du processus de coagulation sanguine appropriée. En raison de la pathologie, des caillots sanguins se forment dans les vaisseaux sanguins. Avec la thrombophilie, d'autres méthodes de traitement peuvent être utilisées (après consultation avec le médecin). Bonne aide pendant la thérapie:

  • thés aux canneberges et à la reine des prés;
  • Ail;
  • jus de raisin;
  • infusions de mélilot, de marronnier d'Inde et de graines de sophora du Japon.

Le thé doit être consommé tous les jours, une demi-tasse, deux fois par jour. Pour l'infusion, 100 grammes de graines sont extraites de la sophora japonaise, qui sont versées avec 500 ml d'alcool. Vous devez insister pendant deux semaines. Ensuite, le liquide est filtré et pris trois fois par jour pour 20 ml.

Mesures diagnostiques

Pour le diagnostic de thrombophilie, les médecins prescrivent les types d'études suivants aux patients:

  • analyse de sang en laboratoire pour déterminer les indicateurs de coagulation;
  • examen échographique des vaisseaux sanguins;
  • radiographie;
  • examen vénographique;
  • effectuer une artériographie de contraste;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

Un diagnostic aussi complet permet non seulement de détecter la présence de thrombophilie, mais aussi d'établir la taille des caillots sanguins, leur localisation. Et cela aidera à prescrire le cours thérapeutique le plus efficace et optimal pour un patient particulier.!

Tests de thrombophilie

Pour détecter une prédisposition génétique (GP) à la thrombose chez les patients, des tests de thrombophilie sont prescrits. La valeur pratique des méthodes de laboratoire est très importante - elles vous permettent de découvrir les causes des troubles de la coagulation, de prédire le développement de complications thrombotiques et de réduire ainsi la fréquence des maladies les plus courantes, telles que la thrombose, la thrombophlébite, l'embolie pulmonaire, etc.La détection rapide de la thrombophilie pendant la grossesse est particulièrement importante. Connaissant le diagnostic de la patiente, le médecin pourra lui apporter un accompagnement médical compétent jusqu'à l'accouchement.

Causes et symptômes

La principale cause de la maladie est le manque de mécanismes de régulation qui limitent la formation de caillots sanguins..

Des caillots sanguins se forment lors de la coagulation sanguine pour restaurer les vaisseaux endommagés à la suite de réactions biochimiques entre les cellules spéciales (plaquettes) et les protéines (facteurs de coagulation), qui sont responsables de la régulation de l'hémorhéologie et de l'hémostase. Lorsque ces processus sont perturbés, des caillots sanguins commencent à se former sans raison apparente et bloquent le flux sanguin vers les tissus environnants. Cette tendance à l'augmentation de la formation de caillots sanguins est appelée thrombophilie hématogène..

Si le patient présente une thrombophilie, les manifestations cliniques dépendront de l'emplacement des caillots, du degré de perturbation circulatoire, de la pathologie concomitante, de l'âge et du sexe du patient. Le principal symptôme est la formation fréquente de caillots sanguins, une douleur au site de leur localisation et un gonflement croissant. Le développement de la maladie peut être provoqué par des facteurs génétiques et environnementaux.Par conséquent, les anomalies thrombophiles sont divisées en héréditaires et acquises.

Types de maladies

Thrombophilie héréditaire

Les principaux signes sont la survenue d'une thrombose multiple chez des personnes relativement jeunes sans raison apparente. La thrombophilie héréditaire est causée par des anomalies génétiques présentes dès la naissance. La plus grande prédisposition à la forme congénitale apparaît lorsque les deux parents sont porteurs de gènes défectueux. Les anomalies les plus courantes sont:

  • carence en antithrombine III et en protéines C et S, responsables de la formation accrue de caillots;
  • facteur V Leiden, inhibant la circulation sanguine libre.
Retour à la table des matières

Thrombophilie acquise

Elle survient à un âge avancé et résulte de troubles auto-immunes, de déséquilibres hormonaux et de maladies qui entraînent une diminution du flux sanguin dans les veines et les artères. Une coagulabilité anormale peut survenir après des opérations graves, un cathétérisme vasculaire, une immobilisation prolongée, pendant la grossesse et l'utilisation de contraceptifs oraux hormonaux.

Quand des tests sont nécessaires?

Le dépistage et l'analyse de la thrombophilie génétique doivent être effectués dans des circonstances telles que:

Si la grossesse se poursuit avec des complications, la femme a besoin d'un examen supplémentaire.

  • thrombose répétée;
  • thrombose simple ou multiple à un âge relativement jeune;
  • planification de la grossesse;
  • complications liées au fait d'avoir un enfant;
  • affections oncologiques et systémiques;
  • les conséquences d'opérations complexes, de blessures graves, d'infections.
Retour à la table des matières

Quelles analyses sont effectuées?

Pour l'étude, du sang veineux est prélevé, qui contient des marqueurs génétiques de thrombophilie, des informations sur la composition, la viscosité, la coagulabilité. Pour ce faire, le patient subit un coagulogramme - un test sanguin de base pour la thrombophilie, qui vous permet de diagnostiquer des problèmes d'hémostase et d'hémorhéologie. Il comprend la définition de paramètres tels que:

  • temps de coagulation sanguine;
  • APTT;
  • indice de prothrombine;
  • temps thrombosé;
  • concentration de fibrinogène;
  • activité fibrinolytique;
  • temps de recalcification activé;
  • la période de lyse (dissolution) du caillot d'euglobuline;
  • activité antithrombine;
  • facteurs de coagulation;
  • D-dimer et autres.
Afin d'identifier une mutation génique, il faut en outre être examiné..

Un examen séparé est prescrit si une mutation génétique est suspectée afin de détecter le polymorphisme génétique et de confirmer une prédisposition innée à la maladie. Pour cela, des analyses spécifiques sont nécessaires. La détermination de la forme des caractéristiques génétiques permet de choisir les tactiques de traitement pour les patients qui ont découvert une mutation génétique. L'analyse de la thrombophilie héréditaire comprend la détection des polymorphismes héréditaires les plus courants:

  • gènes de coagulation sanguine - F2, facteur V-Leiden, F7, F13, etc.
  • mutation antithrombine 3;
  • carence en protéines C et S;
  • Gène MTHFR;
  • gène inhibiteur de l'activateur du plasminogène PAI-1 4G / 5G, etc..

Les analyses peuvent être passées dans des laboratoires où toutes les conditions sont réunies pour étudier le matériel. Dans les grands centres médicaux, la pathologie est diagnostiquée à l'aide d'un système de test spécial «Cardiogénétique de la thrombophilie». Lors de la planification de la grossesse, des tests de dépistage sont effectués. La principale exigence de préparation est l'abstinence de nourriture pendant 8 heures avant l'analyse. Un diagnostic différentiel est parfois nécessaire pour distinguer une maladie de l'hémophilie..

Analyse de décodage, normes et écarts

Le polymorphisme génétique n'est pas un critère indispensable pour le développement d'une maladie, mais entraîne un plus grand risque de son développement, en particulier lorsqu'il est exposé à divers facteurs externes.

Le génotype du polymorphisme chez un patient peut être représenté par les options suivantes:

  • GG est la norme;
  • A / A - homozygote;
  • G / A - hétérozygote.

Les résultats des tests de thrombophilie indiquent la présence ou l'absence d'une mutation. Un test sanguin peut montrer les résultats suivants:

  • Aucune mutation détectée..
  • Homozygote - indique la présence de deux gènes avec une structure modifiée, par conséquent, la probabilité d'une maladie est élevée.
  • Hétérozygote. Signifie que le patient est porteur d'un gène altéré et que la probabilité de la maladie est faible.

L'analyse des transcriptions du polymorphisme génétique est présentée dans le tableau:

TitreGP est absentGP est présentRisque élevé de thrombophilie
Niveau de fibrinogèneG gG aA a
F13G tT T
Facteur V-LeidenG aA a
F2
Inhibiteur d'activateur du plasminogène5G / 5G4G / 5G4G / 4G
Un médecin des données doit évaluer les données obtenues lors de l'analyse de sang.

Sur la base de ces données, une conclusion pronostique est tirée sur la prédisposition génétique d'une personne à la thrombophilie et le degré de risque de thrombose. Lors du test sanguin en laboratoire, différentes méthodes sont utilisées, de sorte que les indicateurs peuvent varier légèrement. L'évaluation des résultats doit être effectuée conformément aux normes d'un laboratoire distinct par un hématologue. La norme des indicateurs individuels du coagulorama sanguin est indiquée dans le tableau:

Thrombophilie génétique: analyse des transcriptions

La thrombophilie génétique est une maladie chronique caractérisée par une tendance accrue à la formation de caillots sanguins. La pathologie fait référence à une mutation génétique. Il peut se former spontanément au stade du développement intra-utérin, est héréditaire. Ensuite, nous examinerons plus en détail ce qu'est la thrombophilie génétique, les tests effectués, leur interprétation.

Qu'est-ce que la thrombophilie génétique

Beaucoup confondent thrombose et thrombophilie. La première maladie est acquise et la seconde est souvent héréditaire.

Elle peut être chronique, mais ne conduit pas toujours à une thrombose. Pendant la pathologie, le risque de formation de caillots sanguins vasculaires augmente. Vous pouvez comprendre qu'il s'agit d'un type de pathologie héréditaire par les signes suivants:

  • thrombose jusqu'à 30 ans;
  • complications postthrombotiques;
  • obstruction de l'artère pulmonaire ou du mésentère.

Lorsque ces symptômes apparaissent, un test sanguin est effectué pour la thrombophilie génétique et d'autres examens.

Le danger de la pathologie est qu'elle peut conduire à la formation de caillots sanguins. Cela déclenchera un infarctus du myocarde, un infarctus pulmonaire ou même la mort..

Il se caractérise par un long traitement, des complications soudaines sous forme de caillots sanguins dans une veine. Pendant la maladie, un caillot de sang peut se fixer à la paroi vasculaire et provoquer le développement d'une inflammation (phlébothrombose) ou l'obstruer.

Les causes

Les gènes ne sont pas constants, ils changent à différentes fréquences. De ce fait, de nouveaux signes apparaissent: utiles et nuisibles. La thrombophilie fait partie de ces derniers.

Les facteurs qui peuvent provoquer:

  • catastrophes technologiques;
  • mauvaise écologie;
  • l'utilisation d'OGM, d'additifs alimentaires et de médicaments;
  • demande d'aide médicale en temps opportun;
  • rayonnement rayonnement.

Il est impossible de prédire quel gène changera sous l'influence de divers facteurs. Il s'agit d'un processus aléatoire..

Toutes les espèces sont héréditaires, elles sont réparties entre elles en fonction des caractéristiques de la pathologie.

Les facteurs suivants sont distingués:

  1. Prédisposition génétique. Dans ce cas, un facteur héréditaire peut affecter la formation de thrombose..
  2. Nucléation primaire. Ce facteur résulte de mutations génomiques. Il se forme généralement au début de la grossesse et est héréditaire..
  3. Facteur héréditaire. Cette condition apparaît en raison de violations dans les structures génomiques et à la suite d'une mutation spontanée. Il se développe au cours du développement fœtal et son pronostic ultérieur dépendra complètement du degré de déformation des gènes..

Il manifeste une telle violation de différentes manières. Une analyse des risques de thrombophilie peut vous aider à déterminer votre risque pour la santé..

Symptômes

La thrombophilie est le plus souvent asymptomatique. Le patient peut ne pas soupçonner une maladie existante.

Dans certains cas, il peut se manifester par une forte formation de thrombose veineuse profonde. Cette maladie se traduit par un gonflement sévère et des douleurs dans les jambes..

La peau devient bleue, une embolie pulmonaire est observée..

Diagnostique

Le diagnostic nécessite des examens de laboratoire. Dépensez-les dans ces cas si:

  • les parents ont cette maladie;
  • il existe un besoin pour une opération pouvant provoquer une thrombose;
  • thrombose veineuse profonde formée à un jeune âge;
  • thrombophlébite dans les veines superficielles saines.

Et aussi avec la perte du fœtus pendant une période de plus de 20 semaines.

Il n'y a pas d'instructions spécifiques sur la façon d'effectuer une analyse génétique de la thrombophilie. Le sang est prélevé le matin à jeun. Chez les enfants, l'épithélium alcalin est pris pour analyse. Auparavant, la bouche du bébé était rincée à l'eau bouillie. Le matériau est collecté avec un coton-tige, donc la douleur est exclue.

Caractéristiques d'un test sanguin

Un test sanguin pour la thrombophilie héréditaire est spécifique et extrêmement approfondi. Pour diagnostiquer avec précision la maladie, des tests de réaction en chaîne par polymérase sont nécessaires.

Au cours de ceux-ci, des indicateurs spécifiques de la coagulation sanguine, les processus qui y existent au niveau des gènes sont étudiés..

Lors de cet examen:

  • déterminé par mutation leiden,
  • la mutation prothrombotique est vérifiée;
  • une mutation du gène MTHFR et de certains plasminogènes est détectée.

L'analyse du gène de la thrombophilie vise à identifier la présence ou l'absence de processus mutationnels dans le sang.

Types d'analyse concrète

Toutes les analyses peuvent être divisées en deux parties. Initialement, un test sanguin général est effectué. Il montre le niveau de globules rouges et de plaquettes. Leur concentration pendante est un indicateur de la deuxième partie de l'étude. Ce sont des tests spécifiques qui aident à établir la pathologie..

Ceux-ci inclus:

  1. Coagulogramme. Dans ce cas, le sang est prélevé dans une veine. Cette étude étudie sa coagulabilité..
  2. APTT. Le prélèvement sanguin provient également d'une veine. L'examen est effectué en laboratoire. Il crée des conditions qui aident à déterminer le moment de la formation du caillot.
  3. Temps promotionnel. Dans ce cas, le taux de coagulation sanguine est contrôlé sous l'influence de facteurs externes..
  4. Indice de prothrombine.
  5. D-dimère. Il s'agit d'une protéine impliquée dans la formation de caillots sanguins. Il est formé par la dégradation de la fibrine..

Ce sont les principales analyses qui vous permettent de comprendre quoi faire ensuite et si des recherches supplémentaires sont nécessaires..

Le diagnostic final permet des marqueurs spécifiques de la thrombophilie.

Déchiffrer les résultats

Les chirurgiens, les thérapeutes et les phlébologues prescrivent ces analyses, mais l'hématologue est impliqué dans leur décryptage. Il pourra également déterminer la gravité de la maladie et prescrire le traitement nécessaire..

Facteur hétérozygote V Leiden

Si l'analyse a montré une mutation du gène F5, cela indique une violation de la coagulation sanguine. Il s'agit d'une protéine plasmatique qui régule la formation de caillots. Ce sont les changements dans les gènes F2 et F5 qui affectent le développement de la thrombophilie.

Pendant la mutation, la guanine est remplacée par l'adénine. Avec ce changement, le risque de caillots sanguins augmente. L'effet pathologique peut se produire même s'il existe une copie du gène endommagé.

Parfois, la violation n'apparaît que lorsqu'il n'y a pas de facteurs d'influence. C'est la grossesse, les contraceptifs oraux, le tabagisme.

Prothrombine hétérozygote G20210A et sa mutation

Le gène F2 est un précurseur de la thrombine, qui est impliquée dans la coagulation sanguine. Il est synthétisé dans le foie et circule dans tout le corps dans le sang. Avec un manque de vitamine K, son niveau diminue. Cela peut entraîner des saignements. Pendant la mutation, la guanine en adénine est également remplacée. Les porteurs de l'allèle A augmentent le risque de caillots sanguins.

Carence en protéine S

Il est synthétisé dans le foie. La vitamine K est dépendante et sa carence est héréditaire..

Carence en protéine C

Cette protéine est également synthétisée dans le foie, activée par la thrombine lors de l'interaction avec la protéine S. Ensemble, elles régulent la coagulation sanguine.

Ce qui est dangereux pendant la grossesse

Les mutations thrombophiles sont des pathologies qui peuvent affecter le développement de la grossesse. Avec la forte probabilité de thrombose, elles peuvent entraîner une fausse couche, un retard dans son développement intra-utérin.

Dans ce cas, la cause d'une fausse couche est un décollement placentaire causé par des problèmes de l'appareil circulatoire. L'avortement se produit à la fois quelque temps après la conception et un peu plus tard.

Négativement sur le fœtus, la maladie commence à toucher à partir de 10 semaines. Pendant cette période, les microthrombes commencent à circuler à travers les vaisseaux du placenta. Ils empêchent l'enfant d'obtenir l'oxygène et les nutriments nécessaires..

En l'absence de traitement adéquat, la disparition de la grossesse est possible. Lorsqu'il est conservé au stade initial, le deuxième trimestre passe sans complications. Mais dès le troisième, il y a un risque de naissance prématurée.

Avec une carence en protéine C, le fœtus peut mourir in utero ou après la naissance. Des foyers de nécrose et d'ulcères apparaissent sur la peau d'un nouveau-né, les thromboses dans les vaisseaux cérébraux sont fréquentes.

En raison de complications graves lors de l'accouchement, il est nécessaire de procéder à des tests avant la grossesse. Cela aidera à voir tous les risques possibles..

Aussi, ne vous auto-méditez pas. Il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun et de suivre toutes ses recommandations à l'avenir.

Décodage des "mutations hémostatiques" ou polymorphismes génétiques du système hémostatique

Qu'est-ce que la thrombophilie héréditaire?
La thrombophilie héréditaire (génétique) est une violation des propriétés sanguines («mutations du système hémostatique») et de la structure des vaisseaux sanguins causées par des anomalies génétiques. La thrombophilie génétique est héritée des parents - d'un ou des deux. Un gène peut être un ou plusieurs. Le portage peut survenir dans l'enfance, pendant la grossesse, lors de la prise de contraceptifs oraux, tout au long de la vie ou jamais.

Comment fonctionnent les mutations?
De nombreux gènes ont été identifiés qui sont en quelque sorte associés à la coagulation sanguine. Avec des mutations dans certains gènes, le risque de thrombose, de troubles cardiovasculaires, de fausses couches, de complications en fin de grossesse peut augmenter. Et les mutations dans d'autres gènes agissent dans l'autre sens, réduisant la coagulation sanguine et réduisant la probabilité de thrombose. Le troisième groupe de gènes n'affecte pas la coagulation du sang elle-même, mais comment le corps va prendre des médicaments.
Les mutations dans les gènes du système hémostatique se manifestent par une force inégale. Il existe les plus importantes et les plus «dangereuses», par exemple une mutation de la prothrombine ou une mutation de Leiden. Et si ceux qui en eux-mêmes ne donnent pas un effet prononcé, mais renforcent l'action les uns des autres ou des mutations majeures.

Lorsqu'un gynécologue prescrit une analyse des mutations du système hémostatique
Le polymorphisme des gènes d'hémostase est prescrit par un gynécologue dans quatre cas principaux - fausse couche, préparation à la FIV, complications de la grossesse, planification de la contraception.

Quels polymorphismes se rendent?
Étant donné que différentes mutations peuvent agir ensemble, améliorant l'action de l'autre, il est préférable de prendre un bloc complet d'analyses pour comprendre l'image et identifier les raisons..

Examen approfondi: polymorphisme des gènes du système hémostatique et métabolisme des folates, examen complet, 12 indicateurs. Polymorphismes génétiques associés à un risque de thrombophilie et de troubles du métabolisme des folates.

Gène F2 - prothrombine (facteur de coagulation II), code pour un précurseur de thrombine.
Gène F5 - pro-accélérine (facteur de coagulation V), code pour un cofacteur protéique dans la formation de thrombine et de 3 prothrombine.
Gène MTHFR (méthylènetétrahydrofolate réductase).
Gène PAI1 - serpin (antagoniste des activateurs tissulaires du plasminogène)
Gène FGB - fibrinogène (facteur de coagulation I).
Gène F7 - proconvertine ou convertine (coagulation sanguine du facteur VII de coagulation).
Gène F13A1 - fibrinase (facteur de coagulation XIII).
Gène ITGA2 - α-intégrine (récepteur plaquettaire du collagène).
Gène ITGB3 - intégrine (GpIIIa) (récepteur du fibrinogène plaquettaire ou glycoprotéine plaquettaire IIIa).
Le gène MTR (méthionine synthase dépendante de B12) code la séquence d'acides aminés de l'enzyme méthionine synthase, l'une des principales enzymes du métabolisme de la méthionine.
Gène MTHFR (méthylènetétrahydrofolate réductase).

Un tel examen peut être rapidement passé dans le laboratoire de la clinique CIR, spécialisée dans la coagulation sanguine, l'hémostasiologie, et une remise supplémentaire est valable lors du paiement via une boutique en ligne, voir http://www.cirlab.ru/price/143621/

Comment déchiffrer les tests de mutation

Un peu de génétique. Le corps humain a 46 chromosomes, 22 paires de soi-disant autosomes et 1 paire de génitales: chez une femme, ce sont deux chromosomes X (XX), chez un homme, X et Y.

De la paire, un chromosome vient de maman et le second de papa.

Les gènes se distinguent dans le chromosome - des sections du chromosome qui portent des informations holistiques. Chaque chromosome possède son propre ensemble de gènes situés à des endroits identiques. Dans les chromosomes appariés au même endroit se trouvent les mêmes gènes, par exemple, un gène de la même prothrombine. Mais comme les chromosomes proviennent de parents différents, les variantes génétiques peuvent être différentes. Par exemple, de maman, le gène habituel de la prothrombine, et de papa, avec une mutation qui augmente le risque de thrombose. C'est ce qu'on appelle des variantes ou polymorphisme génétique. Si une personne a les mêmes variantes dans les deux chromosomes, cela s'appelle homozygotie, si différente - hétérozygotie.

Soit dit en passant, j'ai spécifiquement indiqué qu'un homme a des chromosomes sexuels différents. Cela signifie que les informations provenant des chromosomes X et Y chez les hommes sont présentées en un seul exemplaire!

Exemple de décryptage d'analyse

Une mutation de Leiden est une condition dans laquelle dans le gène du facteur de coagulation V, un minuscule «morceau» du gène - la guanine - est remplacé par un autre - l'adénine, au numéro 1691. Cette substitution entraîne un acide aminé dans la protéine codée par ce gène (unité structurale de protéine) est remplacée par une autre (arginine à glutamine).

L'entrée correcte pour cette variante du gène peut être: G1691A (remplacement de la guanine par l'adénine); Arg506Gln (remplacement de l'arginine par de la glutamine) ou R506Q (R est la désignation à une lettre de l'arginine, Q est la désignation à une lettre de la glutamine). Lors de l'analyse des polymorphismes géniques, les deux gènes sont examinés pour rechercher le polymorphisme souhaité (mutation).

Options pour des conclusions sur ce gène:

G / G - c'est-à-dire que dans les deux versions des gènes guanine, il n'y a pas de remplacement, c'est-à-dire une variante du gène sans mutation de Leiden

G / A - dans un mode de réalisation, il y a un polymorphisme appelé la mutation de Leiden, et dans l'autre non (generozygote)

A / A - Le polymorphisme G1691A a été trouvé dans les deux variantes de gènes

Il s'agit d'une des mutations «dangereuses» qui survient chez environ 2 personnes sur 100..

Par exemple, une variante du gène du facteur V de coagulation appelée la mutation de Leiden est associée à la thrombophilie (une tendance à développer une thrombose). La thrombose se développe en présence de facteurs de risque supplémentaires: prise de contraceptifs hormonaux (le risque de thrombose augmente de 6 à 9 fois), la présence d'autres mutations, la présence de certains auto-anticorps, une augmentation de la concentration d'homocystéine, le tabagisme.

S'il y a une mutation même dans une copie du gène, le risque de thrombose veineuse des membres inférieurs, d'embolie pulmonaire, de thrombose cérébrale, de thrombose artérielle à un jeune âge est augmenté.

Chez les patientes présentant une mutation de Leiden, une fausse couche habituelle, des complications tardives de la grossesse, un retard fœtal, une insuffisance fœtoplacentaire sont possibles.

Surprise désagréable des proches - thrombophilie héréditaire

La tendance à développer une thrombose (souvent veineuse), associée à des anomalies génétiques, est appelée thrombophilie héréditaire. Elle se manifeste par la formation pathologique de cellules sanguines et de facteurs de coagulation. Chez les patients, un colmatage des caillots sanguins des vaisseaux sanguins de diverses localisations est noté. Pendant la grossesse, les premiers signes de la maladie sont possibles avec des complications sous forme de naissance prématurée.

Facteurs de risque de thrombophilie

Avec une prédisposition héréditaire à une augmentation de la coagulation sanguine, une carence en protéines S, C et antithrombine 3 est le plus souvent notée. De plus, les patients peuvent présenter des anomalies dans la structure du fibrinogène et d'autres facteurs de coagulation..

Beaucoup de ces troubles restent non diagnostiqués et ne présentent aucun signe clinique jusqu'à ce que des facteurs provoquants surviennent:

  • séjour prolongé en position statique (alitement, immobilisation après une blessure, chirurgie);
  • activités professionnelles associées à une position assise ou debout prolongée sur les jambes, portant de lourdes charges;
  • mode de vie sédentaire;
  • obésité;
  • grossesse;
  • interventions chirurgicales, lésions tissulaires étendues dues à un traumatisme, connexion d'un cathéter veineux dans la veine centrale;
  • perte de liquide pendant le traitement avec des diurétiques, de la diarrhée ou des vomissements;
  • fumeur;
  • l'abus d'alcool
  • tumeurs malignes;
  • maladies cardiaques et vasculaires;
  • contraception hormonale.

Et voici plus sur le diagnostic de thrombophlébite des membres inférieurs.

Les gènes comme facteur fondamental de la forme héréditaire

La forme génétiquement déterminée de la maladie est le plus souvent associée à une violation de la formation du facteur de coagulation 5. Elle s'appelle la mutation de Leiden. Avec cette anomalie, le facteur 5 devient insensible à la destruction des enzymes et reste actif, ce qui augmente le taux de formation de caillots sanguins. Le deuxième facteur de coagulation (prothrombine) est produit en quantité excessive avec un défaut chromosomique, ce qui déplace l'équilibre vers la thrombose.

Une augmentation de la synthèse des acides aminés d'homocystéine est également l'une des variantes de la forme familiale de thrombophilie. Une concentration élevée de ce composé dans le sang a un effet traumatisant sur la paroi vasculaire, ce qui a pour résultat l'apparition d'un caillot de sang. Une augmentation de la concentration d'homocystéine est considérée comme l'un des marqueurs des maladies:

Des troubles génétiques peuvent survenir non seulement avec une thrombophilie héréditaire, mais des mutations peuvent également affecter l'appareil chromosomique en raison de facteurs externes:

  • rayonnement ionisant;
  • empoisonnement chimique;
  • contamination des aliments et de l'eau par des pesticides;
  • contact avec les produits pétroliers;
  • l'utilisation de médicaments;
  • manger des conservateurs et des colorants, des aliments génétiquement modifiés.

Dépistage de la thrombophilie héréditaire

Des indications pour la détermination des facteurs de coagulation et la thrombophilie concomitante des paramètres biochimiques peuvent être nécessaires dans les cas suivants:

  • maladies cardiaques et vasculaires chez les proches parents (thrombose fréquente ou thromboembolie veineuse, AVC d'âge moyen ou crise cardiaque);
  • thrombose veineuse, surtout répétée; Mutations des gènes d'hémostase
  • l'utilisation de pilules contraceptives ou d'hormones pour le traitement chez les femmes qui ont eu une thrombose veineuse ou qui ont une famille de patients atteints de thrombophilie héréditaire;
  • avortement antérieur spontané, insuffisance de la circulation placentaire, thrombose veineuse pendant la grossesse ou immédiatement après l'accouchement;
  • planification de la grossesse en présence d'une hérédité accablante pour la thrombophilie;
  • avant de vastes opérations;
  • avec inactivité physique;
  • charges statiques professionnelles (travail de bureau, besoin de station debout prolongée ou de levage lourd);
  • Néoplasmes malins.

Test sanguin

Afin de déterminer la menace accrue de thrombose, un test sanguin complexe est prescrit aux patients, qui comprend la détermination de:

  • la prothrombine et une relation internationale normalisée (importante lors de la conduite d'un traitement anticoagulant);
  • niveau de D-dimère (reflète l'état de coagulation et l'activité du système anticoagulant); Analyses sanguines biochimiques
  • temps de thromboplastine partiel activé (imite la formation d'un caillot sanguin dans des conditions de laboratoire, dépend de la présence de facteurs plasmatiques et de substances qui inhibent la formation de caillots sanguins);
  • fibrinogène (se transforme en filaments de fibrine, qui sont tissés en une maille pour la résistance d'un caillot de sang);
  • Antithrombine 3 (retient le sang à l'état liquide);
  • temps de thrombine (reflète le taux de formation de fibrine à partir du fibrinogène);
  • lipides sanguins - triglycérides, cholestérol total et ses fractions (pour détecter le syndrome des antiphospholipides);
  • homocystéine.

Marqueurs

Pour étudier la prédisposition génétique à la thrombophilie, une analyse du sang veineux et des grattages de l'épithélium de la muqueuse buccale est réalisée. Les données obtenues reflètent la mutation identifiée et la diversité génétique (polymorphisme). Ces anomalies peuvent augmenter le risque de caillots sanguins dans des conditions défavorables. Explorez plusieurs gènes:

  • facteurs de coagulation - prothrombine (F2), cinquième, septième, treizième (F13A1), fibrinogène (FGB);
  • antagoniste de l'activateur du plasminogène PAI-1 (serpin);
  • récepteurs plaquettaires pour le collagène ITGA2 ou ITGB3 (intégrine alpha et bêta).

Thrombophilie héréditaire et grossesse

Si des mutations sont trouvées dans les gènes pendant la grossesse, le risque de caillots sanguins augmente. Ceci est dangereux pour porter un enfant, car les femmes pendant cette période ont une augmentation physiologique du système de coagulation pour protéger le corps contre les pertes de sang pendant l'accouchement. Par conséquent, avec des anomalies génétiques, un colmatage des vaisseaux placentaires se produit souvent, ce qui entraîne des conséquences néfastes:

  • fausse couche aux premiers stades;
  • naissance prématurée;
  • insuffisance du flux sanguin vers le fœtus;
  • retard de développement chez l'enfant;
  • décollement du placenta;
  • thrombose veineuse et accident vasculaire cérébral chez la femme enceinte;
  • fausse couche habituelle.

Traitement de la thrombophilie héréditaire

Si une maladie est détectée, il est d'abord recommandé de respecter les règles suivantes:

  • exclure un long séjour en position stationnaire (pause pour des échauffements faciles), soulever des poids;
  • pratiquer la gymnastique thérapeutique, la natation;
  • porter des collants de compression, des bas (surtout pendant la grossesse et pendant l'accouchement);
  • auto-massage avec des gels veinotoniques (Troxevasin, Venoruton, Hepatrombin);
  • construire correctement un régime.

Pour le traitement médicamenteux de la thrombophilie:

  • anticoagulants - Héparine, Kleksan, Fraksiparine, Warfarine, Sinkumar;
  • les agents antiplaquettaires (Tiklide, acide acétylsalicylique, dipyridamole, Wessel Douay F);
  • venotonique - Detralex, Aescin, Phlebodia, Troxevasin, Aescusan, Vazoket.

Régime avec tendance à la thrombose

Les aliments qui augmentent la viscosité du sang doivent être complètement éliminés de la nutrition. Ceux-ci inclus:

  • viandes grasses, abats, saindoux, bouillons de viande, viande en gelée;
  • café, thé noir, chocolat;
  • fromage à pâte dure, lait entier;
  • épinards et céleri à feuilles;
  • tous les plats épicés et gras;
  • plats cuisinés.

Pour diluer le sang, le menu devrait inclure:

  • jus d'airelle, de canneberge ou de viorne;
  • compotes avec aronia, pruneaux, abricots secs;
  • algues, moules, crevettes;
  • gingembre;
  • jus de grenade;
  • bouillie de sarrasin, orge et flocons d'avoine;
  • Rendez-vous.
Produits anticoagulants

La thrombophilie héréditaire se manifeste dans les cas où le corps présente des défauts dans les gènes impliqués dans la formation de facteurs de coagulation ou de substances ayant une activité anticoagulante. Les symptômes de la maladie comprennent une obstruction récurrente des vaisseaux veineux. Cette pathologie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes en raison de la menace accrue de naissance prématurée et de troubles de la formation fœtale.

Et voici plus sur la prévention de la thrombose des veines et des vaisseaux des membres inférieurs.

Il est recommandé aux personnes à risque de subir un examen, y compris un profil lipidique et un coagulogramme, ainsi que des tests pour les marqueurs de thrombophilie génétique. Pour le traitement et la prévention des complications, une activité physique dosée, des médicaments et un régime antithrombotique sont recommandés..

Vidéo utile

Regardez la vidéo sur la thrombophilie et la grossesse:

Un caillot de sang qui représente une menace mortelle pour les humains. La prévention de la thrombose veineuse et vasculaire peut réduire le risque de menaces mortelles. Comment prévenir la thrombose? Quels sont les médicaments les plus efficaces contre elle??

Boire des cynorrhodons pour les vaisseaux sanguins, renforcer le cœur est très utile. Il aide également activement les vaisseaux du cerveau, réduisant ainsi le risque de développer de nombreuses pathologies dangereuses.

Tous les médecins ne répondront pas facilement à la distinction entre thrombose et thrombophlébite, phlébothrombose. Quelle est la différence fondamentale? Quel médecin dois-je contacter?

Un indicateur sanguin assez important est l'hématocrite, dont la norme diffère chez les enfants et les adultes, chez les femmes dans l'état habituel et pendant la grossesse, ainsi que chez les hommes. Comment l'analyse est-elle effectuée? Que souhaitez-vous savoir?

Attribuer le médicament Sincumar pour empêcher la formation de caillots sanguins, l'utilisation doit être sous la surveillance d'un médecin. Les contre-indications aux comprimés incluent la grossesse. Choisir le meilleur - Warfarine ou Sinkumar, le premier est prioritaire.

Dans de nombreuses situations, par exemple avec la thrombophilie, l'oxygénothérapie à domicile est nécessaire. À la maison, vous pouvez effectuer un traitement à long terme à l'aide d'appareils spéciaux. Cependant, il convient tout d'abord de connaître exactement les indications, les contre-indications et les complications possibles de ces méthodes de traitement..

Le thrombus flottant extrêmement dangereux se distingue par le fait qu'il ne jouxte pas la paroi, mais flotte librement à travers les veines de la veine cave inférieure, dans le cœur. La recanalisation peut être utilisée pour le traitement..

Déterminez la protéine dans le sang en soupçonnant de nombreuses pathologies, y compris l'oncologie. L'analyse permet de déterminer la norme, les taux accrus de c réactif et de protéine s. Il vaut la peine de comprendre les significations: sang pour la protéine cationique éosinophile, total. Épaissir ou non du sang?

Le temps de prothrombine est déterminé pour l'analyse du système de coagulation du plasma. Cela permet d'identifier la probabilité de caillots sanguins. Par exemple, l'analyse de Quick est prise chez les femmes pendant la grossesse. Quelle est la norme de l'indicateur? Et si levé, abaissé?

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

  • Anévrisme
    La réanimation doit être effectuée
    Vous apprendrez les changements en cours dans le CS en devenant participant à un programme développé conjointement avec Sberbank-AST. Les stagiaires qui ont réussi à maîtriser le programme reçoivent des certificats établis.
  • Pression
    Suppositoires pour hémorroïdes Posterisan
    Des bougies pour les hémorroïdes Posterisan sont souvent prescrites aux patients présentant des symptômes graves d'inflammation dans la région anale.Traitement des hémorroïdes avancées à 3-4 étapes, la tâche est très difficile.
  • Ischémie
    Hypertension artérielle
    Hypertension artérielle (AH) - la définition d'une pression artérielle systolique élevée (plus de 139 mmHg) et / ou diastolique (plus de 89 mmHg) pendant une longue période. Elle peut survenir sans raison apparente ou dans le contexte d'autres maladies (pathologies des reins).