Maladie coronarienne: qu'est-ce que c'est et comment la traiter

Université d'État Kabardino-Balkarique du nom de H.M. Berbekova, Faculté de médecine (KBSU)

Niveau d'éducation - Spécialiste

Établissement d'enseignement public «Amélioration des médecins» du Ministère de la santé et du développement social de Tchouvachie

Quels sont les signes d'une maladie coronarienne, de quoi s'agit-il et comment la traiter? La maladie coronarienne ou coronarienne (CHD) est l'une des maladies cardiovasculaires les plus dangereuses. Le développement d'une telle pathologie peut rendre un patient handicapé ou même provoquer une issue fatale. La maladie coronarienne est une maladie cardiovasculaire dont le développement se produit en raison d'un apport insuffisant d'oxygène à travers les artères coronaires du cœur vers le myocarde (muscle cardiaque). La principale cause de cette condition est le blocage complet ou partiel des artères cardiaques par des plaques de cholestérol et des caillots sanguins (caillots sanguins), ce qui, à son tour, conduit à un rétrécissement de la lumière des artères coronaires. Par conséquent, avec l'ischémie cardiaque, le traitement doit commencer immédiatement après la détection.

La maladie coronarienne peut se développer sous forme aiguë et chronique. Une telle maladie peut entraîner un arrêt cardiaque primaire, à la suite duquel une personne malade peut mourir si des soins de réanimation ne lui sont pas fournis en temps opportun. En médecine, un arrêt cardiaque primaire est appelé mort subite coronarienne. En outre, le danger de développer une ischémie cardiaque chez une personne réside dans la survenue de toutes sortes de complications dangereuses pour sa vie et sa santé, telles que l'insuffisance cardiaque chronique, l'infarctus du myocarde (une condition pathologique qui survient à la suite de la mort de certaines de ses zones en raison d'un apport sanguin insuffisant) et l'arythmie cardiaque ( troubles du rythme cardiaque et du rythme). Environ 2,5 millions de personnes dans le monde meurent chaque année d'une maladie coronarienne.

Si une ischémie cardiaque est diagnostiquée, comment traiter la maladie? Le traitement d'une telle pathologie implique l'utilisation de divers médicaments qui améliorent l'apport sanguin aux vaisseaux sanguins et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Causes des maladies cardiovasculaires

Aujourd'hui, le principal facteur provoquant la survenue d'une ischémie cardiaque est le développement chez l'homme d'une maladie telle que l'athérosclérose des artères coronaires (rétrécissement de la lumière des vaisseaux coronariens sanguins due au dépôt de plaques de cholestérol sur leurs parois qui interfèrent avec le flux sanguin normal). À la suite de la survenance d'un tel processus, le muscle cardiaque reçoit un volume insuffisant de sang qui l'alimente, ce qui conduit au fil du temps au développement de divers troubles du fonctionnement de l'organe interne.

De plus, si le blocage d'une branche des artères coronaires se produit soudainement, le myocarde ne peut pas s'adapter rapidement au manque d'approvisionnement en sang, ce qui peut provoquer un arrêt cardiaque. Cependant, si le rétrécissement de la lumière vasculaire a été progressif, la personne malade a plus de chances de survivre, car le cœur dans ce cas s'adaptera au manque d'oxygène entrant..

Une maladie telle que la maladie coronarienne peut se développer chez l'homme et dans le contexte de la formation de caillots sanguins dans les artères coronaires ou à la suite de leur spasme. Une thrombose ou un spasme coronaire peut contribuer à l'infarctus du myocarde.

Facteurs IHD

Les facteurs qui peuvent provoquer l'apparition d'un rétrécissement de la lumière des vaisseaux cardiaques sont les suivants:

  1. La présence d'hypertension chez une personne (une maladie chronique qui se caractérise par une augmentation persistante de la pression artérielle sur une longue période).
  2. Divers troubles métaboliques, y compris le métabolisme des glucides. Habituellement, une violation du métabolisme des glucides conduit au diabète.
  3. Maintenir un mode de vie sédentaire, qui, à son tour, provoque une violation de diverses fonctions du corps humain. De tels troubles peuvent survenir dans le système musculo-squelettique, dans les processus de digestion et de circulation sanguine à travers le système circulatoire. De plus, un mode de vie inactif s'accompagne d'une atrophie musculaire (amincissement de divers groupes musculaires).
  4. Obésité. Au cours du développement d'une telle pathologie, les tissus adipeux commencent à s'accumuler non seulement dans le tissu sous-cutané d'une personne, mais également autour de divers organes internes.
  5. La présence de mauvaises habitudes telles que fumer et boire de l'alcool. L'alcool et le tabac, pénétrant dans le corps humain, provoquent une augmentation de la viscosité du sang et un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une aggravation significative de leur perméabilité.
  6. Changements liés à l'âge dans le système circulatoire et dans le corps dans son ensemble. Il a été prouvé que les maladies cardiovasculaires se développent principalement chez les personnes de plus de 50 ans en raison du vieillissement physiologique de leur corps.
  7. La présence d'un stress constant dans la vie quotidienne. Avec la surexcitation émotionnelle constante, le myocarde cardiaque et le cœur lui-même dans son ensemble commencent à fonctionner de manière intensive, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle et une détérioration des processus de livraison de nutriments et d'oxygène aux organes internes d'une personne..
  8. Prédisposition héréditaire au développement de pathologies cardiovasculaires.
  9. Augmentation de la coagulation sanguine.

Signes cliniques de maladie cardiaque

La maladie coronarienne, dont les symptômes et le traitement dépendent de la forme de développement du processus pathologique, présente de nombreuses manifestations cliniques.

Les formes de maladie coronarienne comprennent:

  1. Infarctus du myocarde. Cette forme de l'évolution de la maladie rend souvent le patient handicapé. La condition pathologique s'accompagne de l'apparition de fortes sensations douloureuses, qui en même temps ont un caractère déchirant et sont localisées dans la région du cœur. De plus, la douleur peut se propager au bras gauche, à l'omoplate et même à la mâchoire. La durée des crises de douleur est généralement d'une demi-heure. Lors de la prise de nitroglycérine, la douleur ne disparaît pas, mais seulement légèrement terne, car ce remède ne peut pas avoir d'effet spécial sur les processus nécrotiques. L'infarctus du myocarde s'accompagne de l'apparition d'une faiblesse sévère soudaine, de nausées, de vomissements, d'une baisse de la pression artérielle et d'un sentiment de peur. En raison de la nécrose de n'importe quelle partie du cœur, une personne peut mourir même lors d'un effort physique mineur, car son organe fonctionnera au maximum, ce qui peut entraîner la rupture de la zone morte. Dans ce cas, il est nécessaire de traiter l'ischémie cardiaque en utilisant une tactique attentiste, c'est-à-dire pour que la zone de rupture puisse guérir et que l'organe interne continue de fonctionner normalement à l'avenir. Cela peut être réalisé à l'aide de certains médicaments et d'exercices physiques spéciaux..
  2. Angine de poitrine. Cette condition pathologique est caractérisée par l'apparition de douleurs dans la zone thoracique, principalement sur le côté gauche, par une sensation de lourdeur et de pression dans la région du cœur. Dans ce cas, le syndrome douloureux peut avoir un caractère compressif, pressant et piquant. De plus, la douleur peut irradier vers d'autres parties du corps, comme l'omoplate gauche, le bras, la mâchoire et même l'abdomen. De plus, au cours d'une attaque d'angine de poitrine, une personne a un sentiment de peur incompréhensible, de faiblesse, de sécrétion de sueur froide et de manque d'air. Une telle attaque dure principalement plusieurs minutes, puis la douleur disparaît complètement.
  3. Insuffisance cardiaque. Cette forme de l'évolution de la maladie coronarienne se traduit par l'incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang vers d'autres organes internes. La maladie est l'impossibilité de l'accomplissement normal de la fonction contractile du cœur. Le signe principal du développement d'une telle maladie est une augmentation pathologique de la taille du foie. De plus, l'insuffisance cardiaque peut s'accompagner de l'apparition chez le patient d'une faiblesse constante, d'un essoufflement, d'un gonflement des artères cervicales et d'un gonflement des membres inférieurs.
  4. Violation de la conduction et du rythme cardiaque. Cette forme de maladie coronarienne est caractérisée par le développement de perturbations de la conductivité du pouls le long du système conducteur de l'organe interne et a de nombreuses variétés. L'état pathologique s'accompagne de l'apparition de défaillances du rythme cardiaque, qui, à leur tour, se manifestent sous la forme d'une sensation de décoloration ou de bouillonnement dans la poitrine. Cette manifestation clinique de la maladie s'accompagne souvent d'un sentiment de peur..
  5. Mort coronarienne soudaine. Il s'agit de l'état le plus grave de l'ischémie cardiaque, car il entraîne souvent la mort d'une personne malade. La maladie coronarienne se présentant sous cette forme, une douleur intense se produit derrière le sternum. Dans la plupart des cas, à la suite d'une telle attaque, le patient décède instantanément ou dans l'heure qui suit le début de la douleur. La principale cause de mort subite coronarienne est le blocage complet des vaisseaux sanguins..

Les symptômes et le traitement de l'ischémie cardiaque peuvent être différents.

Traitement des maladies

L'ischémie peut-elle être guérie? Il est possible d'éliminer une telle condition pathologique, mais seulement si vous commencez à être traité en temps opportun! Afin de guérir les maladies coronariennes, il existe de nombreuses méthodes, dont le but principal est principalement d'éliminer les facteurs contribuant au développement du processus pathologique. Ainsi, les normes pour le traitement des maladies coronariennes sont basées sur le refus du patient de fumer et de boire de l'alcool, ainsi que sur le respect d'un mode de vie actif et d'une bonne nutrition. De plus, le traitement des maladies coronariennes implique l'utilisation de médicaments qui rétablissent les niveaux de pression artérielle normaux du patient, normalisent le cholestérol sanguin et réduisent son poids corporel. La sélection et la prescription des médicaments nécessaires sont effectuées uniquement par le médecin traitant. Le schéma thérapeutique pour le traitement des maladies coronariennes est sélectionné en tenant compte des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Chirurgie

Dans le cas d'une évolution de la pathologie, les méthodes de traitement des maladies coronariennes peuvent différer quelque peu et consister à effectuer une intervention chirurgicale, c'est-à-dire une opération chirurgicale sur des coupes obstruées de l'artère coronaire. Le traitement chirurgical de la maladie coronarienne peut être effectué de la manière suivante:

  1. Greffe de pontage coronarien. Il s'agit d'une opération complexe, au cours de laquelle un dispositif spécial est utilisé pour effectuer un pontage cardiopulmonaire. Lorsque la greffe de pontage coronarien est effectuée, la zone du vaisseau sanguin endommagé est contournée, c'est-à-dire qu'elle se connecte par des voies de pontage au site d'une autre artère normale. Dans ce cas, la chirurgie de pontage se fait avec l'artère radiale ou fémorale. Après cela, une nouvelle section de la veine est connectée à une extrémité à l'aorte thoracique et à l'autre à la veine coronaire. Ainsi, la zone endommagée de l'artère circulatoire ne participe pas aux processus de circulation et ne les viole donc pas.
  2. Stenting et angioplastie par ballonnet. Un tel traitement chirurgical de la maladie coronarienne est relativement simple et est effectué sous le contrôle de la radiographie. L'objectif principal de l'opération est d'imprimer la plaque de cholestérol sur la paroi du vaisseau coronaire à l'aide d'un cathéter à ballonnet spécial. Après l'introduction d'un tel instrument médical dans la veine affectée, son ballon se gonfle et presse ainsi fermement la plaque. Dans le cas où l'angioplastie par ballonnet n'a pas donné de résultats positifs, un petit ressort spécial (stent) est inséré dans le vaisseau rétréci. Un tel ressort ne permet pas à l'artère affectée de se rétrécir.

Il est conseillé d'utiliser la technique chirurgicale pour le traitement des maladies coronariennes uniquement avec des formes avancées de développement de maladies cardiovasculaires. Cependant, la chirurgie peut dans certains cas être utilisée pour prévenir la survenue d'une insuffisance cardiaque..

Le pronostic de la maladie coronarienne dépend de nombreux facteurs. Il s'agit notamment de la gravité de la maladie coronarienne et de l'efficacité du traitement. Dans ce cas, l'IHD est constamment traité, c'est-à-dire tout au long de la vie du patient. Pour éviter les complications causées par la pathologie, une personne doit changer son mode de vie et ne pas effectuer d'efforts physiques intenses.

Méthodes alternatives de traitement de la maladie

Comment traiter les maladies coronariennes avec la médecine traditionnelle? Les méthodes alternatives de traitement des maladies coronariennes ne peuvent bien sûr pas donner de résultats significatifs, mais si elles sont utilisées conjointement avec un traitement médicamenteux, cela peut affecter considérablement le corps humain.

Alors, comment traiter les maladies coronariennes? L'utilisation de divers produits apicoles peut avoir un effet positif sur le système cardiovasculaire du corps. Par exemple, le miel naturel et le pollen. En outre, dans le traitement des maladies coronariennes, l'utilisation de toutes sortes d'infusions et de décoctions à base de plantes à base d'aubépine, de gui blanc, de citron et d'ail a fait ses preuves. Une thérapie basée sur l'utilisation de décoctions de telles plantes affecte favorablement les artères coronaires et empêche la formation de plaques de cholestérol.

Le traitement médicamenteux ou alternatif des maladies coronariennes ne doit être effectué que sous la stricte surveillance d'un médecin!

Est-il possible de guérir les maladies coronariennes?

La maladie coronarienne ou, plus simplement, la maladie coronarienne est une maladie très courante que l'on retrouve souvent chez les hommes et les femmes. Selon les statistiques, la moitié masculine de l'humanité souffre de cette pathologie beaucoup plus souvent que le beau sexe. La maladie apparaît en raison d'un manque d'approvisionnement en sang dans l'important muscle cardiaque (myocarde). Les perturbations circulatoires contribuent à ce phénomène désagréable..

Les principales causes d'ischémie cardiaque chez l'homme

Les raisons pour lesquelles les artères coronaires ne peuvent pas fournir un approvisionnement suffisant en sang au muscle cardiaque sont nombreuses. La médecine moderne divise les facteurs contribuant à l'apparition des maladies coronariennes chez les hommes en deux types - les facteurs internes et externes. Examinons en détail les causes de l'apparition de la maladie. Les causes suivantes sont des facteurs internes des hommes atteints de maladie coronarienne:

  1. Hypertension - on constate que les personnes souffrant d'hypertension souffrent d'ischémie cardiaque presque cinq fois plus souvent que les autres. Une pression nettement accrue contribue au développement de la maladie en question.
  2. Poids corporel anormal (obésité) - les hommes en surpoids sont beaucoup plus susceptibles d'être affectés par la maladie.
  3. La présence d'un grand nombre de dépôts de cholestérol dans les vaisseaux sanguins contribue au mieux à l'apparition d'une pathologie cardiaque.
  4. Performances thyroïdiennes considérablement réduites.
  5. Une autre raison interne importante peut être considérée comme l'incapacité du corps à absorber le glucose..
  6. La cholélithiase ou cholélithiase est une cause fréquente de maladie coronarienne..
  7. La violation du métabolisme eau-électrolyte dans le corps d'un homme contribue également au développement de la maladie en question.

La principale cause des manifestations des maladies cardiaques est bien sûr l'apport sanguin insuffisant aux artères coronaires du muscle cardiaque. Certains médecins ont tendance à suggérer que la maladie coronarienne est une conséquence du développement de l'athérosclérose. La principale raison du développement de l'athérosclérose est une violation du métabolisme des protéines, ainsi que l'accumulation de dépôts de cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Compte tenu de cela, il convient d'examiner en détail certaines des principales causes externes de l'apparition de la maladie coronarienne, notamment les facteurs suivants:

  • Nutrition irrationnelle - l'ingestion de graisses animales et d'aliments contenant des glucides facilement digestibles, contribue au développement de la maladie chez l'homme. Encore une fois, la malnutrition entraîne le dépôt de cholestérol à l'intérieur des vaisseaux, ce qui provoque une maladie alarmante.
  • Pas d'activité et un mode de vie sédentaire ou sédentaire - diverses études médicales ont depuis longtemps prouvé l'importance de faire du sport, pour la prévention des maladies cardiaques. Au contraire, l'inactivité conduit au développement précoce de pathologies cardiaques..
  • Certains troubles mentaux, stress, situations dépressives - deviennent souvent la cause de maladies coronariennes chez les hommes. À cet égard, il est important de rester calme et de ne pas se soucier de rien, en particulier pour les patients qui ont découvert la pathologie en question.
  • Dépendance à certaines dépendances - l'utilisation de boissons alcoolisées, bien sûr, se distingue, étant une cause fréquente de développement de la maladie coronarienne, mais ne sous-estime pas les dommages causés par les fumeurs. Ces deux dépendances humaines indésirables provoquent souvent un infarctus du myocarde dans une forte moitié de l'humanité.

Après avoir examiné les principales causes de la maladie, il est nécessaire de prendre en compte le fait que la maladie coronarienne peut commencer de deux manières différentes. Dans le premier cas, les patients présentent une augmentation marquée des dépôts de cholestérol à l'intérieur de l'organe hépatique (les médecins modernes appellent ce phénomène «chaleur»). Dans le second cas, le mécanisme de développement de la pathologie en question affecte le tractus gastro-intestinal, tandis que le métabolisme lipidique est observé (cette condition est appelée maladie «froide»)

Mais, peu importe le début de la maladie ischémique, le résultat final est le même. L'accumulation de formations athérosclérotiques sur les parois des vaisseaux sanguins entraîne une violation de l'écoulement sanguin, qui devient la principale cause de maladies de l'organe cardiaque.

Les symptômes de la maladie coronarienne chez les hommes

Les signes qui accompagnent la maladie coronarienne sont très multiples. Le pire, c'est que lorsqu'une maladie est identifiée, il est impossible de s'en remettre complètement, la médecine ne fera que ralentir le développement de la pathologie et soulager également certains des symptômes alarmants de la maladie. Les signes d'ischémie peuvent se produire de différentes manières, cela dépend de la forme de la maladie. Mais il y a les principaux symptômes de la maladie, qui devraient alerter la personne lorsqu'ils sont détectés. Les signes les plus courants d'une maladie sont:

  • Douleurs sévères et dérangeantes dans la poitrine - ce symptôme d'ischémie cardiaque, peut déranger pendant quinze minutes. De plus, la douleur est pressante, de nature compressive, le patient peut se plaindre de lourdeur dans la poitrine. La douleur, en règle générale, apparaît après des efforts physiques insignifiants, par exemple, quand elle atteint une hauteur.
  • La faiblesse physique générale, la fatigue, la réticence au travail sont indiquées.
  • Taux de contraction du muscle cardiaque perturbé (arythmie).
  • Parfois, la maladie s'accompagne de légères nausées et de sécrétions de sueur collante..
  • Pendant l'effort physique, on note l'apparition d'un essoufflement intense.
  • Rarement, la maladie entraîne des évanouissements, une insuffisance cardiaque, des étourdissements.
  • Si la maladie est à un stade négligé, un gonflement se produit sur les membres d'une personne malade et il devient également difficile pour lui de respirer.
  • La maladie affecte également les organes visuels de la personne, le patient apparaît sous la forme de "poches" sous les yeux, ainsi qu'une sensation d'obscurité.

En plus des principaux signes indiqués de la maladie, il existe des symptômes distinctifs selon la forme et la classe de la maladie coronarienne.

Maladie coronarienne, classification de la pathologie

On distingue quatre formes principales de pathologie, selon lesquelles se distinguent les symptômes de l'ischémie cardiaque. Examinez en détail les fonctionnalités de ces classes:

  • La forme initiale - la maladie à ce stade est presque asymptomatique, mais avec un effort physique prolongé (sports intenses), il y a un léger inconfort dans la poitrine, qui se traduit par une faible douleur.
  • Au deuxième stade, vous pouvez remarquer une augmentation des douleurs cardiaques qui peuvent apparaître après avoir mangé ou un effort physique.
  • Le troisième stade de la maladie se manifeste déjà de toutes les manières. Il devient difficile pour une personne malade de monter les escaliers (même monter un étage provoque de graves difficultés), le patient peut également se plaindre d'un inconfort considérable ressenti pendant la marche normale.
  • Le dernier stade de la maladie est caractérisé par de graves complications, toute activité physique provoque une douleur aiguë prolongée. Parfois, la douleur se produit également lorsque le patient est calme ou assis détendu.

Il n'y a pas si longtemps, l'Organisation mondiale de la santé a identifié les formes suivantes de maladie coronarienne:

1 La forme la plus dangereuse de la maladie en question, de droit, est considérée comme une mort subite coronarienne. Cette pathologie entraîne la mort, la cause en est de graves violations survenues dans le travail de l'organe cardiaque humain. La mort cardiaque subite est presque toujours une surprise, cette maladie survient de manière inattendue, entraînant un arrêt cardiaque. Le signe le plus fiable de mort subite coronarienne est considéré comme une perte de conscience (généralement un évanouissement ne dure pas plus d'une heure).

Malheureusement, la plupart des gens meurent d'une mort subite coronarienne dans les endroits les plus inattendus. Cela est dû au fait qu'au début, la maladie ne se manifeste en aucune façon, rarement chez les patients, il peut y avoir une douleur dans la poitrine avant une perte de conscience et un arrêt cardiaque. Parfois, une telle pathologie se produit même lorsqu'une personne dort ou est au repos. Il est à noter que le risque de mort subite coronaire est accru chez les hommes souffrant d'infarctus du myocarde et d'hypertension artérielle.

Le plus souvent, des signes d'angine de poitrine se manifestent pendant l'effort physique, ainsi que lors de la marche. Mais il y a des moments où les symptômes de la maladie sont dérangeants après un travail intellectuel, une suralimentation ou un refroidissement du corps. En général, l'angine de poitrine est de plusieurs types. Avec l'angine de poitrine stable, la douleur se produit pour les mêmes raisons, les symptômes de la maladie peuvent être facilement éliminés à l'aide d'un traitement médicamenteux..

L'endommagement d'une plaque athérosclérotique peut entraîner une angine de poitrine instable. Cette condition est une cause fréquente d'infarctus du myocarde, ainsi que de mortalité chez les patients ayant un diagnostic similaire. De plus, une angine de poitrine spontanée, qui apparaît souvent dans l'état de calme d'un patient, est souvent observée chez les patients.

3 Une autre forme dangereuse de maladie coronarienne peut être considérée comme une ischémie indolore. Cette pathologie est à la fois une maladie très dangereuse et tout aussi désagréable. La raison de cela peut être considérée comme le fait que l'ischémie indolore est presque asymptomatique. Seul un cardiologue expérimenté est capable de reconnaître une telle pathologie à l'aide d'équipements médicaux modernes, ainsi que de certains examens de patients. Si le diagnostic est fait en temps opportun et avec précision, le traitement de la maladie sera réussi, assez efficace.

Les signes où la maladie coronarienne prend une forme aussi aiguë que l'infarctus du myocarde peuvent être très différents. Une personne malade est perturbée par des douleurs cardiaques aiguës, un essoufflement, parfois des douleurs ne disparaissent pas même lors de la prise de médicaments. Les douleurs d'une maladie aussi dangereuse que l'infarctus du myocarde sont si fortes qu'une personne malade veut parfois crier et crier. Si vous soupçonnez une maladie similaire, il est urgent d'appeler une ambulance, l'automédication est strictement interdite en raison de possibles conséquences graves.

5 Cardiosclérose post-infarctus - cette pathologie est une continuation directe de l'infarctus du myocarde. La cardiosclérose post-infarctus survient lorsque les tissus morts du muscle cardiaque sont remplacés par des tissus cicatriciels. Bien que la cause principale d'une telle maladie puisse être considérée comme une crise cardiaque, d'autres facteurs contribuent au développement de cette pathologie. Par exemple, la cardiosclérose post-infarctus survient en raison de diverses lésions cardiaques, d'une déplétion myocardique. Mais ces causes conduisent rarement à la maladie, beaucoup moins souvent que l'infarctus du myocarde..

6 Insuffisance cardiaque - cette maladie s'accompagne souvent de certaines pathologies cardiaques connues. Une condition telle qu'une insuffisance cardiaque survient en raison de l'incapacité prolongée à recevoir suffisamment de sang vers le myocarde. Les hommes et les femmes sont également touchés par la maladie..

Dans des situations individuelles, l'ischémie cardiaque ne peut être accompagnée que d'arythmies cardiaques (arythmies). Toute forme de maladie coronarienne devrait être alarmante, tandis que chacune des pathologies répertoriées a sa propre approche rationnelle du traitement, qui ne peut être déterminée que par un spécialiste expérimenté.

Comment traiter l'ischémie cardiaque?

Pour toute maladie cardiaque, un diagnostic approfondi est nécessaire. Afin de guérir les maladies coronariennes, il est important de consulter à temps un cardiologue expérimenté, en évitant le stade avancé de la pathologie. L'ischémie cardiaque, ses symptômes et son traitement peuvent causer beaucoup de problèmes à une personne malade.Par conséquent, pour améliorer votre santé, vous devez être patient et suivre toutes les instructions du spécialiste traitant..

Il est impératif de fournir au patient les premiers soins d'urgence. Les premiers soins pour les maladies coronariennes consistent, en règle générale, à prévenir le stress sur le muscle cardiaque. De plus, il est nécessaire de donner à une personne de prendre de la nitroglycérine. La réception de nitroglycérine, malheureusement, n'aide pas en cas d'infarctus du myocarde, dans de tels cas, il est important d'attendre les soins médicaux d'urgence. La nitroglycérine doit être prise strictement en position assise, mais pas en position debout (position verticale). De plus, le patient peut recevoir un massage, avec une pression sur la région cervicale (massage du sinus carotidien).

Le diagnostic de la maladie comprend un certain nombre des mesures suivantes:

  • Après un interrogatoire verbal du patient sur l'état de santé et son examen visuel, le médecin traitant conseille généralement de réaliser une électrocardiographie. Ce type d'examen est assez informatif, mais avec certaines formes de pathologie ischémique, l'électrocardiographie est possible ne permettra pas d'établir une image précise de la maladie.
  • Test sanguin général - vous permet d'identifier les pathologies existantes de l'organe cardiaque.
  • Analyse d'urine, qui vise à détecter les globules blancs, les globules rouges, à vérifier les niveaux de protéines.
  • Pour déterminer la quantité de dépôts de cholestérol présents, le résultat d'un test sanguin biochimique est important.
  • Test de coagulation sanguine (coagulogramme) - comme vous le savez, l'ischémie cardiaque est précédée d'une augmentation de la coagulation sanguine.
  • Échocardiographie - consiste à examiner un patient à l'aide d'une méthode à ultrasons. Cette méthode vous permettra de connaître les troubles liés à la circulation sanguine dans le corps et permettra également d'évaluer la taille de l'organe cardiaque, sa structure et l'état des valves.
  • Examen aux rayons X de la poitrine du patient - identifiera rapidement les anomalies existantes dans cette zone du corps humain.
  • Parfois, les médecins effectuent un test spécial en utilisant l'électrocardiographie. Le test consiste dans le fait que le patient augmente progressivement l'activité physique, tandis que des capteurs d'un appareil électrocardiographique y sont attachés, ce qui déterminera la présence d'une pathologie existante.

Après avoir effectué toutes les mesures nécessaires, une certaine personne se voit prescrire un certain traitement. Les procédures de bien-être ne prennent pas seulement des médicaments, un traitement complexe comprend également un exercice constant, une alimentation appropriée, des promenades fréquentes en plein air, ainsi que l'abandon de mauvaises habitudes. De plus, il est nécessaire de ne pas tomber dans des situations stressantes, pour éviter les états psycho-émotionnels.

Si nous parlons de thérapie avec des médicaments, la gamme de médicaments utilisés pour traiter les maladies coronariennes est assez large. Certes, il est peu probable qu'il sera en mesure de se remettre complètement de la maladie, par conséquent, à la question: «peut-on guérir l'ischémie cardiaque», aucun médecin ne donnera probablement une réponse positive. Pour le traitement de la maladie, les types de médicaments suivants sont prescrits:

  • Tout d'abord, il est important d'utiliser des médicaments qui aident à réduire la coagulation sanguine. Ces agents cicatrisants sont appelés agents antiplaquettaires. Les agents antiplaquettaires fluidifient parfaitement le sang, combattent la formation de thrombose.
  • L'utilisation de médicaments conçus pour réduire considérablement le cholestérol sanguin est très importante. Ces médicaments sont appelés médicaments hypocholestérolémiants..
  • De plus, la plupart des médecins recommandent l'utilisation de divers bêta-bloquants, ce qui devrait réduire la fréquence cardiaque. Grâce au bêta-bloquant, le muscle cardiaque peut recevoir l'apport sanguin nécessaire.
  • Il est conseillé d'utiliser, pour le traitement efficace de l'ischémie, des diurétiques. Ces médicaments éliminent le liquide du corps et réduisent la charge sur le myocarde..
  • Divers nitrates (nitroglycérine, mononitrate).

Maladie coronarienne

La description

La maladie coronarienne est une maladie dans laquelle l'approvisionnement en sang d'une personne au myocarde est perturbé en raison de pathologies des artères coronaires.

La maladie coronarienne est une maladie assez courante. C'est pourquoi, probablement, presque tout le monde imagine quel type de maladie. C'est l'une des principales causes de mortalité, ainsi que d'invalidité. C'est pour cette raison que les médecins modernes accordent autant d'attention à cette maladie.

Dans les pays européens, les maladies coronariennes et les AVC cérébraux représentent environ 90% de toutes les pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins. Les maladies coronariennes représentent 30% de tous les décès. La maladie coronarienne est présente chez 30% des femmes et 50% des hommes. Cette différence est due à certaines caractéristiques du fond hormonal (les hormones sexuelles féminines empêchent l'athérosclérose des vaisseaux sanguins). Cependant, si l'on tient compte du fait que pendant la ménopause, le fond hormonal d'une femme change, le risque de développer une maladie coronarienne augmente également.

Étiologie et pathogenèse de l'IHD

Parmi les principaux facteurs à l'origine des maladies coronariennes, on peut identifier:

  • athérosclérose coronaire. Le plus souvent, le processus pathologique affecte la branche antérieure des vaisseaux de l'artère coronaire gauche. Dans des cas plus rares, la maladie affecte la branche droite des artères;
  • spasme des artères coronaires, modifiant leur réactivité et augmentant leur sensibilité à divers facteurs indésirables;
  • diverses maladies des artères coronaires.

Le mécanisme même du développement de la maladie coronarienne est que les vaisseaux ne peuvent pas fournir complètement le sang et, par conséquent, l'oxygène, les nutriments du myocarde.

Ce phénomène se développe pour les raisons suivantes:

  • des dommages aux artères coronaires, entraînant une violation de la circulation sanguine;
  • augmentation de la charge sur le cœur pour répondre à ses besoins métaboliques;
  • une combinaison de pathologies vasculaires et de troubles métaboliques. Dans des conditions normales, les vaisseaux coronaires humains peuvent augmenter jusqu'à 5 fois de sorte que plus de sang est versé sur le myocarde.

Facteurs de risque de maladie coronarienne

De nombreux facteurs peuvent provoquer le développement d'une maladie coronarienne. Et tandis que certains d'entre eux peuvent encore être influencés, d'autres ne peuvent pas être éliminés..

Facteurs mortels. Il s'agit notamment de la race, l'âge, la prédisposition génétique et le sexe. Par exemple, les Africains sont beaucoup moins susceptibles de faire face à cette maladie que les Européens (en particulier ceux qui vivent dans la partie nord du continent). Le risque de développer une maladie coronarienne est considérablement augmenté chez les personnes dont la famille avait des parents décédés d'un infarctus du myocarde avant l'âge de 55 ans.

Facteurs jetables. Malgré le fait qu'une personne ne peut pas changer sa race et son âge, elle peut toujours éliminer d'autres facteurs et ainsi réduire le risque de pathologie. Souvent, ils sont interconnectés, c'est-à-dire qu'en éliminant l'un d'eux, les autres peuvent être éliminés de la même manière. Par exemple, la réduction de la consommation d'aliments gras entraînera une diminution de la quantité de cholestérol dans le sang, ce qui entraînera une diminution du poids et, par conséquent, une diminution de la pression artérielle. Tout cela ensemble peut réduire considérablement le risque de maladie coronarienne..

  • l'obésité se manifeste sous la forme d'un excès de graisse dans le corps. Selon les statistiques, la moitié des personnes de plus de 45 ans font de l'embonpoint. En règle générale, l'obésité est causée par des causes alimentaires. C'est-à-dire que le poids d'une personne augmente considérablement en raison de la consommation excessive d'aliments et de la réduction de l'activité physique;
  • le tabagisme est l'une des causes les plus courantes de maladie coronarienne. De plus, l'effet négatif d'une mauvaise habitude sur le corps est considérablement accru s'il est combiné à une augmentation du cholestérol sanguin. Selon les scientifiques, le tabagisme peut raccourcir la vie d'une personne de 7 ans. Cela est dû au fait que cette mauvaise habitude réduit le niveau d'oxygène dans le sang. Il provoque un vasospasme et augmente ainsi la pression artérielle;
  • le diabète est l'un des facteurs de risque les plus dangereux de maladie coronarienne. Les diabétiques sont plusieurs fois plus susceptibles d'avoir une maladie coronarienne que les autres. Ils ont souvent une diminution du débit sanguin coronaire et ils sont beaucoup plus difficiles à tolérer l'infarctus du myocarde. De plus, les médecins disent que presque tous les patients atteints de débit de sucre, dont la durée de la maladie est de 10 ans ou plus, ont une forme grave d'athérosclérose des vaisseaux - les causes de la maladie coronarienne. L'infarctus du myocarde est la principale cause de décès chez les diabétiques;
  • le stress mental peut également provoquer une maladie coronarienne. En effet, pendant le stress, le cœur travaille plus rapidement, ce qui entraîne une augmentation de la pression dans les vaisseaux et une détérioration de l'apport d'oxygène et de vitamines au cœur;
  • la faible activité physique est une ode aux problèmes les plus importants de l'humanité au 21e siècle. Après tout, cela conduit souvent à l'apparition de diverses maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, y compris les maladies coronariennes. Il est à noter que chez les hommes de moins de 40 à 50 ans engagés dans un travail mental, la cardiopathie ischémique est 5 fois plus susceptible d'être observée. Le risque de développer la maladie est également considérablement accru chez les athlètes qui ont mis fin à leur carrière et ont cessé de faire du sport;
  • l'hypertension peut également provoquer des problèmes cardiaques et vasculaires. Une augmentation du volume du ventricule gauche du cœur et une hypertension avec une probabilité élevée peuvent entraîner la mort;
  • augmentation de la coagulation sanguine. Le blocage des vaisseaux sanguins par des caillots sanguins se termine souvent par une crise cardiaque et des troubles circulatoires, provoquant la formation de plaques athérosclérotiques dans les vaisseaux..

Types de maladies

L'IHD diffère des autres maladies par un grand nombre de symptômes, qui diffèrent parfois quelque peu selon la cause de la maladie. De plus, les opinions des médecins concernant le mécanisme de développement du processus pathologique changent de temps en temps. Cela est dû au fait que chaque année les cardiologues apprennent de plus en plus de faits sur cette maladie.

La classification des maladies coronariennes est très complexe et il est pratiquement impossible de l'établir correctement, car très souvent divers types de maladies coronariennes sont combinés et se transfèrent spontanément d'une forme à une autre. Cependant, une classification spéciale des maladies coronariennes est toujours disponible..

Ainsi, les médecins distinguent 2 formes de l'évolution de la maladie:

  • maladie coronarienne aiguë. Elle s'accompagne de troubles circulatoires aigus et est souvent la cause d'une mort instantanée;
  • maladie coronarienne chronique. Il est associé à une gêne thoracique, à certains types d'arythmies et à des anomalies cardiaques. De plus, tous ces symptômes désagréables peuvent être présents à la fois, ou séparément.

Infarctus du myocarde

L'infarctus du myocarde est une maladie cardiaque grave qui entraîne une évolution prolongée de l'angine de poitrine. Avec cette maladie, à la suite d'un apport sanguin insuffisant au cœur, des sections de nécrose se forment sur celui-ci..

La cause la plus fréquente d'infarctus du myocarde est le colmatage des vaisseaux avec des plaques athérosclérotiques ou des caillots sanguins..

Si le patient a un colmatage complet du vaisseau, il développe finalement une crise cardiaque focale importante. Avec ce type de crise cardiaque, les patients en ont un, mais une très grande zone de nécrose. Si le colmatage des vaisseaux ne s'est pas produit complètement, les foyers de nécrose sur le cœur seront petits, mais il y en aura beaucoup.

En aucun cas, ne traitez une crise cardiaque avec des remèdes populaires. La thérapie de cette pathologie doit être traitée exclusivement par un médecin.

Mort subite

Il s'agit du type de maladie coronarienne le plus difficile et le plus dangereux. Dans ce cas, le patient se sent tout à fait normal tout le temps, après quoi il subit soudainement un arrêt cardiaque.

La mort subite avec une maladie coronarienne peut survenir même si une personne est assise dans un état calme ou même dort. Avec cette forme de maladie coronarienne, le pourcentage de décès est le plus important, car il se développe fortement et, en règle générale, en dehors de l'hôpital.

Maladie coronarienne asymptomatique

Cette forme de maladie coronarienne diffère des autres en l'absence totale de douleur et de nombreux autres symptômes désagréables. C'est pourquoi la maladie est généralement détectée tardivement ou pas détectée du tout. En conséquence, les patients meurent souvent. Seul un cardiologue expérimenté peut diagnostiquer une maladie coronarienne asymptomatique après de nombreuses études.

Il est important de dire qu'avec des soins médicaux en temps opportun, cette forme de maladie coronarienne peut être traitée..

Cardiosclérose post-infarctus

Cette forme de maladie coronarienne est observée chez les personnes qui ont subi un infarctus du myocarde dans le passé. Avec elle, des cicatrices rugueuses apparaissent sur les muscles cardiaques affectés, qui peuvent avoir différentes tailles et être présentes en différents nombres..

Arythmie

L'arythmie est une combinaison de diverses pathologies du système cardiovasculaire, entraînant des perturbations du rythme cardiaque. Le plus souvent, l'arythmie se développe à la suite de dommages à diverses parties du cœur, de maladies de la sphère endocrine et de certaines pathologies neurologiques.

Sports avec maladie coronarienne

Certains patients, après avoir reçu un diagnostic de maladie coronarienne, souhaitent savoir s'ils peuvent faire du sport.?

Nécessaire! Un effort physique léger dans les maladies coronariennes est la principale composante du traitement de cette pathologie.

Grâce au sport, les patients peuvent renforcer les muscles cardiaques, les vaisseaux sanguins et améliorer la circulation sanguine. Pour obtenir des résultats maximaux, les sports sont recommandés pendant plusieurs années. Le plus souvent dans ce cas, les médecins recommandent de marcher et de nager..

Symptômes

La maladie coronarienne, dont les symptômes sont très divers, se classe au premier rang des principales causes de mortalité et d'invalidité chez les personnes de la population active. Et bien que ces indicateurs diminuent progressivement chaque année, cela n'est dû qu'à la détection rapide de la maladie et à un traitement adéquat.

Différences entre les sexes chez les patients atteints de maladie coronarienne

Les signes de maladie coronarienne chez les hommes et les femmes n'ont pas de différences entre les sexes (sexe) et dépendent uniquement de la forme de la maladie elle-même. C'est-à-dire: la douleur, l'essoufflement, les interruptions se produisent également. Les différences sont associées à l'âge, aux types de pathologie et aux expériences subjectives. Bien que, bien sûr, il existe des exceptions.

Les symptômes de la maladie coronarienne chez l'homme sont d'abord détectés après 55 ans. On constate que chez eux la première manifestation de la cardiopathie ischémique est l'infarctus du myocarde, dans le sexe faible - l'angine de poitrine. De plus, ces derniers développent plus souvent le syndrome X.

Les symptômes de la maladie coronarienne chez les femmes surviennent au-dessus de 65 ans. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques, à savoir les propriétés protectrices des œstrogènes - hormones sexuelles féminines. Ce n'est qu'après le début de la ménopause et leur forte réduction que les vaisseaux sont soumis au processus athérosclérotique - la principale cause de la cardiopathie ischémique.

Les femmes sont également plus prédisposées au développement de réactions hystéroïdes sous la forme de diverses phobies et crises de panique, dans une clinique rappelant la pathologie cardiovasculaire. À cet égard, une analyse plus approfondie et une approche spéciale de son évaluation et de son interprétation sont nécessaires..

Caractéristiques cliniques de variétés de maladies coronariennes

L'IHD se compose de 9 formes cliniques aiguës et chroniques. Et dans chaque cas, il y aura des différences caractéristiques dans les symptômes.

Mort coronarienne soudaine

La mort coronarienne soudaine se manifeste par un arrêt cardiaque. Extérieurement, une personne perd immédiatement conscience. De plus, il n'y a pratiquement aucun signe avant-coureur.

Parmi les «personnes en pleine santé», une personne décède si les techniques de réanimation (massage cardiaque indirect, ventilation pulmonaire artificielle ou défibrillateur) sont inefficaces.

Infarctus du myocarde

La douleur dans les maladies coronariennes est la plus caractéristique de l'infarctus du myocarde et de l'angine de poitrine. Il existe un syndrome douloureux typique dans le développement de ces pathologies. Déjà lors d'un entretien au chevet du patient avec un pourcentage de confiance élevé, un diagnostic préliminaire peut être posé..

La douleur ou l'inconfort présente plusieurs signes déterminants suivants:

  • Localisation (l'endroit où ça fait mal) - le plus souvent derrière le sternum, de l'abdomen supérieur à la mâchoire inférieure le long de la ligne médiane. La zone du cœur ne fait pas mal. Si la douleur est là, il faut chercher une autre pathologie. Les endroits inhabituels sont les dents, l'espace interscapulaire, ainsi que les épaules, les poignets et les doigts (souvent sur le côté gauche).
  • Caractère - d'une sensation de lourdeur et d'inconfort à une pression et une brûlure intolérable.
  • Durée - plus de 15 minutes. Parfois, elle dure jusqu'à plusieurs jours et son intensité augmente.
  • La communication avec la charge est directe. Habituellement, le patient, récemment ou au début de la douleur, était physiquement engagé dans une sorte de travail ou souffrait d'un stress émotionnel grave. Se produit également après un repas copieux ou dans l'air froid..
  • La réaction aux nitrates est négative. La douleur ou l'inconfort ne disparaît pas même avec de fortes doses de nitroglycérine ou de ses analogues lorsqu'ils sont pris sous la langue.

Les signes communs seront également la faiblesse, la transpiration excessive et une baisse de la pression artérielle..

Les symptômes de l'infarctus du myocarde et des maladies coronariennes, en général, sont particuliers, parfois avec leur absence complète aux premiers stades de développement, et dépendent de l'emplacement et des paramètres de la focalisation des cardiomyocytes morts.

Les formes atypiques de crise cardiaque sont:

  • dyspnée; sensation de manque d'air, toux (avec asthme)
  • étourdissements, perte de conscience, assombrissement des yeux (avec collaptoïde)
  • troubles de l'élocution, parésie ou faiblesse passagère des membres (avec atteinte cérébrale)
  • douleurs abdominales, nausées, diarrhée, vomissements (avec gastralgique)
  • palpitations et interruptions (avec arythmie)
  • l'apparition d'un gonflement des jambes, une augmentation du foie et de l'abdomen due à l'accumulation de liquide à l'intérieur (avec œdème)
  • faiblesse, transpiration (avec faible symptôme)
  • combiné - peut combiner les signes de différentes formes

Angine de poitrine

Avec ce type de maladie coronarienne, le symptôme le plus courant est la douleur. Il est similaire à ceux qui ont une crise cardiaque, mais présente des différences qui indiquent directement le diagnostic d'angine de poitrine..

La localisation et sa nature peuvent être les mêmes, cependant, une réaction positive aux nitrates est notée - la douleur ou l'inconfort dans la poitrine immédiatement ou en 2-3 minutes disparaît lors de la prise de nitroglycérine ou de ses analogues sous la langue. En outre, il disparaît généralement une fois le chargement terminé..

Pendant la période interictale et en l'absence d'effets provocateurs, les autres symptômes sont absents.

Cardiosclérose post-infarctus

Le diagnostic spécifié est posé 28 jours après le début de l'infarctus du myocarde et se manifeste par des signes communs caractéristiques d'une clinique d'insuffisance cardiaque. Ceux-ci comprennent l'essoufflement pendant l'effort, les interruptions et les palpitations, le gonflement des jambes, ainsi que la faiblesse, la transpiration. En cas de syndrome douloureux, le développement d'une crise cardiaque répétée ou récurrente ne peut être exclu, ce qui nécessite une aide immédiate.

Arythmies et blocus

Cette forme de maladie coronarienne est chronique, où le pouls dans la maladie coronarienne est son signe caractéristique et indicatif.

La sensation d'un rythme cardiaque rapide ou lent, la "décoloration" et les interruptions de son travail sont les principaux symptômes de la maladie coronarienne dans ce cas.

De plus, une sensation de manque d'air apparaît avec une augmentation de la fréquence cardiaque et de la fréquence cardiaque dans le contexte de la forme tachyarythmique de la maladie coronarienne.

Plaintes non spécifiques de malaise général, la transpiration peut également être dérangeante..

Insuffisance cardiaque chronique

Un œdème avec maladie coronarienne (en tant que symptôme) apparaît avec le développement d'une faiblesse du muscle cardiaque. Elle est primaire ou est considérée comme une conséquence de formes aiguës de maladie coronarienne (après une crise cardiaque).

Le syndrome de rétention d'eau commence par l'apparition d'un œdème symétrique sur les deux jambes le soir. Cela les distingue de l'œdème rénal qui apparaît sur le visage et le matin, ainsi que de l'œdème dans l'insuffisance veineuse chronique, lorsqu'une seule jambe gonfle souvent..

Avec la progression de la maladie, l'œdème peut monter et atteindre la paroi abdominale antérieure.

Avec CHF, le patient développe une fatigue accrue, une faiblesse sévère. L'exercice normal devient un fardeau.

L'essoufflement avec une maladie coronarienne se produit également dans l'insuffisance cardiaque sévère (asthme cardiaque). Il augmente en position couchée, par conséquent, pour faciliter la respiration, de nombreux patients dorment avec une tête surélevée (en mettant 2-3 oreillers sous la tête).

De plus, l'insuffisance cardiaque chronique est caractérisée par des signes de la maladie sous-jacente, conduisant au développement d'une faiblesse du muscle cardiaque.

Formes spéciales de cardiopathie ischémique

Il s'agit notamment de l'angine de poitrine vasospastique et réfractaire, du syndrome du X cardiaque. Les symptômes sont similaires à la clinique de l'angine de poitrine normale, cependant, il existe des phénomènes de vasospasme périphérique, ainsi qu'une réaction négative au traitement standard de l'angine de poitrine..

L'ischémie myocardique indolore n'est détectée qu'avec des méthodes d'examen supplémentaires. La douleur typique (comme avec d'autres formes de cardiopathie ischémique) n'est pas.

Si une clinique de maladies similaires se trouve en elle-même, il est recommandé de contacter immédiatement un spécialiste.

Un médecin de famille, un thérapeute et un cardiologue vous aideront dans cette affaire. Par conséquent, vous ne devez pas retarder une visite chez le médecin et l'automédication, en prenant vous-même des médicaments ou en utilisant des méthodes alternatives sur les conseils de parents ou de voisins.

Seuls un diagnostic et un traitement rapides des maladies coronariennes peuvent prolonger la vie du patient.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie coronarienne (CHD) est nécessaire pour déterminer la forme exacte de la maladie, car le terme lui-même combine plusieurs pathologies en un seul groupe. Cela est nécessaire pour déterminer les autres tactiques de gestion du patient, car le traitement dépend directement du diagnostic rapide.

L'examen comprend la collecte des plaintes, les antécédents médicaux, l'examen général, les méthodes de laboratoire et instrumentales.

Comment suspecter une maladie coronarienne?

Un diagnostic préliminaire est posé lors de l'examen initial du patient par un thérapeute ou un cardiologue. Ces spécialistes savent diagnostiquer les maladies coronariennes..

En plus des symptômes et des plaintes caractéristiques présentés aux patients, il est possible d'identifier les signes de maladie coronarienne dès l'examen.

En pathologie aiguë, qui comprend un infarctus du myocarde, une crise d'angine de poitrine ou une violation soudaine du rythme cardiaque, l'état du patient peut être extrêmement grave jusqu'à la perte de conscience. Dans ce cas, les personnes qui l'accompagnent sont interrogées..

Pendant l'examen, un accent particulier est mis sur l'examen du système cardiovasculaire.

Pâleur ou cyanose de la peau, gonflement des jambes et du bas des jambes peuvent être des signes de pathologie coronarienne.

Des déformations thoraciques congénitales ou acquises peuvent être déterminées dans la région du cœur en fonction du type de bosse cardiaque..

Avec la percussion frontalière, la matité cardiaque peut être déplacée. Auscultatory, des bruits supplémentaires et des interruptions peuvent être entendus..

Le pouls dans la maladie coronarienne peut être réduit ou accéléré (selon la forme de la maladie). Autrement dit, il n'est pas très indicatif.

La pression artérielle avec hypertension concomitante peut être augmentée. Avec le développement d'une insuffisance cardiaque aiguë, par exemple, dans le contexte de l'infarctus du myocarde, la pression contraire peut être réduite.

Méthodes de recherche en laboratoire

Les tests de dépistage des maladies coronariennes peuvent aider à poser le bon diagnostic. Évaluer l'analyse générale et les marqueurs biochimiques du sang.

La formule sanguine complète reflète les caractéristiques quantitatives des globules rouges, de l'hémoglobine, de la numération des globules blancs et du taux de sédimentation des érythrocytes (ESR).

La principale indication de cette analyse est l'identification d'une pathologie concomitante qui peut imiter ou déformer les principaux symptômes des maladies cardiovasculaires.

Avec un infarctus du myocarde étendu, une leucocytose et une ESR accélérée dans les premiers jours sont possibles. Ils reflètent les processus de nécrose (carie) du muscle cardiaque.

Les résultats des analyses sont interprétés en fonction du délai de prescription de la maladie..

Une analyse d'urine générale, un test sanguin pour le glucose sont obligatoires, les paramètres biochimiques des reins sont évalués afin d'identifier les maladies métaboliques de fond et le diabète.

Le diagnostic de «maladie coronarienne», à savoir l'infarctus du myocarde, peut être confirmé avec une grande confiance après un test sanguin pour les enzymes. Ceux-ci inclus:

  • CPK (créatine phosphokinase),
  • ASaT (aspartate aminotransférase),
  • ALaT (alanine aminotransférase).

Normalement, ils sont présents dans le sang en petites quantités, car ce sont principalement des substances intracellulaires. Dans la destruction aiguë des cardiomyocytes à la suite d'un infarctus du myocarde, leur libération massive dans la circulation sanguine est observée, ce qui se reflète dans l'analyse biochimique sous la forme d'une augmentation de leur concentration au-dessus des normes acceptées.

Une telle augmentation peut être associée non seulement à une crise cardiaque. Les autres causes courantes comprennent une maladie du foie, une insuffisance cardiaque grave ou une maladie des muscles squelettiques..

Un indicateur important est également la détection des troponines dans le sang - les composants protéiques du muscle cardiaque. Leur identification n'est plus précise que dans les premières heures de la mort des cellules myocardiques. L'échantillonnage sanguin pour cet indicateur n'a pas de sens avec une crise cardiaque de deux à trois jours déjà développée.

Un test sanguin pour les électrolytes détermine la teneur en potassium et en sodium. Leur concentration affecte le rythme cardiaque et peut provoquer des arythmies..

Et bien sûr, une étape importante dans l'établissement d'un diagnostic de maladie coronarienne consiste à déterminer le spectre lipidique sanguin.

La concentration de cholestérol total et de ses fractions reflète la prédisposition d’une personne au développement de l’athérosclérose, qui est le principal facteur de développement d’une pathologie du système cardiovasculaire telle que les maladies coronariennes.

Diagnostic des maladies coronariennes à l'aide de méthodes instrumentales.

Les principales procédures qui permettent de déterminer le diagnostic de "IHD" chez un patient avec une grande certitude comprennent:

  • Électrocardiographie (ECG)
  • Coronaroangiographie (CAG)
  • Holter ECG Monitoring
  • Tests fonctionnels
  • Échocardiographie

En outre, les patients subissent une radiographie du thorax pour exclure une pathologie respiratoire.

Électrocardiographie

L'étude principale, qui est réalisée principalement avec suspicion de formes aiguës d'une pathologie telle que la maladie coronarienne - ECG.

Il s'agit d'une procédure de capture et d'enregistrement des champs bioélectriques du cœur. L'étude nécessite un équipement spécial sous la forme d'un électrocardiographe et d'électrodes. Le premier est un récepteur avec un élément d'écriture (spécialement réglé pour la tension) et du papier millimétré. Et sur la poitrine et tous les membres, des électrodes spéciales sont superposées selon le type de plaques à fils. À la suite de la transmission de signaux électriques du muscle cardiaque à l'électrocardiographe, des courbes sous forme de dents sont tracées sur un film millimétrique - une image graphique des contractions de diverses parties du cœur - oreillettes et ventricules. Avec toutes les formes de maladie coronarienne sur l'ECG, une image particulière est observée.

Dans l'infarctus aigu de différentes localisations, l'apparition d'une onde Q pathologique ou d'une élévation du segment ST au-dessus du contour dans les dérivations correspondantes est la plus caractéristique. Au stade de la cicatrisation, ces changements peuvent disparaître complètement..

Avec l'angine de poitrine au moment de l'attaque, il est également possible de corriger des changements ischémiques similaires qui passent sans laisser de trace après l'arrêt de l'épisode..

Avec une forme arythmique de maladie coronarienne, des troubles du rythme peuvent être détectés à la fois avec une fréquence cardiaque rare (bradysisystole) et cardiaque (tachyarythmie). Des contractions extraordinaires peuvent également se produire - extrasystoles.

Avec l'insuffisance cardiaque liée à une maladie coronarienne chronique, sur l'ECG, vous pouvez voir l'allongement des segments principaux et des complexes ventriculaires déformés en raison du ralentissement du pouls ou de l'hypertrophie (augmentation) des chambres.

L'interprétation des résultats est réalisée par des médecins du diagnostic fonctionnel.

Mais même en présence de changements pathologiques sur le film, une évaluation complète des données obtenues en collaboration avec la clinique et d'autres méthodes de recherche est nécessaire..

Étant donné que les cas de surdiagnostic de la maladie ne sont pas rares.

Angiographie

Fait référence à l'étalon-or pour le diagnostic de la maladie coronarienne. Grâce à cela, une évaluation visuelle du degré de rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins du cœur est possible à l'aide d'un agent de contraste qui y est introduit.

L'étude elle-même est enregistrée dans une série de rayons X.

Souvent, l'angiographie coronarienne diagnostique devient médicale lorsqu'un stent (tube à mailles creuses) est immédiatement installé dans la zone du vaisseau rétréci pour élargir la lumière et améliorer la circulation sanguine coronaire.

Holter ECG Monitoring

Cela représente un enregistrement ECG long (de plusieurs heures à 7 jours), car un ECG une fois effectué peut ne pas avoir le temps d'enregistrer une pathologie.

Elle est principalement réalisée pour les patients atteints d'arythmies cardiaques complexes, d'épisodes douloureux nocturnes cardiaques, ainsi que pour un diagnostic peu clair ou pour suivre un traitement en vue de le corriger..

De par sa conception, l'appareil est similaire à un électrocardiographe, mais uniquement portable, et au lieu du papier, il y a une bande magnétique spéciale pour l'enregistrement.

La conclusion est également émise par le diagnosticien fonctionnel.

Charger des échantillons

Ils sont effectués à l'aide d'un tapis roulant ou d'un vélo d'exercice, ou à l'aide d'un test de marche de 6 minutes.

La nécessité de tels tests est due au fait que certaines formes de maladie coronarienne ne se manifestent cliniquement qu'avec un effort physique. C'est à ce moment que l'ischémie myocardique (manque d'oxygène) se développe en raison de l'inadéquation entre les besoins du muscle cardiaque et la quantité de sang fournie par les vaisseaux rétrécis..

Cette fonction cardiaque altérée est enregistrée sur un ECG..

Une indication pour les tests est également la nécessité de clarifier le diagnostic, la forme et la gravité de la maladie coronarienne, la sélection et la surveillance de l'efficacité du traitement.

La technique est associée à un certain risque, par conséquent, elle n'est nécessairement réalisée qu'en présence d'un spécialiste qui sait effectuer la cardioréanimation.

Le test s'arrête immédiatement lorsque la santé du sujet se détériore ou si des écarts graves apparaissent sur l'ECG.

Échocardiographie

Permet d'évaluer visuellement en temps réel la taille des cavités et l'épaisseur des parois du cœur, la contractilité (fraction d'éjection) de différentes parties du myocarde, ainsi que la présence de formations supplémentaires (thrombus, tumeur) dans la cavité des oreillettes ou des ventricules.

Elle est réalisée à l'aide d'une machine à ultrasons spéciale par un médecin diagnostique.

Au cours de l'étude, vous pouvez clairement voir le travail de l'appareil cardiaque et valvulaire, ainsi que le rythme et la fréquence des contractions.

Plus montré dans les formes chroniques de maladie coronarienne, à savoir - avec l'insuffisance cardiaque et la formation d'anévrisme dans la période post-infarctus.

Les signes de maladie coronarienne chez les hommes et les femmes ne sont pratiquement pas différents. Cependant, dans le premier, la maladie survient à un âge plus précoce. Malheureusement, les maladies coronariennes «rajeunissent constamment». Par conséquent, au moindre soupçon, un appel urgent à l'aide médicale est nécessaire. Un diagnostic rapide peut non seulement sauver des vies, mais aussi prévenir de graves complications. Il améliorera le pronostic, la qualité de vie et le bien-être à l'avenir..

Traitement

Le diagnostic d’ischémie ressemble parfois à une phrase, car, malheureusement, cette maladie est incurable et laisse une empreinte désagréable sur la vie du patient. Par conséquent, la question de savoir s'il est possible de guérir la maladie coronarienne, tout cardiologue donnera une réponse négative. Mais en même temps, les médicaments dans ce cas ne peuvent pas être dispensés, car un traitement correctement sélectionné des maladies coronariennes en combinaison avec un mode de vie sain prolongera considérablement la vie du patient, évitera des complications graves et facilitera le cours de l'ischémie.

Règles pour le traitement des maladies coronariennes

Comment éviter les maladies coronariennes? Pour lutter efficacement contre l'ischémie et éviter son développement, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles importantes:

  • Contrôle de la pression artérielle. Une augmentation brusque et prolongée de la pression artérielle ne doit pas être autorisée. Pour le contrôle, vous devez effectuer vous-même une mesure de pression quotidienne, de sorte que si elle augmente, vous pouvez prendre des mesures en temps opportun. Normalement, la pression ne doit pas dépasser 140 à 90 unités.
  • Alimentation équilibrée La première chose qu'un médecin fera après avoir diagnostiqué une maladie coronarienne est de prescrire un régime pauvre en cholestérol. Le régime alimentaire et la liste des produits recommandés et interdits sont sélectionnés individuellement en fonction de la gravité de la maladie, de l'âge du patient et de ses caractéristiques individuelles.
  • Contrôle du cholestérol. Un test sanguin pour le cholestérol est effectué régulièrement selon les directives d'un médecin. En cas d'écart par rapport à la norme, le traitement médicamenteux et la nutrition sont ajustés. Dans ce cas, la quantité totale de cholestérol dans le sang ne doit pas dépasser 5 mmol / L. Une partie de ce volume est le cholestérol à haute densité, qui est considéré comme utile et nécessaire. Elle doit être d'au moins 1 mmol / l. La masse restante est allouée au cholestérol nocif à basse densité. Mais en même temps, elle ne devrait pas dépasser 3 mmol / l. Pour comprendre comment traiter les maladies coronariennes, vous devez comprendre le niveau de cholestérol que le patient a reçu et contrôler ce niveau tout au long du processus thérapeutique.
  • Respect des habitudes de sommeil. Pour que le cœur fonctionne dans des conditions confortables, vous ne pouvez pas surcharger le corps, y compris les troubles du sommeil. Vous devez vous coucher en même temps: le plus confortable pour votre horloge biologique. Il est également nécessaire de dormir une journée pendant au moins 7 et pas plus de 10 heures. Les écarts par rapport à cette norme vers un côté plus ou moins important affectent négativement le travail du muscle cardiaque.
  • Air frais. Il est très important de prévenir la privation d'oxygène du corps. Si possible, vous devez passer 30 à 40 minutes par jour à marcher au grand air. Si la marche ou la longue marche est contre-indiquée lors de la rééducation des patients atteints de maladie coronarienne et que le patient n'a pas la possibilité de rester dehors pendant longtemps, il est impératif de ventiler la pièce quotidiennement après le réveil et avant le coucher. Cela affectera avantageusement la qualité du sommeil et permettra également de saturer le sang avec suffisamment d'oxygène.
  • Rejet des mauvaises habitudes. Vous devez oublier les mauvaises habitudes telles que boire de l'alcool et fumer. Ils intoxiquent le corps, modifient la composition du sang pour le pire et épuisent le muscle cardiaque.

Ces règles doivent être respectées non seulement pendant le traitement, mais également pour la prévention des maladies coronariennes..

Médicaments pour le traitement des maladies coronariennes

Avec la maladie coronarienne, la thérapie est principalement réalisée avec des médicaments. Pour cela, un complexe de différents groupes de médicaments est utilisé, tels que les inhibiteurs de l'ECA (Enapril, Lisinopril), les bêta-bloquants (Anaprilin), les nitrates (Nitroglycérine), les statines (Atorvastatine), les agents antiplaquettaires (Aspirine), les anticoagulants (Warfarine). En combinaison, ces médicaments aident à maintenir une tension artérielle normale, à soulager les crises cardiaques, à maintenir la viscosité du sang sous forme diluée, à réduire le niveau de cholestérol à faible densité nocif et à prévenir les caillots sanguins. Une telle aide pour les maladies coronariennes aidera à éviter des méthodes de traitement et des complications plus radicales..

En plus de ces médicaments, on prescrit souvent aux patients divers complexes multivitaminiques pour maintenir le corps et le système immunitaire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antihypoxants et des diurétiques. Ces médicaments sont prescrits pour améliorer l'efficacité d'une thérapie complexe..

N'oubliez pas le traitement des remèdes populaires et des herbes. Il existe un grand nombre de plantes qui peuvent avoir un effet auxiliaire. Par exemple, l'aubépine, l'ail, le raifort, la valériane et l'agripaume. L'aubépine affecte favorablement la composition du cœur et du sang, l'ail est un agent anti-inflammatoire, le raifort améliore la circulation sanguine, la valériane et l'agripaume aident à normaliser la pression artérielle avec une hypertension concomitante.

Les médicaments décrits ci-dessus comprennent une combinaison d'agents pour le traitement des maladies coronariennes. Des méthodes de traitement spécifiques, des médicaments et leur posologie doivent être prescrits directement par le médecin traitant après que tous les tests nécessaires ont été effectués. La maladie coronarienne est-elle traitée? Pas pour le moment. Mais le corps doit être maintenu et les complications évitées. Avec ce type de maladie, vous ne pouvez pas vous engager dans l'automédication et le traitement non contrôlé, car cela est lourd de complications graves et même de la probabilité de décès.

Traitement chirurgical des maladies coronariennes

En cas d'inefficacité d'autres méthodes, un traitement chirurgical des maladies coronariennes est utilisé. Il s'agit d'une procédure complexe et dangereuse, caractérisée par une rééducation prolongée. Avec la maladie coronarienne, le shunt est effectué en cas de crise cardiaque. Avec les maladies coronariennes, la chirurgie reste parfois la seule option (en cas de risque élevé de complications).

Après la dérivation, un flux sanguin élevé vers le cœur est assuré en raison de la formation d'un nouveau canal, ce qui réduit la charge sur les vaisseaux affectés. Par exemple, si une coronaire survient à la suite d'une thrombose de l'artère coronaire, elle est contournée. En conséquence, la clairance nécessaire à la circulation sanguine augmente et l'apport sanguin au muscle cardiaque revient à la normale..

La chirurgie de pontage implique généralement une rééducation à long terme: au moins 6 mois. Pendant cette période, il est nécessaire:

  • Limitez l'activité physique;
  • Ne soulevez pas de poids;
  • Évitez le stress et le stress émotionnel;
  • Suivez un régime pauvre en cholestérol;
  • Ne buvez pas d'alcool;
  • Arrêtes de fumer.

La durée des shunts est d'environ 6 ans. Après leur usure, une deuxième opération peut être prescrite pour le remplacement. Immédiatement après la chirurgie, les mouvements des patients ne doivent pas être restreints. Les premières semaines, il est nécessaire de faire de la gymnastique légère, en pétrissant les articulations des mains, des pieds et du cou. Il faut aussi marcher. Il est recommandé de marcher au moins 50 mètres par jour (selon ce que vous ressentez). Cela aidera à prévenir les complications telles que la pneumonie causée par la stagnation de liquide dans les bronches..

Après la sortie de l'hôpital, l'activité physique doit être limitée. Mais cela ne signifie pas que vous n'avez pas du tout besoin de bouger. Habituellement, avant le congé, le médecin examine l'état de préparation du corps pour une vie future et donne des recommandations sur un ensemble d'exercices qui peuvent aider dans ce cas. Vous devez également marcher quotidiennement. La distance doit être calculée individuellement pour ne pas surcharger le corps. Marcher en plein air devrait être un rituel quotidien.

Une personne apte qui a subi une manœuvre peut devoir changer de type d'activité. Pour augmenter la durée de vie de la valve, vous ne pouvez pas donner une grosse charge au cœur. Si le travail a pris beaucoup d'énergie et d'énergie, associé à un stress ou à un effort physique fréquent, alors il doit être changé pour un type d'activité plus doux.

Ainsi, dans le traitement des maladies coronariennes, le plus souvent, vous pouvez vous en tirer avec le médicament et maintenir un mode de vie sain. Cela doit être fait sous la supervision directe d'un médecin. En cas de risque de crise cardiaque ou d'autres complications, une opération est prescrite qui (grâce au shunt implanté) contribuera à améliorer la circulation sanguine vers le cœur et aura un effet bénéfique sur la qualité de vie.

Médicament

La pharmacothérapie des maladies coronariennes vise à réduire la gravité des symptômes et la mortalité, ainsi qu'à améliorer la qualité de vie et le pronostic de la maladie..

En plus des médicaments anti-ischémiques, cela est réalisé en ajustant la nutrition, le mode de vie, l'activité physique et avec un degré sévère de rétrécissement des artères coronaires, par revascularisation avec restauration de la perméabilité du vaisseau affecté par l'athérosclérose. Le traitement avec des remèdes populaires n'a aucune base factuelle et ne peut probablement être efficace qu'au stade de la prophylaxie pathologique..

Les préparations pour la maladie coronarienne sont divisées en plusieurs groupes selon le mécanisme d'action. Ils comprennent:

  • nitrates,
  • bêta-bloquants,
  • Inhibiteurs de l'ECA,
  • statines,
  • agents antiplaquettaires,
  • antagonistes du calcium,
  • diurétiques,
  • antiarythmiques,
  • cytoprotecteurs.

Que prendre avec une maladie coronarienne, ne conseille qu'un spécialiste qualifié après avoir effectué des méthodes de diagnostic et établi un diagnostic.

Nitrates

Un groupe de médicaments qui aide à soulager le principal signe de maladie coronarienne - la douleur - avec l'angine de poitrine. Le mécanisme d'action anti-angineux est basé sur la libération d'oxyde nitrique, qui dilate les vaisseaux sanguins, y compris les vaisseaux cardiaques. Pour cette raison, plus de sang commence à couler vers le cœur avec de l'oxygène et des nutriments, éliminant leur carence, et la douleur disparaît. Relatif à la thérapie symptomatique, n'affecte pas la cause et le pronostic de la maladie.

L'ensemble du groupe est divisé en médicaments à action courte et à action prolongée. Les premiers comprennent la nitroglycérine, le nitrosorbide, l'érinite. Ils conviennent pour arrêter une crise d'ischémie en raison de son effet rapide. En cas de douleur soudaine de l'angine ou pour leur prévention (prophylaxie), ils sont pris sous la langue (sous forme de spray et de comprimés). Mais leur effet est également éphémère et se termine en quelques heures..

Pour prolonger (longue durée d'action), on peut citer le di- et le mononitrate d'isosorbide (pectrol, monochinque). Ils sont utilisés comme analgésiques souffrant d'angine de poitrine stable deux fois par jour..

Les principaux effets secondaires sont le développement d'une résistance (dépendance), de graves maux de tête, ainsi qu'une forte baisse de pression due à l'expansion des vaisseaux sanguins. Par conséquent, ils sont le moyen de choix pour les épisodes douloureux fréquents d'angine de poitrine dans le contexte de l'hypertension avec un nombre élevé de tension artérielle. Déconseillé aux patients dont la tension artérielle est inférieure à 110/70 mm Hg.

Le problème de la toxicomanie est résolu par la prise de médicaments avec une alternance de «repos». Le calendrier d'administration est prescrit par le médecin traitant.

Bêtabloquants

Les médicaments pour le traitement des maladies coronariennes comprennent également un groupe de bêta-bloquants. Affectez les prévisions. Selon le mécanisme d'action, ils diffèrent des nitrates, car ils affectent directement le travail du muscle cardiaque. L'effet est associé à l'effet sur les récepteurs des cellules qui réduisent le rythme cardiaque et leur force. Le myocarde commence à fonctionner de manière moins intensive, la charge diminue, et ensuite la demande en oxygène diminue..

Les comprimés pour les maladies coronariennes de ce groupe sont largement utilisés pour le traitement des arythmies, réduisant l'excitabilité des cellules et bloquant la conduction des impulsions.

Les immobilisations comprennent le métoprolol, le bisoprolol, le carvédilol, le propranolol, l'aténolol, le nébivolol et autres.

Parmi les principales indications d'utilisation figurent l'infarctus du myocarde, la cardiosclérose post-infarctus, l'angine de poitrine, l'insuffisance cardiaque chronique et la forme arythmique de la cardiopathie ischémique.

Ces médicaments pour le traitement des maladies coronariennes sont contre-indiqués dans l'asthme bronchique et la MPOC, la bradycardie (pouls rare inférieur à 60 battements par minute), l'hypotension (pression artérielle inférieure à 90/60 mm Hg), y compris dans le contexte d'effondrement ou de choc cardiogénique, auriculo-ventriculaire blocage de 2-3 degrés (lorsque la conduite d'une impulsion électrique le long du myocarde est perturbée) et intolérance individuelle. Déconseillé aux enfants de moins de 18 ans (pas d'études cliniques), pendant la grossesse et l'allaitement.

Les réactions indésirables les plus courantes, en plus des allergies, comprennent une diminution de la fréquence cardiaque de moins de 56 battements par minute, une forte baisse de la pression artérielle, un bronchospasme et un dysfonctionnement du système reproducteur.

Une approche individuelle nécessite tout traitement des maladies coronariennes, les médicaments et les doses sont donc sélectionnés en fonction des indications et contre-indications.

Inhibiteurs de l'ECA

Il s'agit notamment de l'énalapril, du périndopril, du ramipril, du lisinopril, du fosinopril, du captopril, etc..

La principale indication de maladie coronarienne est l'insuffisance cardiaque chronique, bien que les fonds soient liés à des médicaments de première intention pour le traitement de l'hypertension. Il est prouvé que les médicaments ont la propriété de remodeler les cavités cardiaques, réduisant le degré d'hypertrophie myocardique (épaississement). Effet positif sur le pronostic, réduisant le pourcentage de mortalité par crise cardiaque et décompensation de l'insuffisance cardiaque, en particulier dans le contexte de la dysfonction myocardique ventriculaire gauche.

Contre-indiqué en cas d'intolérance individuelle, de sténose bilatérale (rétrécissement) des artères rénales, d'augmentation du potassium dans le sang, ainsi que pendant la grossesse et l'allaitement.

Les principaux effets secondaires sont une forte diminution de la pression artérielle, une toux sèche. Ce qui sert d'indication pour leur remplacement par un groupe de sartans de mécanisme similaire (valsartan, telmisartan).

Les doses et le schéma posologique sont sélectionnés individuellement en fonction des paramètres de la pression artérielle, en commençant par les doses de départ.

Statines

Compte tenu de la raison du développement de la maladie coronarienne, qui consiste dans 80% des cas dans les dommages aux artères par le processus athérosclérotique, des médicaments hypolipidémiants sont prescrits pour réduire et stabiliser les plaques de cholestérol. Les médicaments de choix sont les statines. Ceux-ci incluent l'atorvastatine, la rosuvastatine, la simvastatine.

Montré avec un profil lipidique modifié: cholestérol total supérieur à 4,5 mmol / L, lipoprotéines de basse densité supérieures à 1,8 mmol / L.

Réduire la concentration des fractions lipidiques en raison de l'effet sur le foie, notamment en raison du blocage de la HMG-CoA réductase, responsable de la formation ultérieure de cholestérol.

Effets secondaires - hypernzyme ALaT et ASaT (enzymes internes des cellules du foie), myopathie, allergie.

Contre-indiqué dans les maladies du foie et des reins, les myopathies, la grossesse, l'allaitement, l'intolérance individuelle et les enfants.

Ils sont pris une fois par jour. La posologie initiale habituelle de 20 mg avec une augmentation progressive du niveau de lipides souhaité sous le contrôle des enzymes sanguines.

Prendre le médicament sous réserve de l'atteinte du bon niveau de cholestérol et de ses fractions à vie.

Agents antiplaquettaires et anticoagulants

Ils sont utilisés pour la prévention des complications vasculaires, telles que la thrombose dans les artères coronaires et l'amincissement du sang. Ceux-ci incluent l'aspirine et ses analogues (Thrombo Ass, Cardiomagnyl), ainsi que le clopidogrel. Indiqué pour toutes les formes de maladie coronarienne. La dose quotidienne optimale d'aspirine est de 75 à 150 mg. Contre-indiqué dans le risque élevé de saignement.

Antagonistes du calcium

Ils sont représentés par deux variétés intragroupe: les dihydropyridines (nifédipine, amlodipine) et les non dihydropyridines (vérapamil, diltiazem). Ces derniers sont utilisés pour traiter les maladies coronariennes..

L'effet principal est obtenu en raison de l'effet sur les canaux calciques intracellulaires, en raison duquel une vasodilatation est observée, ainsi qu'une diminution de la fréquence cardiaque.

Les effets indésirables les plus courants sont l'enflure des jambes, des maux de tête.

Les médicaments sont contre-indiqués pour l'hypotension, le blocage intracardiaque, l'insuffisance cardiaque sévère.

Diurétiques

Ils aident à éliminer l'excès de liquide du corps, grâce auquel le volume de sang circulant dans les vaisseaux diminue et la charge sur le muscle cardiaque diminue.

Les diurétiques de l'anse (furasémide, torasémide) et thiazidique (indapamide, hypothiazide) sont isolés.

Il en existe différentes formes - pilules et injections. Avec la maladie ischémique, il est utilisé pour traiter des formes telles que l'insuffisance cardiaque chronique avec syndrome de l'œdème..

Contre-indiqué dans l'hypotension sévère, le coma, l'hypovolémie (déshydratation), les faibles taux de potassium et de sodium dans le sang, les enfants de moins de 3 ans, pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi qu'avec l'intolérance individuelle.

Parmi les effets indésirables, des étourdissements avec une diminution de la pression, des crampes dans les jambes, des allergies surviennent le plus souvent.

Antiarythmiques

Le groupe comprend une grande variété de médicaments, y compris des bêta-bloquants et des antagonistes du calcium..

Préparations potassiques, cordaron, lidocaïne, glycosides cardiaques. Il s'agit d'une liste incomplète de médicaments ayant une activité antiarythmique..

La panangine, l'aspartame et d'autres agents contenant du potassium sont indiqués comme support supplémentaire pour le myocarde après une crise cardiaque ou une insuffisance cardiaque, améliorant le métabolisme des cardiomyocytes.

Contre-indiqué en hyperkali et magnésium, choc cardiogénique, insuffisance rénale.

La cordarone est prescrite pour les arythmies supraventriculaires et ventriculaires, en particulier après une crise cardiaque, pour prévenir la mort subite arythmique.

Contre-indiqué dans les maladies de la glande thyroïde, du bloc cardiaque, de la grossesse, de la lactation, de l'intolérance aux préparations d'iode.

La lidocaïne peut être utilisée dans le développement du syndrome arythmique chez les patients atteints d'infarctus aigu du myocarde. Contre-indiqué dans le bloc cardiaque, choc cardiogénique.

Les glycosides cardiaques sont prescrits pour divers troubles du rythme et insuffisance cardiaque congestive. Contre-indiqué dans le bloc auriculo-ventriculaire. Il y a un danger dans leur surdosage et l'apparition de symptômes d'intoxication glycosidique sous forme d'apparition d'arythmies ventriculaires spécifiques et de blocages AV.

Cytoprotecteurs

La trimétazidine, le mexicor, le mildronate et d'autres médicaments de ce groupe ont des effets métaboliques antiangineux et protègent également les cellules myocardiques d'une carence en oxygène. Affecté comme traitement d'entretien pour toute forme de maladie coronarienne, y compris avec la progression de l'angine de poitrine ou dans la phase aiguë de l'infarctus du myocarde.

Contre-indiqué en cas d'intolérance individuelle, ainsi que pour les femmes enceintes et allaitantes en raison du manque de données cliniques sur leur utilisation chez ces catégories de patients.

Malgré le développement de l'industrie pharmaceutique moderne et la création régulière de nouveaux médicaments pour les maladies coronariennes et d'autres pathologies, aucun moyen n'a encore été trouvé pour se débarrasser complètement de l'athérosclérose et de ses complications.

Remèdes populaires

La maladie coronarienne nécessite une thérapie à vie et un mode de vie sain. Dans le traitement complexe de cette maladie, les remèdes populaires sont largement utilisés. Il existe un grand nombre d'herbes et de plantes qui ont un effet bénéfique sur le cœur et les artères, augmentent la circulation sanguine, abaissent le cholestérol et la viscosité du sang. Voici les remèdes populaires les plus populaires pour la phytothérapie pour les maladies coronariennes:

Aubépine

Un traitement alternatif des maladies coronariennes est impensable sans aubépine. Cette plante renforce parfaitement le muscle cardiaque, aide à réduire la pression et réduit la fréquence cardiaque. Il faut le prendre avec prudence, car la pression peut chuter beaucoup.

Thé à base de baies d'aubépine. Les fruits sont généralement récoltés pendant la saison de maturation et séchés. Le thé de ces fruits peut être bu toute l'année. Pour cela, l'art. Une cuillerée de baies séchées est versée dans 450 ml d'eau bouillante et brassée pendant 15 minutes. Divisez la portion résultante en 2 doses avec une différence d'au moins 6 heures.

Bouillon à base d'aubépine avec rose sauvage et agripaume. 100 gr. cynorhodons et aubépine et 50 gr. herbes agripaume verser un litre d'eau, porter à ébullition pendant 7 minutes. Après cela, le bouillon doit être refroidi, passé à travers un chiffon ou une gaze et pris un demi-verre le matin à jeun.

La racine de cette plante améliore la circulation sanguine et l'apport sanguin aux organes internes, elle est très importante pour les patients atteints de maladie coronarienne. Le traitement avec des remèdes populaires à base de raifort est utile et efficace, mais il n'est pas recommandé de l'utiliser par voie orale pour les maladies du tractus gastro-intestinal.

Inhalations au raifort. Versez de l'eau bouillante sur une cuillère à soupe de raifort fraîchement râpé et inspirez pendant 15 minutes.

Raifort au miel. Bien mélanger 100 g. raifort et la même quantité de miel et manger le matin après avoir mangé 1,5 cuillères à café, vous pouvez boire avec de l'eau ou du thé. Un tel traitement doit être effectué par intermittence. Il n'est pas recommandé d'utiliser le mélange pendant plus d'un mois, pendant le traitement, vous devez prendre une pause d'au moins 3 semaines entre les cours.

Ail

L'ail affecte également favorablement le processus circulatoire, en outre, il arrête les processus inflammatoires et aide à anesthésier pendant les attaques. Le traitement des maladies coronariennes avec des méthodes alternatives implique l'utilisation de l'ail sous sa forme brute. Il est recommandé de l'ajouter aux plats cuisinés ou de manger un clou de girofle tous les jours avec les repas.

Les remèdes populaires contre les maladies coronariennes sont très efficaces, mais ne s'automédicament pas à l'insu d'un médecin. L'utilisation d'une recette particulière doit être coordonnée avec celle-ci afin d'éviter les complications.

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

A Propos De Nous

Les pathologies vasculaires des membres inférieurs sont presque universelles, en particulier chez les personnes matures. La détection précoce des écarts dans l'apport sanguin aux jambes est une garantie de protection fiable contre les complications graves.