Rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse

Selon le rythme cardiaque du bébé dans l'utérus, le gynécologue peut déterminer si le bébé reçoit suffisamment d'oxygène et quel est son état général. Dans les premiers stades de la grossesse, le rythme cardiaque d'un enfant ne peut être entendu qu'à l'aide d'appareils spéciaux, tandis qu'à partir du milieu du deuxième trimestre, le médecin écoute le cœur avec un tube en bois avec un stéthoscope obstétrique.

Les jeunes femmes enceintes sont préoccupées par la question: quand le rythme cardiaque fœtal apparaît-il pendant la grossesse? Le rythme cardiaque du bébé à naître commence déjà le 21e jour après la conception, la fréquence de ses contractions diffère selon les semaines de grossesse.

Fréquence cardiaque fœtale à différents stades de la grossesse

À chaque semaine de développement de l'embryon dans la cavité utérine, la fréquence cardiaque change également, ce qui est provoqué par le développement progressif du système nerveux autonome, qui est responsable du travail du cœur. Voici un tableau des battements cardiaques fœtaux par semaine de grossesse.

Grossesse (obstétrique)

Le rythme cardiaque du bébé à naître est normal (bpm)

À la 5e semaine de gestation, la fréquence cardiaque chez l’enfant à naître est approximativement la même que celle de la mère, soit 80 à 85 battements / min. En un mois, cet indicateur augmente de plusieurs coups par jour, ainsi, à la fin du premier trimestre de la grossesse, la fréquence cardiaque de l'enfant est de 170-175 battements / min.

À partir de la 15e semaine de grossesse et jusqu'à la fin de toute la période de gestation, le gynécologue régulièrement à chaque rendez-vous à la clinique prénatale vérifie le cœur du bébé dans l'utérus - en écoutant avec un stéthoscope à travers la paroi abdominale avant, à l'aide d'ultrasons, un Doppler portable. À partir de la 15e semaine de grossesse, le nombre normal de battements cardiaques fœtaux par minute ne doit pas dépasser 160-170 battements / min.Si ces indicateurs sont plus élevés, alors vous pouvez soupçonner le début de la privation d'oxygène chez le bébé, et si le cœur se contracte moins de 130 battements / min, alors ils parlent d'aigus l'hypoxie, qui peut menacer le développement et même la vie de l'enfant. Un contrôle strict de la fréquence cardiaque est également nécessaire pour le bébé pendant l'accouchement, en particulier au moment des contractions et des tentatives, normalement 140-160 battements / min. Il existe des indications qui nécessitent une surveillance continue du rythme cardiaque du bébé pendant l'accouchement avec l'appareil CTG, notamment:

  • retard de croissance intra-utérin de l'enfant sur fond d'hypoxie sévère;
  • grossesse multiple (naissance naturelle de 2 fœtus ou plus);
  • stimulation du travail par un compte-gouttes avec de l'ocytocine;
  • anesthésie péridurale pour les femmes en travail;
  • grossesse après terme;
  • accouchement qui a commencé avant la 37e semaine de grossesse;
  • maladies chroniques chez la mère, troubles du système nerveux.

Que rechercher en écoutant le cœur du fœtus?

La formation du cœur dans l'embryon commence aux premiers stades de l'embryogenèse, et le travail de cet organe est un indicateur important du développement de l'enfant à naître et de son état de santé. L'écoute de la fréquence cardiaque du fœtus est nécessaire tout au long de la grossesse et pendant l'accouchement, car ce sont ces indicateurs qui suggèrent diverses pathologies du corps de l'enfant à un stade précoce de son développement.

Quand le rythme cardiaque fœtal est-il entendu à l'échographie? Malgré le fait que la pulsation de l'embryon cardiaque de l'embryon commence à partir de 21 jours, l'échographie ne peut être utilisée que pour les battements cardiaques à 6-7 semaines de gestation, car à ce moment le tube creux commence à se transformer en un organe à quatre chambres complet avec deux ventricules et deux oreillettes.

Lorsque vous écoutez le cœur d'un enfant à naître, faites attention aux indicateurs suivants:

  1. Fréquence cardiaque - un rythme cardiaque de plus de 185 battements / min est appelé tachycardie chez le fœtus, moins de 100 battements / min - bradycardie. Ces deux conditions ne sont pas des indicateurs de la norme et nécessitent une clarification de la cause. La fréquence cardiaque fœtale ne doit pas dépasser 170 battements / min aux deuxième et troisième trimestres.
  2. Sons cardiaques - normaux chez un enfant en bonne santé se développant complètement in utero, les bruits cardiaques sont clairs et sonores, en présence de malformations ou d'anomalies de développement, les contractions ne sont pas clairement visibles et floues.
  3. Fréquence cardiaque - chez un fœtus sain se développant en fonction de l'âge gestationnel, les contractions myocardiques sont répétées rythmiquement à intervalles réguliers. Dans l'hypoxie aiguë ou les anomalies du développement des valves cardiaques, l'arythmie, le rythme du "galop" est entendu.

Méthodes pour écouter les battements cardiaques d'un bébé dans l'utérus

Il existe plusieurs façons d'écouter les contractions du cœur dans l'utérus, selon l'âge gestationnel..

À partir de la 5e semaine de grossesse, le travail du cœur chez un bébé à naître ne peut être évalué qu'à l'aide d'une échographie transvaginale et transabdominale. En début de grossesse, l'échographie détermine s'il y a une contraction du cœur, si l'embryon se développe, combien de battements par minute le myocarde palpite. De la 12e à la 20e semaine, le médecin évalue non seulement la fréquence cardiaque, mais aussi la localisation de l'organe, la présence de toutes les cavités, le fonctionnement des valves cardiaques. C'est à ces périodes gestationnelles que le fœtus révèle la plupart des malformations cardiaques.

Stéthoscope

Un stéthoscope obstétrique est utilisé pour évaluer les paramètres de contraction du muscle cardiaque après 20 semaines de gestation. À chaque rendez-vous à la clinique prénatale, le médecin détermine d'abord l'emplacement de la tête du bébé et sa position dans l'utérus, puis place le tube sur la paroi abdominale antérieure de la mère et écoute le tonus cardiaque du fœtus. À partir de la seconde moitié de la grossesse, vous pouvez également utiliser un stéthophonendoscope, mais en obstétrique, ils y ont rarement recours. À la naissance, le rythme cardiaque est entendu par un stéthoscope obstétrique toutes les demi-heures, tout en prêtant toujours attention aux bruits cardiaques avant les contractions et immédiatement après..

Cardiotocographie (CTG)

Depuis le début du troisième trimestre de la grossesse, la fréquence cardiaque fœtale a été évaluée par le CTG au moins une fois par femme enceinte. Pendant l'accouchement, il s'agit d'une procédure obligatoire qui montre non seulement le nombre de battements cardiaques par minute chez un bébé, mais enregistre également la réaction du muscle cardiaque fœtal à chaque contraction.

Écouter le rythme cardiaque d'un bébé par semaine

À quelle semaine de grossesse la fréquence cardiaque fœtale peut-elle être calculée? La seule façon de le faire dans les premiers stades n'est possible qu'avec l'aide d'une machine à ultrasons. Si à 6 semaines, il n'y a pas de pulsation cardiaque sur l'écran du moniteur, il est probable que la grossesse s'est arrêtée dans de telles situations, une femme doit être réexaminée sur un autre appareil.

Quelle semaine le cœur fœtal se contracte-t-il à travers la paroi abdominale? Vous pouvez entendre comment le cœur du bébé se contracte à travers l'abdomen maternel dès la 20e semaine de grossesse en attachant un stéthoscope obstétrique à la paroi abdominale antérieure, il vous suffit tout d'abord de déterminer la position du fœtus dans l'utérus et sa position afin de savoir de quel côté et à quelle hauteur mettre le tube dans sinon rien ne sera entendu.

Parfois, à l'aide d'un stéthoscope obstétrique, il n'est pas possible d'écouter le cœur d'un enfant - cela peut être dû à certaines conditions:

  • grossesse multiple;
  • polyhydramnios;
  • malformations cardiaques chez l'enfant à naître;
  • embonpoint et gonflement chez une femme enceinte;
  • fixation du placenta le long de la paroi abdominale antérieure.

Dans de telles situations, une autre méthode est utilisée pour écouter les paramètres cardiaques fœtaux. Si, lors d'une échographie, le médecin suspecte des malformations cardiaques chez l'enfant à naître, une échocardiographie supplémentaire du fœtus est alors prescrite, la procédure sera informative de 20 à 28 semaines de grossesse. L'échocardiographie vous permet d'étudier en détail toutes les parties du cœur chez un enfant, d'évaluer le débit sanguin et la fonction valvulaire, cette procédure est une étude obligatoire pour les femmes enceintes de plus de 35 ans et pour les femmes enceintes qui ont déjà des enfants atteints de malformations cardiaques.

À partir de 28-30 semaines, toutes les futures mères se voient prescrire une procédure CTG Un capteur spécial est fixé à la paroi abdominale antérieure, qui enregistre les paramètres du rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse pendant une certaine période de temps. L'exécution répétée de cette procédure est requise pour les femmes ayant une grossesse compliquée, à savoir:

  • toxicose tardive;
  • la présence de cicatrices sur l'utérus après avoir subi une intervention chirurgicale et une césarienne dans le passé;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • maladies chroniques chez la femme enceinte;
  • diminuer ou augmenter la quantité de liquide amniotique;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • grossesse de plus de 42 semaines.

Les indices CTG sont évalués sur une échelle de 12 points: 9-12 points - l'état normal de l'enfant, il reçoit une quantité suffisante d'oxygène et se développe pleinement, 6-8 points - il y a des signes de manque d'oxygène, le CTG doit être répété tous les deux jours et, si nécessaire, prescrire un traitement à une femme enceinte, 5 points ou moins - il y a une menace pour la vie de l'enfant, il souffre d'hypoxie aiguë, une femme doit subir une césarienne. Lors de la réalisation de CTG, le rythme basal et ses changements lorsque l'enfant bouge sont déterminés. Normalement, la première fréquence cardiaque doit être de 130 à 160 battements au repos du fœtus et jusqu'à 190 coups avec agitation. Les changements de rythme montrent à quel point la fréquence cardiaque s'écarte en moyenne des paramètres basaux, normalement chez un fœtus sain pas plus de 5-25 battements / min.

Comment écouter le rythme cardiaque du fœtus par vous-même à la maison?

De nombreuses femmes enceintes souhaitent savoir s'il est possible d'écouter de manière indépendante le cœur de l'enfant à la maison? C'est assez difficile, surtout au début de la grossesse. À partir de la semaine 25, un stéthophonendoscope peut être appliqué sur l'estomac, afin que la mère puisse entendre les battements de cœur de son bébé. Le futur papa peut entendre le rythme cardiaque du bébé depuis le début du troisième trimestre de la grossesse, plaçant son oreille sur le ventre de sa femme. Au premier trimestre, une femme peut écouter de façon indépendante le cœur d'un enfant à l'aide de dopplers fœtaux modernes.

Comment déterminer le sexe d'un rythme cardiaque?

Il existe une théorie selon laquelle, par le nombre de battements cardiaques par minute chez un bébé dans l'utérus, on peut déterminer son sexe - comme si le cœur d'un garçon était moins réduit que celui d'une fille. Scientifiquement, ce fait n'a été confirmé par rien, bien que l'échographie ait révélé que le cœur bat régulièrement et rythmiquement chez un fœtus masculin, tandis que chez les filles, il est quelque peu chaotique. La fréquence cardiaque peut changer avec les mouvements du bébé, un changement dans sa position corporelle dans l'utérus et le stress chez la mère, par conséquent, en calculant le nombre de battements cardiaques d'un enfant, on ne peut supposer que l'un ou l'autre sexe.

L’évaluation des paramètres des battements cardiaques du bébé dans l’utérus fait partie intégrante du suivi du déroulement normal de la grossesse. Par la nature et la fréquence des battements cardiaques chez un enfant, un médecin peut soupçonner une violation de son développement et la présence de complications chez une future mère.

Quelle est la fréquence cardiaque fœtale par semaine lorsque vous pouvez entendre

Le rythme cardiaque du bébé à naître est le son le plus agréable et le plus attendu pour une femme enceinte. Cela signifie le début d'une nouvelle vie, de l'espoir et de la joie de la future maternité. Mais en plus de cela, le rythme cardiaque du bébé peut en dire beaucoup sur sa santé.

Temps de détection et fréquence cardiaque fœtale

Vous pouvez détecter les battements cardiaques du bébé dès les premiers stades. À l'aide d'une sonde à ultrasons abdominale conventionnelle, le médecin détectera les battements cardiaques à 5 semaines de grossesse, et la sonde vaginale permettra de le faire déjà en 3-4 semaines, c'est-à-dire presque immédiatement après le premier battement d'un petit cœur (voir calcul de l'âge gestationnel - calculatrice).

La fréquence cardiaque fœtale varie non seulement en fonction de son activité, mais aussi en fonction de la durée de la grossesse.

  • Pour une période de 6-8 semaines, la fréquence des coups est de 110-130 par minute
  • de 8 à 11 semaines peut passer à 190 coups
  • à partir de 11 semaines, il est maintenu dans la plage de 140 à 160 coups, avec de légères déviations dans un sens ou dans l'autre.
l'âge gestationnelnombre de coups / min.
4-6 semaines80-85
6 semaines100-130
7 semaines130-150
8 semaines150-170
9 semaines170-190
10 semaines170-190
11 semaines140-160
12-40 semaines140-160

Le médecin évalue non seulement la fréquence cardiaque fœtale par semaine, mais prend également en compte des facteurs supplémentaires (maladies de la mère et de l'enfant, temps d'écoute et phase de l'activité du bébé).

Causes de la perturbation du rythme cardiaque

Premières semaines de grossesseDe la 12e semaine de grossesse à l'accouchementAccouchement
Fréquence cardiaque inférieure à 120 battements par minute
  • Court terme (moins de 4 semaines)
  • L'état normal de l'embryon (100-130 battements par minute)
  • À une fréquence inférieure à 80 battements - le risque de perdre la grossesse
  • Hypoxie fœtale chronique
  • La réaction du fœtus à la compression du cordon ombilical
  • Hypoxie fœtale chronique ou aiguë
  • Compression du cordon au moment des contractions
Fréquence cardiaque supérieure à 170 battements par minute
  • Plus souvent - l'option standard
  • Parfois - une violation de la placentation
  • Réaction fœtale à ses propres mouvements, stress maternel
  • Hypoxie fœtale chronique
  • Hypoxie fœtale chronique ou aiguë
  • Réaction d'agitation ou de contraction
Sons sourds, difficiles à entendre
  • Capteur à ultrasons à court terme ou obsolète
  • L'obésité de la mère
  • Malformations du cœur et des vaisseaux sanguins du fœtus
  • L'obésité de la mère
  • Insuffisance fœto-placentaire
  • Le placenta situé sur la paroi avant (présentation)
  • Polyhydramnios ou basses eaux
  • Position d'écoute défavorable du fœtus
  • Malformations du cœur ou des vaisseaux sanguins
  • Contractions actives
  • Hypoxie fœtale
Absence de rythme cardiaque fœtal
  • Capteur à ultrasons à court terme ou obsolète
  • Grossesse congelée
  • Début de l'avortement
  • Défaut du capteur CTG ou site d'auscultation incorrect
  • Mort fœtale prénatale
  • Défaut du capteur CTG ou site d'auscultation incorrect
  • Mort fœtale prénatale

Pourquoi déterminer la fréquence cardiaque fœtale?

Mise en place d'une grossesse en développement

Après le premier retard de menstruation et l'apparition de deux bandelettes précieuses, la future femme est généralement envoyée pour une échographie. À l'aide d'appareils modernes, dès la troisième semaine de grossesse, vous pouvez entendre le rythme cardiaque fréquent d'un petit embryon. Si, à la première échographie, le rythme cardiaque fœtal n'est pas entendu en présence d'un œuf fœtal dans l'utérus, ce n'est pas une raison de paniquer. Habituellement, lorsqu'il est réexaminé après une semaine, l'embryon cultivé vous permet d'entendre le rythme de votre cœur. Mais dans certains cas, le rythme cardiaque n'apparaît pas et l'œuf fœtal est déformé. Cette condition est appelée une grossesse gelée. Dans ce cas, à l'aide de médicaments hormonaux, un avortement médicamenteux (complications) est effectué et une nouvelle tentative de grossesse est recommandée après 3-6 mois.

Évaluation du fœtus

Le cœur du bébé réagit aux moindres changements dans le monde qui l'entoure. Le stress, la maladie ou l'activité physique de la mère, l'état de sommeil ou l'activité du fœtus, la concentration d'oxygène dans l'air ambiant se reflètent instantanément dans le rythme cardiaque. Mais ces changements sont temporaires. Si le cœur bat trop vite pendant une longue période, cela indique une violation de l'apport sanguin au fœtus, la soi-disant insuffisance fœtoplacentaire. Le plus souvent, c'est chronique. Dans de rares cas, les capacités compensatoires du bébé sont épuisées, le cœur commence à battre plus lentement que la norme, ce qui indique une détérioration de son état. Dans de tels cas, une livraison d'urgence est souvent requise. Le choix du traitement dépend de la semaine au cours de laquelle le rythme cardiaque fœtal devient pathologique..

Suivi de l'état du fœtus lors de l'accouchement

Au moment de la naissance, le bébé éprouve un stress, une pression et une carence en oxygène énormes. Dans la plupart des cas, son système cardiovasculaire résout avec succès ces difficultés. Mais parfois, le serrage du cordon ombilical, le décollement placentaire ou d'autres conditions d'urgence qui nécessitent des soins médicaux immédiats. Par conséquent, lors de l'accouchement, la fréquence cardiaque de l'enfant est vérifiée après chaque contraction, afin de ne pas manquer les signes d'un manque aigu d'oxygène commençant.

Méthodes pour écouter le rythme cardiaque fœtal

Il s'agit de la toute première méthode utilisée pendant la grossesse. Au cours de l'étude, en plus de déterminer la fréquence cardiaque, le médecin évalue la taille du fœtus, l'état du placenta et donne une conclusion complète. Ils écoutent particulièrement attentivement les tonalités cardiaques et étudient la structure du cœur en cas de malformations chez la femme enceinte et la naissance d'enfants atteints de malformations cardiaques dans le passé. Il est très important d'identifier les anomalies de la structure et du travail du cœur lors des infections portées par la mère pendant la grossesse..

Auscultation

C'est écouter les bruits cardiaques à l'aide d'un stéthoscope obstétrique spécial. Vous pouvez déterminer le rythme cardiaque de cette manière, à partir de 18 à 20 semaines de grossesse. Un médecin expérimenté peut déterminer la fréquence cardiaque approximative, la clarté des tonalités et l'endroit où elles sont mieux entendues à l'aide d'un tube. Mais même une personne sans formation médicale est capable de détecter les bruits cardiaques et de compter leur nombre par minute à l'aide d'un chronomètre.

Dans certains cas, l'auscultation avec un stéthoscope est difficile, voire impossible:

  • femme enceinte en surpoids
  • lorsque le placenta est situé sur la paroi avant de l'utérus (le bruit des vaisseaux interfère alors avec l'auscultation)
  • avec trop peu ou trop de liquide amniotique

Cardiotocographie (CTG)

Une méthode très informative pour évaluer le rythme cardiaque du bébé. En utilisant cette procédure, il est possible de détecter la famine d'oxygène fœtal aux premiers stades et de prendre les mesures appropriées (voir décodage CTG du fœtus pendant la grossesse).

L'appareil CTG est un transducteur à ultrasons qui envoie et capte les signaux réfléchis du cœur fœtal. Tous les changements de fréquence cardiaque sont enregistrés sur film. Avec le capteur principal, un capteur de contractions utérines est également installé. Il montre l'activité de l'utérus, ce qui est particulièrement important lors de l'accouchement..

Dans les appareils de ces dernières années, il existe des capteurs spéciaux de mouvements fœtaux, parfois à l'aide d'un bouton séparé, une femme enceinte peut les réparer d'elle-même. Toutes les informations des capteurs sont affichées sur la bande. La durée de la procédure CTG est de 50 à 60 minutes. Ce temps est généralement suffisant pour attraper des moments d'activité et de sommeil du bébé. Dans des cas particuliers, les capteurs sont attachés au ventre de femme enceinte et laissés pendant une journée.

La grossesse joue un rôle très important dans l'analyse de la fréquence cardiaque fœtale. La première étude CTG est réalisée après 32 semaines, car avant cette date, les données ne seront pas informatives. C'est au bout de 31 à 32 semaines qu'une relation est établie entre l'activité motrice et l'activité cardiaque du fœtus. Habituellement, une femme subit CTG deux fois pendant la grossesse (à 32 semaines et immédiatement avant la naissance). Selon le témoignage, CTG peut être effectué un nombre illimité de fois, car la procédure est inoffensive.

Le décodage de la bande CTG est effectué par un médecin qui compare les résultats de cette étude avec des données d'échographie et d'analyse. La cardiotocographie seule n'est pas la source d'un diagnostic définitif..

Un «bon» CTG comprend les paramètres suivants

  • fréquence cardiaque fœtale en moyenne de 120 à 160 battements par minute.
  • en réponse aux mouvements, la fréquence cardiaque augmente
  • il n'y a pas de contractions cardiaques ou elles sont présentes en quantités minimales

L'appareil analyse indépendamment tous ces paramètres et produit le résultat sous la forme d'un index PSP spécial. Normalement, il ne dépasse pas l'unité. Mais de nombreux autres facteurs affectent le travail du cœur du bébé, que seul un médecin peut évaluer.

Raisons du «mauvais» CTG

  • L'hypoxie (manque d'oxygène) du fœtus est la cause la plus fréquente de modifications du CTG.

Si le bébé manque d'air, alors son cœur commence à travailler dur, la fréquence des contractions augmente. En réponse à une mêlée ou à une agitation propre, le bébé peut répondre par une réduction du rythme cardiaque, ce qui n'est pas non plus la norme.

  • La pression du cordon ombilical sur la tête ou les os du fœtus provoque des changements à court terme sur la bande. Ils ressemblent à ceux qui manquent d'oxygène, mais l'enfant se sent bien et ne manque pas d'oxygène.
  • Capteurs mal fixés

Si, en écoutant les battements cardiaques du fœtus, son hypoxie est confirmée, confirmée par d'autres méthodes, le médecin prescrit un traitement ou effectue un accouchement d'urgence (en fonction de la durée et de l'état du fœtus).

Échocardiographie

L'échocardiographie n'est utilisée à 18-28 semaines de grossesse que si un enfant est suspecté de développer des malformations cardiaques. Il s'agit d'une méthode échographique qui étudie les caractéristiques du flux sanguin et la structure du cœur. Il s'affiche si:

  • une femme a déjà des enfants atteints de malformations cardiaques
  • la mère a des malformations cardiaques congénitales
  • maladies infectieuses au cours de cette grossesse, en particulier au 1er trimestre
  • femme de plus de 38 ans
  • femme enceinte a le diabète
  • retard de croissance intra-utérin
  • a détecté des malformations du fœtus dans d'autres organes et on soupçonne la survenue de malformations cardiaques congénitales

La méthode d'échocardiographie est également utilisée comme échographie bidimensionnelle, et d'autres modes de scanner à ultrasons sont utilisés: échographie unidimensionnelle et mode Doppler. Une telle combinaison de techniques permet d'étudier en profondeur à la fois la structure du cœur et la nature du flux sanguin dans les gros vaisseaux.

Est-il possible de déterminer le sexe du bébé par le rythme cardiaque?

La plupart des femmes sont dans une position intéressante, et même certains travailleurs médicaux pensent que le sexe du bébé peut être déterminé par la fréquence cardiaque du bébé dans l'utérus. Pour une raison quelconque, on croit que chez les filles, le cœur «s'étouffe», c'est-à-dire qu'il bat 150 à 160 fois par minute, et chez les garçons, la fréquence des contractions est de 135 à 150 battements. Cette hypothèse n'a aucune justification scientifique, par conséquent, le sexe de cette manière ne peut être deviné avec confiance qu'à 50%.

La fréquence cardiaque fœtale reflète la capacité du corps à faire face à une carence en oxygène. Le sexe n'affecte pas cette capacité. Si une future mère veut savoir à l'avance quelle couleur acheter une couche, vous pouvez contacter un bon spécialiste en échographie qui peut déterminer le sexe du bébé avec une grande précision.

Puis-je entendre le rythme cardiaque du fœtus par moi-même?

Si la future maman a envie d'écouter le cœur de son bébé, alors il n'est pas nécessaire de faire une visite extraordinaire à la clinique prénatale. Il existe plusieurs façons d'écouter le son d'une vie en développement..

Stéthoscope

L'auscultation avec un stéthoscope d'accès obstétrique est absolument tout. Cela nécessite une sonde obstétricale (qui coûte assez cher), ainsi qu'un assistant attentif et patient. S'il n'est pas médecin, il est peu probable qu'il puisse entendre le cœur avant la 25e semaine de grossesse.

L'essentiel est l'entraînement quotidien. Puis un jour, le mari, la mère ou un autre propriétaire d'un stéthoscope pourra entendre les bruits tant attendus du rythme cardiaque. Il est important d’apprendre à les distinguer des sons des mouvements du fœtus, du pouls ou du péristaltisme de la mère..

Doppler fœtal - Détecteur de rythme cardiaque

S'il n'y a pas de temps pour la formation à l'auscultation, vous pouvez acheter un détecteur à ultrasons portable - doppler fœtal. Cet appareil fonctionne sur le principe d'un appareil CTG conventionnel, mais n'écrit pas d'image graphique sur film. Les écouteurs sont souvent vendus avec l'appareil pour une écoute confortable. Vous pouvez entendre le rythme cardiaque avec cet appareil déjà à 8-12 semaines, mais les médecins recommandent de l'utiliser beaucoup plus tard, si nécessaire, l'étude ne devrait pas durer plus de 10 minutes.

Les avantages du doppler portable:Inconvénients du doppler portable:
  • la capacité d'écouter le rythme cardiaque fœtal à 12 semaines de gestation
  • facilité d'utilisation
  • la capacité d'une femme enceinte d'entendre le travail du cœur de façon indépendante, sans assistant
  • prix élevé
  • restrictions d'utilisation.

Malgré la sécurité de la dopplerométrie, dans tout ce dont vous avez besoin pour observer la mesure et ne pas utiliser souvent l'appareil pendant une longue période

Avec votre oreille contre votre estomac

Quand le rythme cardiaque fœtal est-il entendu par l'oreille? En fin de grossesse (après 30 semaines), vous pouvez vous assurer que le rythme cardiaque fœtal est normal en plaçant simplement une oreille sur le ventre de la femme enceinte, mais cela dépend de la graisse corporelle de la femme. Vous devez écouter le cœur du bébé à un certain endroit de l'abdomen, selon l'emplacement du fœtus dans l'utérus. Si le bébé est allongé tête baissée, son cœur est mieux entendu sous le nombril d'une femme, depuis le dos de l'enfant. Avec une présentation pelvienne, il est préférable d'écouter les tons au-dessus du nombril. Si la grossesse est multiple, le cœur de chaque enfant est entendu dans différentes parties de l'abdomen.

Les cas de pathologies graves qui provoquent des palpitations cardiaques sont assez rares. La nature a ordonné que la grande majorité des grossesses se terminent par la naissance d'un enfant absolument sain et à part entière. Par conséquent, en parallèle avec la supervision d'un médecin, vous devez écouter le nouveau-né dans la vie et profiter de la future maternité.

Bradycardie fœtale

La bradycardie est une condition dans laquelle un ralentissement de la fréquence cardiaque (FC) se produit. Un phénomène similaire peut se produire à n'importe quel stade du développement intra-utérin. La bradycardie fœtale survient dans la pathologie du système cardiovasculaire, ainsi que dans le cas d'autres complications graves pendant la grossesse.

Rythme cardiaque

Le muscle cardiaque commence à fonctionner dès la 3e semaine de grossesse, cependant, il est impossible d'entendre son coup à ce moment. Les échographes modernes vous permettent de déterminer la fréquence cardiaque fœtale à 5-6 semaines d'obstétrique. Pendant cette période, la fréquence cardiaque du bébé est approximativement égale au pouls de la mère. Au fil du temps, la fréquence cardiaque augmente progressivement, atteignant un maximum à la fin du premier trimestre de la grossesse. Au début du deuxième trimestre, la fréquence cardiaque fœtale commence à diminuer.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine:

La bradycardie est une diminution de la fréquence cardiaque fœtale. Lors de la détermination de la fréquence cardiaque, il est nécessaire de prendre en compte l'âge gestationnel, à partir de la date de la dernière menstruation. Chez les femmes avec un cycle irrégulier, il faut se concentrer sur la date estimée de conception. Si la date de conception ne peut être calculée, il est nécessaire de déterminer l'âge gestationnel par échographie.

Les causes de la bradycardie

La réduction de la fréquence cardiaque fœtale n'indique pas toujours le développement d'une pathologie grave. Cette condition peut être transitoire, associée à des anomalies cardiaques temporaires. Une position inconfortable du fœtus, un court serrage des vaisseaux sanguins et d'autres facteurs qui n'affectent pas le développement global du bébé dans l'utérus peuvent entraîner une bradycardie. La bradycardie peut être héréditaire et n'indiquer la formation d'aucune anomalie grave du cœur et des vaisseaux sanguins chez le fœtus.

Les raisons du ralentissement pathologique de la fréquence cardiaque:

  • anomalies chromosomiques fœtales;
  • malformations congénitales du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • insuffisance placentaire.

Une bradycardie qui survient jusqu'à 8 semaines de gestation est très susceptible d'indiquer la présence d'anomalies chromosomiques. Cette condition se retrouve souvent dans le syndrome de Down, Edwards, Patau et certaines autres maladies. Confirmer ou réfuter le défaut chromosomique à l'aide d'un «double test» (test sanguin pour l'hCG et le PAPP-A) et l'échographie pendant une période de 12 à 14 semaines. Un diagnostic précis peut être posé lors des procédures invasives: biopsie chorionique, amniocentèse et cordocentèse.

Une bradycardie chez le fœtus au cours du premier trimestre de la grossesse peut indiquer la présence de malformations du système cardiovasculaire. La raison immédiate de la formation de telles anomalies est une variété de facteurs:

  • les maladies infectieuses dont souffre une femme pendant la grossesse (y compris la rubéole);
  • rayonnement et autres types d'exposition;
  • vivre dans une zone défavorisée sur le plan environnemental;
  • prendre certains médicaments.

Dans de nombreux cas, il n'est pas possible de trouver la cause exacte de la formation de CHD (malformations cardiaques congénitales).

La bradycardie survenue au cours des trimestres II et III de la grossesse, avec un degré de probabilité élevé, indique le développement d'une insuffisance placentaire. Dans cette condition, le placenta n'est pas en mesure de fonctionner pleinement, c'est-à-dire de fournir au bébé des nutriments et de l'oxygène. Dans cette situation, tous les organes internes du fœtus, y compris le cœur, souffrent. Une bradycardie se développe, indiquant une hypoxie chronique et des troubles du fonctionnement du muscle cardiaque.

Causes possibles d'insuffisance placentaire:

  • maladies chroniques de la mère;
  • anémie;
  • toxicose sévère en début de grossesse;
  • prééclampsie;
  • pathologie du liquide amniotique (polyhydramnios et oligohydramnios);
  • maladies infectieuses pendant la grossesse;
  • pathologie du système de coagulation sanguine;
  • stress;
  • mauvaises habitudes de la mère (tabagisme, dépendance à l'alcool);
  • grossesse multiple;
  • entrelacer le fœtus avec un cordon ombilical.

Chacune de ces causes entraîne une altération du flux sanguin dans le placenta, une nutrition inadéquate du fœtus, un manque d'oxygène et le développement d'une hypoxie chronique. La bradycardie est l'une des manifestations de l'hypoxie fœtale. Il est loin d'être toujours possible de connaître la raison exacte de la diminution de la fréquence cardiaque..

Diagnostique

Il est impossible de découvrir la bradycardie fœtale sans un examen spécial. Une femme enceinte n’entend pas le rythme cardiaque de son bébé et soupçonne un problème. Dans la seconde moitié de la grossesse, un signe indirect de bradycardie peut être une augmentation ou un ralentissement des mouvements fœtaux. Un changement soudain de l'activité motrice du bébé suggère un possible développement d'hypoxie et une diminution concomitante de la fréquence cardiaque.

Un point important: tout changement dans l'activité motrice du fœtus - une occasion consultera un médecin. Des mouvements fréquents ou trop rares du bébé, ainsi que l'absence totale de mouvements fœtaux pendant plusieurs heures sont un symptôme alarmant. Dans une telle situation, n'hésitez pas - le bébé peut avoir besoin d'une aide d'urgence.

Les méthodes suivantes permettent de calculer la fréquence cardiaque fœtale et de détecter la bradycardie:

Auscultation fœtale

À partir de 18 semaines de grossesse, à chaque apparition, le médecin écoutera le rythme cardiaque fœtal à l'aide d'un appareil spécial - un stéthoscope obstétrique. Un stéthoscope est un tube creux en bois ou en métal. Le médecin met un stéthoscope sur le ventre de la future mère, trouve le point où le cœur du bébé est assez bien entendu et calcule la fréquence cardiaque en une minute. Une diminution de la fréquence cardiaque de moins de 120 battements par minute indique le développement d'une tachycardie.

À une période de 18-24 semaines de grossesse, le médecin n'est pas toujours en mesure d'entendre le cœur du bébé. Cela peut être dû aux raisons suivantes:

  • femmes en surpoids (développement marqué de graisse sous-cutanée sur l'abdomen);
  • l'emplacement du placenta sur la paroi avant de l'utérus;
  • polyhydramnios;
  • augmentation de l'activité motrice du fœtus pendant l'examen.

Dans ces situations, le médecin peut ne pas entendre le rythme cardiaque ou ne pas l'écouter assez clairement. Plus la période de gestation est longue, plus il est facile pour le médecin d'évaluer la fréquence cardiaque fœtale avec un stéthoscope obstétrique. Pour un diagnostic précis de l'activité cardiaque du bébé, des méthodes instrumentales (échographie, CTG) sont utilisées.

Échographie cardiaque

Le médecin peut déterminer la fréquence cardiaque du fœtus dès 6 semaines de développement fœtal. L'étude est réalisée par une sonde transvaginale. Au cours du premier trimestre, le médecin ne peut calculer que la fréquence cardiaque, mais pas trouver la cause du développement de la bradycardie.

La structure du cœur peut être évaluée déjà à 10-14 semaines de gestation lors du premier dépistage échographique. Cependant, les médecins préfèrent ne pas se précipiter et ne cherchent pas à poser un diagnostic pendant cette période. Mieux encore, le cœur fœtal est observé à une période de 18 à 22 semaines lors du deuxième dépistage échographique. Pendant cette période, le médecin peut non seulement calculer la fréquence cardiaque, mais également identifier diverses malformations fœtales conduisant à une bradycardie.

À une période de 18 à 22 semaines, seules de grandes anomalies du cœur et de certains vaisseaux peuvent être détectées. Des dommages mineurs à l'appareil valvulaire, des défauts du septum et d'autres conditions sont détectés beaucoup plus tard - à 30-34 semaines de grossesse. Plus l'appareil est précis et plus la qualification du médecin est élevée, plus la probabilité de détection rapide de diverses malformations du système cardiovasculaire est élevée.

L'échographie du cœur fœtal est une étude obligatoire prescrite à toutes les femmes pendant la grossesse. Lorsqu'une pathologie est détectée, une échocardiographie est prescrite avec une cartographie Doppler obligatoire des vaisseaux sanguins.

Autres indications pour l'échocardiographie fœtale:

  • rubéole transmise par une femme pendant la grossesse (et certaines autres maladies infectieuses qui entraînent la formation de malformations cardiaques);
  • prendre une femme avec des effets tératogènes;
  • maladies maternelles (diabète sucré, arythmies cardiaques);
  • malformations cardiaques congénitales chez une femme ou des proches parents;
  • suspicion d'anomalies chromosomiques fœtales.

La cardiotocographie du fœtus est prescrite après 32 semaines de grossesse. L'évaluation de la fréquence cardiaque fœtale est réalisée à l'aide d'un appareil spécial. Les capteurs sont superposés sur l'estomac de la future femme, après quoi l'activité cardiaque fœtale est enregistrée pendant 15 à 45 minutes. L'évaluation du CTG est effectuée en plusieurs points:

  • 8-10 points - la norme;
  • 6-7 points - hypoxie fœtale;
  • moins de 6 points - état critique du fœtus.

Le résultat du CTG affecte la poursuite de la gestion de la grossesse. Pendant le travail, une fonction cardiaque du fœtus est également régulièrement évaluée à l'aide de CTG..

Tactiques pour la bradycardie chez le fœtus

L'identification de la bradycardie est l'occasion de suivre de près une femme enceinte. Les tactiques de prise en charge dépendront de la cause de la bradycardie. Le ralentissement transitoire de la fréquence cardiaque n'est pas un sujet de préoccupation. Si, lors d'un deuxième examen, l'activité cardiaque fœtale est redevenue normale, aucun traitement particulier n'est prescrit.

En cas de bradycardie, survenue dans le contexte de malformations cardiaques, une consultation d'un chirurgien vasculaire est nécessaire. De nombreuses maladies cardiaques sont corrigées avec succès chirurgicalement après l'accouchement. Certaines opérations cardiaques sont effectuées in utero. Les recommandations précises de traitement peuvent être données par le chirurgien après un examen complet.

La bradycardie fœtale avec insuffisance placentaire peut nécessiter un traitement à l'hôpital. Pour restaurer la fonction du placenta, des médicaments sont prescrits qui améliorent le flux sanguin utéro-placentaire. Parallèlement, un traitement de la maladie sous-jacente à l'origine de l'insuffisance placentaire (gestose, syndrome d'hypercoagulation, polyhydramnios, etc.) est en cours..

L'accouchement avec bradycardie peut passer par le canal de naissance naturel avec un état satisfaisant du fœtus. La raison de l'opération de césarienne peut être:

  • malformations congénitales du cœur et des vaisseaux sanguins du fœtus;
  • insuffisance placentaire sévère et hypoxie sévère;
  • conditions nécessitant une livraison d'urgence.

La décision finale est prise après un examen complet du patient et l'identification d'une cause possible de bradycardie chez le fœtus.

Rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse

Il n'y a rien de plus touchant, doux et plus important que le son d'un petit cœur dans l'utérus d'une future mère. C'est le signal principal de la vie humaine en nous. C'est par le rythme cardiaque que vous pouvez déterminer dans quel état se trouve le bébé: est-il en bonne santé, nerveux, inquiet ou heureux. Voilà pourquoi pendant la grossesse, les médecins et la maman accordent une attention particulière à cette.

La fréquence et la nature des contractions cardiaques du bébé à naître sont en fait un miroir de son état. Le cœur se développe plus complexe et plus longtemps que les autres organes humains. Son anlage est posé dans la quatrième semaine de grossesse et ressemble à un tube creux. Quelque part au cours de la 5e semaine, les premières contractions apparaissent et, au bout de 8 à 9 semaines, le cœur du petit homme dans l'utérus devient la même structure qu'un adulte: quatre chambres, composées de deux oreillettes et de deux ventricules. Cependant, le cœur fœtal dans l'utérus de la mère est toujours différent: il a une fenêtre ovale (un trou entre les oreillettes droite et gauche) et

le canal artériel (le vaisseau qui relie l'aorte et l'artère pulmonaire), car le bébé ne respire pas encore de manière indépendante, et une telle structure du cœur permet à l'oxygène de la mère d'atteindre tous ses organes. La fenêtre ovale se ferme et le canal artériel diminue immédiatement après la naissance du bébé.

Le rythme cardiaque du bébé est le principal indicateur de sa vitalité. Si c'est moins de 85-100 battements par minute ou plus de 200 battements - c'est une raison sérieuse de s'inquiéter. Si le bébé, lorsqu'il atteint sa longueur embryonnaire jusqu'à 8 mm, n'entend pas du tout un cœur, la grossesse est très probablement gelée.

Les contractions cardiaques dues à une insuffisance fœto-placentaire et une hypoxie fœtale peuvent être rares. Cela peut être le cas avec la présentation pelvienne du fœtus. C'est mauvais si le bébé n'a pas plus de 70 battements par minute pendant plus d'une minute.

Plus la période de gestation est longue, mieux le cœur est entendu. Le médecin doit - à chaque examen - écouter ces robinets. Le docteur l'écoute

méthode d'auscultation. Au fait, c'est le moyen le plus simple. Le médecin écoute le bébé avec un stéthoscope obstétrique. C'est un si petit tube avec un large entonnoir.

Bradycardie fœtale en début et en fin de grossesse

Articles d'experts médicaux

La bradycardie est appelée une diminution de la fréquence cardiaque par rapport à la normale (60 à 90 battements par minute). Une légère déviation n'affecte pas l'état de santé humaine, mais est un signal pour le développement d'une pathologie dans le corps. De même, la fréquence cardiaque fœtale dans l'utérus devrait être dans une certaine plage. Une diminution à 110-120 battements indique une bradycardie fœtale. Fréquence cardiaque 37 semaines de gestation. [2]

Code ICD-10

Les causes de la bradycardie chez le fœtus

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un tel diagnostic peut se développer. Parmi eux:

  • faible taux d'hémoglobine dans le sang;
  • maladies infectieuses;
  • toxicose prolongée et sévère;
  • cordon entrelacé;
  • décollement du placenta;
  • malformations dans le développement des organes de l'embryon;
  • polyhydramnios ou oligohydramnios;
  • effets des anticorps maternels sur la conduction cardiaque.
  • conséquence de l'analgésie spinale-péridurale combinée pendant l'induction du travail avec une perfusion d'ocytocine. [3], [4]
  • l'amniotomie prématurée (40%) est significativement corrélée à la bradycardie du fœtus. [5]

De brefs épisodes de ralentissements fœtaux transitoires qui se produisent en quelques minutes sont souvent notés, en particulier au deuxième trimestre, et sont considérés comme bénins. La bradycardie fœtale permanente pendant la grossesse peut être due à un sinus, une bradycardie auriculaire basse ou conjonctive bloquée par une bigéminie auriculaire ou un bloc auriculo-ventriculaire et doit être évaluée pour distinguer entre.

Facteurs de risque

Les facteurs contribuant à l'apparition de la bradycardie fœtale comprennent:

  • mode de vie malsain d'une femme: tabagisme, alcool, mauvaise nutrition, manque d'air frais;
  • prendre des médicaments qui nuisent au fœtus;
  • pathologies chroniques de la femme enceinte, en particulier le cœur et les poumons;
  • vivre dans des zones écologiquement défavorisées;
  • situations de stress sévères.

Pathogénèse

Le rythme irrégulier des contractions du cœur est associé à des impulsions prématurées pénétrant dans le myocarde. La raison en est une diminution de l'automatisme du nœud sinusal situé à l'embouchure de la veine cave, qui se jette dans l'oreillette droite. Cette arythmie est soit constante soit transitoire..

Ce dernier est moins dangereux, car causée par des perturbations temporaires du fonctionnement du cœur, telles que la constriction des vaisseaux sanguins due à une position inconfortable du fœtus.

Une bradycardie persistante ou pathologique menace le fœtus d'hypoxie prolongée. La bradycardie intra-utérine permanente est rare pendant la période prénatale. Elle est généralement associée à une bradycardie sinusale due à une détresse fœtale, à des extrasystoles auriculaires et à un bloc cardiaque complet congénital. [6]

Le plus important est l'observation d'une bradycardie persistante, qui se réfère généralement à l'un des mécanismes suivants: (1) bradycardie sinusale; (2) bigémie auriculaire; et (3) bloc cardiaque complet (CHB).

La bradycardie sinusale, secondaire à une hypoxie fœtale progressive, est une situation obstétricale d'urgence. L'étiologie cardiaque de la bradycardie sinusale est moins courante, mais comprend un syndrome QT prolongé dû à une repolarisation extrêmement prolongée et à une absence ou un dysfonctionnement congénital du nœud sinusal, par exemple, dans l'isomérisme de l'appendice auriculaire gauche (Ho et al., 1995). Les causes de l'activité cardiaque diffèrent sur la base de données électrocardiographiques échocardiographiques et postnatales de contrôle.

De nombreux PAC non effectués peuvent entraîner une fréquence ventriculaire lente et irrégulière inférieure à 100 battements par minute. La fréquence cardiaque devient régulière si chaque deuxième battement est un PAC bloqué, ce qui détermine les bigéminies auriculaires non conductrices. En enregistrement M-mode ou Doppler de la bigémie auriculaire, la fréquence auriculaire est irrégulière (alternance des sinus et des mouvements prématurés), tandis que les ventricules battent régulièrement à un rythme lent (60–80 battements par minute), soit la moitié de la fréquence auriculaire. La béhéménie auriculaire peut persister pendant plusieurs heures, mais elle est cliniquement bénigne et disparaîtra éventuellement sans traitement..

Le bloc cardiaque complet irréversible, la manifestation la plus courante de troubles de la conduction chez le fœtus, représente près de la moitié de toutes les arythmies fœtales majeures observées par la cardiologie fœtale. À l'échocardiographie, la fréquence auriculaire est normale et régulière, mais les ventricules battent indépendamment beaucoup plus lentement (40 à 80 battements par minute) en raison d'une défaillance de la conductivité électrique de l'AV. Le bloc cardiaque est le plus souvent associé à une maladie cardiaque structurelle ou à des auto-anticorps maternels anti-Ro. Cette condition est associée à un risque important de mortalité, car le fœtus doit surmonter un rythme ventriculaire lent, la perte d'une contribution auriculaire coordonnée au remplissage ventriculaire et, éventuellement, une maladie cardiaque concomitante ou une cardite. Identification des principales maladies cardiaques structurelles, œdème fœtal, mauvaise contractilité et fréquence ventriculaire inférieure à 50 battements par minute - tout cela est associé à une mauvaise issue de grossesse.

L'association la plus courante de l'insuffisance cardiaque chronique fœtale du fœtus avec une maladie cardiaque structurelle est un défaut déséquilibré dans le septum auriculo-ventriculaire associé à l'isomérisme gauche, qui est presque universellement mortel, quel que soit le choix des soins périnatals. Le HCG du fœtus sans cardiopathie structurelle a un meilleur pronostic et est principalement associé à un passage transplacentaire d'auto-anticorps maternels dirigés contre les ribonucléoprotéines fœtales du fœtus Ro / SSA. Des anticorps contre Ro sont présents chez environ 2% des femmes enceintes. Dans un pourcentage similaire (1 à 2%) des fœtus, ces anticorps provoqueront une inflammation du nœud AV et du myocarde. Les tissus enflammés peuvent ensuite guérir avec une fibrose, qui peut provoquer un blocage cardiaque, une fibroélastose endocardique et une cardiomyopathie dilatée. Bloc cardiaque, la complication cardiovasculaire liée aux anticorps la plus courante (Jaeggi et al., 2010).

La bradycardie persistante du fœtus est relativement rare. Les mécanismes clés incluent l'activation auriculaire déplacée congénitale ou les lésions acquises du nœud sino-auriculaire. La fréquence du nœud sinusal peut être supprimée, par exemple, en raison de (1) l'isomérie des oreillettes gauche et droite, (2) l'inflammation et la fibrose dans le nœud sinusal normal chez les patients atteints de myocardite virale ou de troubles vasculaires du collagène (SSA / Ro [+] ou SSA / Ro et SSB / La [+] anticorps) ou (3) traitement maternel avec des bêtabloquants, des sédatifs ou d'autres médicaments. La thérapie fœtale n'est pas nécessaire pour traiter les sinus ou la bradycardie auriculaire basse, cependant, l'observation est recommandée..

Symptômes de la bradycardie chez le fœtus

Il est très difficile de soupçonner une bradycardie fœtale dans l'utérus. Chez un enfant né, les premiers signes se manifestent par les symptômes suivants: le nouveau-né gèle, la peau pâlit, acquiert une teinte bleuâtre, parfois des convulsions, apnée - arrêt respiratoire.

  • Bradycardie précoce et tardive

La bradycardie fœtale en début de grossesse (jusqu'à 8 semaines) est très susceptible d'indiquer une anomalie chromosomique. Cela peut être un signe avant-coureur du syndrome de Patau (la présence d'un 13e chromosome pathologique), Down (trisomie sur le 21e chromosome), Edwards (tripler 18 paires de chromosomes).

Les troubles du rythme cardiaque au cours du premier trimestre de la grossesse indiquent des maladies du système cardiovasculaire. Les malformations cardiaques congénitales se manifestent donc.

Au deuxième et au troisième semestre de la grossesse, la bradycardie indique le plus souvent une insuffisance placentaire lorsque le flux sanguin y est perturbé. Le fœtus ne reçoit pas suffisamment les nutriments nécessaires à son développement, l'oxygène, l'hypoxie s'installe. Tous les organes, y compris le cœur, en souffrent..

  • Bradycardie lors de l'accouchement

Le déroulement normal de l'accouchement et le même état du fœtus ne provoquent pas de déviations significatives du rythme cardiaque, quelle que soit sa présentation. Une diminution du rythme basal à 100 battements par seconde et plus bas pendant 5-6 minutes indique une hypoxie fœtale. Dans ce cas, les médecins doivent décider de l'accouchement d'urgence.

Complications et conséquences

La bradycardie sinusale est presque toujours associée à une altération grave du développement de l'enfant dans l'utérus. Ceci est lourd de menace de naissance prématurée, d'hémorragie possible au 3ème trimestre de la grossesse. Un enfant peut naître avec une maladie cardiaque congénitale, avoir des malformations.

Une bradycardie progressive avant l'enregistrement de 68 à 56 battements par minute peut provoquer la mort fœtale. Le taux de mortalité global sera de 20% (37% si l'interruption de grossesse est prise en compte). Les facteurs de risque de mortalité étaient les malformations cardiaques congénitales, l'hydropsie et / ou la dysfonction ventriculaire. [7]

Diagnostic de la bradycardie chez le fœtus

L'anomalie chromosomique est déterminée à l'aide d'un test sanguin pour l'hCG et le PAPP-A (double test). Diagnostiqué par biopsie du chorion, de l'amniocentèse et de la cordocentèse.

À partir de 18 semaines de grossesse, le médecin avec un stéthoscope écoute le rythme cardiaque du fœtus. Pour un diagnostic plus précis, des méthodes instrumentales sont utilisées: magnétocardiographie fœtale, [8] échographie, CTG (cardiotocographie). [9]

L'échographie est la principale méthode, et parfois la principale, pour déterminer les troubles du rythme cardiaque. Pour la différenciation avec d'autres pathologies, ses différents modes sont utilisés:

  • en mode M, le ventricule et l'oreillette sont examinés, leurs rythmes de contractions sont déterminés;
  • La doppléographie à ondes pulsées capture l'artère et la veine et peut enregistrer le flux sanguin vers la valve mitrale et son écoulement dans l'aorte, observer les vaisseaux rénaux, pulmonaires et du cordon ombilical.

De grandes anomalies cardiaques, y compris une bradycardie, sont détectées à 18-22 semaines de gestation.

La cardiotocographie est réalisée après 32 semaines. À l'aide de capteurs spéciaux appliqués à l'estomac de la femme enceinte, l'activité cardiaque fœtale est enregistrée pendant 15 à 45 minutes et est estimée à des points allant jusqu'à 10. L'indicateur 6-7 points indique une hypoxie fœtale, inférieure à 6 - son état critique.

L'électrocardiogramme fœtal (FECG) peut détecter les signaux QRS chez le fœtus à partir de la 17e semaine de grossesse; cependant, la technique est limitée par la taille minimale du signal fœtal par rapport au rapport de bruit. Cela est affecté par les grossesses précoces, le bruit maternel tel que les contractions utérines, le degré d'isolement électrique causé par les tissus environnants (vernix caseosa) et la résistance cutanée. [dix]

Causes d'un rythme cardiaque rapide chez le fœtus

La tachycardie fœtale peut entraîner de graves anomalies dans le développement de l'embryon. Le nombre de contractions cardiaques dans ce cas s'élève à deux cents coups ou plus. Une déviation est observée si la femme enceinte s'expose à un stress émotionnel excessif ou si des troubles hormonaux graves se produisent. Une femme doit surveiller sa santé et, au moindre écart, informer le médecin.

Classification

La tachycardie du fœtus pendant la grossesse est de plusieurs types. Il existe de nombreuses formes, mais parmi elles, les principales ont été identifiées, dans lesquelles le cœur bat plus souvent deux cents fois par minute. La pathologie peut être:

  1. Type supraventriculaire réciproque. Dans ce cas, le développement de contractions excessives se produit dans l'oreillette. Un tel diagnostic peut être posé à la trentième semaine de grossesse et parfois considéré comme un rythme cardiaque normal.
  2. Ectopique. Le développement de l'excitation est observé au-dessus du nœud sinusal. La formation d'extrasystoles se produit dans un ordre aléatoire dans différentes parties du cœur.
  3. Une vue distincte est le flutter auriculaire. Dans cet état, la fréquence cardiaque augmente à quatre cents coups. Le flutter est caractérisé par des contractions régulières et se produit en relation avec le blocage de la conduction du nœud auriculo-ventriculaire.

Pourquoi la pathologie se développe-t-elle?

Habituellement, une augmentation du rythme cardiaque du fœtus se produit en raison de:

  1. Certains médicaments.
  2. Infection embryonnaire.
  3. Oxygène insuffisant pour le fœtus.
  4. Augmentation de la production d'hormones.
  5. Pathologie du système cardiovasculaire et respiratoire.
  6. Déséquilibres d'électrolytes dans le corps avec une toxicose sévère.
  7. Apport insuffisant en vitamines et minéraux dans le corps d'un enfant.

Le développement de la tachycardie pendant la période de gestation est dû à:

  1. Charge accrue sur le muscle cardiaque en raison d'un flux sanguin insuffisant vers l'embryon.
  2. Processus pathologiques dans le système cardiovasculaire et compression d'organes.
  3. Métabolisme amélioré et développement fœtal rapide.

Les médecins disent que la tachycardie légère chez les femmes enceintes est normale. Le développement des crises se produit brusquement et elles durent peu de temps..

Une femme doit être dans un état calme et ne pas s'inquiéter de l'activité élevée du cœur, car elle est associée à la nécessité de fournir du sang non seulement à une femme, mais aussi au fœtus.

Le cœur se contracte plus rapidement et à la suite de l'augmentation des échanges gazeux chez l'enfant. Par conséquent, la plupart des femmes enceintes souffrent de troubles du rythme.

Les principaux symptômes du problème

La tachycardie fœtale pendant la grossesse se manifeste par une augmentation du rythme d'une femme. Dans le même temps, le cœur bat avec une fréquence de plus de 120 battements par minute - cela arrive à la mère. Quant à l'organisme fœtal, sa fréquence cardiaque atteint 200 coups.

La tachycardie peut indiquer que l'enfant souffre d'hypoxie. Dans les premiers stades, le problème se manifeste par une tachycardie ectopique. Le développement de foyers pathologiques est observé dans les oreillettes ou les veines pulmonaires.

Cela s'accompagne généralement de nausées graves et d'une altération de la fonction cardiaque. Le problème peut survenir avec des accès prolongés qui se produisent régulièrement.

Par conséquent, il est conseillé aux femmes enceintes d'éviter le stress et de surveiller la modération de l'activité physique. S'il y a une forte sensation de battements cardiaques forts, vous devez consulter un médecin.

Le développement de la tachycardie sinusale est considéré comme une pathologie distincte, qui indique des anomalies dans le travail du cœur. Si vous ne faites pas attention à ce problème, il peut provoquer une malformation congénitale..

Des palpitations plus rapides chez le fœtus se manifestent parfois par des douleurs thoraciques et de l'anxiété chez la femme, ainsi que des engourdissements dans certaines parties du corps..

Parfois, une femme enceinte remarque une faiblesse générale et une perte de force.

Méthodes de diagnostic utilisées

S'il y a des signes d'augmentation de la fréquence cardiaque chez le fœtus, un certain nombre d'activités de recherche sont prescrites, parmi lesquelles:

  1. Échocardiographie de l'embryon. Avec son aide, des écarts dans le développement du fœtus sont révélés.
  2. Etude radiographique.
  3. Dopplerographie. Cette procédure est considérée comme la méthode la plus informative pour détecter de telles anomalies chez le fœtus. L'examen évalue la contractilité des ventricules et des oreillettes et le mouvement du sang dans le cœur.

Pour déterminer le type de tachycardie, un diagnostic différentiel est effectué.

Comment est le traitement

La façon d'éliminer la maladie est décidée en fonction des caractéristiques individuelles du corps de la femme et de l'enfant, de la forme et de la gravité de la tachycardie. Habituellement, la condition se normalise d'elle-même. Le médecin surveille le fœtus et la femme enceinte, mesurant régulièrement la fréquence cardiaque à l'aide d'un moniteur Doppler. Vérifiez votre fréquence cardiaque au moins deux fois par jour.

En présence de complications sous forme de valve ou de dysfonction myocardique, une femme doit utiliser des médicaments pour stabiliser le rythme cardiaque chez un enfant. Le médecin doit choisir le remède, car les médicaments antiarythmiques sont assez dangereux.

S'ils sont mal utilisés, ils augmentent la charge sur le cœur et peuvent entraîner la mort fœtale..

Selon le type de condition pathologique, les options de traitement suivantes sont utilisées:

  1. Afin de guérir la tachycardie polymorphe, la lidocaïne, les préparations de magnésium, le propranolol sont prescrits. Ils sont injectés dans une veine ou pris par voie orale.
  2. Si une tachycardie de type ventriculaire avec un intervalle QT prolongé est observée, la femme enceinte est hospitalisée. Le traitement doit être effectué avec une extrême prudence, car certains médicaments allongent l'intervalle et aggravent le cours de l'arythmie..
  3. Si le cœur se contracte avec une fréquence supérieure à deux cents battements, la condition est stabilisée par le sotalol ou l'amiodarone. Utilisez parfois la flécaïnide. Mais ce médicament pour les violations des fonctions des ventricules peut provoquer un arrêt cardiaque et la mort de l'embryon..
  4. S'il y a des signes de myocardite, une femme se voit prescrire une cure de Dexamethasone d'une ou deux semaines.

De bons résultats peuvent être obtenus avec des médicaments lors de la formation d'une lésion ectopique sur les ventricules. Un schéma bien conçu dans la plupart des cas assure une récupération complète.

Les bêtabloquants sont également utilisés pour normaliser le rythme cardiaque. Mais leur efficacité dans le traitement de l'embryon est faible, car les composants actifs surmontent à peine la barrière placentaire.

La tachycardie du fœtus dans les stades ultérieurs se produit assez souvent, ce qui est associé à une augmentation de sa taille et à une charge accrue sur le corps.

Les attaques peuvent déranger n'importe quelle femme pendant la grossesse. Par conséquent, vous devez savoir comment traiter la pathologie.

Les principales méthodes sont choisies par le médecin, mais certaines règles permettent de vous sentir mieux:

  1. Si une attaque commence, vous devez vous asseoir ou prendre une position horizontale. La charge sur le cœur diminuera et il commencera à décliner plus lentement..
  2. Aide à stabiliser l'état de la respiration profonde et à expirer lentement. Ces étapes doivent être répétées plusieurs fois. Les exercices de respiration éliminent bien l'attaque.
  3. Évitez le stress émotionnel et l'anxiété. Avec des crises prolongées de la maladie, il est nécessaire de faire un cardiogramme.

Conséquences possibles

Les complications du problème dépendent de nombreux facteurs, notamment la forme de la tachycardie, l'âge gestationnel, la nature du processus de développement de l'embryon et les caractéristiques individuelles du fœtus et de la mère.

Habituellement, l'issue de la maladie est positive. Si un bébé observe une tachycardie sinusale, le rythme revient à la normale pendant la première année après la naissance.

S'il y a un besoin de traitement, l'administration transplacentaire de médicaments antiarythmiques éliminera la violation.

Le pronostic de la tachycardie est favorable si le traitement est démarré à temps et l'utilisation des médicaments est soigneusement surveillée.

Comment éviter un problème

La prévention de la tachycardie doit commencer pendant la planification de la grossesse. Bien avant la conception, vous ne pouvez pas boire d'alcool, fumer, vous devez être examiné et vous débarrasser de toutes les maladies si possible.

Pour que le problème ne dérange pas pendant la grossesse, une femme se voit prescrire des sédatifs à base de plantes médicinales. Ils contribuent à la normalisation de la fréquence cardiaque. La future mère devrait éviter le stress, marcher régulièrement et faire de la gymnastique.

Afin de porter et de donner naissance à un bébé en bonne santé, il est important de respecter les principes d'une bonne nutrition. Pour empêcher le rythme cardiaque de monter, vous devez:

  1. Refusez le sucré et le gras. Le non-respect du régime alimentaire menace une prise de poids rapide et une augmentation du stress sur le cœur.
  2. Chaque jour, mangez beaucoup de fruits, de légumes et d'herbes. Produits laitiers utiles à faible teneur en matières grasses.
  3. Exclure la caféine, la nicotine et l'alcool de l'alimentation. Ces substances peuvent nuire à la grossesse et provoquer des anomalies du développement ou même la mort fœtale..
  4. Assurer un apport adéquat en vitamines et minéraux. Pendant la grossesse, le corps a besoin de plus de nutrition, donc des complexes multivitamines peuvent être prescrits.
  5. S'il n'y a pas de contre-indications, activité physique légère sous forme de visites à la piscine, la marche est autorisée..

Porter un enfant est une période très responsable. Une femme doit suivre toutes les instructions du médecin pour que le bébé soit bien formé et né sans complications.

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

  • Hypertension
    Picotements dans la poitrine gauche
    Certes, tout le monde a été confronté à cette situation - lors d'un effort physique, d'un tour brusque du corps, même dans un état calme, assis devant un ordinateur ou une télévision, des sensations douloureuses sont soudainement apparues dans la moitié gauche de la poitrine.

A Propos De Nous

Du cours de biologie de l'école, nous nous souvenons tous que le sang, qui, soit dit en passant, représente de six à huit pour cent du poids corporel d'une personne, est un fluide unique qui transporte l'oxygène et les nutriments vers les tissus et les cellules du corps et nous protège même des maladies et autres malheurs.