Varices pelviennes chez la femme - symptômes et traitement

En ce qui concerne les vaisseaux variqueux, peu de personnes associent cette maladie aux organes internes. Plus souvent, la pathologie des membres inférieurs y est associée. Pendant ce temps, les varices des veines pelviennes, qui ne sont pas visibles avec un regard armé, représentent au moins 5% de la part totale des maladies vasculaires, et la majorité des patients apprennent le diagnostic par hasard.

Cette forme de la maladie affecte principalement les femmes en âge de procréer. Ils ont des varices pelviennes accompagnées de symptômes ressemblant à une inflammation gynécologique, aux effets de perturbations hormonales et à des pathologies du système urogénital. C'est pourquoi, pendant longtemps, la maladie n'est pas traitée et continue de progresser, entraînant de graves complications, notamment mortelles..

Causes et facteurs de risque

Les médecins comprennent les organes pelviens variqueux chez les femmes comme caractéristiques d'autres types de la maladie, un changement dans la structure des parois vasculaires - un affaiblissement, suivi d'un étirement et de la formation de "poches" à l'intérieur desquelles le sang stagne. Les cas où seuls les vaisseaux des organes pelviens subissent des modifications sont extrêmement rares. Chez environ 80% des patients, avec cette forme, il y a des signes de varices des veines inguinales, vaisseaux des membres inférieurs.

L'incidence des varices des vaisseaux pelviens est la plus prononcée chez la femme. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques et physiologiques, suggérant une tendance à affaiblir les parois veineuses:

  • les fluctuations hormonales, y compris celles associées au cycle menstruel et à la grossesse;
  • augmentation de la pression dans le bassin, ce qui est typique de la grossesse;
  • périodes de remplissage sanguin plus actif des veines, y compris les menstruations cycliques, pendant la grossesse, ainsi que pendant les rapports sexuels.

Tous ces phénomènes appartiennent à la catégorie des facteurs provoquant des varices. Et ils se trouvent exclusivement chez les femmes. Le plus grand nombre de patients est confronté à des varices du petit bassin pendant la grossesse, car il y a une superposition simultanée de facteurs provoquants. Selon les statistiques, chez les hommes, les varices du bassin sont 7 fois moins fréquentes que chez les femmes du beau sexe. Ils ont un ensemble de facteurs de provocation plus divers:

  • manque d'exercice - plusieurs heures de faible activité motrice;
  • augmentation de l'activité physique, en particulier le glisser-déposer;
  • obésité;
  • manque de fibres suffisantes dans l'alimentation;
  • processus inflammatoires dans les organes du système génito-urinaire;
  • dysfonction sexuelle ou abandon délibéré de l'activité sexuelle.

La prédisposition génétique peut également conduire à une pathologie des plexus situés à l'intérieur du bassin. Selon les statistiques, les varices du périnée et des organes pelviens sont le plus souvent diagnostiquées chez les femmes dont les proches souffrent de cette maladie. Les premiers changements peuvent être observés à l'adolescence pendant la puberté.

Le plus grand risque de développer des varices inguinales chez les femmes avec atteinte des vaisseaux pelviens est observé chez les patients présentant une pathologie des veines dans d'autres parties du corps. Dans ce cas, nous parlons de faiblesse congénitale des veines..

Symptômes caractéristiques

Chez les femmes, les varices pelviennes s'accompagnent de symptômes graves mais non spécifiques. Souvent, les manifestations de cette maladie sont considérées comme des signes de troubles gynécologiques. Les principaux symptômes cliniques des varices chez les femmes avec atteinte des vaisseaux pelviens sont:

  1. Douleur non menstruelle dans le bas-ventre. Leur intensité dépend du stade de l'endommagement des veines et de la prévalence du processus. Pour le 1er degré des varices du petit bassin, une douleur légère et périodique s'étendant jusqu'au bas du dos est caractéristique. Aux stades ultérieurs, il se fait sentir dans l'abdomen, le périnée et le bas du dos, et se distingue par sa durée et sa forte intensité.
  2. Écoulement muqueux abondant. La soi-disant leucorrhée n'a pas d'odeur désagréable, ne change pas de couleur, ce qui indiquerait le début de l'infection. Le volume de décharge augmente dans la deuxième phase du cycle.
  3. Renforcement des symptômes du syndrome prémenstruel et de la dysménorrhée. Même avant le début des règles chez la femme, la douleur s'intensifie, jusqu'à l'apparition de difficultés à marcher. Pendant les saignements menstruels, elle peut devenir insupportable et se propager à toute la région pelvienne, au périnée, au bas du dos et même aux hanches..

Un autre signe caractéristique des varices dans l'aine chez les femmes est l'inconfort pendant les rapports sexuels. Elle est ressentie dans la vulve et dans le vagin, caractérisée par une douleur sourde. Il peut être observé à la fin des rapports sexuels. De plus, la maladie s'accompagne d'une augmentation de l'anxiété, de l'irritabilité et des sautes d'humeur.

Comme pour les varices du petit bassin chez l'homme, la partie féminine des patients atteints de ce diagnostic perd progressivement de l'intérêt pour le sexe. La cause du dysfonctionnement est à la fois un inconfort constant et une diminution de la production d'hormones sexuelles. Dans certains cas, l'infertilité peut survenir..

Comment traiter les varices pelviennes?

S'il y a des symptômes de varices du bassin chez la femme, le traitement doit être commencé dès que possible. La principale direction de la thérapie est la restauration du tonus vasculaire, le renforcement de leurs parois et l'amélioration de la circulation sanguine dans la région pelvienne.

Avec les varices pelviennes, un phlébologue prescrit et contrôle le traitement. En cas de détection de varices du bassin chez la femme pendant la grossesse, un phlébologue et un gynécologue sont impliqués dans le traitement.

  1. Effet conservateur. Consiste en médicaments réguliers et à long terme. En utilisant cette méthode, il est possible de guérir les varices pelviennes à un stade précoce, lorsque les vaisseaux ont partiellement perdu leur tonus.
  2. Thérapie non médicamenteuse. Il consiste à observer le régime du jour, à effectuer des exercices. La méthode est considérée comme auxiliaire, même si elle réduit le risque de progression supplémentaire des varices..
  3. Chirurgie. Il est utilisé pour l'inefficacité d'autres méthodes, ainsi que pour la détection d'une maladie aux stades ultérieurs..

La pharmacothérapie consiste à prendre plusieurs groupes de médicaments, qui sont non seulement des moyens d'éliminer les symptômes désagréables, mais aussi d'améliorer l'état des veines:

  • Phlebodia, Troxevasin et Detralex - veinotonique, qui sont conçus pour améliorer l'écoulement veineux;
  • Curantil - un médicament qui réduit la densité sanguine, qui est prescrit pour la prévention de la thrombose;
  • Wobenzym - un outil complet pour réduire les symptômes désagréables et renforcer les vaisseaux sanguins;
  • Aescusan est une préparation à base de plantes conçue pour réduire l'œdème, éliminer le processus inflammatoire;
  • Ascorutine - un complexe de vitamines conçu pour renforcer les parois veineuses.

Presque tous les médicaments veinotoniques pour les varices pelviennes ne sont pas recommandés pendant la grossesse. Avec la progression des symptômes, le médecin peut les prescrire à des doses minimales à partir de 12 semaines de gestation.

L'intervention chirurgicale pour les varices dans les organes pelviens est considérée comme une mesure extrême. Il est utilisé en l'absence de dynamique positive avec une utilisation prolongée de médicaments. Les méthodes de traitement chirurgical appliquées peuvent différer selon l'emplacement des vaisseaux endommagés par la maladie:

  • si seules les veines internes sont atteintes, une ligature de la veine ovarienne est réalisée;
  • avec une combinaison de varices des organes pelviens avec des varices du périnée, le chirurgien effectue une ligature de la veine cave;
  • avec une combinaison de varices dans le bassin et les membres inférieurs, une crossectomie est réalisée.

Avant et après l'intervention, les femmes doivent suivre un traitement médicamenteux, porter des sous-vêtements compressifs et suivre un régime strict visant à perdre du poids.

La prévention

La prévention des exacerbations et la réduction du risque de progression sont tout aussi importantes que les mesures thérapeutiques. Cela implique d'effectuer des exercices avec des varices du bassin et de suivre un régime spécial. Avec leur aide, il est possible:

  • réduire le poids, c'est-à-dire réduire la charge sur les navires;
  • améliorer la circulation sanguine;
  • réduire la probabilité de caillots sanguins;
  • réduire le risque d'autres complications.

Dans le complexe d'exercices pour les varices du petit bassin, vous pouvez inclure les classiques «Bouleau» et «Ciseaux avec jambes», «Vélo» et la montée sur les chaussettes en position debout. De telles charges stimulent l'écoulement du sang du bassin, renforcent les muscles du plancher pelvien, ce qui contribue à réduire le gonflement des veines. Faire de la gymnastique avec des varices du bassin est nécessaire régulièrement, de préférence tous les jours le matin et le soir.

Les caractéristiques du régime alimentaire pour les varices pelviennes comprennent l'inclusion dans le régime alimentaire d'aliments riches en fibres et en vitamines (principalement les groupes B, A, C, oméga-3 et oméga-6). Les fibres sont essentielles pour améliorer la fonction intestinale et éliminer la congestion dans la cavité abdominale et les organes pelviens. Les vitamines sont nécessaires pour renforcer les parois des veines, réduire la viscosité du sang. Pour répondre à leurs besoins, le régime comprend:

  • grains entiers - sarrasin, riz brun, millet, avoine;
  • légumes et fruits, baies et fruits, agrumes;
  • poulet ou dinde sans peau;
  • fruits de mer, poisson blanc et rouge, algues;
  • thé vert, jus de fruits fraîchement pressés, compotes.

Il est nécessaire de manger fractionnellement, en privilégiant les plats bouillis, cuits et cuits au four, les salades de légumes frais.

Complications

Contrairement aux varices des jambes, la liste des situations que les varices dangereuses du bassin chez la femme comprend un plus grand nombre de conséquences négatives. En plus de la thrombose, de la thromboembolie, de la thrombophlébite et d'autres complications exclusivement vasculaires, dans le contexte de la maladie, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • processus inflammatoires chroniques du système génito-urinaire;
  • troubles hormonaux;
  • saignement utérin dysfonctionnel;
  • infertilité.

Ce n'est pas le seul danger de varices du petit bassin. Comme la maladie s'aggrave souvent pendant la grossesse, il existe une menace non seulement pour la femme, mais aussi pour le fœtus. La principale complication de cette forme de varices progressant pendant la grossesse est considérée comme un retard fœtal. Les femmes atteintes de ce diagnostic sont très susceptibles de donner naissance à un bébé prématuré de faible poids, aux poumons sous-développés, etc..

Lors de l'accouchement avec des varices dans l'aine, une rupture des parois du vaisseau peut survenir. Elle est lourde de pertes de sang importantes et peut parfois entraîner de tristes conséquences. Pour réduire le risque d'une telle complication, les médecins ont tendance à prescrire une césarienne avec ligature veineuse ultérieure pour les femmes présentant des varices du petit bassin.

Varices du petit bassin

Varices du petit bassin - ectasie des vaisseaux du système veineux du petit bassin, conduisant à une violation du flux sanguin des organes génitaux internes et externes. Elle se manifeste par une expansion visible des veines périnéale et vulvaire, accompagnée d'un œdème local, d'une sensation de lourdeur et de douleur éclatante, et de saignement. La douleur pelvienne, la dysménorrhée, la dyspareunie et d'autres symptômes sont caractéristiques. Les varices du bassin sont diagnostiquées par examen gynécologique et échographie avec CDC, phlébographie, TDM, laparoscopie. Le traitement du syndrome peut être conservateur (prise de venotonique, thérapie par l'exercice) ou chirurgical (scléroblitération / embolisation des veines gonadiques, phlébectomie, etc.).

informations générales

Varices pelviennes (SRVMT) - une maladie des veines pelviennes associée à une violation de leur architectonique et à une stagnation de sang veineux dans le bassin. Dans la littérature, les varices pelviennes sont également indiquées par les termes «syndrome de congestion veineuse pelvienne», «varicocèle chez la femme» et «syndrome de douleur pelvienne chronique». La prévalence des varices pelviennes augmente proportionnellement à l'âge: de 19,4% chez les filles de moins de 17 ans à 80% chez les femmes en périménopause. Le plus souvent, la pathologie des veines pelviennes est diagnostiquée au cours de la période de reproduction chez les patients de 25 à 45 ans. Dans la grande majorité des cas (80%), la transformation variqueuse affecte les veines ovariennes et est extrêmement rare (1%) dans les veines du ligament large de l'utérus. Selon les approches médicales modernes, le traitement pour HRVMT devrait être effectué non seulement à partir de la position de la gynécologie, mais, tout d'abord, à partir de la position de la phlébologie.

Causes du BPMT

La base pathomorphologique des varices du petit bassin est considérée comme une dysplasie du tissu conjonctif, qui survient chez 35% des personnes pratiquement en bonne santé. Cette condition est congénitale et se caractérise par une diminution de la teneur en certains types de collagène, provoquant une diminution de la force du tissu conjonctif, y compris la paroi des composants du vaisseau. La manifestation extrême d'une telle pathologie peut être le sous-développement ou l'absence de toute composante morphologique de la paroi vasculaire. Une lésion systémique du tissu conjonctif explique la combinaison fréquente de BPMT avec des varices des membres inférieurs et des hémorroïdes. En plus de la dysplasie du tissu conjonctif, les hormones sexuelles (principalement la progestérone), les MIP, la thrombose veineuse pelvienne ont un certain effet «d'affaiblissement» sur le tonus du système veineux du bassin chez la femme..

Les facteurs qui augmentent le risque de varices du petit bassin sont les efforts physiques intenses; travail associé à un séjour prolongé forcé en position debout ou assise; grossesse et accouchement, blessures pelviennes, manque d'orgasme chez une femme. Parmi les maladies gynécologiques, l'impact le plus significatif sur le développement du BPMT est exercé par l'endométriose, le prolapsus du vagin et de l'utérus, les tumeurs de l'utérus et des ovaires, la rétroflexion utérine, etc. Le rôle déclencheur de la contraception hormonale et de l'hormonothérapie substitutive n'est pas exclu..

Classification BPMT

Les varices du bassin peuvent se présenter sous deux formes: varices de la vulve et du périnée et syndrome de congestion veineuse. Dans plus de la moitié des cas, ces deux formes se déterminent et se soutiennent mutuellement. Les varices vulvaires et périnéales isolées résultent souvent d'un reflux sanguin à travers l'anastomose safénofémorale avec des lésions de la veine génitale externe et l'afflux de la grande veine saphène. Elle survient chez 30% des femmes enceintes, après l'accouchement persiste chez 2 à 10% des femmes. Le principal facteur provoquant les varices du périnée et de la vulve est la pression de l'utérus en croissance sur la veine cave iliaque et inférieure. La condition pathomorphologique pour les varices du bassin est le reflux sanguin à travers la veine ovarienne.

Il existe 3 degrés de gravité des varices du bassin, en tenant compte du diamètre et de la localisation de l'ectasie veineuse:

  • Les vaisseaux dilatés à 1 degré ont un diamètre allant jusqu'à 0,5 cm et une trajectoire alambiquée; la lésion peut affecter l'un des plexus veineux du bassin;
  • Les vaisseaux dilatés à 2 degrés ont un diamètre de 0,6-1 cm; la lésion peut être de nature totale ou toucher le plexus ovarien, les veines paramétriques ou les veines de l'artère myocardique;
  • Grade 3 - les vaisseaux dilatés ont un diamètre de plus de 1 cm pour les varices du type total ou du type principal (localisation paramétrique).

Symptômes de VRVMT

La base du tableau clinique des varices vulvaires et périnéales est l'expansion des vaisseaux veineux visibles dans l'œil dans cette zone. Les plaintes subjectives peuvent inclure des sensations de démangeaisons, d'inconfort, de lourdeur et d'éclatement de la douleur dans la région génitale externe. À l'examen, un œdème des lèvres peut être détecté. Il est possible d'attacher des saignements spontanés ou post-traumatiques, souvent déclenchés par des rapports sexuels ou un accouchement. En raison de l'amincissement de la paroi veineuse et de la pression élevée dans les varices, l'arrêt de ces saignements est semé d'embûches. Une autre complication des varices de cette localisation peut être une thrombophlébite aiguë des veines périnéales. Dans ce cas, une douleur intense, une hyperémie et un gonflement de la peau périnéale se produisent. Les varices deviennent denses et douloureuses au toucher. Le syndrome hyperthermique se développe - une augmentation de la température corporelle à 37,5-38,0 ° C.

Une autre forme de varices du bassin - le syndrome de congestion veineuse - peut donner un tableau clinique polymorphe, et donc elle est souvent confondue avec la pathologie gynécologique inflammatoire, la colite, la cystite, la radiculite lombo-sacrée, etc. Le symptôme le plus constant est la douleur dans le bas-ventre, ayant une intensité, un caractère et une irradiation différents. Le plus souvent, les patients décrivent leurs sensations comme des douleurs douloureuses irradiant vers la région lombo-sacrée, l'aine ou le périnée. Près de la moitié des femmes présentant des varices du bassin constatent une augmentation de la douleur dans la deuxième phase du cycle menstruel. Souvent, les douleurs sont provoquées par des rapports sexuels, une position assise ou debout prolongée, une activité physique. La présence d'un syndrome prémenstruel sévère, d'une algodisménorrhée, d'une dyspareunie, de troubles dysuriques est typique du syndrome de pléthore veineuse du petit bassin.

Diagnostic de VRVMT

Le diagnostic des varices du bassin consiste en un examen gynécologique standard, une échographie de l'OMT et des veines des membres inférieurs, une phlébographie pelvienne, une TDM du bassin, une laparoscopie. Un gynécologue et un phlébologue devraient participer à l'examen des patients suspects de SRVMT.

L'examen des organes génitaux externes révèle des veines superficielles dilatées dans la vulve et le périnée; avec un examen vaginal, une cyanose des parois du vagin, une douleur à la palpation de l'abdomen est déterminée. L'échographie des organes pelviens permet de confirmer le BPMT, tandis que l'accès combiné TA + TV aux ultrasons est le plus informatif. L'étude permet non seulement d'identifier la pathologie organique, mais également d'utiliser le régime CDK pour détecter les conglomérats de varices à flux sanguin altéré, reflux sanguin pathologique. Selon les données échographiques des vaisseaux sanguins, une diminution de la vitesse maximale du flux sanguin dans les veines utérines, ovariennes et iliaques internes est déterminée. Dans le cadre de l'évaluation de l'état phlébologique du patient, il est conseillé de réaliser une angioscopie échographique des veines des membres inférieurs.

Afin d'étudier la localisation et la prévalence des varices du petit bassin, l'état du système valvulaire et des anastomoses veineuses, ainsi que la détection de caillots sanguins, une phlébographie intra-utérine est réalisée. Dans le syndrome de congestion veineuse, une ovarographie sélective peut être indiquée, suggérant l'introduction de contraste directement dans les veines ovariennes. Avec les varices vulvaires-périnéales isolées, la varicographie est utilisée - contraste des veines périnéales. Actuellement, la tomodensitométrie des organes pelviens remplace l'étude de contraste aux rayons X, pas inférieure à eux en termes de diagnostic. Dans le cadre du diagnostic différentiel, ainsi qu'avec un contenu informationnel insuffisant des méthodes ci-dessus, recourir à la laparoscopie diagnostique.

Traitement VRMT

Pendant la grossesse, seule une thérapie symptomatique des varices du bassin est possible. Il est recommandé de porter des collants de compression, en prenant des phlébotoniques (diosmine, hespéridine) sur recommandation d'un chirurgien vasculaire. Au cours du trimestre II-III, une phlébosclérose des varices périnéales peut être réalisée. Si, en raison de varices, il existe un risque élevé de saignement lors d'un accouchement indépendant, le choix est fait en faveur d'un accouchement chirurgical.

Les tactiques conservatrices peuvent être efficaces avec VRMT de 1-2 degrés. L'administration de cours de médicaments veino-actifs et antiplaquettaires, les AINS, la physiothérapie, l'augmentation des douches de contraste, la normalisation des conditions de travail et de l'activité physique, la sélection de tricots de compression et d'autres mesures peuvent ralentir la progression des varices et améliorer considérablement le bien-être. En cas de saignement utérin dysfonctionnel, un traitement hémostatique est prescrit. Dans certains cas, le patient peut avoir besoin de l'aide d'un psychothérapeute.

Le syndrome de la douleur insupportable, ainsi que les varices du bassin du 3e degré, sont une indication pour le traitement chirurgical de la pathologie. La scléroblitération ou l'embolisation des veines ovariennes, qui sont effectuées sous contrôle angiographique, sont des méthodes modernes de chirurgie mini-invasive. Pendant l'intervention, un sclérosant est introduit dans la lumière du vaisseau sous anesthésie locale ou une spirale d'embolisation est établie, entraînant une oblitération / occlusion de la veine gonadique. Une alternative possible est la résection des veines ovariennes par accès laparotomique ou rétropéritonéal ou leur clipping endoscopique. Si la rétroflexion utérine est à l'origine du BPMT, la chirurgie plastique de son appareil ligamentaire.

Avec des varices vulvaires et périnéales isolées, une miniflebectomie ou une phlébectomie dans le périnée peut être effectuée. L'opération est souvent complétée par une résection des petites lèvres ou grandes lèvres. Dans le cas d'une combinaison de varices du périnée et des membres inférieurs, une crossectomie est indiquée.

Prévention VRVMT

Les mesures préventives visant à réduire le risque d'apparition et de progression des varices du petit bassin se réduisent principalement à la normalisation du mode de vie. Dans cette série, le rôle principal appartient à l'exclusion de l'effort physique statique et intense à long terme, de la correction alimentaire (inclusion d'un grand nombre de fruits et légumes) et de l'abandon de l'alcool et du tabagisme. Aux premiers signes de varices, des exercices thérapeutiques et respiratoires, le port de bonnets compressifs et des traitements prophylactiques et anti-rechutes de thérapie conservatrice sont recommandés. Dans ce cas, il est possible d'obtenir une rémission à long terme et d'améliorer la qualité de vie des patients.

Symptômes de la maladie

Le diagnostic d'une maladie telle que les varices utérines n'est devenu disponible qu'au cours des dernières décennies. Auparavant, la maladie était considérée comme une maladie gynécologique typiquement féminine. Cependant, en fait, il est associé non pas tant aux organes génitaux féminins qu'aux vaisseaux situés dans la région pelvienne. Un groupe à risque particulier est composé de toutes les patientes dont l'âge leur permet d'accoucher, ainsi que de la majorité des femmes enceintes.

Si, lors d'un examen individuel, le médecin soupçonne des varices utérines, les causes de l'apparition de la maladie peuvent être les suivantes:

  • Violation du rapport entre les hormones dans le corps (le niveau de progestérone dans le sang est considérablement augmenté, ce qui provoque une diminution du tonus utérin et affaiblit tous les vaisseaux pelviens).
  • Précédemment abandonné.
  • Facteurs génétiques (transmission d'une tendance à l'apparition et au développement d'une affection le long de la ligne de naissance).
  • Inflammations internes qui n'ont pas reçu l'attention requise et.
  • Diverses irrégularités menstruelles.
  • Insuffisance valvulaire vasculaire (souvent observée dans les ovaires), provoquant une pression excessive du flux sanguin vers les veines pelviennes.
  • Formes chroniques d'autres maladies liées aux organes génitaux féminins.
  • Utilisation prolongée de la contraception orale par la patiente.
  • Forte restriction des mouvements pendant la grossesse.

Il est difficile de noter un utérus spécifique. Après tout, ils sont inhérents à la plupart des maladies associées aux organes génitaux féminins. Le principal d'entre eux peut être considéré comme un symptôme de douleur, douloureux, légèrement émoussé dans la nature. La zone de manifestation de la douleur est le bas de l'abdomen, avec une couverture possible des zones lombaire et sacrée.

Une douleur accrue peut survenir dans de tels cas:

  • À la fin des rapports sexuels.
  • À la suite d'une charge prolongée sur le bas du corps (en position debout) ou pendant son immobilité à long terme (en position assise).
  • Pendant les saignements menstruels.

Chez certains patients, la maladie provoque une sévérité prononcée des syndromes prémenstruels.

Ce qui est dangereux

Si vous ne commencez pas un traitement utérin individuel à temps, des complications peuvent survenir. Ils constituent une grave menace pour la santé du patient. En particulier, ils entraînent une altération de la fonction reproductrice. De plus, les complications des varices utérines comprennent:

  • Saignement abondant.
  • Larmes veineuses.
  • Impossibilité totale à l'avenir d'avoir leurs propres enfants.
  • Processus inflammatoires dans les organes génitaux.

De plus, l'utérus peut être la base du développement de telles maladies:

  • Thrombose (le plus probable pour les patientes enceintes souffrant).
  • Syndrome abdominal chronique (douleur dans l'abdomen).
  • Hypofonction des ovaires.
  • Troubles mentaux (sensation inexplicable d'anxiété, augmentation du niveau d'irritabilité, troubles du sommeil, distraction).

La maladie affecte négativement les rapports sexuels - le développement de la peur des rapports sexuels ou du vaginisme est possible.

Méthodes de diagnostic

En cas de suspicion d’utérus, le médecin doit d’abord non seulement recueillir les antécédents de la patiente, mais également procéder à un examen approfondi. Quant aux dernières techniques diagnostiques, de telles études peuvent être menées:

  • Transducteur transvaginal à ultrasons.
  • Radiographie (phlébographie transcutanée).
  • Laparoscopie.
  • Dopplerographie.
  • Échographie transvaginale.
  • Tomodensitométrie.

Lors d'un examen gynécologique, une attention particulière est portée à la couleur de la muqueuse du vagin et du cou - elle est généralement proche d'une teinte bleuâtre, il y a un gonflement et un épaississement, parfois des "nodules" sont perceptibles.

Types de varices utérines

La dilatation des veines de l'utérus peut être de nature différente. Les vaisseaux de l'utérus lui-même et ceux qui traversent son cou, sa vulve ou son périnée sont affectés..

Les maladies des veines utérines peuvent être classées par étiologie d'origine:

  • Primaire (pour des raisons congénitales).
  • Secondaire (causée par des problèmes gynécologiques, par exemple, l'endométriose).

Les vaisseaux dilatés du myomètre ou les vaisseaux de l'utérus peuvent être déterminés par les symptômes distinctifs suivants:

  • Douleur (inhérente à d'autres maladies "féminines").
  • Écoulement de nature séreuse plus abondant que d'habitude.
  • Augmentation des volumes de sang menstruel.
  • Écoulement sanglant ("spotting") au milieu du cycle menstruel.

En règle générale, les dommages myométriaux sont combinés avec un processus similaire dans les vaisseaux traversant les membres inférieurs et le tractus gastro-intestinal.

Le col de l'utérus variqueux présente les caractéristiques suivantes:

  • Expansion significative des veines traversant cette zone.
  • Association avec d'autres organes féminins situés à proximité (ovaires, vagin, lèvres, parfois membres inférieurs).

Le pic de développement de ce type de maladie survient pendant la grossesse. Il y a plusieurs raisons à cela. Les principaux continuent d'être un déséquilibre notable des hormones dans le corps du patient et l'augmentation de la pression que l'utérus exerce sur les plus gros vaisseaux.

Quant aux varices utérines pendant la grossesse, ses principales causes sont:

  • Congestion veineuse iliaque.
  • Prédisposition individuelle du patient.

L'apparition de cette maladie est une raison très importante de césarienne pendant l'accouchement.

Comment le cours de traitement est-il sélectionné

Pour déterminer comment traiter les varices utérines, vous devrez consulter plusieurs spécialistes à la fois:

Pour les phases antérieures de la maladie, des techniques conservatrices seront utilisées. Dans ce cas, l'utérus sera composé des composants suivants:

  • Répartition correcte de la charge, organisation du lieu de travail.
  • Développement d'un menu spécial (contenant les vitamines et minéraux nécessaires).
  • Refus du patient de mauvaises habitudes (fumer et boire de l'alcool provoquent une vasoconstriction sévère).
  • Mise en place du complexe de thérapie par l'exercice.
  • Traitements quotidiens de l'eau (douche de contraste).
  • Utilisation régulière de vêtements de compression.
  • Prendre des médicaments spéciaux sélectionnés par votre médecin (Phlebodia, Antistax, Pentoxifylline, Movalis).

Si la patiente a sévèrement lancé des varices de l'utérus, le traitement sera plus radical. Le plus souvent, l'intervention du chirurgien est inévitable. En règle générale, implique l'utilisation de l'une de ces méthodes:

  • Résection des vaisseaux gonadiques situés dans les ovaires (le contrôle est effectué à l'aide d'un endoscope).
  • Ablation complète de l'utérus.

Des alternatives sont également possibles:

  • Traitement au laser.
  • Embolisation (ligature) de la veine affectée (l'angiographie est utilisée pour contrôler).
  • Sclérose.
  • Phlébectomie périnéale.

Et d'autres méthodes plus économes que la résection radicale.

Les varices de l'utérus sont une maladie grave qui nécessite l'intervention de professionnels. Ne retardez pas la visite chez le médecin et soyez en bonne santé!

Le col utérin variqueux est une pathologie qui survient chez les femmes principalement en âge de procréer. Elle se manifeste par l'expansion des veines du col de l'utérus et de leur pléthore. Très souvent, cette maladie est associée à des varices de l'utérus, des ovaires, des grandes lèvres, du vagin et des membres inférieurs. Dans la plupart des cas, des varices cervicales se développent pendant la grossesse.

1. Déséquilibre hormonal: la progestérone, produite en grande quantité pendant la grossesse, non seulement réduit le tonus utérin, mais détend également les veines pelviennes, qui deviennent pleines de sang.

2. Pression mécanique d'un utérus élargi sur de gros vaisseaux veineux - la veine cave inférieure et les veines iliaques. À la suite de la compression, le sang stagne dans les veines et leur expansion. Un schéma similaire se produit dans l'obésité..

3. L'insuffisance des valves des veines des ovaires, entraînant une augmentation de la pression dans les veines du bassin.

4. Maladies chroniques des organes génitaux.

5. Prendre des contraceptifs oraux.

6. Prédisposition héréditaire possible à la maladie.

Symptômes des varices cervicales

Les symptômes des varices du col de l'utérus sont non spécifiques, ils peuvent être masqués par diverses maladies des organes génitaux. Le principal symptôme est une douleur dans le bas de l'abdomen d'un caractère terne et douloureux qui peut se propager au bas du dos et à la région sacrée. La douleur s'intensifie pendant les menstruations, après les rapports sexuels, l'effort physique, la position assise ou debout forcée prolongée. Si le col variqueux du col de l'utérus est combiné avec des varices du vagin et des grandes lèvres, une sensation de lourdeur et de plénitude dans le périnée est attachée. L'un des signes peut être un syndrome prémenstruel sévère..

Un médecin peut soupçonner une maladie sur la base des plaintes des patients et de l'examen du vagin et du col de l'utérus. Leur membrane muqueuse devient œdémateuse, épaissie, cyanotique. Avec des varices sévères sont visibles sous forme de nodules. L'échographie intravaginale est à la base du diagnostic. Pour étudier le flux sanguin dans le bassin, une méthode de rayons X utilisant le contraste est utilisée - la phlébographie transcutanée. Il montre des résultats productifs chez les femmes présentant des varices pelviennes pendant la grossesse. Dans ce cas, vous pouvez définir la scène, qui dépend du diamètre des vaisseaux dilatés. Dans les cas peu clairs, un examen laparoscopique est possible..

Traitement des varices cervicales

Le traitement des premiers stades de la maladie est généralement conservateur. Il comprend l'organisation correcte du régime de travail et de repos avec la restriction des charges physiques et statiques. De plus, un régime à haute teneur en huile végétale, légumes, fruits, sevrage tabagique et alcool, qui ont un effet négatif sur la fonction des vaisseaux sanguins, est nécessaire. Après tout, le tabagisme et les varices sont des compagnons tout au long de la vie. Il est utile d'effectuer des exercices en position couchée, comme un «vélo», un «bouleau», etc. Un bon effet sur la vidange des veines est fourni par une douche de contraste dirigée vers le périnée et des exercices de respiration. Assurez-vous de porter des collants de compression médicaux. Pendant la grossesse, l'accouchement à terme par césarienne est indiqué pour éviter les saignements massifs.

Parmi les médicaments utilisés, les médicaments venoactifs: Detralex, phlebodia-600, antistax, etc..

Avec les stades avancés des varices cervicales et l'inefficacité de la thérapie conservatrice, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées: thérapie au laser, ligature ou embolisation des veines génitales ou ovariennes externes, sclérothérapie des veines dilatées, etc. Le choix de la méthode dépend de nombreux facteurs..

Thrombophlébite des veines du cou utérin;

Rupture des veines et saignement;

Inflammation des organes génitaux;

Les varices du col de l'utérus et d'autres organes génitaux causent beaucoup de désagréments à une femme, et les stades ultérieurs peuvent entraîner de graves complications. Par conséquent, une consultation précoce avec un gynécologue est nécessaire en cas de malaise. Des tactiques de traitement choisies individuellement soulageront la maladie ou soulageront considérablement la condition.

Kystes cervicaux

Le kyste cervical de Nabotova (du nom d'un scientifique qui a découvert des glandes dans le col de l'utérus) est une formation dans la partie vaginale du col de l'utérus. Cette formation apparaît en raison du blocage des canaux excréteurs des glandes de la muqueuse et de l'accumulation de sécrétions glandulaires sous forme de kystes.

Les caillots sortent pendant la menstruation

Les femmes s'intéressent depuis longtemps à tout ce qui concerne la fonction de procréer, et toute sensation inhabituelle a provoqué l'alarme et l'excitation: tout va bien?
Cela se produit maintenant, les femmes sont très respectueuses et font attention à leur corps, et elles ne peuvent s'empêcher de s'inquiéter d'un phénomène tel que la présence de caillots sanguins pendant les menstruations.

Traitement des hématomes rétrochoraux

Aujourd'hui, il est très difficile de surestimer la pertinence des problèmes sociaux et médicaux des fausses couches face à une forte augmentation de la mortalité et une baisse de la fertilité.

Les conséquences de la laparoscopie chez la femme enceinte et avec myomectomie

Comme toute autre opération, la laparoscopie a ses conséquences et ses complications. Malgré le fait que la laparoscopie est une chirurgie mini-invasive, elle a les mêmes problèmes qu'une opération conventionnelle. Selon le type de laparoscopie, les conséquences de l'intervention sont caractéristiques.

Huiles essentielles pour varices

Même les personnes anciennes utilisaient certaines substances aux propriétés aromatiques à des fins médicinales, cosmétiques et religieuses. Au 10ème siècle après JC un médecin arabe connu sous le nom d'Avicenne a utilisé des méthodes de distillation des plantes, bien qu'il existe des preuves que ces méthodes ont été utilisées bien avant.

La varicosité utérine pendant la grossesse est une maladie rare et dangereuse qui menace la formation du fœtus. La pression sur la région pelvienne causée par un bébé qui grandit provoque une stase sanguine. Si l'élasticité des vaisseaux est réduite ou s'il existe une prédisposition génétique, la probabilité de développer des varices de l'utérus est élevée. La maladie nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun..

Causes des varices utérines pendant la grossesse

Les varices de l'utérus pendant la grossesse sont difficiles à diagnostiquer en raison de l'évolution asymptomatique. Le développement se produit progressivement, mais la conception et la gestation deviennent les facteurs qui provoquent la formation précoce de la pathologie.

Le réseau vasculaire de veines dans la région pelvienne se compose de nombreuses artères de tailles différentes, qui sont entrelacées. Le diagnostic de varices utérines pendant la grossesse indique un amincissement des veines et une perte d'élasticité, en conséquence, la circulation sanguine est perturbée, des nodules vasculaires se forment.

Les facteurs de risque pathologiques comprennent:

  • malformations des veines dès la naissance;
  • ajustement hormonal en rapport avec la conception;
  • facteur héréditaire;
  • pression utérine excessive et croissance active du bébé dans l'utérus;
  • l'apparition d'un cercle supplémentaire de circulation sanguine;
  • augmentation du volume sanguin;
  • mode de vie sédentaire, crée des phénomènes stagnants;
  • maladies infectieuses chroniques.

Dans la plupart des cas, tous les facteurs ci-dessus affectent ensemble la formation de varices chez une femme enceinte. L'augmentation du poids exerce une pression sur la zone pelvienne, le fond hormonal subit des changements importants, la progestérone provoque une rétention d'eau dans le corps et une tendance aux varices crée toutes les conditions préalables à la maladie.

Qu'est-ce que les varices utérines dangereuses pendant la grossesse

L'expansion variqueuse de l'utérus non détectée dans les premiers mois de la grossesse menace de développer des complications au cours du dernier trimestre et pendant le travail. Souvent, lors du diagnostic d'une telle pathologie, une césarienne est recommandée..

La formation de varices est dangereuse tant pour le fœtus que pour la femme en couches:

  1. L'accumulation et la stagnation de sang dans les veines entraînent la formation de caillots sanguins, ce qui menace directement la vie d'une femme et de son enfant.
  2. La découverte de saignements internes avec congestion sanguine dans les ovaires et rupture ultérieure.
  3. L'insuffisance placentaire est dangereuse pour le bébé à l'intérieur de l'utérus en raison du fait que la circulation sanguine altérée réduit la fonction respiratoire, favorise la formation d'hypoxie, conduit à un manque de nutriments et au développement de malformations congénitales.

Avec une pathologie mineure, l'accouchement naturel est autorisé, mais le plus souvent je recommande la césarienne prévue. Dans ce cas, les conséquences d'un travail indépendant peuvent se refléter sous la forme d'une déformation du canal génital et d'une perméabilité altérée. La probabilité de rupture des vaisseaux sanguins pendant les contractions et la transition de l'utérus au tonus augmente considérablement.

Traitement des varices de l'utérus pendant la grossesse

Le traitement de la maladie pendant la grossesse n'est que symptomatique. Dans les dernières étapes, il est nécessaire de prévoir la conservation afin d'éviter les complications lors des contractions et de prévenir les violations du système circulatoire «mère-placenta-fœtus». Les mesures thérapeutiques sont effectuées sous la supervision d'un gynécologue et phlébologue.

La thérapie conservatrice implique le soulagement des symptômes et le renforcement des parois des vaisseaux sanguins utérins en prenant des médicaments:

  • les veinotoniques (detralex, phlebodia, diosmin) ont un effet positif sur le tonus et la perméabilité des veines, ainsi que normalisent les vaisseaux sanguins;
  • les agents antiplaquettaires (pentoxifylline, trental, carillons) empêchent la formation de caillots sanguins;
  • Les AINS (movalis, rhumatisme) réduisent la coagulation sanguine et l'amincissent.

Des complexes de vitamines sont prescrits pour améliorer la nutrition des tissus, et un régime riche en fibres est recommandé..

Si la pathologie du dernier stade est diagnostiquée au 3ème trimestre, une intervention chirurgicale est utilisée pour réséquer les veines et rétablir un flux sanguin normal. Après la naissance d'un enfant, avec des varices sévères et des saignements, une ablation complète de l'utérus est possible.

La prévention de la maladie implique l'utilisation d'exercices thérapeutiques pour renforcer le squelette musculaire et rétablir la circulation sanguine. À cet effet, un entraînement régulier dans la piscine est le mieux adapté, car la natation réduit la douleur de la région pelvienne.

Les mauvaises habitudes, l'alcool et le tabagisme, affaiblissent la perméabilité des artères sanguines, vous devez donc les abandonner. Les légumes et les fruits doivent être inclus dans l'alimentation quotidienne pour renforcer les parois veineuses, ainsi que pour prévenir la constipation, car les selles dures peuvent entraîner des saignements.

En général, le pronostic des varices pendant la grossesse est positif. Toute la période de gestation de 9 mois devrait être sous la surveillance de médecins afin de fournir des soins médicaux d'urgence en temps opportun.

Avec les varices utérines, les femmes sont relativement rares. Cette maladie est spécifique car donc accompagné de lésions veineuses profondes. La maladie se développe plus souvent chez les femmes de plus de 30 ans. Le principal problème est que le diagnostic de cette maladie est très difficile. Les varices de l'utérus s'accompagnent toujours de lésions des veines d'autres organes et membres.

La varicosité utérine est l'expansion et l'allongement des veines de l'utérus. Il peut également affecter les lèvres, le col de l'utérus et d'autres parties du système reproducteur. Il est difficile pour de nombreuses patientes d'imaginer ce que sont les varices dans l'utérus. Ils supposent à tort qu'il devrait immédiatement faire ses preuves, mais dans la pratique, tout se passe mal. Le développement du processus pathologique peut être rapide ou à long terme. Il y a souvent des varices utérines post-partum. Elle est provoquée par des lésions du système reproducteur causées par l'expulsion du fœtus.

Une femme ne peut pas diagnostiquer seule les varices cervicales. Il présente des symptômes similaires avec d'autres maladies du système reproducteur. Les varices dans le myomètre, comme d'autres parties de l'utérus, peuvent être détectées lors d'une échographie. Le médecin n'a pas le droit de commencer le traitement avant cette procédure..

Caractéristiques de la maladie pendant la grossesse

Certaines femmes pensent que les varices utérines pendant la grossesse constituent une menace sérieuse pour le bébé. Et ces craintes ne sont pas entièrement sans fondement. Avec les varices, le flux sanguin normal est perturbé. Les nutriments pénètrent dans le fœtus dans un volume plus petit. Le traitement des varices dans l'utérus pendant la grossesse est impossible. Les médecins peuvent prescrire à une femme des médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans les veines, mais ne peuvent pas éliminer le facteur qui provoque leur compression.

Grossesse

Les varices de l'utérus pendant la grossesse se développent souvent à 30 semaines. Cela est dû au fait que le bébé grandit, les organes sont déplacés. Si le patient présente des anomalies dans la structure du squelette ou un excès de poids important, alors pendant le portage de l'enfant, les vaisseaux alimentant le tractus gastro-intestinal et l'utérus subiront une pression excessive. Dans le pire des cas, ils en feront l'expérience, mais ensuite le patient sera envoyé à une césarienne d'urgence.

Avec les varices de l'utérus pendant la grossesse, une menace peut survenir si la maladie commence à se manifester au cours du premier ou du deuxième trimestre. Ensuite, le risque de fausse couche et de thrombophlébite augmente. Dans les cas avancés, des saignements internes peuvent se développer en raison de dommages à la veine.

Comment est la naissance

L'accouchement naturel avec des varices est contre-indiqué. Cette maladie est une indication de césarienne. La décision concernant l'opération est prise par le patient, mais cette procédure ne peut pas être abandonnée aux derniers stades de la maladie. La naissance naturelle augmente le risque de rupture des varices endommagées.

Risques possibles pendant la grossesse

Les varices utérines pendant la grossesse peuvent ne pas déranger du tout une femme et lui causer de nombreux problèmes. Au début, il est dangereux à cause de l'avortement spontané. Le corps de la femme décidera que sa vie est en danger, elle décidera donc de se débarrasser du danger potentiel.

La grossesse avec des varices utérines du stade initial se déroule, en règle générale, sans complications. Pendant la période de grossesse, la femme doit prendre des médicaments qui améliorent les vaisseaux trophiques et la nutrition du fœtus. Si la maladie est gravement négligée, le patient peut présenter une altération de la fonction placentaire et une thrombose du plexus utérin. Ensuite, elle est immédiatement envoyée dans une césarienne.

Symptômes des varices utérines

Les varices de l'utérus ne présentent aucun symptôme prononcé caractéristique. De nombreux patients se plaignent de douleurs dans l'ovaire, puis les mêmes manifestations sont caractéristiques d'autres affections gynécologiques. Chez de nombreuses femmes, les varices se développent avec le myome utérin, ce qui rend difficile le traitement de la maladie. La maladie peut présenter les symptômes suivants:

  • douleur dans le bas-ventre;
  • inconfort pendant les rapports sexuels;
  • inconfort dans la région génitale après avoir fait du sport;
  • douleur pendant la miction;
  • sensibilisation pathologique des parois du vagin.

À l'examen, le médecin peut révéler que les étiquettes sont agrandies. Le degré de symptômes et les caractéristiques du traitement dépendent de la progression de la varicosité utérine. Sans diagnostic matériel, il ne peut pas être déterminé exactement.

Causes des varices utérines

Les causes des varices de l'utérus n'ont pas encore été établies. Comme dans le cas du type de maladie habituel, de nombreux médecins pensent que la prédisposition génétique d'une femme à de telles maladies joue ici un rôle. Les raisons suivantes de l'expansion des veines de l'utérus sont également distinguées:

  • activité physique avec de gros poids;
  • manque d'exercice, provoquant une stagnation de sang dans les organes pelviens;
  • utilisation prolongée de contraceptifs oraux contenant de fortes doses d'oestrogène;
  • anomalies congénitales de l'anatomie de l'utérus;
  • avortements.

Diagnostic des varices de l'utérus

La première étape dans l'identification des varices du col de l'utérus et des trompes de Fallope est un examen sur une chaise gynécologique. Le médecin peut remarquer une augmentation des veines et du flux sanguin vers les tissus. La façon la plus précise de détecter les varices est une échographie. Peut également être réalisée par tomodensitométrie des organes pelviens, dopplerographie ou ovarographie.

Qu'est-ce que les varices utérines dangereuses?

Cette maladie peut entraîner une altération de la fertilité. Selon les statistiques, la maladie est plus fréquente chez les femmes qui sont déjà en position ou ont donné naissance à un bébé, mais parfois chez certains patients, elle survient avant l'accouchement. Sans traitement des varices, une thrombose se développe, ce qui peut entraîner la mort d'une femme. Les complications suivantes peuvent également survenir:

  • ruptures veineuses;
  • saignement sévère;
  • processus inflammatoires génitaux;
  • hypofonction des ovaires.

Traitement des varices de l'utérus

À la question de savoir comment traiter les varices utérines, personne ne pourra donner une réponse définitive. Certains patients bénéficient de médicaments qui améliorent le tissu trophique et l'état vasculaire, tandis que d'autres doivent recourir à des méthodes chirurgicales pour lutter contre la maladie. Les médicaments doivent être pris selon les directives d'un médecin. Vous ne devriez pas essayer de vous procurer des médicaments qui améliorent le tissu trophique et rendent les vaisseaux sanguins plus élastiques. Il est possible que vous ayez des organes reproducteurs mal formés anatomiquement.

Certaines femmes ne savent pas à quels médecins s'adresser en cas de varices utérines. Un gynécologue et un chirurgien vasculaire sont impliqués dans le traitement de cette pathologie. Un phlébologue ne peut pas traiter cette pathologie, car les organes internes sont impliqués dans le processus inflammatoire. La liste des médicaments couramment utilisés avec lesquels vous pouvez récupérer des varices utérines comprend:

Remèdes populaires efficaces

En plus de la médecine traditionnelle, pour le traitement d'une maladie, des recettes d'infusions et de décoctions de guérisseurs peuvent être utilisées. Mais vous ne devez pas vous fier entièrement aux herbes et refuser un traitement médical. Les remèdes populaires sont une mesure préventive avec une tendance à cette maladie, mais en eux-mêmes avec des varices n'aideront pas. Avec les varices, les plantes médicinales suivantes peuvent être utilisées:

  • vinaigre de cidre de pomme dilué avec de l'eau dans un rapport de 1 à 10;
  • infusion de vodka d'arnica et de cônes de houblon;
  • infusion d'alcool de fleurs lilas;
  • infusion à base de tussilage, calendula, prêle.

Liste des contre-indications des varices de l'utérus

Avec les varices des organes pelviens, une activité physique intense est contre-indiquée. Vous devriez abandonner les cours avec de gros poids libres, le cas échéant, présents dans votre vie. De plus, avec cette maladie, vous ne pouvez pas manger des aliments riches en graisses. L'accent devrait être mis principalement sur l'utilisation d'aliments végétaux. Il faut également éviter le stress, car l'augmentation de la production de cortisol entraîne une destruction vasculaire.

Est-il possible d'éviter la maladie?

Vous pouvez prévenir l'apparition de la maladie. Pour ce faire, vous devriez vous rendre chez le gynécologue pour des examens 1 à 2 fois par an. Même en effectuant des exercices physiques réguliers pour améliorer la circulation sanguine dans les organes pelviens, une femme ne peut pas s'assurer complètement du développement de la maladie. La conformité au repos au lit avec des varices n'est montrée que pendant l'exacerbation de la maladie. Avec les varices de l'utérus, vous pouvez effectuer les exercices suivants de gymnastique:

  • Relevez le bassin d'une position couchée. Il est important de prendre vos hanches et votre bassin du sol.
  • Exercice "Bouleau".
  • Squats et demi-squats. Cet exercice améliore non seulement la circulation sanguine des organes pelviens, mais rend également les fesses avec les hanches plus élastiques. Il est important de mettre l'accent sur les talons lors des squats et de ne pas faire de genoux avec les chaussettes.

La formation doit être effectuée sans poids. En plus des exercices physiques, la normalisation de la nutrition et de l'indice de masse corporelle aidera à faire face à cette maladie. Sur recommandation d'un médecin, il est nécessaire de prendre des médicaments qui tonifient les veines et les vaisseaux sanguins.

Varices utérines - une maladie provoquée par le développement de processus pathologiques dans le système veineux, ce qui entraîne une mauvaise circulation. Parmi les variétés existantes, c'est la forme la moins courante de la maladie. Les symptômes n'apparaissent pas immédiatement, ce qui rend le diagnostic difficile. De plus, les signes qui apparaissent ne sont pas spécifiques, ce qui signifie qu'ils peuvent indiquer différentes maladies.

Varices utérines - une maladie provoquée par le développement de processus pathologiques dans le système veineux, ce qui entraîne une mauvaise circulation. Parmi les variétés existantes, c'est la forme la moins courante de la maladie..

Qu'est-ce que les varices utérines?

La pathologie se développe dans un ou plusieurs domaines, dans les cas graves, la maladie recouvre les organes pelviens. Si pour une raison quelconque, une expansion veineuse se produit dans les membres inférieurs, des varices internes se développent. La surcharge provoque une telle pathologie. Les veines utérines, le col et ses parois sont affectés par des varices. Dans la plupart des cas, la maladie affecte les trompes de Fallope.

Le groupe à risque comprend les femmes (25-45 ans). Des varices peuvent se développer dans l'utérus et se propager au périnée..

Le diamètre des vaisseaux augmente avec différentes intensités. Ils s'allongent, leurs parois s'amincissent, des nœuds se forment. Dans ce cas, les varices peuvent être de nature totale ou isolée. Dans ce dernier cas, seules les veines ovariennes, paramétriques ou arquées sont affectées. Il est à noter que la pathologie du plexus arqué s'accompagne dans la plupart des cas d'une expansion du paramètre utérin.

Les causes

Il existe de nombreux facteurs provoquant une pathologie des vaisseaux sanguins de l'utérus:

En plus des principales causes de varices, il existe également des facteurs qui augmentent la probabilité de développer cette maladie:

Symptômes

Au stade initial de développement des varices de l'utérus, il n'y a aucun signe de la maladie. La pathologie du système veineux passe inaperçue, ce qui signifie que l'état de l'utérus se détériore progressivement. Varices détectées lors de l'examen. Si la maladie progresse, des signes peuvent apparaître indiquant des violations du fonctionnement des organes génitaux féminins:

Les symptômes décrits se manifestent également dans d'autres maladies des organes pelviens. Le corps réagit également aux processus pathologiques qui se produisent dans l'utérus et le vagin. Pendant la grossesse, les varices sont plus prononcées. Cela est dû à une augmentation de l'intensité de l'apport sanguin à l'utérus. L'organe augmente progressivement, ce qui entraîne également une augmentation du niveau de charge sur le système veineux.

Diagnostique

Pour détecter les varices de l'utérus, un examen externe est nécessaire.

Il est difficile d'identifier indépendamment la maladie. Cela n'est possible que sur la base des symptômes et de la propagation de la pathologie au périnée..

Si le diagnostic est confirmé, le patient est redirigé vers un phlébologue. Méthodes de diagnostic disponibles:

  1. Ultrason L'examen est effectué à l'aide d'un capteur transvaginal. L'échographie transabdominale est également utilisée..
  2. Dopplerographie des vaisseaux sanguins.
  3. Phlébographie parascolaire.

L'échographie aide à identifier les processus pathologiques. Les varices de l'utérus entraînent un changement de couleur de la muqueuse (elle acquiert une teinte bleuâtre). La surface des murs devient cahoteuse à mesure que les épaississements apparaissent. Parfois, des nodules sont visibles, un œdème se développe. Méthodes de recherche auxiliaires - laparoscopie, CT. Ils excluent d'autres maladies..

Traitement des varices utérines

Dans les cas graves, lorsque l'utérus variqueux est détecté tardivement ou que le traitement échoue, une intervention chirurgicale est effectuée.

Le traitement conservateur comprend plusieurs étapes:

  1. Augmentation du niveau d'activité physique avec inactivité physique. Il est recommandé de réduire le stress pendant le traitement, de ne pas soulever de poids.
  2. Refus de nicotine et d'alcool, car ils ont un effet négatif sur les vaisseaux sanguins (contribuent au rétrécissement).
  3. Ajustement de l'alimentation. Exclure les produits contenant des conservateurs et des exhausteurs de goût. Introduire des aliments riches en oligo-éléments et vitamines, fibres.
  4. Douche de contraste recommandée.
  5. Avec les varices, l'exercice est indiqué..
  6. L'utilisation de sous-vêtements de compression. Il est important de choisir la bonne taille afin que les récipients ne se serrent pas.
  7. En cas de troubles du sommeil, il est recommandé de prendre plus de temps pour se reposer..
  8. Le traitement conservateur implique la nécessité de médicaments. Remèdes efficaces caractérisés par une propriété tonique: Troxerutin, Anavenol, Detralex.

S'il y a un rétrécissement des parois des vaisseaux de l'utérus, il y a un risque de caillots sanguins. Pour éviter cela, le médecin peut prescrire des anticoagulants. Cependant, ils ont des contre-indications. Donc, ces médicaments sont interdits de prendre s'il y a une tendance aux saignements.

Intervention chirurgicale

Le type d'opération dépend de l'état de l'utérus. Si la pathologie ne peut pas être traitée avec des comprimés, 2 options sont envisagées:

  • résection des vaisseaux affectés;
  • ablation de l'utérus.

Il existe des méthodes intermédiaires. En les utilisant, vous pouvez éviter l'ablation des organes génitaux internes des femmes.

De plus, vous n'avez pas à appliquer la méthode de résection des vaisseaux affectés. Options de traitement radicalaire disponibles:

  • coagulation au laser ou aux ondes radio;
  • ligature du navire affecté;
  • phlébectomie; ()
  • sclérose.

Varices du petit bassin

Traitement, symptômes, causes des varices cervicales

Remèdes populaires

Cette méthode est utile. Il est utilisé en association avec une pharmacothérapie. L'action de ces médicaments vise à nettoyer les vaisseaux et à restaurer leur tonus. Recettes efficaces:

Des exercices

Avec les varices de l'utérus, les exercices de Kegel sont indiqués. Ils suggèrent une tension musculaire du plancher pelvien. Faites plusieurs séries de 10 secondes avec une pause de la même durée. Vous pouvez effectuer une série d'exercices de compression / relaxation à plusieurs reprises ou résister à plusieurs minutes, en serrant les muscles du plancher pelvien. Faites d'autres exercices à la maison..

Il Est Important D'Être Conscient De La Dystonie

A Propos De Nous

Lors de l'analyse de l'urine, vous pouvez vérifier combien de temps une personne a consommé de l'alcool. Le temps exact où il est dans l'urine jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement dépend de divers et nombreux facteurs..